Épousailles d'or

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : The Golden Wedding.

Les « Épousailles d'or » est le nom donné au splendide mariage de la reine régente Alyssa Velaryon et la Main du Roi Rogar Baratheon en l'an 49. Il s'agit de l'événement le plus splendide et le plus cher organisé dans les Sept Couronnes à l'époque, et qui servit de point de comparaison à bon nombre d'événement prestigieux par la suite[1].

Contexte[modifier]

Après la mort de Maegor le Cruel et l'avènement de Jaehaerys Ier, son principal et ambitieux allié, Rogar Baratheon, seigneur suzerain des terres de l'Orage, est nommé Main du Roi et lord Protecteur du royaume par la reine régente Alyssa Velaryon. Lord Rogar et la reine décident de se marier, sans consulter le jeune roi Jaehaerys. Il semble qu'il s'agisse d'un mariage essentiellement politique, visant à assoir l'autorité des deux époux sur les Sept Couronnes.

Ce mariage réunit des invités prestigieux :

Beaucoup d'entre eux veulent rencontrer lord Rogar, perçu comme le véritable dirigeant des Sept Couronnes de l'époque, ou le roi Jaehaerys, dont ils ignorent tout et dont ils voudraient prendre la mesure.

On note toutefois l'absence de la reine Rhaena Targaryen, fille aînée de la reine régente Alyssa Velaryon[1].

Événements marquants[modifier]

Avant le mariage[modifier]

Jaehaerys Ier Targaryen profite du rassemblement de tant de personnalité importante et influente de son royaume pour les rencontrer lors d'audiences privées, où ils sont reçus individuellement par le roi, entouré uniquement de quelques serviteurs, d'un mestre et du lord Commandant de la Garde Royale, Gyles Morrigen. Jaehaerys les encourage à parler librement et à partager leurs opinions sur les affaires de l'État. Au terme des quelque cent-vingt audiences, chaque seigneur semble s'être forgé un avis différent et unique sur leur nouveau souverain.

Lord Rogar Baratheon est un hôte moins formel, plus festif : il organise des chasses au faucon ou à cheval, joue, profite des banquets et de la boisson. Deux jours avant la cérémonie, les frères de lord Rogar lui auraient offert une nuit de débauche avec sept vierges lysiennes : lord Rogar en aurait dépucelé quatre, alors que ses amis se seraient chargé des trois restantes et d'une quarantaine d'autres prostituées[N 1].

La reine régente Alyssa Velaryon est tellement occupée par les préparatifs qu'il ne reste plus que la princesse Alysanne Targaryen, sœur cadette de Jaehaerys, pour accueillir et divertir les dames de haute naissance. Alysanne se révèle être une excellente hôtesse, honorant les invitées à tour de rôle et leur faisant découvrir le Donjon Rouge, la baie de la Néra et la ville[1].

La cérémonie[modifier]

Le mariage est célébré au septième jour de la septième lune de l'an 49. Lord Rogar est revêtu d'un drap d'or aux couleurs de sa maison, la reine un manteau où s'affrontent le blason des Targaryens et celui des Velaryon. Escortée de septas et de chevaliers, la procession parcourt la ville sous les applaudissements, pour aboutir à l'intérieur du chantier à moitié fini de Fossedragon, où le Grand Septon préside aux rites matrimoniaux. Quarante mille spectateurs assistent à la cérémonie, peut-être même plus.

L'arrivée la plus remarquée est celle des enfants de la reine : Jaehaerys et Alysanne descendent du ciel sur leurs dragons, Vermithor et Aile-d'Argent, et se posent sur le sol de Fossedragon[N 2]. La cérémonie est suivie d'un banquet dans la salle du trône du Donjon Rouge et d'un coucher au cours duquel les époux accomplissent leur devoir conjugal[1].

Les réjouissances[modifier]

Les festivités organisées pour célébrer l'événement sont tout aussi monumentales : sept jours de banquets et de divertissements, un simulacre de bataille navale sur les eaux de la baie de la Néra, et surtout, un tournoi.

Icone loupe.png Voir article détaillé : tournoi de Port-Réal de l'an 49.

Pour une fois, les combats à pied attirent plus l'attention que les joutes. En effet, sur le conseil de sa mère, la reine régente Alyssa Velaryon, le roi Jaehaerys Ier Targaryen a décrété que les champions des jeux intégreraient sa nouvelle Garde Royale. Les mestres surnomment ces combats la Guerre des Manteaux Blancs.

Sur les centaines de participants, seuls cinq intègrent la Garde Royale : Lorence Roxton, Victor le Vaillant, William la Guêpe, Bonsam de Mont-Amer et Pat la Bécasse[1].

Conséquences[modifier]

Le peuple et les nobles sont très impressionnés par les Épousailles d'or. Les seigneurs qui ont rencontré leur jeune roi éprouvent désormais de l'affection et du respect pour lui, alors que les femmes de haute naissance ont été enchantées par l'accueil de la princesse Alysanne Targaryen. Le jeune roi est également devenu très populaire auprès du peuple, tout comme sa Main, lord Rogar Baratheon, apprécié pour sa franchise et son tempérament. Si les sommes engagées pour organiser l'événement ont été énormes, il a aussi généré d'importants revenus pour les commerçants et les voleurs[1].

Le coût des Épousailles d'or pèse néanmoins sur les finances du royaume. Pour terminer le chantier de Fossedragon, le Grand Argentier Edwell Celtigar est obligé de lever de nouveaux impôts impopulaires[2].

En l'an 70, le mariage du prince de Peyredragon Aemon Targaryen et de lady Jocelyne Baratheon rivalise en magnificence avec les Épousailles d'or[3].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. L'événement n'est rapporté dans aucune chronique officielle, mais par la rumeur populaire au cours des années qui suivirent (cf. Fire and Blood : L'année des Trois Épouses. 49 apC).
  2. Certains contes prétendent que le Grand Septon se serait compissé à leur arrivée, mais, d'après archimestre Gyldayn, il ne s'agirait que d'un ragot calomnieux (cf. Fire and Blood : L'année des Trois Épouses. 49 apC).

Références[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4 et 1,5 Fire and Blood : L'année des Trois Épouses. 49 apC.
  2. Fire and Blood : Un surplus de dirigeants.
  3. Fire and Blood : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.