Mille Mondes

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Thousand Worlds

L'univers des 1000 Mondes est l'univers de science-fiction créé par George R. R. Martin dans lequel se déroule l'action de plusieurs de ses nouvelles et romans[N 1][N 2].

George R.R. Martin ne considère pas les récits qui se déroulent dans l'univers des 1000 Mondes comme étant une série, hormis le cas particulier du Le Voyage de Haviland Tuf (roman qui regroupe plusieurs nouvelles mettant en scène le même personnage et qui selon GRRM est en lui même une série). Ses écrits partagent un même univers, avec une histoire commune, mais les personnages ne sont pas récurrents (hormis quelques cas particuliers), et se déroulent à des centaines d'années lumière les uns des autres[1].

George R.R. Martin a démenti l'hypothèse selon laquelle la saga du Trône de Fer se déroulerait dans le même univers que celui des 1000 Mondes, en disant que « Westeros n'[était] pas l'un des 1000 Mondes »[2].

Univers[modifier]

Dans les temps anciens, l’humanité s’installa sur de nombreuses planètes, après une phase de conquête de l’espace. Ainsi fut créé l’Empire Fédéral. L’Empire était alors cerné par deux factions extra-terrestres et l’humanité rentra en guerre, simultanément, contre ces deux factions. Cette guerre dura 1000 ans et détruisit presque entièrement les trois civilisations. Il ne resta plus que des petites poches de civilisation, les 1000 Mondes, survivantes de cette mêlée intergalactique. Seules quelques planètes possèdent encore la technologie leur permettant le voyage spatial, alors que beaucoup de planètes vivent dans une sorte d’âge de pierre.

Œuvres rattachées à l'univers des Mille Mondes[modifier]

Certains éléments (notamment le nom des planètes) laissent penser que deux autres nouvelles pourraient faire partie du même univers : Au matin tombe la brume et Diaporama (toutes deux dans le recueil Une chanson pour Lya). Martin n’a cependant jamais confirmé (du moins pour le moment) leur appartenance aux 1000 Mondes.

Pour voir plus loin[modifier]

Icone star.png "Les autres écrits de G.R.R. Martin : l’univers des 1000 Mondes", article de blog écrit par Nymphadora.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Ce concept d'un univers commun dans lequel se déroulent plusieurs nouvelles ou romans d'un même auteur est quelque chose de commun à de nombreux écrivains de science-fiction. Ce concept, appelé "histoire future" ([Future History (Heinlein) future history] en VO), a été inventé par R.A. Heinlein, puis popularisé par J.W. Campbell. George R.R. Martin parle de son univers des 1000 Mondes comme rentrant dans cette catégorie de future history (cf. R.R.Étrospective : La clarté des étoiles lointaines ; cf. "Hugo Eligibility – Fire & Blood!" (en), billet du 02 février 2019 sur le site de l'auteur).
  2. Beaucoup de ses autres œuvres sont des récits de science-fiction, mais n'appartiennent pas à l'univers des 1000 Mondes. Parmi ces nouvelles, certaines sont regroupées par GRRM en deux catégories : les nouvelles parlant des anneaux stellaires (Il y a solitude et solitude et Ni les feux multicolores d'un anneau stellaire), et les nouvelles ayant pour sujet les manipulateurs de cadavres (The Last Super Bowl Game et Nobody Leaves New Pittsburg - jamais traduite en français, Pour une poignée de volutoines et Retour aux sources) (cf. R.R.Étrospective : Un peu de Tuf).

Références[modifier]

  1. "Hugo Eligibility – Fire & Blood!" (en), billet du 02 février 2019 sur le site de l'auteur.
  2. Réponse de George R.R. Martin à un commentaire sur son blog personnel, le 02 janvier 2016.