Campagne "Fraternité sans bannière"

Forums Le Trône de Fer – les produits dérivés Les jeux de rôle Les jeux de rôle sur table Campagne "Fraternité sans bannière"

Ce sujet a 14 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  Jean Neige, il y a 3 semaines et 4 jours.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Auteur
    Messages
  • #36969

    fyahfy
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 5

    Bonjour,

    Trouvez vous intéressant de faire jouer une campagne de la « fraternité sans bannière » en parallèle de la saga?
    Il y a un potentiel assez épique avec pas mal de zones floues mais en même temps jouer en parallèle de la saga impose au MJ d’être assez dirigiste pour que les joueurs ne fasse pas trop différer l’histoire général.

    Une uchronie est possible mais l’idée est de remplir les vides laissés par la saga (un peu dans le sens de Rogue One avec StarWars). Aussi je ne compte pas utiliser le moteur de JDRTDF .

    #36974

    Le Lapin
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 44

    Compliqué, si tu veux éviter les divergences. Possible mais compliqué.

    A mon sens, le point qui sera le plus dur à gérer est que globalement… Il va falloir éviter toute intrigue trop lourde en terme de retombées politiques. Les enjeux risques de ne pas être bien élevé, et du coup, pour motiver els joueurs, ça sera plus difficile.

    Pas inintéressant en soi, hein… Mais plus du niveau « Brienne se ballade » que « Tywin menace les casses-couilles » en gros.

     

    A voir, donc, ça se tente.

    #36976

    R.Graymarch
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1815
    En jdr, tout est jouable mais faut bien se mettre d’accord sur le « contrat social » entre toi et tes joueurs aussi sur ce point là.
    Vu que tu ne veux pas faire changer dramatiquement l’histoire de la saga, je pense que tu dois présenter ce point là avant de faire les persos. Car si tu tombes sur des joueurs qui veulent que Brynden Tully devienne roi de Westeros suite à l’action de la fraternité sans bannières, tu es mal (ou tu vas aller contre ce que tu veux ou tu vas frustrer tes joueurs)
    S’ils sont OK avec le postulat de base, tu peux créer une autre poche de résistance, en semi indépendance mais avec quelques contacts avec les acteurs principaux de la fraternité de la saga. Le Conflans étant au centre de tout géographiquement, y a largement de quoi faire des missions de sabotage ou de guérilla contre les vassaux des Lannister, Tyrell, Terres de la Couronne, rallier des clans de la montagne, pousser des vassaux Arryn à les rejoindre ou à les aider en matériel ou pognon. Bref y a moyen de faire des tas de « petits » trucs qui aideraient la Cause sans pour autant que ce soit majeur. Faut voir aussi sur quelle étendue temporelle tu comptes faire ça parce que ça peut pas durer 10 ans.
    A la limite une suite de scénarios avec le recrutement des PJ par la FSB (tu peux ne pas tout leur dévoiler lors de la discussion pré partie, juste dire « contemporain de la Guerre des Cinq Rois mais votre action ne changera pas l’histoire dans les grandes lignes ») puis quelques missions (capturer un sous chef ennemi, intercepter un chariot de bouffe, faire la jonction entre deux groupes de rebelles, demander le soutien d’un mini lord du Val, sauver des prisonniers, repérer un traître, aller à Braavos…), ça peut faire une mini campagne mais il faudrait une « fin » à mon avis (un gros objectif et pour couronner le tout, être intronisés auprès du commandement de la Fraternité sans bannière. Ou une mort glorieuse).
    En inspiration, j’avais adoré le vieux supplément pour JRTM/Rolemaster « The Kin Strife » où on jouait des résistants d’Eldacar face à la police politique de Castamir pendant la lutte fratricide au Gondor. Là, pas d’elfes, orques, de gentils ou de méchants. Presque que des humains. Mais des scénarios très urbains (Minas Anor, Osgiliath, Pelargir…) donc sans doute un peu loin de ce que tu veux faire. Les rédacteurs s’étaient inspirés des réseaux de résistance pendant la 2e guerre mondiale. Cela changeait dans le bon sens.
    Bref, y a beaucoup de potentiel, je trouve.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    Fondateur de la #TeamLoyalistsForeverUntilNow à DOH.

    #37004

    Jean Neige
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 841

    Entièrement d’accord avec Gray.

    L’idéal c’est de construire ton scénario autour d’une histoire entièrement originale, sans pour autant renier le contexte de la saga. Tes PJs sont de la Fraternité? Très bien, ça ouvre plein de possibilités sans qu’ils soient directement mêlés aux événements et affaires des personnages importants de la saga.

    Un exemple pour illustrer mon idée: le film Le Labyrinthe de Pan, de Guillermo del Toro. La guerre d’Espagne comme trame de fond, pourtant l’histoire du film n’impacte en rien le conflit, que ce soit l’intrigue de la gamine axée sur du fantastique, ou celle des républicains contre l’officier franquiste qui constituent un affrontement à trop petite échelle pour que ça ne brise notre suspension d’incrédulité vis à vis des conséquences sur la guerre.
    Pour ton scénario sur la Fraternité, c’est pareil: sers-toi des événements comme trame de fond sans que tes PJs y soient mêlés, envoie-les sur des missions ou un objectif secondaire, malgré tout lié à leur appartenance à la Fraternité sans Bannière (« allez chasser telle troupe de pillards menées par tel chevalier », etc). Un pitch basique qui fonctionne partout dans ce genre de cas c’est le 7 Samouraïs/7 Mercenaires, défendez le village des bandits/pillards/soldats ennemis.
    Si tu veux éviter de faire intervenir des personnages de la saga, limite-toi à des PNJs essentiels (Béric, Thoros, Anguy, Limonbure, Tom), que tu peux faire apparaître à une reprise pour la forme, ou simplement évoqués/vus de loin (la Fraternité est tellement vaste et sans doute pas super organisée que ça ne me paraîtrait pas absurde qu’ils n’aient même pas à les croiser.

    Enfin, ça, c’est dans l’optique que tu ne souhaites pas faire diverger l’histoire du TdF, après tout c’est du JdR et tu es le MJ, donc tu fais ce que tu veux.

    « There was a woman, first time I'd found someone who was truly alive. At least, that's what I thought. She was... the part of me I'd lost somewhere along the way, the part that was missing, that I'd been longing for. » – Spike Spiegel, Cowboy Bebop

    #37015

    Tizun Thane
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 398

    Je pense que la campagne serait jouable. Des missions de guérilla, d’assassinats ciblés, de ravitaillement pour nourrir la Fraternité et les habitants du Conflans, etc. Un truc à la Thierry la Fronde en quelque sorte 😉

    Le côté religieux aussi est intéressant, avec le fait que la majorité adopte une religion étrangère du Maître du Feu. Les PJ se convertissent-ils ou restent-ils fidèles à la Foi des 7 ou les Anciens Dieux?

    Tu laisses les grandes figures en donneurs d’ordre et autre. Malgré leurs combats, les difficultés s’accumulent. Les exécutions entraînent des représailles, la Fraternité devient de plus en plus cruelle, et là tu fais intervenir Lady Coeur de Pierre, qui a un nouveau programme. Mort à tous les Frey! Mort à tous les lions!

    Tes PJ auront alors un choix fort devant eux. La suivre dans sa quête de vengeance, ou essayer d’arrêter cette folie?

    Sur le fait de rester canon, je serai plutôt d’avis de leur laisser le choix, la possibilité de changer les choses. S’ils veulent tuer la Montagne, libre à eux d’essayer. S’ils meurent, ils n’auront que leurs yeux pour pleurer. Le canon reste tant que les Pj n’interfèrent pas en gros.

    Car si tu tombes sur des joueurs qui veulent que Brynden Tully devienne roi de Westeros suite à l’action de la fraternité sans bannières, tu es mal (ou tu vas aller contre ce que tu veux ou tu vas frustrer tes joueurs)

    Si j’étais MJ, et qu’ils sont déterminés, je leur laisserai essayer. Brynden n’est pas intéressé, il n’a aucune légitimité, mais si tes PJ sont déterminés à appliquer leur plan de fou, faut leur laisser.

    #37367

    fyahfy
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 5

    Merci de vos retours, ça me motive encore plus.
    Mon idée rejoint ce que vous proposez. Une succession de scénarios/missions où je peux intégrer des nouveaux joueurs à volonté sans que l’histoire ne tourne autour des PJ mais bien de la grande histoire.

    Je reviendrais vers vous en MP pour avis sur mes scénarios si ça vous dérange pas.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Lapin rouge. Raison: "scénarios", pas "scénarii"
    #39482

    Gandalf
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 7

    Bonjour,

    pour info sur quel set de règles comptes tu les faire jouer ?

    #40030

    fyahfy
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 5

    vu que le RP nous intéresse plus que les stats je compte utilisé FU RPG ça permet de vraiment rendre le coté épique/retournement de situation. Mais je garde le bouquin de base pour les compétences/dons.
    Pour ce qui est du rendu hyper réaliste du monde de TdF, je fais confiance aux joueurs et au MJ.

    Je trouve le système de JDR TDF trop spécialiste, les guerriers défoncent tout en combat et se font défoncer en intrigue, et inversement. Un mestre se fait coincer par des brigands au milieu de la forêt, au combat il est foutu, et s’il tente de duper les brigands, il les battra.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 4 jours par  fyahfy.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 4 jours par  fyahfy.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 4 jours par  fyahfy.
    #40034

    Jean Neige
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 841

    Pour ce qui est du rendu hyper réaliste du monde de TdF, je fais confiance aux joueurs et au MJ. Je trouve le système de JDR TDF trop spécialiste, les guerriers défoncent tout en combat et se font défoncer en intrigue, et inversement.

    Je compatis. 

    Un mestre se fait coincer par des brigands au milieu de la forêt, au combat il est foutu, et s’il tente de duper les brigands, il les battra.

    Pour ça en revanche, tu pourras demander à Roland de Rohan et Vogon, on a des contre-exemples, c’est pas garanti. 😀

    Mais c’est sûr que y’a de base une sorte de pseudo déséquilibre. J’incarne un combattant vétéran sur une table par forum de Roland de Rohan (un autre membre de la GdN), ce qui ne m’a pas empêché d’avoir une très bonne stat de Persuasion grâce à mon background RP. Malheureusement, niveau défense d’Intrigue c’est malgré tout pas trop ça et ça donne des situations plus ou moins cohérentes où le bonhomme se laisse convaincre vraiment facilement (mais avec un bon MJ ça peut bien se gérer et Roland s’en sort pas mal). Le système est pas des plus justes ni des plus ergonomiques.

    « There was a woman, first time I'd found someone who was truly alive. At least, that's what I thought. She was... the part of me I'd lost somewhere along the way, the part that was missing, that I'd been longing for. » – Spike Spiegel, Cowboy Bebop

    #40039

    R.Graymarch
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1815

    On doit pouvoir faire des persos « moyens en tout » avec le JDRTDF. Mais un perso formé « guerrier » ne pourra pas exceller ailleurs, au mieux sauver les meubles. Loras, Jaime, Barristan sont bons en tournoi ou sur un champ de bataille, mais pas en intrigue de cour. Sur le coup, je trouve ça bien, sauf à vouloir jouer des héros (chacun son trip, c’est juste pas le mien).

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    Fondateur de la #TeamLoyalistsForeverUntilNow à DOH.

    #40044

    DNDM
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 389

    Un mestre se fait coincer par des brigands au milieu de la forêt, au combat il est foutu, et s’il tente de duper les brigands, il les battra.

    Bah justement, c’est ça qui est marrant pour moi, pouvoir jouer RP. La situation que tu décris m’est arrivée très exactement avec mon mestre. Une arbalète en main mais 2 en tir et 5 en blabla, donc beaucoup plus de chances de le bluffer que de le toucher. Je sais plus exactement comment j’avais fait ça, s’il était seul ou pas, si j’ai fait genre « Rendez-vous où je tire » ou « J’ai six potes cachés dans les fourrés qui vous visent aussi », mais résultat, j’ai réussi à le bluffer, alors que si j’avais tenté le combat j’aurais perdu.

    Ici, bientôt, des liens vers des théories pour vous expliquer que Douceur va finir sur le trône de Fer et que le seul vrai conflit du Trône de Fer se joue entre Thomas Hobbes et Jean-Jacques Rousseau.
    Présentation & Pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #40064

    fyahfy
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 5

    Comme la dit Graymarch, il faudrait des PJ plus moyen à la création (à la Warhammer ou un peu moins trimar quand même). Ca irait peut être à l’encontre du postulat de base du JDR TdF qui te fais jouer une famille noble (donc des gens plutôt dans le haut du panier de la société).
    Je pense que le jeu est trop généreux à la création des persos.

    DNDM sur ton exemple, je trouve ça « dommage », parce que les brigands sont là pour te détrousser, ils s’attendent à ce que les victimes ne se laisse pas faire. Je ne suis pas d’accord qu’ils se fassent berner par un personnage avec du bagou. Une Cersei ou un chevalier en full harnois, peut les terrifier, mais un mestre est réputé faible pour moi c’est énorme malus en intrigue.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 4 jours par  R.Graymarch. Raison: CerSei
    #40069

    R.Graymarch
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1815

    Comme la dit Graymarch, il faudrait des PJ plus moyen à la création (à la Warhammer ou un peu moins trimar quand même). Ca irait peut être à l’encontre du postulat de base du JDR TdF qui te fais jouer une famille noble (donc des gens plutôt dans le haut du panier de la société). Je pense que le jeu est trop généreux à la création des persos.

    ça me semble un peu contradictoire, non ? Si le jeu est trop généreux en points (admettons), le joueur n’a pas à concentrer tous ses points sur un aspect du personnage. En tant que MJ j’avais interdit de dépasser 5 à la création pour pas que mes PJ soient meilleurs qu’un Jaime ou un Varys. Du coup il reste des points pour ailleurs. En revanche, j’avais raté le « malus de -1 te donne 50 points de création » car j’avais des joueurs hyper déséquilibrés à cause de ça. Bref, le MJ peut brider le système s’il veut plus de polyvalence. Autant c’est normal et fun que les PJ puissent mieux s’en sortir qu’un PNJ lambda mais pas qu’ils s’en sortent partout sans effort (et pour le mestre qui embobine des brigands, pourquoi pas ? On a vu des cas plus étranges. Un humain sera réticent à risquer sa vie pour un gain faible même si la menace est un mensonge… ou peut-être pas.. Mais oui faut un super jet.).

    Je rappelle que de base on joue au service d’une famille noble sans forcément en faire partie.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    Fondateur de la #TeamLoyalistsForeverUntilNow à DOH.

    #40070

    DNDM
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 389

    DNDM sur ton exemple, je trouve ça « dommage », parce que les brigands sont là pour te détrousser, ils s’attendent à ce que les victimes ne se laisse pas faire.

    Bah en l’occurrence on essayait de récupérer nos affaires volées par les brigands, et c’est nous qui étions en train d’infiltrer leur camp (mais moi je restais tranquilou en arrière. Sauf qu’il y en a 1 qui est aller pisser, ou un truc du genre)

    Ici, bientôt, des liens vers des théories pour vous expliquer que Douceur va finir sur le trône de Fer et que le seul vrai conflit du Trône de Fer se joue entre Thomas Hobbes et Jean-Jacques Rousseau.
    Présentation & Pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #40075

    Jean Neige
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 841

    Pour le coup, le cas donné par DNDM n’est pas une généralité, sur notre partie le mestre a voulu, face à une tribu type sauvageon, jouer sur le fait qu’ils le prenaient pour un sorcier pour jouer le jeu. Ajoutons à ça qu’il connaissait leur langue. Et ben ça a pas prit. Finalement, c’est le vétéran meneur d’hommes (mon perso) qui a pu convaincre de nous laisser en vie un peu plus longtemps.
    Et même la partie que DNDM nous raconte, ça me choque pas, faut rappeler que c’est du JdR aussi, s’il réussit une action faut jouer le jeu et lui accorder la réussite. ^^ Je vois pas l’intérêt de pas récompenser le joueur lorsqu’il entreprend quelque chose d’osé et réussit.

    Dans le JDRTDF, un mestre ne sera jamais un mage type héro-fantasy comme un bourrin ne sera pas un grand paladin aux milles pouvoirs et stats pétées. C’est un peu le principe (comme Gray, je verrais pas l’intérêt de jouer aux héros). Pour ce qui est de l’équilibrage, je pense pas que ce soit si aisé de faire un perso « moyen » mais osef, le jeu n’est pas non plus fait pour des Jack-of-all-Trades.

    A mes yeux le problème ne réside pas dans la création de perso (comme dit plus haut j’ai pu faire un combattant vétéran avec une bonne stat de Persuasion malgré tout), c’est plutôt dans le fait que le système d’Intrigue soit aussi carré qu’un système de combat, ce qui donne lieu parfois à des incohérences RP. Mais on peut mettre ça sur le dos du mastering qui gérerait ça mal (pour l’instant dans notre partie Roland s’est plutôt bien démené pour essayer de rendre ça fluide et prendre en compte à la fois résultats d’Intrigue et RPs persos, mais j’admet que y’a des moments où c’est frustrant même quand c’est bien géré).

    « There was a woman, first time I'd found someone who was truly alive. At least, that's what I thought. She was... the part of me I'd lost somewhere along the way, the part that was missing, that I'd been longing for. » – Spike Spiegel, Cowboy Bebop

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.