Religion du dieu Multiface

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : the Many-Faced God, Him of Many Faces

Le dieu Multiface, évoqué aussi comme « Celui-qui-a-Maints-Visages » ou tout simplement le « Multiface », est une divinité psychopompe vénérée à Braavos dans la Demeure du Noir et du Blanc. Il est à la fois un et plusieurs puisque de nombreuses divinités d'autres panthéons ne seraient que ses avatars. Le culte lui-même ne semble pas être très connu en dehors de Braavos, mais est profondément respecté par les Braaviens, même par ceux qui sont adeptes d'autres religions.

Origines du culte[modifier]

Bien que le culte du dieu Multiface soit lié à la cité libre de Braavos, son origine est bien antérieure à la fondation de la cité. Si on peut en croire les légendes des serviteurs du dieu Multiface, son origine remonterait à la glorieuse époque des Possessions de Valyria. A cette époque, de nombreux esclaves originaires de contrées différentes étaient tués à la tâche dans les mines de métaux des Quatorze Flammes.

Tous ces peuples réduits en esclavage par les Valyriens adoraient des divinités différentes auxquelles ils adressaient des prières pour demander la délivrance de leurs maux. La légende prétend qu'un de ces esclaves (ou bien un contremaître ou encore un jeune noble suivant la version) aurait pris conscience qu'une divinité unique aux multiples visages se cachait derrière la centaine de divinités adorées par les esclaves.

Afin d'exaucer la volonté de cette divinité, il se mit à offrir la délivrance des douleurs terrestres à certains esclaves, puis aux maîtres eux-mêmes. Il est considéré comme le premier Sans-Visage de l'ordre[1]. Le dieu Multiface est donc une divinité syncrétique, transcendant divers cultes du monde. Il semblerait qu'il se soit formé ensuite un petit noyau de fidèles qui suivit les adeptes des Chantelunes lors de leur exil des Possessions qui amena la fondation de Braavos[2].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Braavos.

Organisation du culte[modifier]

Le culte semble cantonné à la cité libre de Braavos, dans le temple nommé la Demeure du Noir et du Blanc. Les prêtres sont peu nombreux et assistés de quelques acolytes et domestiques. Ils portent des robes à coules mi-parties noires à droite et mi-partie blanches à gauche caractéristiques, celles des acolytes ayant les couleurs inversées par rapport à celles des prêtres et étant dépourvues de coule.

Religion austère et sacrificielle, le culte du dieu Multiface exige de ses serviteurs une dévotion totale allant jusqu'à l'annihilation de leur personnalité. Leurs offices consistent en l'entretien du temple et de son atmosphère paisible, ainsi qu'en la toilette des morts et la récupération de leurs effets personnels qui semblent constituer une forme de don au culte pour ses services mortuaires. Les corps sont ensuite entreposés dans le sanctuaire, où seuls les prêtres sont autorisés à pénétrer. Ce qui s'y déroule est tenu secret.

Il n'y a ni messes, ni prières, ni hymnes en vue de charmer le dieu. Parfois, un fidèle peut avoir un entretien privé avec un prêtre, mais la situation n'est pas fréquente[1].

Il semblerait que les Sans-Visage, le bras armé du culte, soient chargés de contrats pour délivrer la « bénédiction » du dieu Multiface contre rémunération.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Sans-Visage.

Croyances du culte[modifier]

Philosophie[modifier]

Les adeptes du dieu Multiface semblent avoir pour but d'offrir la mort en présent aux individus qui ne souhaitent plus vivre. C'est pour cela que peu de leurs prêtres sont des femmes, celles-ci étant censées amener la vie, elles ne peuvent, selon cette philosophie, tenir un double rôle. Leur temple à Braavos, la Demeure du Noir et du Blanc, accueille dans une atmosphère paisible les personnes qui recherchent la bénédiction du dieu Multiface. Ces personnes peuvent s'y recueillir auprès de l'une de leurs divinités et trouver une mort douce en buvant un liquide sombre qui est mis à leur disposition[2][1].

De plus, il semblerait que les Sans-Visage soient liés à un système de dettes, remboursant chaque vie volée au dieu Multiface par une autre[3]. Leurs contrats semblent requérir d'importants sacrifices personnels ou des fortunes importantes selon la cible[4].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Sans-Visage.

Deux phrases en haut valyrien illustrent la philosophie de ce culte :

  • « valar morghulis » qui peut se traduire par « tous les hommes doivent mourir » ;
  • « valar dohaerys » qui peut se traduire par « tous les hommes doivent servir ».

Avatars du dieu Multiface[modifier]

En tant que divinité syncrétique, le dieu Multiface possède, selon ses adorateurs, d'innombrables avatars parmi les différentes religions du monde[1] :

Voir aussi[modifier]

Notes et références[modifier]