Fils de la Harpie

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


V.O. : Sons of the Harpy

Les Fils de la Harpie, ainsi nommés en référence à l'ancienne milice noble de Meereen, sont un groupe apparu après la chute de la ville aux mains de l'armée de la reine Daenerys Targaryen. Ils fomentent des embuscades urbaines contre les partisans de la reine-dragon et signent leurs crimes en dessinant une harpie avec le sang de leurs victimes. Ils espèrent ainsi probablement déstabiliser le gouvernement déjà peu assuré de la nouvelle reine et favoriser le retour de l'ancien régime esclavagiste[1].

Les fils de la Harpie dans la saga

Dans ADWD

Les Fils de la Harpie commencent par s'en prendre à des affranchis, qu'ils assassinent dans la rue ou chez eux. La réussite les rend plus hardis, et Bouclier Loyal est le premier Immaculé à tomber sous leurs coups[1]. Leurs attaques sont de plus en plus fréquentes, Immaculés et affranchis tombant chaque nuit. La reine Daenerys finit par retirer ses guerriers eunuques des rues et crée un guet composé d'affranchis et de crânes-ras, appelé les Bêtes d'Airain, ses membres dissimulant leur identité derrière des masques de bronze pour déjouer les représailles des Fils de la Harpie[2]. Soupçonnant l'implication de familles des anciens Grands Maîtres dans cette organisation, la reine prend en otage des jeunes enfants de chaque famille noble comme échansons et pages[3]. Mais elle répugne à les faire exécuter, malgré les objurgations de Skahaz mo Kandaq, si bien que les attaques nocturnes se poursuivent, malgré la capture de dizaine d'assassins par les Bêtes d'Airain[4]. La reine annonce alors au noble Hizdahr zo Loraq qu'elle acceptera de l'épouser s'il parvient à faire cesser les meurtres pendant quatre-vingt-dix jours[5]. Hizdahr rend alors visite à de nombreuses familles nobles de la ville, et bientôt les meurtres cessent. Skahaz mo Kandaq est furieux, d'autant plus qu'il soupçonne Hizdahr d'être en réalité la Harpie, ainsi qu'il a nommé le chef suprême qu'il imagine diriger les assassins[4].

Après la disparition de Daenerys, lors d'un entretien secret avec ser Barristan Selmy, Skahaz accuse les Fils de la Harpie d'avoir organisé, en accord avec le roi Hizdahr, la tentative d'empoisonnement de la reine dans l'arène de Daznak en faisant pression sur le confiseur du roi (dont ils auraient assassiné la fille de neuf ans)[6]. Après la prise de pouvoir de ser Barristan et l'emprisonnement du roi consort Hizdahr zo Loraq, les Fils de la Harpie reprennent aussitôt leurs attaques contre les affranchis, les crânes-ras, et même une Bête d'Airain. Ils laissent leur marque à proximité des cadavres, accompagnée de messages glorifiant Harghaz ou réclamant la mort des dragons, voire de Daenerys[7].

Notes et références