Les livres de votre jeunesse

  • Ce sujet contient 37 réponses, 24 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Tristesire, le il y a 2 années et 2 mois.
30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 38)
  • Auteur
    Messages
  • #34474
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2232

    Normalement, si vous êtes ici, c’est que vous aimez lire.

    Rares sont ceux qui se découvrent une passion pour la lecture à 20, 40 ou 70 ans. Souvent, on aimait lire depuis tout petit.

    Mais on ne lisait pas des grands classiques. On lisait des livres pensés pour nos 8 ans, nos 14 ans, des ouvrages sans prétention mais qui, mine de rien, ont beaucoup comptés pour nous, et nous ont d’une certaine façon façonnés.

    Quels sont les livres répondant à cette description pour vous? Les livres qui ont marqué votre enfance, votre adolescence, dont vous vous souvenez même des années après? Et pourquoi ceux-là?

    Pour moi, en grandissant au fil du temps:

    La balade des jouets, première bibliothèque des enfants. Un genre de Toy Story avant l’heure, qui exploite l’idée que tous les enfants ont un jour ou l’autre: nos jouets sont vraiment vivants (la nuit, en l’occurrence, si je me souviens bien). J’avais eu pas mal de livres dans cette collection, c’est celui-là qui revient le premier.

     

    Les six compagnons / Le club des cinq. Deux séries différentes mais calquées exactement sur le même modèle (un groupe d’ado + 1 chien résolvent des énigmes), du coup je confondais souvent. Bibliothèque rose. Premier contact avec de la littérature policière. J’ai un très bon souvenir d’un épisode avec une énigme historico-policière, genre Da Vinci Code pour enfants, mais je ne sais plus comment il était titré.

     

    Résultat de recherche d'images pour "les six compagnons"Résultat de recherche d'images pour "le cub des cinq"

     

    Des Jules Verne, dans des éditions expurgées pour les enfants. 20000 lieux sous les mers & Le tour du monde en quatre-vingt jours, notamment. premier contact avec le roman d’aventure (scientifique).

    Résultat de recherche d'images pour "le tour du monde en 80 jours livre club jeunsses"Résultat de recherche d'images pour "20000 lieues sous les mers livre club jeunesse"

     

    La série Langelot. Premier contact avec des romans d’espionnage. Bibliothèque verte. Énorme coup de cœur pour celui-là. Les aventures d’un jeune agent secret français au cœur d’artichaut, genre James Bond français en plus naïf mais aussi plus réaliste (pour les vieux James Bond). Série écrite par un mystérieux « Lieutenant X » qui s’est révélé en fait être le pseudonyme de Vladimir Volkoff, auteur français d’origine russe qui connaissait plutôt bien son sujet. Ça a sûrement vieilli côté décors et références d’époque, mais je suis sûr que ça se lit toujours super bien.

    Résultat de recherche d'images pour "langelot"

     

    Les Évadés du temps / Les conquérants de l’impossible / Les Patrouilleurs de l’an 4003, les trois séries signées de Philippe Ébly, toujours chez la Bibliothèque verte. Premier contact avec des séries de littérature de l’imaginaire (Science fiction, fantastique). Des histoires de voyages dans le temps, de vaisseaux spatiaux, de dinosaures, de types perdus à l’époque de la Rome Antique… <3

    Résultat de recherche d'images pour "Les Conquérants de l'impossible"Résultat de recherche d'images pour "Les Évadés du temps"Résultat de recherche d'images pour "les patrouilleurs de l'an 4003"

    (Je vous mets la couv de Chasse au tigre en Corrèze parce qu’elle m’avait marqué: très moche en en même temps tellement dérangeante… Au passage, ce qu’il y avait de bien dans ces séries c’est qu’il y avait une vraie continuité: dans Chasse au Tigre, par ex, un des persos se transforme en tigre-garou parce que dans un épisode précédent, au cours d’un voyage au moyen-âge, il avait été mordu par un loup-garou…)

     

    La série de Livre-jeux Loup Solitaire. J’ai fait plusieurs livres dont vous êtes le héros (pas mal de Défis Fantastique, évidemment), mais l’univers de Loup Solitaire m’avait vraiment marqué et séduit (sur les 20 premiers tomes, en tout cas). Très possiblement mon premier contact prolongé avec de la Fantasy, en fait.

    Résultat de recherche d'images pour "loup solitaire livre"

    Je m’arrête là (pour l’instant). A vous !

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #34479
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1114

    La série de Livre-jeux Loup Solitaire. J’ai fait plusieurs livres dont vous êtes le héros (pas mal de Défis Fantastique, évidemment), mais l’univers de Loup Solitaire m’avait vraiment marqué et séduit (sur les 20 premiers tomes, en tout cas). Très possiblement mon premier contact prolongé avec de la Fantasy, en fait. Résultat de recherche d’images pour « loup solitaire livre »

    Oh oui! Pour le Sommerlund et pour le Kiaï (Comprenne qui pourra)!

    J’adorais les Livres Dont Vous Etes Le Héros (LDVLH pour les intimes), et plus particulièrement la série Loup Solitaire. Je suis tout content que tu es montré le Gouffre Maudit, l’un des meilleurs tomes (le siège de Ruannon notamment, et les 50 patrouilleurs qu’on cherche à sauver).

    J’adorais ces aventures hautes en couleur avec de l’épique en veux-tu en voilà. Mais à la tintin, c’est à dire sans femme ou presque. Ce qui me fait penser que l’amitié LS/Banelon est plus trouble qu’il n’y paraît.

    Mes préférés (tous les titres ont été retrouvés de mémoire):

    2. La Traversée Infernale (le voyage est haletant, les « monstres d’enfer » terrifiants, et le final épique avec le glaive de Sommer

    4. Le Gouffre Maudit. J’adore.

    6. la Pierre de Sagesse. J’aime bien ce voyage (le voyage, le concours de tir à l’arc, la rivalité avec Roark, etc.)

    9. La Métropole de la Peur. J’aime bien l’ambiance de la cité assiégée, la politique et bien sûr la guerre

    10. Dans les Entrailles de Torgar. Mon préféré. La bataille de Ceuta avec le plan atteint des niveaux d’épique.

    J’aime beaucoup aussi le 11 et 12, et après le 3e cycle est moins bon (j’aime bien quand même). Joe Dever, le créateur de LS, nous a quitté récemment, hélas. C’est bien triste.

    Je crois que toute une génération de garçons a pris plaisir à la lecture par ce biais, ce qui est super. Perso, c’est aussi par là que j’ai découvert le jeu de rôles, par la série Terres de Légende, qui est en fait, un jeu de rôles (Dragon Warriors en anglais).

    Si j’ai le courage, je présenterai cette série. Je présenterai aussi Loup Ardent*, parce qu’il le vaut bien.

    #34487
    Ysilla
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1621

    J’ai déjà cité  sur le topic une énigme, une oeuvre littéraire  : une partie des livres qui m’ont fait aimer la lecture : les livres de la Comtesse du Barry de Ségur et les Heidi , les Club des cinq, les Clan des Sept, les Oui-Oui, les Martine.

    Plus tard, j’ai beaucoup lu le Journal de Spirou que mon tonton apportait à la maison, en fournée de 4 ou 5 et je me suis gavée de Gaston Lagaffe, Boule et Bill, Spirou, les Tuniques bleues, les petits Hommes, Archie Cash, Tif et Tondu, Natacha et mes madeleines : le Scrameustache dont mon père écorchait le nom, ça donnait quelque chose comme:  » c’est la dernière fois que je le dis, vieeeennns manger, laisse tomber ton Chacrameuche, ton sacré teuche… » et je vous passe les autres variantes et comme aucun nom ne correspondait, eh bien, je restais allongée par terre entre mon lit et le radiateur, à lire, lire, lire ! » et LA Madeleine, Yoko Tsuno : ah làlà, les Vinéens et leur vaisseaux ..ce que j’ai pu les dessiner !

    Et à l’adolescence, j’ai adoré le supplément du Journal : le Trombone illustré dont j’ai encore tous les numéros.

    edit : C’est là que Franquin a publié ses première Idées Noires.

    "L'imaginaire se loge entre les livres et la lampe...Pour rêver, il ne faut pas fermer les yeux, il faut lire."

    #34494
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 5759

    De mon côté, j’ai commencé avec Oui-Oui, puis comme beaucoup les Club des cinq, les Six Compagnons, les Clan des Sept, les Alice… Et je lisais aussi beaucoup les magazines « J’aime Lire » et « Je bouquine ». Puis plus tard, « Chair de poule » aussi…
    J’avais aussi développé un amour immodéré pour les romans historiques jeunesse (l’affaire Caius, À la poursuite d’Olympe, et des trucs du style…) puis pour les trucs fantastiques genre Les Cinq contre les anciens

    ~~ Always ~~

    #34498
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2232

    @Tizun: tu t’en souviens super bien des Loup Solitaire O_o

    Spirou / Gaston Lagaffe, Boule et Bill, Spirou, les Tuniques bleues, les petits Hommes, Archie Cash, Tif et Tondu, Natacha et mes madeleines : le Scrameustache

    Ha bah limite pour les BD on peut aussi ouvrir un autre topic (j’ai surkiffé Les Petits Hommes et Le Scrameustache moi aussi)

    J’avais aussi développé un amour immodéré pour les romans historiques jeunesse (l’affaire Caius, À la poursuite d’Olympe, et des trucs du style…) puis pour les trucs fantastiques genre Les Cinq contre les anciens

    Ha pareil, plein de trucs en Rome Antique, Egypte ancienne… Et Anthony Horowitz, l’un des premiers auteur dont j’ai appris le nom aussi ! J’avais kiffé le Faucon Malté (policier). Pis là je crois bien avoir lu Les Cinq contre les anciens, aussi.

    Et toujours du même Anthony Horowitz, y’avait les deux David Eliot, un proto Harry Potter en deux tomes (L’île du Crâne et Maudit Graal). C’est à la fois super proche d’Harry Potter par certains côtés (7e fils d’un 7e fils qui reçoit une lettre et se retrouve dans une école de sorciers, il rencontre son meilleur copain et sa meilleure copine dans le train…) et assez différent (bien moins détaillé, plus humour noir…).

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #34499
    Ben Omble
    • Frère Juré
    • Posts : 77

    Bon… On a pas vraiment les mêmes lectures de jeunesse… Quand j’étais petit, j’étais fasciné par les constellations et tous les mystères qui les entouraient. Quand je dis constellations, je parle d’astronomie et pas d’astrologie. Donc j’avais beaucoup de livres sur les étoiles, de la vulgarisation pour enfant en quelque sorte. Et puis mon père était fan de Tolkien, Asimov, Vance, notamment alors rapidement Bilbo est apparu dans mes lectures. J’avais huit ans quand je me suis retrouvé émerveillé par les aventures du hobbit, dix quand j’ai fini le Seigneur des Anneaux pour la première fois et Les Robots. A quinze, j’avais lut quasiment toutes les nouvelles de Lovecraft et les aventures de Miles Vorkosigan, sans compter Elric et Hawkmoon.

    Je n’ai jamais été attiré par le Club des Cinq et tous ces romans pour enfants avant Bilbo le Hobbit, mes soeurs les lisaient pourtant, mais je trouvais ça trop simple. Par contre j’étais gaga de Picsou Magazine, Boule et Bill, Astérix ou encore Valerian.

    #34500
    Ser Damien Florent
    • Pas Trouillard
    • Posts : 550

    Pour ma part, j’ai commencé avec Le Petit Nicolas. C’est ma grand mère qui me les lisait et dès que su lire je me suis rué dessus.

    J’ai aussi un agréable souvenir des disparus de saint agil, du mystère, du suspense et de l’enquète !

    Il y a eu aussi Le Perroquet qui begayait du grand maitre Alfred Hitchcock, le premier livre qui m’a empèché de dormir tant je ne voulais pas éteindre avant de connaitre la fin.

    J’ai aussi passé beaucoup de temps sur les volumes de « Tout l’univers », j’aimais déjà les encyclopédies !

     

    You're gonna carry that weight

    #34510
    Sandrenal
    • Pas Trouillard
    • Posts : 526

    Mais on ne lisait pas des grands classiques.

    Moi si. J’ai lu Les 3 mousquetaires vers 6/7 ans et enchaîné avec Vingt Ans Après et le vicomte de Bragelonne puis tous les Dumas qui me tombaient sous la main. Je ne lisais pas que ça bien sûr, j’étais un lecteur compulsif. Parmi les lectures vraiment jeunesse, je me souviens surtout des Clubs des 5 et des romans historiques pour enfant (notamment un dont le titre m’échappe sur la minorité de Louis XIII jusqu’à l’exécution de Concini). Mais si il y a un livre qui a marqué mon enfance et qui m’a façonné, c’est bien les 3 mousquetaires.

    #34512
    O’Cahan
    • Pas Trouillard
    • Posts : 749

    Les livres de ma jeunesse, eh bah… ça date pas de longtemps mais il y en a beaucoup.

    La guerre des clans, d’Erin Hunter (dont l’écriture continue encore o_O): en gros, c’est des chats qui vivent dans la forêt et qui se font la guéguerre. C’est pas foufou mais le premier et second cycle m’avait captivée à l’époque. Je pense que mon avis serait différent maintenant. Ahem.

    Les enquêtes d’Enola Holmes de Nancy Springer: qu’est-ce qui se passerait si Sherlock avait une petite sœur? Des enquêtes palpitantes, au cœur du Londres boueux, j’avais adoré et ironie de l’histoire, c’est grâce à cela que j’avais lu par la suite les vraies aventures de Sherlock. xD

    Tout les Max et Lili, absolument tous. C’était mon dada. Et je les ai encore et je les donnerais à mes gosses si j’en ai. xD

    La série des Marion Duval d’Yvan Pommeaux, si je devais retenir qu’une seule série de livres de mon enfance, ce serait celle-là. Je m’imaginais souvent résoudre des énigmes comme Marion le faisait. J’étais tellement admirative.

    Les romans historiques d’Annie Jay, notamment la série Complot à Versailles, qui m’a vraiment donnée un goût de l’histoire, aussi nunuche qu’elle soit dans ces romans.

    Et pour finir, une obscure saga de jeunesse fantastique italienne dont j’attends depuis des années la parution du reste des tomes, Ulysse Moore (ça dit quelque chose à quelqu’un?). Toutes ses histoires de clés et de portes magiques pour ouvrir vers des civilisations disparues me rendaient gaga. 😀

    Je ne mentionne pas les classique Harry Potter, A la croisée des mondes, Percy Jackson, même Tara Duncan.

    please mind the gap between your brain and the platform

    #34517
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2938

    Pour ce qui est des lectures d’enfance (plus que de jeunesse), je partage avec DNDM mon goût pour la série Langelot (snif ! snif ! 😉 ). Comme je ne les ai plus, j’ai presque envie de me les racheter, parce certains m’ont fait forte impression, et que je les ai relus plein de fois.

    « Les Conquérants de l’impossible » faisait également partie de mes lectures favorites (enfin, les 4-5 premiers, je n’ai pas lu toute la série).

    Et sinon, il y a deux autres bouquins que j’ai lus et relus, et que je conserve encore dans ma bibliothèque malgré leur état pitoyable :

    • « Bader vainqueur du ciel », de Paul Brickhill, l’histoire vraie d’un aviateur de la RAF amputé des deux jambes et devenus malgré cela un as de la deuxième Guerre mondiale ;
    • « Le secret du jour J », de Gilles Perrault, les ruses des Alliés pour faire croire aux Allemands qu’ils débarqueraient dans le Pas-de-Calais en 1944.

    Pour les BD, faudrait en effet un topic à part, parce que j’en ai un paquet !

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #34528
    Jean Neige
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1763

    Ceux qui m’ont le plus marqué, ça doit sans doute être le cycle des Chats volants de Ursula K. Le Guin; et Le Roi Arthur de Michael Morpurgo.

    Mais, sinon, en vrac, durant mon enfance:

    • L’île au trésor, Robert Louis Stevenson
    • Le Petit Prince, Antoine de St-Exupéry
    • Le Club des cinq
    • Ivanhoé, Walter Scott (une édition simplifiée pour les gosses)
    • D’innombrables bouquins de la bibliothèque verte ou rose
    • Harry Potter, J.K. Rowling

    Je dévorais les différentes encyclopédies de mes parents, aussi (pas du tout des éditions pour gosses par contre). Me demandez pas pourquoi.

    Comme Sandrenal, j’avais aussi touché aux Trois Mousquetaires étrangement, bien que ne l’ayant jamais fini enfant (mais pré-adolescent). Pareil pour la série des Pardaillan commencée à peu près à la même époque.

    Vers la pré-adolescence / début adolescence; j’ai commencé à lire des comic books, surtout des comics Marvel (d’abord Ultimate Marvel, puis les vrais, bien meilleurs, même si j’ai encore une sacrée estime pour Ultimate Spider-Man jusqu’à la purge qu’est Ultimatum). Je ne lisais pas de manga du tout à cette époque-là (que je n’ai connus qu’à l’adolescence, et même durant je n’en ai lu qu’assez peu).
    En bouquins, à cette époque-là j’avais été marqué par La Voleuse de livres de Markus Zusak (et je vomis le film). Me souvient pas mal de La Malerune aussi (premier bouquin super par Pierre Grimbert, les deux autres assez médiocres par un autre auteur mais bon, ça se lisait et c’était une expérience fantasy sympa pour un pré-ado), avant de me mettre au Seigneur des Anneaux vers mes douze-treize ans.

    Et tout ça jusqu’au Trône de Fer, commencé à 13 ans (ne me demandez pas pourquoi – et je précise que mes parents n’avaient aucune idée de ce que je lisais ni de ce qu’il pouvait y avoir dedans). Heureusement que je n’ai compris les passages les plus atroces que quelques années plus tard.

    Pour les BD, faudrait en effet un topic à part, parce que j’en ai un paquet !

    En effet je pense que pas mal de monde aurait beaucoup à dire. En souvenir marquant, je me souviens avoir lu à onze-douze ans Le concombre masqué.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #34533
    Malicia
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 133

    Pfiou….j’ai toujours beaucoup lu (enfin dès que j’ai su évidemment :p ) .

    J’ai commencé avec la bibliothèque Rose et tout ce qu’avait pu écrire Enid Blyton, pour continuer ensuite sur la comtesse de Segur quand j’avais 6/7 ans. Ensuite je suis passé aux classiques français comme Les 3 mousquetaires qui fut mon premier et qui restera cher à mon cœur depuis ce temps. (et ces suites).

    Puis la bibliothèque verte avec le club des cinq et les aventures de l’étalon noir (ouai ça date VRAIMENT haha), suivie des Jules Verne evidemment <3.

    Je ne partais jamais en vacances sans ma pile de bouquins, qui en général ne tenait même pas la première semaine… Je me souviens de mon père me disant mais c’est pas possible, je ne peux pas Encore t’acheter des livres…. Le rayon livres de Emmaus était devenu mon meilleur ami x) .

    Dans les choses qui m’ont marqué j’ai les Enquêtes de Patsy Kelly de Ann Cassidy, une jeune adolescente qui aidait son oncle détective privé. Je me suis donc rapidement ensuite plongé dans Agatha Christie.

    Un autre livre qui m’a marqué quand j’étais jeune (moins de dix ans) c’est Le mystère de la chambre jaune (je vivais à côté de St Geneviève de bois en région parisienne et on m’a toujours raconté que c’était inspiré du donjon la bas xD j’ai jamais vérifié sur internet depuis tiens hahaha).

    Quelques lectures d’école m’ont aussi marqué La bibliothécaire de Gudule ou encore Les pilleurs de Sarcophage . C’était assez rare que les lectures d’école soient intéressantes pour être noté….

    En grandissant j’ai continué dans les classique de Victor Hugo à Zola et Maupassant. Contrairement à beaucoup de mes camarades il y en a beaucoup que j’aimais xD .

    Une amitié bleu outremer de Yvon Mauffret, le premier auteur que j’ai rencontré avec mon école je devais avoir 8 ans, alors quand en plus j’ai découvert qu’il habitait à 250 mètre de chez mes grand-parents xD. Un beau souvenir littéraire de mon enfance….

    On avait un rituel avec ma meilleure amie quand on était jeune, le mercredi après-midi on allait à la bibliothèque chercher des livres ou des Bds on passaient chez Ed prendre un goûter et voila comment on passait notre après-midi… J’ai toujours adoré ce rituel xD . Bon évidemment en grandissant le vidéo club et sa playstation ont fait leur entrée mais ça nous empêchait pas de continuer à lire tout ce qui nous tombais sous la main….

    Les Chair de Poule, j’ai beaucoup lu les bouquins Buffy contre les vampires aussi, Brussolo… J’étais fan des Contes du chat perché et les contes de la rue Broca, la sorcière de la rue Mouffetard et Sacré Sorcière, des classiques de la littérature enfantine, avec Matilda et Charlie et la chocolaterie que j’offre à peu près à tous les enfants de mon entourage x)….

    Il y avait aussi toute une collection jeunesse d’histoire qui faisait peur (impossible de retrouver je sais juste que les couvertures étaient noires…) ça parlait de sorcière etc etc….

    Sans oublié bien sur Le Seigneur des anneaux (à 13 ans… mon essai à 10 fut un échec), Bilbo le hobbit et un peu plus tard (15 ans) enfin Harry Potter et toute la littérature young adult qui a pu en découler.

    Il y a tellement de choses aujourd’hui j’ai l’impression, bien plus qu’à mon époque Oo !!!!!! (je suis pas si vieille mais quand même).

    Bon en gros impossible de choisir pour moi Oo, je lisais à peu près tout ce qui me tombait sous la main, quand je dis tout à 10 ans je suis tombée sur La bicyclette bleue chez ma grand-mère qui me l’a vite retiré des mains « ce n’est pas de ton age » xD ! Ah?! (j’ai tout lu quelques années après pour être bien sur :p). Donc je continue comme ça aujourd’hui, les livres ont une énorme place dans ma vie, une maison sans bibliothèque c’est juste pas possible pour moi… Je lis toujours de tout du policier, à la fantasy au roman sentimental en passant par les biographies etc etc etc… Je n’aurais clairement pas d’une seule vie pour lire tout ce dont j’ai envie….

    Désolé j’ai écrit un roman , mais ce fut agréable de me replonger dans mon enfance livresque merci xD

    *insérer ici une patate* *sorry  for the long post*

    #34538
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 5759

    Dans les choses qui m’ont marqué j’ai les Enquêtes de Patsy Kelly de Ann Cassidy, une jeune adolescente qui aidait son oncle détective privé. Je me suis donc rapidement ensuite plongé dans Agatha Christie.

    Patsy Kelly ! J’étais trop fan *_* (en plus elle s’appelait comme moi^^) Et comment j’ai pu zapper les Roah Dahl aussi, Matilda and co, qu’est ce que je les ai lus… ça se voit qu’on est de la même génération on a lu tout pareil Malicia :p

    Edit : les livres à couverture noire c’était pas « peurs bleues » ? (Parmi eux, Y avait une série avec des familles maudites sur des générations j’étais hyper fan)

    ~~ Always ~~

    #34539
    Zid
    • Frère Juré
    • Posts : 65

    Pas un grand lecteur ici, mais quelques bouquins quand même.

     

    Oui un peu HS mais niveau BD j’aimais bien. Asterix que j’adorais quand j’étais gamin, et pourtant en relisant ça à l’âge adulte je me rend compte que j’étais passé à côté de 95% des trucs, vu comme c’est bourré de références.

    J’adorais Gaston Lagaffe aussi, et Buck Danny j’aimais bien.

     

    A l’école on nous faisait lire quelques bouquins parfois. Pas énormément m’ont marqué, mais un auteur qui s’appelle Roald Dahl dont on nous a fait lire plusieurs livres et que j’avais bien apprécié.

     

    Les Dix Petits Nègres, pas un livre pour enfants certes, mais je l’avais lu assez jeune et j’avais adoré

     

    Et enfin Harry Potter, ça doit être le dernier bouquin que j’ai lu avant ASOIAF (et un paquet d’années avant). Intéressant notamment à lire quand t’es gamin, parce que tu le vois évoluer un peu en même temps que toi (même si le dernier bouquin aurait pu et dû aller plus loin)

    #34543
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2232

    agréable souvenir des disparus de saint agil, du mystère, du suspense et de l’enquête !

    Il y a eu aussi Le Perroquet qui bégayait du grand maitre Alfred Hitchcock, le premier livre qui m’a empêché de dormir tant je ne voulais pas éteindre avant de connaitre la fin.

    Les disparus de Saint-Agil, lu aussi, plutôt un bon souvenir. De même pour Le Perroquet qui bégayait, et d’autres livres de la série Trois Jeunes Détectives. Par contre désolé de te l’apprendre, mais la signature Alfred Hitchock, c’était juste pour le marketing (La maison d’édition payait pour utiliser le nom du cinéaste, mais celui-ci n’a probablement jamais lu les bouquins). Le perso d’Hannibal Jones était plutôt atypique, pour du roman jeunesse. Et les jeux de mots pourris dans les noms des livres en français sont mythiques. XD

    EDIT: Haha, je viens d’apprendre en lisant la fiche wikipédia que le premier traducteur en Français de ce livre était Vladimir Volkoff, l’auteur de Langelot ! Décidément…

    si il y a un livre qui a marqué mon enfance et qui m’a façonné, c’est bien les 3 mousquetaires.

    Je sais plus à quelle âge je l’ai lu, perso. Cyrano de Bergerac m’a beaucoup plus marqué, mais je considère limite ça comme ma première vraie lecture d’adulte, même si c’était au collège.

    • Ivanhoé, Walter Scott (une édition simplifiée pour les gosses)

    Lu aussi, il m’a pas forcément marqué outre mesure à l’époque… mais à regarder vite fait je me rends compte que des scènes avec Robin des Bois / Petit Jean / frère Tuck qui m’avaient beaucoup marquées viennent probablement de ma lecture d’Ivanhoé (les persos y étaient beaucoup plus durs et impitoyables, genre Trône de Fer plus que Disney quoi… Quand tu as l’habitude de lire des livres où les héros pardonnent toujours aux méchants, voir Robin des Bois qui lâche les prisonniers en leur disant « courrez jusqu’au château » et qui les dézingue un à un à l’arc pour venger la mort d’un de ses potes, ça fait bizarre ^^ ).

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #34555
    Jaqen
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4043

    Bonjour

    Pour ma part la plupart des contes de Perrault, le club des cinq et tous les Tintin.

    #34562
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2938

    Pareil pour la série des Pardaillan commencée à peu près à la même époque.

    Ah mais oui ! Bon sang , les Pardaillan, j’ai dû lire 10 fois les trois premiers tomes (les seuls que j’avais à l’époque, je me suis rattrapé depuis) !

    La Comtesse de Ségur, c’était plutôt des lectures de vacances, mes grands-parents les avaient dans une ancienne édition à couverture rouge. « L’Auberge de l’ange gardien », « Le Colonel Dourakine », « Un Bon petit diable », « Les Malheurs de Sophie », « Mémoires d’un âne »,… Il parait que ça revient à la mode…

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #34582
    Lestival
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 830

    Merci de m’avoir rappelé Langelot. J’avais complétement oublié cette série. Je les empruntais à la bibliothèque de l’école lorsque j’avais 9 ou 10 ans. Il faudrait que j’en retrouve un pour voir comment ça a vieilli.

    Orson le Couturier [OLC] dans le jeu Chanson d'Encre et de Sang.
    Chaton officiel du temple des Grâces dans DOH 6
    Fier membre de NOARLAK

    Spoiler for NOARLAAAK !!!

    #34583
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8173

    (on va créer une team Langelot et une team Ébly !!!)

    Alors, en mettant les BD de côté (sinon, on peut causer de Gotlib) et les livres dont vous êtes le héros.

    J’ai grandi dans un milieu propice à la lecture. Côté magazines, j’ai été très longtemps « Bayard Presse » d’Astrapi à Okapi (et J’aime lire, Je bouquine). Un peu de bibliothèque rose, mais je m’en souviens mal (Club des cinq, oui). Beaucoup de bibliothèque verte. Langelot, forcément. Et puis Philippe Ébly : j’ai adoré Les Conquérants de l’impossible mais me retrouvais un peu moins dans Les Evadés du temps (sauf le premier tome avec une auberge de rando qui est un portail sur un autre monde). J’ai connu les anciennes couvertures donc pas flippant comme ce que tu montres, DNDM.

    Beaucoup de Petit Nicolas également. Et puis des contes variés, de la mythologie grecque (et des livres disques avec la fée clochette qui dit quand il faut tourner la page^^)

    J’adorais aussi me perdre dans les dictionnaires, les Quid ou les Livres des records (ou les cartes du livre de classe d’histoire géo). Un pote avait trois grands frères qui lisaient pas mal de SF (je me souviens d’une foultitude de Perry Rhodan) mais j’en ai peu emprunté. J’ai lu aussi mais j’étais un peu plus vieux, des Maigret, Exbrayat, Agatha Christie, Conan Doyle, Jules Verne. Et puis également les Contes du chat perché (y avait deux couleurs^^) et les contes de la rue Broca, la sorcière de la rue Mouffetard et un peu de cape et d’épée (Ivanhoé, Les Trois Mousquetaires). Ah oui aussi des fictions historiques genre Le Messager d’Athènes, voire en SF Niourk. Ou la Guerre du feu

    Avec les livres dont vous êtes le héros, ça a été l’entrée vers Bilbo le Hobbit, Le Seigneur des Anneaux, le Silmarillion, puis Elric et Hawkmoon (Moorcock). Mais là, on s’approche de l’adolescence

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #34586
    Tomcat
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1045

    Excellente idée ce topic ! Où comment retrouver ses madeleines de Proust, et découvrir celle des autres.

    Mon initiation à la lecture s’est faite dans la douleur. Mes parents ne sont pas lecteur (mon père, ça le soule, et ma mère est dyslexique), il n’y avait pas de bibliothèque à la maison, pas d’histoire le soir. Ma grand-mère me récitait de tête quelques fables de la Fontaine, qu’on se récite encore parfois en faisant la vaisselle (elle fait la voix du corbeau et du renard comme personne). Quand j’ai appris à lire, mes parents m’ont acheté quelques livres illustrés des classiques Disney, mais j’étais plus intéressée par les images et les films…

    Alors c’est à l’école qu’on m’a fait lire. De force. On nous emmenait au bibliobus, on nous collait la bibliothèque rose et verte dans les pattes. Mon instit de CE2 exigeait le résumé d’un livre de notre choix tous les 15 jours. Dieu que j’ai détesté ces livres, le club des 5, des 7, les fantomettes, les malheurs de Sophie. Je me bornais pour choisir au nombre de pages et à la qualité de la 4ème de couverture pour pondre un résumé correct sans m’astreindre à lire tout le livre. Je rendais mes résumés en retard. Bien entendu, l’instit, qui était en fait un type formidable, paix à son âme, n’était pas dupe, et tentait de m’aiguiller dans mes choix de lecture. Mais j’étais une tête de bourrique. Il nous collait aux Bled aussi, ce qui, je m’en rendrais compte plus tard, m’a initié au style des grands auteurs classiques.

    Et puis, un jour, ma grand-mère m’offrit un des livres de la série « la petite maison dans la prairie ». C’était le tome 2, elle l’avait pris au pif la pauvre. Et ce fut une révélation. J’ai cassé les pieds de mes parents pour qu’ils me les achètent tous, j’entends encore ma mère : « Tu les liras hein ? Tu as intérêt à les lire, c’est pas donné les livres ! » Je les ai lus à m’en arracher les yeux, j’ai dû les lire 100 fois, le soir, en douce, au fond de mon lit, pendant les vacances, partout, tout le temps. Laura était ma meilleure copine.

    Je vous entend d’ici « Ah ouais, j’ai vu la série ». Assez. La série est aux bouquins ce que GoT est à ASOIAF : une hérésie. Du fan service à deux balles qui a rien compris aux livres. La déception que j’ai eue en la voyant ! Avec combien de copains de classe j’ai pu me disputer à ce sujet ! (Tiens, c’est bizarre, ça me rappelle des scènes d’aujourd’hui, quand on dit que l’histoire se répète…)

    Pourquoi j’ai aimé ces livres là et pas les autres qui vous ont plu pourtant, difficile à dire. Mais je retrouve dans mes lectures actuelles des éléments qui me plaisaient déjà à l’époque : une histoire dans une époque différente, une culture qui m’est étrangère, des personnages qui évoluent, sans qu’il y ai forcément de bons et de méchants.

    Je me souviens aussi de Croc-Blanc. Puis j’ai eu ma période Pagnol. Jean de Florette et Manon des Sources, La femme du Boulanger, Naïs, Marius, Fanny et Cesar, etc… Les contes de Perrault et d’Andersen aussi.

    Arrivée au lycée, à 14 ans, ma prof de français, encore une formidable, nous avait donné une liste de classiques à lire, si nous le souhaitions. Comme c’était pas obligatoire, j’en ai lu certains de bon coeur, que j’ai plus ou moins appréciés (Le Rouge et le Noir, faut plus m’en parler). Et dedans, il y avait Germinal. Et alors j’ai eu ma période Zola, qui dure encore et durera toujours.

    J’ai lu peu de livres, mais j’en ai beaucoup relus, ce sont mes bouquins-doudou, que je relis dans les moments difficiles, parce qu’ils me rassurent, et qui s’accrochent à des bouts de vie : tromper l’ennui que mon père rentre des mois partis loin pour le travail avec la famille Ingalls, réviser le bac en lisant Germinal, les concours avec Harry Potter, la thèse avec ASOIAF.

    C’est chouette les livres.

    "When I'm king in my own right, I'm going to outlaw beets." Tommen. Best manifesto ever.

    #34588
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2232

    fictions historiques genre Le Messager d’Athènes

    en SF Niourk.

    Hahaha j’ai lu aussi Le Messager d’Athènes ^^ (les bibli des écoles et lycées devaient toutes avoir les mêmes bouquins en fait).

    Failli éditer mon premier message pour parler de Niourk, aussi. Un monument de la SF, celui-là, qui peut se lire ado mais aussi adulte sans problème.

    (…)C’est chouette les livres.

    <3

     

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #34606
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2738

    Dans mon enfance, j’ai très peu lu et si je lisais, ça s’arrêtait aux bandes-dessinées, principalement.

    Parmi le peu de romans que j’ai lu pendant mon enfance, il y a eu le cycle de La Quête d’Ewilan et Le Royaume de Kensuké.

    Comme DNDM, j’ai lu quelques Langelot (qui, si je me fie à la page wikipédia de l’auteur, ce dernier aurait vécu un temps dans ma ville).

    Il y a eu aussi le cycle de Titus Flaminius que j’ai dévoré.

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #34706
    Chat-qui-boite
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 380

    A peu près à la même époque que Tintin et Jo,Zette et Joko (Une page avec de l’eau couleur turquoise, en Inde) les aventures du frère ,de la soeur et de leur singe, le père était architecte je crois,ça c’est les BD, j’ai lu dans je ne sais quelle collection « Michaël chien de cirque »: une pôv bête maltraitée pour apprendre son numéro de cirque. Résultat quand ma grande soeur m’a accompagnée au cirque j’ai éclaté en sanglots devant les numéros de dressage.Sinon Le roman de la momie (Théophile Gautier), Un bon petit diable, David Copperfield. En rouge et or les exploits du Mouron Rouge aristo anglais se riant des révolutionnaires français pour soustraire des aristos français à la guillotine ( Je l’ai relu il n’y a pas longtemps dans la collection Bouquins: Bonjour les préjugés de classe de la baronne Orcy) et comme tout le monde :Les trois mousquetaires.Aussi Robinson Crusoe et Arsène Lupin mais la palme de mon coeur à Moby Dick avec la description effrayante des tatouages de l’indien que le narrateur découvre ,très impressionné.

    Mieux vaut être en retard au paradis qu'en avance au cimetière
    Reste assis au bord de la rivière et tu verras passer le corps de ton ennemi

    #34834
    Papadoc
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1132

    Comme pas mal ici, j’ai beaucoup lu de Bibliothèque Rose puis verte. De façon amusante, j’ai plutôt été Club des Cinq, Clan des Sept que les Six Compagnons.

    J’avais dans ma maison de vacances de grands livres des Eidtions Mondiales avec les classiques version abrégée pour enfants très bien illustrés :

    Je n’évoque pas les bandes dessinées, je suis tombé dedans quand j’étais petit. Beaucoup plus Spirou que Tintin pour le journal (mais n’ayant pas connu l’édition du Trombone), j’ai quand même lu Tintin, Astérix, les Schtroumpfs, les Tuniques Bleues, Spirou (QRN sur Bretzelburg restera longtemps je pense dans le haut du classement), le Scrameustache (ah! les galaxiens qui changent de rôle au cours de la nuit! Falzar qui devient un  menhir…), les Petits Hommes, Aurore et Ulysse les Centaures, Tif et Tondu et surtout Isabelle de Will, Broussaille, Théodore Poussin, Kogaratsu, mais aussi l’indispensable Philémon…bon, j’arrête là sinon je vais finir par recopier le BDM. Juste quelques pépites : les Krostons et Bobo.

    Et puis les livres dont vous êtes le héros que je traiterai dans le sujet approprié.

    "C'est d'une simplicité absurde, comme la plupart des énigmes quand on en voit la réponse."

    Hodor! [Casting 2019]

    #34843
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2938

    Pas énormément m’ont marqué, mais un auteur qui s’appelle Roald Dahl dont on nous a fait lire plusieurs livres et que j’avais bien apprécié.

    Roald Dahl est l’auteur de l’immortel « Charlie et la chocolaterie », un des classiques de mon enfance (et aussi de « James et la pêche géante » et de « Fantastic Mr Fox »), mais il a aussi écrit beaucoup de nouvelles pour adultes (enfin, pas pour les enfants), très grinçantes et très drôles, avec des chutes souvent surprenantes. Je recommande notamment « Bizarre ! Bizarre ! » et « Kiss Kiss ».

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #34937
    Enilorac
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 35

    Alors les premiers livres dont je me souviens: la série dinomir et la série monsieur madame à 6 ans ^^

    Après j’ai enchaîné sur la bibliothèque rose: club des 5, clan des 7

    Et la bibliothèque verte: Langelot, les 6 compagnons, Alice

    Le tout teinté de Bd

    Tous les Agatha Christie, Martha Grimes… et honte à moi Barbara Cartland ( pas taper une ado a le droit à l’erreur 😉)

    Et le plus beau c’est que j’ai quasiment récupéré tous ces livres quand ma mère a déménagé et je ne désespère pas de réussir à  les faire lire à mes fillotes

    #34947
    Rosie132
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1628

    …. et honte à moi, Barbara Cartland (pas taper, une ado a le droit à l’erreur 😉) Et le plus beau c’est que j’ai quasiment récupéré tous ces livres quand ma mère a déménagé et je ne désespère pas de réussir à les faire lire à mes fillotes

    Il n’y a aucune honte à lire du Barbara Cartland. J’ai fait partie longtemps d’un club de lecture et il y a autant de différents livres qu’il y a de différents lecteurs et ce, à tout âge. Que ce soit pour le plaisir, pour les études ou pour le travail, l’essentiel c’est de lire. Pour ma part, je te souhaite juste d’avoir du plaisir dans tes choix de lecture.

    #41554
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2738

    Je viens de remarquer que j’ai oublié de parler d’un auteur qui m’avait marqué lorsque je venais de quitter l’école primaire : Roald Dahl. J’ai lu Charlie et la Chocolaterie et sa suite, méconnue, Charlie et le Grand Ascenseur de verre et aussi Matilda que j’ai lu et étudié en cours de français en sixième. J’ai adoré ces trois livres et je ne sais pas pourquoi je n’ai pas continué la lecture de cet auteur (je pense notamment à James et la grosse pêche, Fantastique Maître Renard (plus connu sous le titre Fantastique Mr.Fox) et Le Bon Gros Géant).

    J’ai vu l’adaptation cinématographique de Matilda (toujours en cours de français) et de Charlie et la Chocolaterie de Tim Burton (mais, je regarderais la première adaptation un jour). ^^

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #41558
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2938

    Je viens de remarquer que j’ai oublié de parler d’un auteur qui m’avait marqué lorsque je venais de quitter l’école primaire : Roald Dahl.

    Bienvenue au club des Dahlmaniaques ! Tu dois être le 4ème à le citer, c’est peut-être un record ?

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #41599
    Tristesire
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 304

    Tous les livres cités précédemment…

    Et puis, j’ai poursuivi avec les légendes arthuriennes…

    Résultat de recherche d'images pour "yvain le chevalier au lion"Résultat de recherche d'images pour "merlin barjavel"Résultat de recherche d'images pour "michel rio merlin"

    Et ceux-là ?

    Résultat de recherche d'images pour "fascicules rouges à découper histoire"Résultat de recherche d'images pour "fascicules rouges à découper histoire"Résultat de recherche d'images pour "la vie privée des hommes"Résultat de recherche d'images pour "la vie privée des hommes"

    On ne touche pas aux lapins !

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 38)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.