Roger Corne : Différence entre versions

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
(Histoire)
 
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
{{Voir article|Première bataille de Chutebourg}}
 
{{Voir article|Première bataille de Chutebourg}}
  
Alors que les [[semences de dragon]] [[Hugh Marteau]] et [[Ulf le Blanc]] retournent leurs [[dragons]] contre [[Chutebourg]], ser Roger Corne et ses hommes assassinent les défenseurs des portes de ville, qu'ils ouvrent à l'ost de lord Ormund, alors que lord Owain Bornay élimine les défenseurs du château. Ces épisodes sont connus sous le nom des Trahisons de Chutebourg<ref name="fab,c16">[[Fire and Blood]] : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.</ref>.
+
Alors que les [[semences de dragon]] [[Hugh Marteau]] et [[Ulf le Blanc]] retournent leurs [[dragons]] contre [[Chutebourg]], ser Roger Corne et ses hommes assassinent les défenseurs des portes de ville, qu'ils ouvrent à l'ost de lord Ormund, alors que lord Owain Bornay élimine les défenseurs du château. Ces épisodes sont connus sous le nom des [[Trahisons de Chutebourg]]<ref name="fab,c16">[[Fire and Blood]] : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.</ref>.
  
 
L'armée est immobilisée à Chutebourg pendant plusieurs jours. Lorsque arrivent les nouvelles du [[soulèvement de Port-Réal]] et de la [[fuite à Peyredragon|fuite de Rhaenyra]], ser Roger Corne est partisan de marcher sur la capitale et de la reconquérir, mais l'ost reste à Chutebourg, paralysée par les dissensions entre ses chefs. Plus tard, arrive la nouvelle de la mort du prince [[Aemond Targaryen]] et, comme le sort du roi [[Aegon II Targaryen|Aegon II]] reste inconnu, Hugh Marteau, persuadé qu'il pourrait se couronner et régner sur les [[Sept Couronnes]], déambule publiquement avec une couronne sur la tête. Son outrecuidance révulse ser Roger Corne, qui envoie rouler la couronne à terre, déclarant qu'une couronne ne fait pas un roi et qu'en tant que forgeron, Marteau devrait plutôt se coiffer d'un fer à cheval. Hugh Marteau ordonne alors à ses hommes d'immobiliser ser Roger et lui cloue lui-même trois fers à cheval sur le crâne. Les amis de ser Roger tentent d'intervenir. S'ensuit un bref combat avec les partisans d'Hugh Marteau, qui fait trois morts et une douzaine de blessés<ref name="fab,c17">[[Fire and Blood]] : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.</ref>.
 
L'armée est immobilisée à Chutebourg pendant plusieurs jours. Lorsque arrivent les nouvelles du [[soulèvement de Port-Réal]] et de la [[fuite à Peyredragon|fuite de Rhaenyra]], ser Roger Corne est partisan de marcher sur la capitale et de la reconquérir, mais l'ost reste à Chutebourg, paralysée par les dissensions entre ses chefs. Plus tard, arrive la nouvelle de la mort du prince [[Aemond Targaryen]] et, comme le sort du roi [[Aegon II Targaryen|Aegon II]] reste inconnu, Hugh Marteau, persuadé qu'il pourrait se couronner et régner sur les [[Sept Couronnes]], déambule publiquement avec une couronne sur la tête. Son outrecuidance révulse ser Roger Corne, qui envoie rouler la couronne à terre, déclarant qu'une couronne ne fait pas un roi et qu'en tant que forgeron, Marteau devrait plutôt se coiffer d'un fer à cheval. Hugh Marteau ordonne alors à ses hommes d'immobiliser ser Roger et lui cloue lui-même trois fers à cheval sur le crâne. Les amis de ser Roger tentent d'intervenir. S'ensuit un bref combat avec les partisans d'Hugh Marteau, qui fait trois morts et une douzaine de blessés<ref name="fab,c17">[[Fire and Blood]] : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.</ref>.

Version actuelle datée du 3 novembre 2019 à 15:34

V.O. : Roger Corne

Roger Corne était un chevalier à l'époque de la guerre de succession connue sous le nom de Danse des Dragons. Il prit le parti du roi Aegon II Targaryen, tout en se faisant passer pour un soutien de la prétendante Rhaenyra Targaryen. Ayant trahi la reine lors de la première bataille de Chutebourg[1], il fut assassiné par la semence de dragon Hugh Marteau, qu'il avait offensé[2].

Histoire[modifier]

En l'an 130, ser Roger Corne est à Chutebourg, où une armée de partisans de la prétendante Rhaenyra Targaryen se masse pour affronter le puissant ost de lord Ormund Hightower, soutien du roi Aegon II. Mais ser Roger Corne et lord Owain Bornay ont prévu de trahir le camp de la reine au cours de la bataille à venir.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Première bataille de Chutebourg.

Alors que les semences de dragon Hugh Marteau et Ulf le Blanc retournent leurs dragons contre Chutebourg, ser Roger Corne et ses hommes assassinent les défenseurs des portes de ville, qu'ils ouvrent à l'ost de lord Ormund, alors que lord Owain Bornay élimine les défenseurs du château. Ces épisodes sont connus sous le nom des Trahisons de Chutebourg[1].

L'armée est immobilisée à Chutebourg pendant plusieurs jours. Lorsque arrivent les nouvelles du soulèvement de Port-Réal et de la fuite de Rhaenyra, ser Roger Corne est partisan de marcher sur la capitale et de la reconquérir, mais l'ost reste à Chutebourg, paralysée par les dissensions entre ses chefs. Plus tard, arrive la nouvelle de la mort du prince Aemond Targaryen et, comme le sort du roi Aegon II reste inconnu, Hugh Marteau, persuadé qu'il pourrait se couronner et régner sur les Sept Couronnes, déambule publiquement avec une couronne sur la tête. Son outrecuidance révulse ser Roger Corne, qui envoie rouler la couronne à terre, déclarant qu'une couronne ne fait pas un roi et qu'en tant que forgeron, Marteau devrait plutôt se coiffer d'un fer à cheval. Hugh Marteau ordonne alors à ses hommes d'immobiliser ser Roger et lui cloue lui-même trois fers à cheval sur le crâne. Les amis de ser Roger tentent d'intervenir. S'ensuit un bref combat avec les partisans d'Hugh Marteau, qui fait trois morts et une douzaine de blessés[2].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.
  2. 2,0 et 2,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.