Rhaenys Targaryen

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Rhaenys Targaryen
Image by Amok (c)

Identité
V.O. Rhaenys Targaryen
Dragon Meraxès
Statut
Rang reine
Titre Reine des Sept Couronnes
Naissance -25 (Peyredragon)
Décès 10 (Denfert)
Famille
Père Aerion Targaryen
Mère Valaena Velaryon
Époux Aegon I Targaryen
Enfant Aenys I Targaryen
Blasons
Rhaenys faisait partie de la maison Targaryen

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


Née vers l'an 25 avant la Conquête, la reine Rhaenys Targaryen, fille de lord Aerion Targaryen et de lady Valaena Velaryon, est à la fois la sœur et la femme d'Aegon I Targaryen. Elle est la cadette de près de deux ans de la fratrie, et beaucoup plus calme et féminine que sa sœur aînée Visenya. Joueuse et curieuse, elle aime la musique et la poésie. Elle monte le puissant dragon Meraxès[1], et passe deux fois plus de temps à dos de dragon que ne le font son frère et sa sœur[2]. Son plus grand désir est de pouvoir un jour voler au-delà des mers du Crépuscule pour découvrir ce qui s'y trouve[2].

Avant la Conquête

D'après certaines sources, Rhaenys et sa sœur Visenya auraient séjourné chez les Redwyne[2].

La Conquête

Icone loupe.png Voir article détaillé : Conquête.

Au tout début de la Conquête, Rhaenys proclame la dignité royale de son frère Aegon lors de son premier couronnement. Elle accompagne ensuite son demi-frère Orys Baratheon, qui marche vers les terres de l'Orage, et peut le renseigner sur les mouvements de l'armée du roi Argilac l'Arrogant. Elle participe à la bataille du Dernier Orage, où les flammes de Meraxès contribuent largement à la victoire. Elle s'envole ensuite pour Dorne, où elle prend Vaith et Bourg-Cabanes. Elle parvient jusqu'à Lancehélion, où elle ne peut convaincre la vieille princesse Meria Martell de se soumettre[2].

Après la Conquête

Le roi Aegon I Targaryen épouse ses deux sœurs après la Conquête, mais il ne passe qu'une nuit avec Visenya pour dix passées avec sa sœur Rhaenys[N 1][2]. Malgré son mariage, la reine Rhaenys aime à s'entourer de charmants jeunes hommes, (et on murmure qu'elle les voit surtout lorsqu'Aegon est avec Visenya)[2]. Elle est la première des deux sœurs-épouses à accoucher d'un fils qui deviendra le second roi de la dynastie targaryenne sous le nom d'Aenys I Targaryen[3]. Bien qu'à la mort de son fils Aenys la couronne ait été transmise au fils de sa sœur Visenya, Maegor I Targaryen, le décès de ce dernier sans héritier mettra sur le Trône le fils d'Aenys, Jaehaerys I Targaryen, probablement trop jeune à la mort de son père. De fait, la dynastie targaryenne est issue de la reine Rhaenys Targaryen[1][3].

Le roi Aegon étant souvent en pérégrinations royales, afin de rencontrer ses sujets, il délègue régulièrement le gouvernement des Sept Couronnes à ses sœurs-épouses et à ses conseillers. C'est ainsi que Rhaenys est amenée un jour à édicter la règle des six, relative au châtiment pouvant être infligé à une épouse adultère[4].

Décès

En l'an 10, la reine Rhaenys trouve la mort à Dorne avec son dragon Meraxès, lors d'une embuscade à Denfert[5]. Le dragon aurait été abattu par des arbalétriers et des scorpions, d'un carreau dans l’œil[6].

Notes et références

Notes

  1. Suivant la tradition Targaryenne, Aegon n'aurait dû épouser que sa sœur la plus âgée, Visenya. Le mariage avec Rhaenys est considéré comme inhabituel, bien qu'il y ait eu des précédents. Aegon aurait épousé Visenya parce qu'il le devait et Rhaenys parce qu'il le désirait (cf. Les origines de la saga, Le règne des dragons, La Conquête)

Références