Parution de « R. R.étrospective » par les éditions Pygmalion

R.Rétrospective (éditions Pygmalion)

Demain (le 1er novembre 2017), les éditions Pygmalion sortent R. R.étrospective, un gros livre de plus de 1500 pages regroupant plusieurs nouvelles (trente-deux au total) et deux scénarios de George R. R. Martin. Il s’agit de la traduction française de Dreamsongs, sorti en anglais en 2006.

Késako ?

R.Rétrospective (éditions Pygmalion)
Couverture du l’ouvrage R.Rétrospective (éditions Pygmalion)

Comme précisé juste au-dessus, R. R.étrospective, la traduction française de Dreamsongs, est donc un livre qui regroupe plusieurs nouvelles et scénarios de GRRM qu’il a écrits au cours de sa longue carrière. Car, comme vous le savez sûrement, le Trône de Fer est loin d’être sa seule œuvre : GRRM a débuté en écrivant des nouvelles (souvent de SF), quelques romans, et a fait un passage par la télévision, en tant que scénariste pour les séries The Twilight Zone (La Cinquième dimension en VF) et La Belle et la Bête (pour en savoir plus sur la carrière de GRRM, nous vous renvoyons à cette vidéo explicative de la Garde de Nuit).

R. R.étrospective donne un aperçu de l’ensemble de cette carrière au travers d’un choix de nouvelles aux styles très différents, de longueurs très variables, et surtout écrites à diverses périodes de sa vie. Cette anthologie regroupe des écrits qui ouvrent sur les différents univers de GRRM : le Trône de Fer (avec « Le Chevalier Errant »), WildCards (avec deux nouvelles en partie 8), les « 1000 Mondes » (son univers de SF, avec « Une chanson pour Lya », « Par la Croix et le Dragon », « Les rois des sables », « Au matin tombe la brume », « Le Volcryn » – qui sera d’ailleurs bientôt adapté en série TV par la chaîne SyFy – ou encore les aventures de Haviland Tuf), et bien d’autres encore… (petite note : la nouvelle « Le Dragon de Glace », présente dans l’anthologie, ne fait pas partie de l’univers du Trône de Fer, contrairement à ce qui est écrit dans la version française de la nouvelle. Pour savoir quels ouvrages font partie du Trône de Fer, nous vous renvoyons à cet article : Les écrits de G.R.R. Martin dans l’univers du Trône de Fer).

Le livre est découpé en 9 parties, chacune regroupant des nouvelles selon une thématique précise, et chacune étant introduite par des commentaires de GRRM. Le livre est illustré par Michael Wm. Kaluta, à raison d’une illustration par nouvelle.

Si vous voulez un aperçu de ce gros ouvrage, les éditions Pygmalion proposent les 150 premières pages sur leur site.

Est-ce que ça vaut ce coup ?

Alors qu’on se le dise tout de suite, hormis les deux scénarios, toutes les nouvelles qui apparaissent dans R. R.étrospective sont déjà publiées en français ailleurs, dans les nombreuses anthologies de l’auteur (Une chanson pour Lya, La Fleur de Verre, Des Astres et des Ombres, Les Rois des Sables, Le Voyage de Haviland Tuf, etc…). Aussi, le fan (plus qu’)invétéré qui a chez lui absolument tout ce qui est sorti sur GRRM n’aura que peu de surprises. Mais il pourra toujours se rabattre sur la préface rédigée par Gardner R. Dozois (l’éditeur de l’anthologie A Book of Sword parue récemment, dans laquelle se trouve la nouvelle de GRRM, « The Sons of the Dragon »), sur les illustrations (qui, elles, semblent inédites), sur les deux scénarios inédits, et surtout sur les commentaires de GRRM sur son propre travail.

Pour ceux qui ne connaissent pas (ou peu) les autres univers de GRRM, ce livre est une très bonne entrée en matière, et permet de se faire une idée de tous ce que Martin a pu explorer au cours de sa carrière (SF, fantasy, horreur, fiction historique, etc.). Il est à noter que le choix des nouvelles ne doit rien au hasard : beaucoup ont été nominées à des prix, ou ont gagné de prestigieuses récompenses littéraires (on pourra citer par exemple « Une chanson pour Lya », qui a reçu le Hugo Award de la meilleure nouvelle en 1975, ou encore « Skin Trade » qui a gagné le World Fantasy Award de la meilleure nouvelle en 1989).

Quoiqu’il en soit, c’est un beau cadeau de Noël. Bonne lecture 😉