Roi du Nord

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : the King in the North ou the King of Winter

Le roi du Nord, aussi appelé roi de l'Hiver[N 1][1], est un antique titre datant des Premiers Hommes et porté par les anciens souverains du Nord qui résistèrent à la domination des Andals. Ce titre a toujours été l'apanage de la maison Stark et semble remonter à Brandon le Bâtisseur. La conquête d'Aegon I Targaryen mit fin à la suzeraineté des Stark avec la reddition de Torrhen Stark, le dernier roi du Nord.

La couronne des rois du Nord, austère et sobre, était un cercle de bronze, gravé de runes caractéristiques de la Vieille Langue des Premiers Hommes, d'où surgissaient neuf piques de fer noir en forme d'épées. Elle fut remise à Aegon Targaryen lors de la reddition du dernier roi du Nord, et nul ne sait ce qu'elle est devenue[2].

Histoire

À l'origine de la fondation du royaume, le titre de son souverain était celui de roi de l'Hiver. Le royaume du Nord fut en effet l’aboutissement d'un long processus de conquêtes et d'annexions d'une multitude de petits royaumes par les Stark, qui dura des millénaires. Ils chassèrent les géants et les clans tels ceux de Gaven Loupgris ou du roi Garou[3] et soumirent notamment les rois des Tertres, les rois des Paluds puis, finalement, les rois Rouges. Nombre de leurs vassaux actuels sont donc issus d'anciennes lignées royales qui se soumirent, comme la maison Ardoise, la maison Flint, la maison Omble, la maison Locke, la maison Glover, la maison Pescheur, la maison Cavalié[N 2] ou la maison Nerbosc (dont les domaines s'étendaient alors jusqu'au Bois-aux-Loups et qui a quitté le Nord depuis), alors que d'autres furent simplement exterminés : la maison Verbois, la maison Tourelles, la maison Ambre ou encore la maison Frimas[3].

L'histoire des royaumes du Nord est relatée par mestre Childer dans son ouvrage intitulé Les Rois de l'Hiver, ou Légendes et lignée des Stark de Winterfell[4].

Chronologie des rois du Nord

Cette chronologie se veut une tentative de situer dans le temps les rois du Nord, basée sur des éléments chronologiques, complétée par les événements marquants de leur règne et leur place dans les cryptes de Winterfell décrite par Bran[N 3].

Le temps des Premiers Hommes

Au temps des Premiers Hommes, le Nord était un ensemble de petits royaumes se combattant les uns les autres, et nombre de rois y gouvernaient des régions, tels les Stark, rois de l'Hiver à Winterfell, les Bolton, rois Rouges à Fort-Terreur, les rois des Paluds dans le Neck ou les rois des Tertres dont se revendiquent les Dustin. Les souverains Stark portèrent le titre de roi de l'Hiver probablement jusqu'à l'unification du Nord sous leur tutelle.

Noms Informations complémentaires Événements
Brandon Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit le Bâtisseur, premier roi de l'Hiver, constructeur légendaire de Winterfell et fondateur de la lignée des Stark[5]
...
Brandon Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit le Briseur. Il renversa le Roi de la Nuit[6].
...
Dorren Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png Expédition de la Garde de Nuit au-delà du Mur[7][8][N 4].
Jon Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png fondateur de l'Antre du Loup afin de protéger l'estuaire de la Blanchedague[9][1] Premières incursions andales au-delà du détroit[3].
Rickard Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit le Loup Rieur, fils du roi Jon Stark[1] Il défait le dernier roi des Paluds et intègre le Neck au royaume[10].
Le roi de l'Hiver unifie le Nord en soumettant le dernier roi Rouge, Rogar Bolton dit le Veneur, peu de temps avant l'arrivée des Andals dans le Val d'Arryn[3].

Attaque du Nord deux mille sept cents ans avant la Conquête, par les frères Gendel et Gorne, rois d'au-delà du Mur, et mort du roi de l'Hiver durant les combats[11].

L'arrivée des Andals

Alors que venait de s'achever l'unification du royaume du Nord, les premiers assauts des Andals, peuple originaire d'Andalos, débutaient à l'est et les raids des Fer-nés redoublaient à l'Ouest. Les rois Stark ne cessèrent pas, dès lors, de repousser les assaillants, de reprendre les terres perdues, et de mater révoltes et rébellions (notamment des Bolton)[3].

Noms Informations complémentaires Événements
Tentatives andales d'envahir le Nord en attaquant l'Antre du Loup ou la forteresse de Moat Cailin[3].
Theon Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit le Loup affamé, qui régna environ mille sept cents ans avant la Conquête[N 5] Le royaume du Nord fait face à l'est aux invasions andales, et à l'ouest aux assauts des Fer-nés. Le roi Theon repousse les Andals à la bataille de la Larmoyante puis mène une expédition punitive en Andalos. Viol des Trois Sœurs et début de la guerre Sans Valeur contre le Val d'Arryn, guerre contre les Fer-nés et les sauvageons, rébellion dans les Rus… Son œuvre de reconquête se poursuivit avec son successeur, le roi Rodrick[3][N 6].
Rodrik Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png qui fit don de l'Île-aux-Ours aux Mormont[1].
Guerre Sans Valeur entre le Nord et le Val d'Arryn qui dura près de mille ans pour le contrôle des Trois Sœurs[12].
Edrick Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit Barbeneige, qui régna près de cent ans et édifia les remparts extérieurs de Winterfell[13]. Guerre contre les esclavagistes des Degrés de Pierre, perte de l'Antre du Loup sous le règne du roi Edrick, repris par son arrière-petit-fils, le roi Brandon dit Yeux de Glace[9]
Brandon Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit Yeux de Glace, arrière-petit-fils du roi Edrick[N 7].
Brandon IX Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png Soumission des Piernés de l'île de Skagos[14].
Harlon Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png qui régna environ sept cents ans avant la Conquête Dernière grande révolte des Bolton et prise de Fort-Terreur après deux années de siège[15][N 8].
Exil de la maison Manderly dans le Nord et fondation de Blancport environ six cents ans avant la Conquête[16][3][N 9].
Brandon Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit le Caréneur[1]. Brandon le Caréneur disparut dans les mers du Crépuscule. Son fils Brandon, dit l'Incendiaire, fit brûler tous les navires construits par son père et gagna ainsi son surnom[1], le Nord ne disposant plus, dès lors, de flotte de guerre[17].
Brandon Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit l'Incendiaire[1].
Expédition du roi du Nord contre Fort-Nox et Glacière, environ trois cents ans avant la Conquête, après l'assassinat du lord Commandant de la Garde de Nuit[18].
Torrhen Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png le dernier roi de l'Hiver qui perdit la guerre contre Aegon le Conquérant, ploya le genou et devint le premier seigneur suzerain du Nord .

Avec la soumission de Torrhen Stark prit fin le royaume du Nord et débuta une ère de trois cents années de suzeraineté fidèle à la Couronne, jusqu'à la rébellion de Robert Baratheon en l'an 282.

Autres rois du Nord

Ces rois ont gouverné le Nord, mais ne peuvent être intégrés dans la chronologie faute d'autres informations que leurs filiations[N 3].

Noms Informations complémentaires Événements
Brandon Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit le Sans-Fille[19]. Légende de Baël le Barde[N 10]
...
Benjen Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit le Fiel[20].
Benjen Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit le Miel[20][N 11].
...
Eyron Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png
...
Edderion Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit le Fiancé[20].
...
Walton Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit le Lunaire[20].
...
Brandon Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit le Mauvais[20].
...
Jorah Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png
Jonos Stark[N 12] Blason-stark-2014-v01-24px.png
...
Edwyn Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit le Printanier[20][N 13].

Le roi du Nord dans la saga

Noms Informations complémentaires Événements
Robb Stark Blason-stark-2014-v01-24px.png dit le Jeune Loup, né en l'an 283, proclamé roi par acclamations à Vivesaigues en l'an 299, décédé en l'an 299 aux Jumeaux.

Dans AGOT

Pour la première fois depuis plus de trois cents ans, un nouveau roi du Nord[N 14][21] est proclamé à Vivesaigues par les seigneurs du Nord et du Conflans, en la personne de Robb Stark, sire de Winterfell[22]. En plus de ses possessions historiques, il a donc également autorité sur le Conflans[2].

Dans ACOK

Le roi Robb commande une nouvelle couronne, semblable à l'ancienne, au forgeron de Vivesaigues[2]. La guerre l'oppose aux armées Lannister, qui soutiennent le roi des Sept Couronnes (Joffrey Baratheon). Il cherche à établir des alliances, en envoyant un émissaire à lord Balon Greyjoy de Pyk, seigneur suzerain des îles de Fer[2] et sa propre mère en ambassade auprès du prétendant au trône de Fer, Renly Baratheon[23]. Ces deux opérations se révèlent infructueuses.

Voir aussi

Pour aller plus loin : les approfondissements de La Garde de Nuit

Icone star.png La couronne du Nord : qui succédera à Robb Stark ?, article de blog écrit par Eridan.

Notes et références

Notes

  1. Osha la sauvageonne leur conteste ce titre, car l'Hiver ne saurait être gouverné... (cf. A Game of Thrones, Chapitre 67, Bran).
  2. En version originale, "Riders of the Rills" ; probablement de la même lignée que la maison Ryswell qui demeure dans les Rus et a un cheval pour blason.
  3. 3,0 et 3,1 Les deux suites des rois du Nord données par Bran dans les cryptes de Winterfell comportent trop de différences pour permettre d'établir une chronologie cohérente. Néanmoins, au regard de l'existence de nombreux niveaux inférieurs plus anciens, on peut considérer les rois cités dans la crypte comme au moins contemporains de l'arrivée des Andals, si ce n'est postérieurs (cf. A Game of Thrones, Chapitre 67, Bran et A Clash of Kings, Chapitre 70, Bran).
  4. La chronique de ce voyage rédigée par Redwyn, un patrouilleur de la Garde de Nuit, n'est pas datée, mais semble très ancienne.
  5. C'est apparemment Theon Stark qui conquit la première fois l'archipel des Trois Sœurs (cf. Les origines de la saga, Les rois de l'Hiver) et serait donc l'auteur du Viol des Trois Sœurs qui marque le début de la guerre Sans Valeur (cf. Les origines de la saga, le Val).
  6. Il n'est pas certain que Rodrik soit le successeur immédiat de Théon Stark.
  7. Et probablement son successeur immédiat, au regard de la longueur du règne de son aïeul.
  8. À cette époque (vers l'an -700), les Bolton se lancèrent dans leur dernière grande révolte contre leur suzerain (cf. A Clash of Kings, Chapitre 51, Theon) et Karlon Stark, cadet de la maison Stark, se distingua lors d'une révolte d'un vassal contre le roi du Nord et reçut en récompense le fief où il bâtît Karhold (cf. A Storm of Swords, Chapitre 21, Catelyn). On peut donc considérer que Karlon Stark participa à la prise de Fort-Terreur par le roi Harlon Stark, et donc qu'il était son fils puîné ou plus vraisemblablement, son frère cadet.
  9. La jeune Wylla Manderly semble largement « arrondir » la date de la venue des Manderly dans le Nord (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 20, Davos), par rapport à lord Godric Borrell qui l'estime, lui, plus précisément (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 10, Davos).
  10. Bien que les chansons semblent évoquer la route Royale (dont la construction est contemporaine du roi Jaehaerys I Targaryen) et un « lord » Stark, la réaction de Jon Snow qui pense tout de suite aux Brandon Stark qui furent des rois du Nord, l’anecdote sur le fils mort des mains d'un vassal qui l'a ensuite écorché (cf. A Clash of Kings, Chapitre 52, Jon), ainsi que la légende qui veut que de nombreux rois Rouge se soient confectionnés des manteaux à partir de la peau de Stark capturés, semblent la rendre incompatible avec la généalogie de la maison Stark d'après la Conquête (les Bolton ne semblent pas être entrés en rébellion ouverte contre les Stark après la fin du royaume du Nord) et la placerait donc bien avant la Conquête.
  11. Le fait que Bran associe les deux Benjen dans son énumération des rois du Nord (cf. A Clash of Kings, Chapitre 70, Bran) ainsi que la proximité des surnoms, laissent supposer un lien de parenté (probablement père et fils) entre les deux, l'ordre de succession n'étant toutefois pas certain.
  12. Le fait que Bran associe Jonos et Jorah Stark dans son énumération des rois du Nord (cf. A Clash of Kings, Chapitre 70, Bran) laisse supposer un lien de parenté (frères ou père et fils) entre les deux, l'ordre de succession n'étant toutefois pas certain.
  13. Son règne (ou sa naissance) coïncida probablement avec la fin d'un hiver.
  14. Formellement, Robb Stark est proclamé « roi du Nord et roi du Trident » (cf. A Storm of Swords, Chapitre 15, Catelyn).

Références