Share This Post

Accueil / Accueil - Actualités / George R. R. Martin / La série TV / Les livres

Quelques nouvelles de George R. R. Martin

Quelques nouvelles de George R. R. Martin

George R. R. Martin a rédigé le 29 avril une note de blog où il donne quelques nouvelles sur des sujets plus ou moins intéressants par rapport à nos attentes.

The Winds of Winter : un gros bébé (un jour ?)

George R. R. Martin est persuadé que The Winds of Winter sera un gros livre. Au train où il avance (ce qui suppose qu’il avance, ce qui est déjà une bonne nouvelle), il sera probablement plus épais que A Storm of Swords (tome 3) ou A Dance with Dragons (tome 5). Ce n’est pas la nouvelle la plus étonnante, car il a déjà fait des prédictions similaires depuis des années. Cette fois-ci, il prévient qu’en général, il élague son texte quand il l’a terminé. « Mais il faut déjà que je le termine » (oui, ce serait bien). En résumé, pas grand chose de neuf, mais par rapport aux nouvelles précédentes, le fait qu’il évoque TWOW est déjà positif.

Et bien entendu, une série télévisée arrive bientôt…

George apprécie House of the Dragon (HBO)

George R. R. Martin a vu quelques épisodes supplémentaires de House of the Dragon et les a autant appréciés que les précédents. Il vante le mérite des showrunners Ryan Condal and Miguel Sapochnik ainsi que de tout le casting, rien d’inattendu encore une fois. Il pense que la série plaira aux personnes aimant les personnages « gris » et complexes. Il rassure sur le fait qu’il y aura pléthore de dragons et de batailles, mais que le cœur de l’intrigue est consacré aux conflits humains, à l’amour et la haine, aux relations entre les personnages et pas vraiment à l’action/aventure.

Autres nouvelles en vrac

Le reste de son billet est plus éloigné de Westeros.

  • La diffusion de Dark Winds (série de six épisodes qu’on évoquait ici) dont il est un des producteurs exécutifs, débutera le 12 juin 2022 sur AMC et AMC+.
  • Night of the cooters (court-métrage de trente minutes qu’on évoquait ici) est terminé. Vincent d’Onofrio en est le réalisateur et acteur. Le film a été tourné à Santa Fe sur fond vert. Tout (sauf les acteurs et les chevaux) est ajouté en post production par la société Trioscope. Le film sera montré dans une série de festivals au court de cette année. George espère que d’ici quinze jours, ils commenceront le tournage d’un deuxième film tiré d’une histoire de Howard Waldrop.
  • George et son épouse Parris ont apprécié Minx (HBO Max), une « sexy sitcom » sur un magazine pornographique féministe dans les années 1970. George mentionne notamment les vêtements, jurant qu’il portait les mêmes… et qu’il les a sans doute encore car il ne jette rien. Au passage, il évoque rapidement la décennie 1970, comme étant sa « décennie Dickens », à la fois la meilleure et la pire des périodes. A moins que cette décennie n’ait lieu en ce moment même. Il revient sur les éléments positifs en ce qui le concerne mais aussi tout le négatif : ses amis morts ces trois dernières années, la guerre en Ukraine qui pourrait déboucher sur un holocauste nucléaire, les débats publics devenus souvent toxiques ce qui met en danger notre liberté de parole et l’existence de nos démocraties… tout cela est bien sombre pour lui. Sur ce dernier point, il recommande la lecture d’un article du magazine The Atlantic indiquant que les médias sociaux nous rendent stupides et qu’il y a peu d’espoir qu’on puisse inverser la tendance.
  • Les rénovations du cinéma Jean Cocteau avancent bien et la réouverture approche. Il y aura une salle plus grande et des fauteuils plus confortables mais moins nombreux (78 au lieu de 130). La salle était rarement pleine de tout façon.
  • Si vous comptez utiliser le train de George R. R. Martin, sachez que les appréciations de Sky Railway sont très positives et qu’il espère pouvoir rénover d’autres voitures pour pouvoir mettre plus de trains à disposition.
  • George est assez inquiet des performances des Jets et Giants en NFL mais espère qu’ils ont recruté de bons joueurs pour le futur
  • George R. R. Martin termine en disant qu’il y a plus de choses, toujours plus de choses à dire mais que pour cette note, cela suffira bien.

Leave a Reply