Tournoi de Port-Réal de l'an 49

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Le tournoi de Port-Réal de l'an 49 est l'une des nombreuses festivités données à la capitale lors des Épousailles d'or, nom donné au mariage de la Main du Roi Rogar Baratheon et de la reine régente Alyssa Velaryon. Lord Rogar assiste à toutes les étapes du tournoi, entouré d'amis et de chevaliers en état d'ébriété. Celui-ci débute après la célébration du mariage et dure sept jours. Il comporte des épreuves de joute, mais aussi des affrontements à pied, à l'épée, à la lance ou à la hache[1].

la Guerre des Manteaux Blancs[modifier]

Ce sont ces épreuves à pied qui, lors du tournoi, focalisent l'attention de la foule : en effet, la Garde Royale de Jaehaerys Ier Targaryen ne comporte que deux membres, les anciens membres sous Maegor Ier étant morts ou envoyés à la Garde de Nuit. La reine Alyssa Velaryon y voit l'occasion de sélectionner les nouveaux membres de la Garde, et c'est le roi Jaehaerys lui-même qui propose de les départager dans le combat à pied, justifiant cela par le peu de probabilité qu'un assassin se présente avec une lance de tournoi. La mêlée, qui dure sept jours entiers, est surnommée la Guerre des Manteaux Blancs[N 1].

Parmi les plusieurs centaines de combattants, plusieurs se démarquent et sont appréciés du peuple : l'ivrogne chevalier errant William Stafford, le chanteur Tom le Baladin, dit le Barde de Culpucier, ou encore le chevalier mystère, appelé le Serpent d'Écarlate, qui se révèle être une femme, Jonquil Sombre. Finalement, les Manteaux Blancs sont gagnés par :

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. War for the White Cloaks en VO.
  2. Pour lever tout doute, son frère juré, ser Joffrey Doguette de la Garde Royale, l'adoube publiquement (cf. Fire and Blood : L'année des Trois Épouses. 49 apC).

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : L'année des Trois Épouses. 49 apC.