Elia Martell

Ce sujet a 3 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  Pat le petit porcher, il y a 1 semaine et 1 jour.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #112454

    Erwann le Barde
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 10

    Si je ne fais pas d’erreur, il n’y a pas de sujet consacré à Elia Martell. On ne la connaît qu’à travers le discours d’autres personnages, ce qu’en a retenu l’histoire officielle, et quelques bribes de visions ici et là.

    En gros, le personnage se limite pour l’instant à sa mort atroce et à celle de ses enfants. On en entend, de mémoire, rarement parler autrement qu’autour de cet évènement, du coup on ne sait que très peu de choses de sa personnalité. On sait qu’elle était de constitution peu robuste, assez chétive, et qu’après deux accouchements, les mestres lui ont annoncé qu’un troisième pourrait la tuer.

    Bref, c’est un personnage pour le moment assez transparent, quasiment sans consistance, même dans les quelques descriptions physiques qu’on a d’elle.

    Et une question me travaille depuis un moment à son sujet : que savait-elle des projets de son époux, Rhaegar?

    Dans la vision qu’a Daenerys chez les Non-Mourants, elle voit à un moment un couple qu’elle (et nous du coup) identifie comme étant Rhaegar et Elia, ce qui est du reste assez probable. Rhaegar tient dans ses bras un enfant, Aegon, et dit :

    Comme il est le prince qui fut promis, sienne est la chanson de la glace et du feu. » Il leva les yeux, ce disant, et, à la manière dont son regard croisa celui de Daenerys, elle eut l’impression qu’il la voyait, là, debout en deçà du seuil. « Il doit y en avoir cependant une autre, ajouta-t-il sans qu’elle parvînt à savoir s’il s’adressait à sa compagne ou à elle-même. Le dragon a trois têtes. »

    Si je ne me plante pas, c’est le seul moment de la saga où on nous parle textuellement de la chanson de la glace et du feu, et des trois têtes du dragon. Partant de là, on a deux possibilités : soit Daenerys a une vision totalement délirante, qui ne signifie absolument rien, soit elle voit un évènement du passé, et ce que dit Rhaegar a un sens, au moins pour lui. Et pour Elia, avec qui il dialogue à ce moment-là.

    D’où cette question : que savait Elia de la quête de Rhaegar? Si l’on considère cette vision de Daenerys comme étant un évènement réel du passé, alors Rhaegar avait partagé avec son épouse les tenants et aboutissants de sa quête. Si l’on considère que Jon Snow est le fils de Rhaegar et Lyanna, et qu’il est cette fameuse troisième tête, cela signifie-t-il que Rhaegar a eu cette liaison avec Lyanna avec la bénédiction d’Elia?

    Ou alors, et là ça peut ouvrir la porte à des théories plus ou moins fumeuses, Elia, si elle savait pour Lyanna, n’aurait-elle pas pu être un poil contrariée? On sait qu’Ashara Dayne était une de ses suivantes, et qu’elles étaient dorniennes toutes les deux. Il n’est pas impossible qu’Ashara, selon certaines théories, ait été présente à la Tour de la joie. Au minimum, il semble que la Tour de la joie ne soit pas très éloignée des Météores. Peut-on imaginer une Ashara comme bras armé d’Elia, responsable plus ou moins directement de la mort de Lyanna? Une Elia qui, tout en acceptant le fait que le dragon doit avoir trois tête, ne digère pas pour autant le fait de ne pas être celle qui enfantera cette troisième tête? Et qui du coup se débrouillerait pour que l’enfant survive, mais pas la mère? Ce qui du coup donnerait une tout autre épaisseur au personnage d’Elia.

    Bien sûr, c’est loin d’être une théorie solide, ça ne repose pas sur grand-chose, d’autant qu’on ne sait quasiment rien des circonstances de l’accouchement de Lyanna. Qui était là? Aurait-elle pu être blessée mortellement par quelqu’un au service d’Elia, et ce sans risque pour le bébé?

    Dans tous les cas, il me semble que le personnage d’Elia est à la fois au coeur de nombreux évènements importants de l’histoire, tout en étant systématiquement laissée de côté. Elle est un personnage qui semble assez peu complexe, peine ébauchée, comme si elle n’était qu’un vague croquis, et ça ne ressemble pas vraiment à Martin. Il y a donc fort à parier, du moins je l’espère, qu’on va en apprendre davantage sur elle (on aurait pu, d’ailleurs, via son frère Oberyn, sauf que… paf le Gregor, et du coup, la principale source d’info sur Elia disparaît… Reste encore Doran, et c’est probablement par lui qu’on en saura plus), et que le personnage va s’étoffer.

    Vos avis sur tout ça?

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 semaine et 3 jours par  Erwann le Barde.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 semaine et 3 jours par  Erwann le Barde.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 semaine et 3 jours par  Erwann le Barde.
    #112474

    Tizun Thane
    • Pas Trouillard
    • Posts : 669

    Je trouve aussi le personnage d’Elia Martell fascinant, et j’aime beaucoup la façon dont son portrait se dessine par petites touches à travers les personnages qui l’ont connue. Je ne la trouve pas transparente, loin de là.

    Après, comme tu le dis, il y a de sacrés zones d’ombre dans sa vie. De la vision de Daenerys (crédible mais possiblement déformé, comme toutes les visions des Non-mourants), Rhaegar et elle ont l’air de bien s’entendre, et elle a l’air d’avoir entendu parler de la prophétie qui l’obsédait. A quelle point était-elle dans ses petits papiers? On ne sait pas trop. Comment a t-elle pris la fuite de son mari avec Lyanna? On ne sait pas du tout, et je doute qu’on n’en sache beaucoup plus.

    Qu’elle finisse par mourir avec ses deux enfants pour les folies de son mari et de son beau-père, c’est tragique.

    #112667

    Pandémie
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1333

    Je pense que tous les personnages d’ASOIAF ne peuvent pas être des comploteurs ourdissant des machinations. Elia était sans doute ce qu’elle était, et j’aime justement le fait qu’elle set une figure tragique. D’autant que les gens qui lui nuisent le font sans rien n’avoir vraiment contre elle. On pense lui faire le plus grand bien en la mariant au prince hériter mais ça s’avère plus compliqué, Rhaegar pense faire au mieux avec la prophétie mais finit par causer sa perte, Arthur et Ashara Dayne pensent sans doute faire au mieux, Robert et Ned aussi. Même Tywin n’a rien de personnel contre elle. Et pourtant, elle connaît un sort atroce. Destin qui se suffit à lui-même, les secrets entourant davantage ses proches.

    #112701

    Pat le petit porcher
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 42

    Les problèmes de santé d’Elia renforcent un parallèle que je ne suis sans doute pas le premier à remarquer (même si je ne me rappelle pas avoir déjà lu quelque chose à ce sujet, mais la saga a donné lieu à trop de commentaires pour que je les connaisse tous, ou même pour que je me souvienne de tous ceux que j’ai lus), entre Rhaegar et Ashley dans Autant en emporte le vent. Dans les deux cas, on a un homme dont tombe amoureuse une jeune femme très séduisante (Scarlett/Cersei), à la forte personnalité, débrouillarde mais qui peut se révéler assez sotte sous certains rapports. Quand le père de Scarlett dit à cette dernière ce qu’il pense d’Ashley, le portrait qu’il en dresse semblerait assez bien convenir à Rhaegar : oui, dans des activités « viriles » (jouer, boire, monter, tirer…), il peut rivaliser avec n’importe qui, mais « il n’y met pas d’âme » : ce qui l’intéresse vraiment, c’est la musique, la littérature, etc. De même que Rhaegar ne pratique le combat que par devoir, sans passion, tout en y excellant, mais préfère écrire des chansons. Scarlett rétorque qu’elle changerait tout cela après l’avoir épousé… Ce qui peut se rapprocher de l’illusion de Cersei enfant qui croyait pouvoir guérir Rhaegar de sa mélancolie (mélancolie qui, pour le coup, se rapprocherait plutôt de l’espèce de démoralisation qui caractérise Ashley une fois seulement qu’il a fait l’expérience de la guerre).

    Et cet homme épouse dans les deux cas une autre femme, à la santé fragile, qui ne peut se permettre d’enfanter plusieurs fois. Ce mariage se fait sans passion amoureuse, mais de même que Mélanie, contrairement à Scarlett, partage le goût d’Ashley pour la littérature, de même Elia, dans la vision de Daenerys, semble assez bien comprendre son mari et apprécier son talent artistique. Et Ashley semble réellement attaché à Mélanie, de même que selon Barristan, Rhaegar était très attaché à Elia.

    Bon, il y a bien sûr d’importantes différences entre les situations, mais les points communs sont tout de même frappants.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.