[Auteur] Aiden Thomas

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #194823
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 8063

    Un topic consacré aux œuvres d’Aiden Thomas.

    Nous avons organisé une émission des Manuscrits de Mestre Aemon consacrée à son nouveau roman (paru chez ActuSF) : Le Porte-Lumière, premier tome de la saga The Sunbearer Trials :

    Jon nous parlait également de son premier roman, Cemetery Boys, par ici (un roman qui été paru chez ActuSF mais qui depuis est disponible chez Big Bang (Bragelonne) en poche – ce qui est assez encourageant pour la suite de la diffusion de la saga des Sunbearer Trials chez nous : il est probable que le titre soit repris).

    ~~ Always ~~

    #194888
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 8063

    J’ai lu Cemetery Boys récemment.
    Nous suivons Yadriel, un jeune garçon trans qui cherche sa place dans sa communauté, les Brujx. Cette communauté latino-américaine vit dans un cimetière, voit les fantômes, passe les morts et soigne les vivants. Yadriel, né fille, devrait être une bruja (le côté soigneur de la force) selon la tradition ancestrale, mais veut montrer à tous qu’il est un brujo. Un soir, un meurtre a lieu et Yadriel, aidé du fantôme de Julian et sa cousine Maritza, va chercher à se dépêtrer de la situation.

    Les personnages sont très attachants, l’ambiance inspirée du folklore sud-américain est très joliment rendue, et dans l’ensemble c’est très chou…

    Mais j’avoue que le livre a été une petite déception. Le tout est maladroit. Déjà l’intrigue est assez navrante : on comprend qui est le tueur, son mobile et l’arme du crime en 2 pages (j’ai rarement autant levé les yeux au ciel dans un mystère tellement on surligne les indices). Et l’auteur semble vraiment prendre ses lecteurs pour des nouilles : on ne laisse aucune place au fait de lire entre les lignes, il faut systématiquement décrire tout ce que ressent le personnage principal avec force détails. On est sur un schéma très désagréable façon : « une phrase est dite » – « ohlala ça rend Yadriel triste » (oui merci j’avais compris que la phrase allait lui faire de la peine) – « oui nan parce que vous comprenez ça rappelle ça et ça à Yadriel alors c’est triste » (oui, c’est bon j’avais compris, oh). Le livre est certes young adult mais il y a des limites ^^. Ajoutons à ça un paquet de ficelles et facilités, et il en ressort beaucoup de frustration à la lecture qui est tellement positive et chou que j’aurais vraiment voulu l’aimer.

    ~~ Always ~~

    #194969
    Jon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 512

    J’ai lu Lost in the Never Woods, et j’en ai parlé un peu ici, et je n’ai pas vraiment accroché ^^’
    On est dans une ambiance très différente de ses deux autres romans, beaucoup plus sombre, tendance angoissante, et soit il le gère moins bien, soit j’y suis moins réceptif, mais ça n’a pas pris sur moi du tout ^^’
    J’ai l’impression que globalement, ce n’est pas le scénario sa partie la plus forte dans l’écriture d’un livre, mais plutôt l’ambiance et les personnages ; du coup, quand l’ambiance ne prend pas, c’est tout de suite plus laborieux ^^’

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.