Règle des six

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : rule of six

La règle des six est un principe de droit, inscrit dans la loi commune des Sept Couronnes depuis le règne d'Aegon I Targaryen. Cette règle interdit au mari trompé de porter plus de six coups à son épouse lorsqu'il la punit pour adultère[1].

Création[modifier]

La règle des six est établie par la reine Rhaenys Targaryen, dans les premières années du règne d'Aegon le Conquérant. Le roi étant souvent en pérégrinations royales, afin de rencontrer ses sujets, il délègue régulièrement le gouvernement des Sept Couronnes à ses sœurs-épouses et à ses conseillers.

Un jour, alors que Rhaenys siège sur le Trône de Fer et rend la justice à la place de son frère, elle doit statuer sur le cas d'un mari, ayant battu sa femme adultère. Les frères de l'épouse lui reprochent d'avoir porté cent coups de bâton, provoquant ainsi sa mort. Le mari ne nie pas, rappelant que la loi l'autorisait à châtier son épouse tant qu'il n'usait pas d'un bâton plus gros que le pouce.

Après avoir délibéré avec les septons et les mestres qui la conseillent, Rhaenys déclare que les Sept ont fait les femmes pour être fidèles à leur mari et admet qu'il est légal de battre une femme adultère. Toutefois, elle décide que seuls six coups de bâton peuvent être portés, un pour chacun des Sept, sauf l'Étranger, puisqu'il est la personnification de la mort. Elle déclare donc que quatre-vingt-quatorze coups de bâton étaient illégaux et peuvent donc être rendus par les frères de l'épouse défunte à son mari[1].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Les origines de la saga, Aegon I.