Guerre Sans Valeur

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Worthless War ou War Across the Water

La guerre Sans Valeur, nommée aussi la « guerre de l'autre côté de la mer », désigne la guerre de près de mille ans que se livrèrent le Nord et le Val d'Arryn à partir de l'an - 1 700 environ[1], pour la domination de l'archipel des Trois Sœurs, et par conséquent de la Morsure[2].

Contexte[modifier]

Le roi du Nord décide de conquérir l'archipel des Trois Sœurs, alors indépendant, afin de mettre fin aux actes de piraterie des Sœurois[2], qui venaient, peu de temps auparavant, de razzier l'Antre du Loup, censé protéger l'estuaire de la Blanchedague[3].

Déroulement[modifier]

L'annexion de l'archipel des Trois Sœurs par les forces nordiennes est d'une grande brutalité, l'événement étant connu chez les Sœurois sous le nom de Viol des Trois Sœurs. Par la suite, le joug nordien est si sanglant qu'il pousse les seigneurs sœurois rescapés à mander l'aide du roi de la Montagne et du Val, Mathos II Arryn, qui leur répond favorablement à condition qu'ils lui rendent hommage. Ces évènements sont relatés dans les Chroniques de Longuesœur, [2].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Viol des Trois Sœurs.

Le Viol des Trois Sœurs marque le début de la guerre Sans Valeur, qui dure près de mille ans et dont très peu de choses sont connues, sinon que le roi Mathos II Arryn affréta une centaine de navires, les lança vers Sortonne et qu'il mourut lors des combats qui s'ensuivirent. Theon Stark répliqua alors en débarqua sur les Doigts, sans résultat durable (deux autres tentatives suivront par la suite)[2][4].

Plus tard, le roi du Val, Osgood Arryn assiège l'Antre du Loup et son fils, le roi Oswin, le fait finalement tomber et l'incendia[4][3]. En représailles, les Stark attaquent Goëville, mais devant leur impuissance face aux remparts de la cité, ils boutent le feu aux centaines de navires mouillant dans le port[2].

Selon archimestre Perestan dans Considérations sur l'Histoire, la guerre Sans Valeur s'acheva quand les Stark se désintéressent finalement de ces trois « cailloux »[N 1], après environ mille ans de conflits durant lesquels l'archipel change de suzerain pas moins d'une douzaine de fois[2].

Conséquences[modifier]

Les Trois Sœurs font, depuis, partie intégrante du Val d'Arryn mais cette succession de conflits laisse l'archipel exsangue et les Sœurois gardent toujours, longtemps après, un fort ressentiment envers les Nordiens[1].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Probablement suite à (ou en prévision de) l'installation des Manderly dans l'Antre du Loup et la construction de Blancport.

Références[modifier]