Ser Morgarth

  • Ce sujet contient 19 réponses, 10 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Cdk, le il y a 3 années et 8 mois.
20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 20)
  • Auteur
    Messages
  • #18413
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1124

    Qui ça ? Pour se rafraîchir à tous la mémoire, il s’agit d’un des trois chevaliers engagés par Littlefinger pour renforcer sa garde que l’on rencontre dans le dernier chapitre Alayne de AFFC (soit la 4e intégrale).

    « — Chevaliers ils sont, dit Petyr. Leur galanterie reste à démontrer, mais nous pouvons toujours l’espérer. Permets de toi de présenter ser Byron, ser Morgarth et ser Ombrich »

    Dans ces trois chevaliers, c’est Ser Ombrich (Shadrich en anglais) qui est supposé attirer l’attention. Après tout, le lecteur l’a déjà croisé dans les chapitres Brienne où il cherchait Sansa Stark appâté par les promesses de récompense. Il semblerait qu’il l’ait trouvée…

    Ser Byron, bel homme faisant preuve de courtoisie facile, attire ensuite l’attention. Et en bon dernier, vient Ser Morgarth qui semble avoir un physique peu avenant:

    « un gaillard à carrure imposante, à barbe touffue poivre et sel, au nez bulbeux, sillonné de veines éclatées, et qui avait des mains noueuses larges comme des jambons. »

    A première lecture, sa présence semble donc anecdotique, uniquement là pour rendre Ombrich moins évident.

    Mais. Cette description correspond à un autre personnage rencontré par Brienne au cours de ses errances. Celle du doyen de l’Ile de Repose.

    « Le frère Doyen ne répondait nullement à ce que Brienne s’était figuré. Pour commencer, on pouvait difficilement lui appliquer le terme de doyen ; alors que les épaules affaissées, les dos voûtés des frères occupés à désherber le potager trahissaient leur vieillesse, lui, de haute stature, se tenait droit comme un i, et la vigueur de ses mouvements révélait un homme dans la fleur de l’âge. Sa physionomie n’avait pas non plus la douceur et la bienveillance qu’elle escomptait d’un guérisseur. Il avait une grosse tête carrée, l’œil inquisiteur, le nez rouge et sillonné de veines. Malgré la tonsure qu’il arborait, son crâne était aussi broussailleux que sa volumineuse mâchoire. »

    On apprend aussi que le Doyen a de grandes mains, plus faites pour manier l’épée que pour rebouter une plaie.

    Comme on peut le voir : l’aspect vigoureux, le nez sillonné de veines, la carrure imposante, les grandes mains. Il y a beaucoup de points communs dans la description des deux personnages. Le Doyen a expliqué avoir été chevalier et peut endosser ce rôle au besoin. Sa tonsure peut se dissimuler (par exemple en rasant ses cheveux), et il peut laisser pousser sa barbe pour renforcer le déguisement.

    Du point de vue chronologie, ça pourrait coller. A ce stade de la saga, il est donc possible que ser Morgarth et le Doyen ne sont qu’un en se basant sur les descriptions.

    Évidemment, je vous vois venir. Mais pourquoi diable le Doyen irait-il se balader dans le Val d’Arryn alors qu’il a déjà des responsabilités ? On peut imaginer des tas de choses, mais il ne s’agirait que de supputations qui convainquent ou pas. A titre personnel, il me semble que le Doyen se reconnaît dans l’histoire de Sandor Clegane. Lui aussi a aimé une jeune fille de haute naissance, ce qui me semble une clé d’interprétation pour ce comportement étrange. Il en existe d’autres.

    Supposer que Sansa Stark a cherché refuge auprès de lady Lysa n’est en revanche pas un saut de logique trop compliqué à faire, et pourrait expliquer sa présence.

    Je me suis rendu compte que la théorie était peu connue, d’où le présent post pour en discuter. Rendons à César ce qui est à César. Je n’ai pas la prétention d’avoir découvert cette théorie tout seul. C’est Lord Riusma qui m’en avait informée, et cela traîne depuis quelque temps sur les forums anglais

    Je vais d’ailleurs glisser dans le crackpot perso, pour lancer la discussion. Le nom « Morgarth » est unique dans la saga. En revanche, Garth est un nom très courant, notamment dans le Bief, en référence à Garth la Main verte. A titre d’exemple, il y a trois Garth rien que dans la Garde de Nuit…

    Le Doyen nous a expliqué que son ancien lui, l’homme de guerre, était « mort » sur le Trident. Il a raconté avoir été élevé dans une famille accordant une grande importance à la chevalerie, comme le sont les nobles dans le Bief. Il ne nous dit pas son nom, mais il ne serait pas absurde d’imaginer qu’il s’appelait Garth dans sa vie d’avant s’il vient du Bief ou ce nom est très courant.

    D’où l’alias qu’il s’est choisi pour sa mission d’infiltration Mor (t)- Garth, en clin d’œil à son ancien lui mort sur le Trident.

    Vous me direz… Ça colle bien en français, mais GRRM écrit en anglais, où mort se dit « death ». Oui, mais la désinence « Mor » est aussi connue dans le monde anglo-saxon. Mordred, à titre d’exemple, personnage du mythe arthurien, porte lui aussi dans son nom. On pourrait évoquer Lord Voldemort ou d’autres… Le jeu de mots Mor (t) – Garth ne paraît pas inaccessible à GRRMartin.

    #18418
    Aurore
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2049

    La question serait alors de savoir quel est le but de ser Morgath/doyen ? Veut-il retrouver Sansa pour la livrer à Cersei ?

    Est-il vraiment doyen de l’île de Repose (à priori oui, en tout cas septon Meribald le reconnait) ? Est-il seulement le doyen, ou est-ce juste une couverture, dont septon Meribald serait complice ? A-t-il des liens avec Lady Coeurdepierre et la Fraternité sans Bannières (ceux qui ont puni les pillards de Salins, dont le doyen déplore les actes, mais qui laissent repartir Meribald) ?

    Est-ce lui qui aurait prévenu la Fraternité que Brienne allait passer dans le Conflans avec un laisser-passer royal en poche (Brienne lui a raconté toute sa vie et toute sa quête) ? On pense toujours que ce sont les enfants de l’auberge qui ont averti la Fraternité, mais celle-ci est arrivée bien vite : soit elle était toute proche et le hasard a bien fait les choses (c’est grand le Conflans, on a assez passé de chapitres dedans pour le savoir), soit elle savait que le passage de Brienne était imminent, ce qui permettait de récupérer le laisser-passer royal (j’en tiens pour la théorie des Noces Pourpres 2.0).

    #18447
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1124

    Il est souvent évoqué que le Doyen serait de mèche avec la Fraternité. Je n’y crois pas à titre personnel, mais rien ne l’exclut. En tout cas, c’est lui qui informe le TdF (et Cersei) du massacre de Salins.

    Par contre, je crois qu’on peut écarter l’idée que le Doyen lui-même soit un faux. Rien ne le laisse suspecter. Ni Septon Meribald, ni les moines, ni son discours lui-même. Tout sonne vrai.

    Si ma théorie est fausse, il est loisible d’imaginer que ser Morgarth est de mèche avec Ombrich, qui cherchait déjà un associé dans les chapitres Brienne. Personnellement, je pencherai plutôt pour Byron, trop beau pour être honnête.

    Évidemment, peut-être ser Morgarth est ce qu’il prétend être. Un chevalier errant qui loue son épée au plus offrant « loyalement », sans identité secrète et complot tortueux.

    #18449
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2276

    Le nom « Morgarth » est unique dans la saga. En revanche, Garth est un nom très courant, notamment dans le Bief, en référence à Garth la Main verte.

    Ha tiens, bien vu. Du coup j’ai regardé vite fait dans les maisons du Bief. Si (Mor)Garth vient de là, il y a des chances qu’il vienne d’une des maisons qui, prétendument, descend de Garth Mains-Vertes.

    Donc celle-ci, selon le wiki anglais:

    Après, faut probablement regarder dans les maisons mineures. Le Doyen n’a pas l’air de venir d’une famille fortunée ou importante, mais plutôt d’une famille de chevaliers sans terre de 3e catégorie, donc probablement pas celles ci-dessus.

    My father was a knight, and his before him. So were my brothers, every one. I was trained for battle since the day they
    deemed me old enough to hold a wooden sword. I saw my share of them, and did not disgrace myself. I had women too, and there I did disgrace myself, for some I took by force. There was a girl I wished to marry, the younger daughter of a petty lord, but I was my father’s thirdborn son and had neither land nor wealth to offer her . . . only a sword, a horse, a shield. All in all, I was a sad man. When I was not fighting, I was drunk. My life was writ in red, in blood and wine.”

    the lord I served served a lord who served a lord who had decided to support the dragon rather than the stag.

    Y’a le « My life was writ in red, in blood and wine”, qui pourrait orienter vers les Redwyne, mais c’est plus que ténu.

    Enfin, y a cet indice comme quoi il a combattu côté Targaryen. Bref, si dans un autre chapitre quelqu’un trouve un perso de chevalier du Bief qui dit que son petit frère est mort au Trident / est devenu religieux après le Trident, ça pourrait nous donner son ancienne identité. Mais on manque quand même d’éléments pour jouer aux devinettes.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #18451
    LittleCarott
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 28

    Théorie intéressante, mais je n’y crois pas trop. Tous les nouveaux personnages ne sont pas forcément d’anciens déguisés… ^^’

    Je vois mal le Doyen faire partie de la Fraternité, les frères ont l’air d’être une communauté isolée et non-interventionniste.

    Je le vois mal reprendre une arme également ; ce serait à l’encontre de sa philosophie actuelle et de celle de sa communauté, et du discours qu’il tient à Brienne. Il pourrait mentir, bien sûr, mais comme dit plus haut par  Tizun Thane, cela semble peu probable : comment un imposteur aurait-il pu se retrouver à la tête d’une telle communauté ? L’un des moines ou Septon Meribald aurait vendu la mèche.

     

    Au final, il est plus que probable que Ser Morgarth ne soit que ce qu’il semble être : un chevalier errant. Mais la question mérite tout de même débat ^^

    « Si Robert pissait dans une coupe, on s'extasiait : du vin ! Moi, j'offre de l'eau pure et fraîche, on louche dessus d'un air soupçonneux et on s'interpelle : drôle de goût, non ? »

    #18455
    Yavanna
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 288

    Reste une solution si on s’appuie sur les événements de la série : Sandor rejoint une communauté religieuse qui se fait entièrement assassiner. On pourrait imaginer que l’Ile Repose subisse elle aussi une attaque, et que les seuls survivants soient les combattants (donc Sandor et le Doyen), même si, je sais, l’île est sensée être protégée par les sables mouvants. Après avoir tout perdu, que faire ? Le doyen chercherait peut être à aider le dernier de ses frères, Sandor, et chercher à retrouver Sansa. Sandor étant vraiment trop reconnaissable, le Doyen se serait engagé chez Littlefinger.. En tout cas, la géographie n’interdit pas cette théorie, loin de là.

    #18456
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8268

    La série n’est pas canon, donc laissons là aux sous forums consacrés à la série télé. FAQ

    Les informations issues de la série télévisée ne peuvent être considérées comme canon vis-à-vis de la saga du fait des nombreuses différences entre les deux œuvres. De nombreux points divergent entre les deux medium (personnages morts ou inexistants dans la série et qui poursuivent leur chemin dans les livres ou inversement, événements distincts dans les deux œuvres…) , et de ces trop grandes divergences, il est fallacieux d’argumenter un point concernant les livres en citant un élément de la série télé.
    De fait, nous vous demanderons donc de ne pas faire référence à la série télévisée dans la section concernant les livres : les informations ne peuvent être considérées comme canon dans la discussion, et beaucoup de nos membres ne regardant pas la série ne souhaitent pas y être confrontés.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #18461
    Aurore
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2049

    Je me demande comment le Doyen a deviné que Brienne était à la recherche de Sansa. Quand ils discutent seul à seule, elle n’évoque que « une jeune fille. Une jouvencelle de haute naissance âgée de treize ans, belle de visage et le cheveu auburn ». Et tout de suite, le doyen comprend qu’il s’agit de Sansa. Certes, Sansa est recherchée, mais les choses ont-elles été jusqu’à diffuser une description précise qui serait parvenue jusque cette communauté isolée ? Ou est-ce Sandor Clegane qui aurait décrit le physique de Sansa en « se confessant » au Doyen ?

    #18464
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1124

    Je me demande comment le Doyen a deviné que Brienne était à la recherche de Sansa. Quand ils discutent seul à seule, elle n’évoque que « une jeune fille. Une jouvencelle de haute naissance âgée de treize ans, belle de visage et le cheveu auburn ». Certes, Sansa est recherchée, mais les choses ont-elles été jusqu’à diffuser une description précise qui serait parvenue jusque cette communauté isolée ? Ou est-ce Sandor Clegane qui aurait décrit le physique de Sansa en « se confessant » au Doyen ?

    Dans mes bras! ^^ On sort un peu du cadre Morgarth, pour se pencher du côté du Doyen. Mais c’est un truc qui m’a fait aussi immédiatement tiquer dès ma première lecture. De la description vague de Brienne, le Doyen devine immédiatement qu’il s’agit de Sansa Stark.

    Comme le Doyen ne l’a jamais rencontrée, que Gala n’existe pas (« Sansa Stark était resplendissante à l’anniversaire du roi Joffrey dans sa robe ivoire qui… »), et que le Doyen est le chef d’une communauté religieuse ayant fait vœu de silence (!), la seule explication possible me semble que Sandor Clegane a longuement évoqué Sansa, et notamment son physique. (Les hommes entre eux, j’vous jure!), ce qui accrédite l’idée (si tant est qu’il faille encore accréditer quoi que ce soit) que si le Limier est mort, Sandor Clegane lui repose en paix.

    C’est (à mon sens) un indice indirect accréditant d’ailleurs l’idée que le Doyen pourrait bien être Morgarth, cette histoire non résolue entre Sandor et Sansa dans lequel le Doyen semble se reconnaître (lui aussi a aimé une jeune fille « trop bien pour lui »), ce qui le motiverait à l’action si Sandor Clegane est trop boiteux/trop reconnaissable pour voyager.

    #18472
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8268

    Ombrich capte direct qui cherche vraiment Brienne et c’est avant qu’elle ne rencontre le Doyen.

    Alors, certes, Ombrich cherche aussi Sansa donc il est un peu plus aux aguets et au courant qu’une communauté de moines supposément isolée mais j’ai le sentiment que c’est juste pour dire que Brienne tente d’être discrète mais rate son jet de « baratin » à tous les coups (et que l’avis de recherche doit être bien diffusé).

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #18474
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1124

    Certes, certes. Mais le Doyen vit dans une communauté isolée qui a fait vœu de silence, et n’a pas de raison particulière d’avoir jamais entendu parler de Sansa Stark, et encore de moins de son apparence physique, jet de baratin réussi ou pas.

    Contrairement à Ombrich qui s’est renseigné pour partir à sa recherche.

    #18531
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2389

    Comme dit ailleurs, il y a autour de Sansa des références aux contes et à Disney, et ailleurs dans la saga des références à d’autres œuvres, notamment celle de Martin, donc la Belle et la Bête, série sur laquelle il a bossé et dont il recycle certains noms (Snow, Geoffrey, Jamie). Donc Sansa, Belle, et Sandor, la Bête, tout le monde a compris. Deux autres personnages tournent autour de Belle: Mouse un voleur du monde d’en bas qui vit pour voler ceux du monde d’en haut, tout comme « Mad Mouse » Ombrich est un chevalier de basse extraction voulant vivre grand train au dépens des puissants. Et chez Disney, Maurice (prononcez Maurice et Morgarth avec un accent qui va bien), c’est le père, rôle qu’endosse le Doyen dans la communauté et endosserait auprès de Sansa.

    Bon, c’est pas basé sur grand chose, mais pour choisir un nom…

     

    #18556
    Hanaver
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1076

    Certes, certes. Mais le Doyen vit dans une communauté isolée qui a fait vœu de silence, et n’a pas de raison particulière d’avoir jamais entendu parler de Sansa Stark, et encore de moins de son apparence physique, jet de baratin réussi ou pas. Contrairement à Ombrich qui s’est renseigné pour partir à sa recherche.

    Leur communauté est isolée mais pas fermée au monde. Ils reçoivent des nouvelles par divers biais, comme septon Meribald ou d’autres visiteurs, comme les victimes de Viergétang (ou le patelin pas loin, qui a été pris d’assaut par des brigands, me rappelle plus le nom, là). Et puis, je rappelle la groooosse théorie de survivance d’un certain Limier à l’Ile de Repose, qui a certainement craché diverses infos. Et lui, il connait Sansa, et a certainement eu écho des avis de recherches tôt ou tard.

    Non, un smiley n'équivaut pas un point final de phrase !

    Torchères : https://zupimages.net/up/19/12/0tom.png

    #18592
    Mélusine
    • Pas Trouillard
    • Posts : 528

    Est-ce lui qui aurait prévenu la Fraternité que Brienne allait passer dans le Conflans avec un laisser-passer royal en poche (Brienne lui a raconté toute sa vie et toute sa quête) ? On pense toujours que ce sont les enfants de l’auberge qui ont averti la Fraternité, mais celle-ci est arrivée bien vite : soit elle était toute proche et le hasard a bien fait les choses (c’est grand le Conflans, on a assez passé de chapitres dedans pour le savoir), soit elle savait que le passage de Brienne était imminent, ce qui permettait de récupérer le laisser-passer royal (j’en tiens pour la théorie des Noces Pourpres 2.0).

    Si je me souviens bien, ce n’est pas Brienne que la fraternité attendait mais les auteurs des exactions à Salins. En fait à l’auberge, tout voyageur qui se présentait était dépossédé de ses biens. La fraternité était là pour protéger les enfants de l’auberge et récupérer les biens. Au moment où Brienne arrive à l’auberge, les membres de la fraternité censés protéger l’auberge étaient partis pensant retrouver Mordeur et Rorge. Ça ressemble plus à du hasard où alors le septon Méribald est dans le coup aussi! ou alors j’ai raté un truc (ce qui ne serait pas étonnant de ma part)

    #18999
    Cdk
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 101

    Le fait que les deux personnages soient rencontrés par Brienne me laisse penser qu’il y a des bonnes chances que ça soit le doyen.

    Surtout que le doyen a une armure, (via le limier), et peut-être un cheval ? Le destrier de la Montagne est un peu trop reconnaissable, mais pourquoi pas.

    Pour le reste, il peut agir pour la rédemption du Limier, où à cause du mariage symbolique qui les unit si le Limier a tout raconté (le passage où il lui donne son manteau, etc). Ça me semble un motif religieux suffisant pour agir.

    Sinon, pour le dernier chevalier, ça me dérange que ça soit un random guy qui sort de nulle part, avec deux personnages cachés à côté.

    #19014
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2389

    Le mariage symbolique, pour un ecclésiastique comme motif religieux valable, bof… Si Sandor a fait voeu de quoi que ce soit, juré sur les Sept un truc, ça me paraîtrait plus solide pour quitter Repose. Ca n’empêche pas qu’en arrière plan le passé du doyen et la situation de Sandor le motivent, mais honorer un serment solennel fait aux dieux au nom d’un Sandor pas en état pourrait faire passer la pommade à ses coreligionnaires.

    Ser Byron le beau gosse est HS ici mais il est possiblement lié au sulfureux poète anglais lord Byron et pourrait dragouiller Sansa (allez dans la section TWOW pour en savoir plus).

    #19045
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2276

    Je continue le HS sur Ser Byron ici, parce qu’en effet moi aussi ça me turlupine si c’est un nouveau perso, alors que les deux autres chevaliers errants sont des personnages importants de l’arc de Brienne – et du coup ça m’a l’air lié.

    Donc,

    • Ser Shadrich est un chevalier errant / chasseur de prime qui cherche Sansa et que Brienne a croisé
    • Ser Morgarth pourrait fort bien être le Doyen de l’île de Repose (que Breinne a croisé), « champion » de Sandor Clegane, à la recherche de Sansa
    • Ser Byron L’Accort est un beau gosse aux longs cheveux blond, qui dragouille Sansa au premier regard, et pour l’instant c’est à peu près tout ce qu’on sait de lui

    Du coup, j’ai regardé vite fait qui Brienne a croisé, voir si on pouvait le retrouver ailleurs sous un autre nom.

    A priori, pas moyen de le raccrocher aux différents hommes ou groupes d’hommes croisés par Brienne.

    • Il ne peut pas être un des anciens fiancés de Brienne.
    • Il pourrait être l’un des parieurs du camp de Renly sous un nom d’emprunt, mais ceux-ci qui sont toujours vivants ne sont pas vraiment décrits.
    • Il n’a pas l’air d’être un ancien Brave Compaings.
    • Il n’est pas un des autres chevaliers errants croisés, vu que les descriptions ne correspondent pas du tout.
    • Il n’a pas l’air d’être quelqu’un de la Fraternité sans Bannière.

    Du coup, je me demande s’il n’est pas une sorte de « Jaime Lannister pré-Brienne », le côté dragouilleur en plus. Il en a en tout cas l’apparence, et le caractère, et en effet Byron nous oriente vers Don Juan. Mais bon, c’est léger, et ça nous avance pas beaucoup. On peut éventuellement tirer ça, ensuite, avec l’idée que chacun représente une facette de l’Amour

    • Amour intéressé (Shadrich, mais bon, pâs vraiment de l’ « amour »)
    • Amour romantique et platonique (le Doyen – Sandor Clegane)
    • Amour passionnel et séducteur (Byron)

    L’arc de Sansa tourne, depuis le début, autour de figures de ce genre (Joffrey qui a tout du beau prince charmant et se révèle en fait cruel, Le Limier avec qui elle joue à la belle et la bête, Ser Dontos qui devient son chevalier servant…).

    Bref, je sais pas trop où je vais avec ça, mais j’avais envie de le noter. ^^

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #19071
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1124

    @DNDM Ton HS me fait penser aux 3 trahisons de Daenerys, l’une pour l’or, l’une pour le sang, et l’une pour l’amour.

    C’est un peu (beaucoup!) tiré par les cheveux mais Ombrich/Shadrich est là pour l’or (l’amour de l’or comme il le déclare à Brienne), Morgarth (si c’est le Doyen déguisé) serait là pour l’Amour (celui du Limier), et resterait donc Byron pour le sang (ce qui irait bien avec le côté passionné du poète).

    #19075
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2276

    Purée, j’ai failli le mettre, et puis j’ai viré ça parce que je trouvais ça trop capillotracté (fallait partir sur l’idée Sang = dépucelage et tout). ^^

    Mais oui, ça colle. Mais ça n’apporte pas forcément grand-chose, à part une confirmation supplémentaire que les prophéties sont toujours suffisamment vagues pour s’appliquer à tout et n’importe quoi! ^^

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #19263
    Cdk
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 101

    Le mariage symbolique, pour un ecclésiastique comme motif religieux valable, bof…

    Sauf qu’on parle de quelqu’un qui fait vraiment des miracles non ? Vraiment habité par sa foi.

    Je trouverais pas ça illogique outre mesure.

    Qui se retape tout les chapitres de Brienne pour trouver qui est le dernier perso ? x)

    Après s’il est là pour Sansa… j’ai envie de dire espion du Silure, mais j’ai aucune preuve.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 20)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.