Des dernières saisons écrites avec "Feu et Sang" ?

  • Ce sujet contient 5 réponses, 4 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par DNDM, le il y a 1 année et 6 mois.
6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #132404
    Crys
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1077

    Alors, je préviens d’office que ce topic peut spoiler à peu près tout ce qui est sorti sur le Trône de Fer en version papier comme en version série. Voilà, ceci étant dit, je peux commencer. 🙂

    Suite à un statut et un message de DNDM, je me permets d’ouvrir ce sujet. Je viens d’achever la lecture de Feu et Sang seconde partie (après m’être recogné le règne de Jaehaerys pour la continuité, parce que je ne savais plus qui était qui). Et il m’est apparu, notamment sur la Danse des Dragons, que les intrigues des saisons 6 à 8 pouvaient très bien avoir été tissées avec les fils à disposition de Benioff et Weiss, à savoir, Feu et Sang ou du moins les versions « nouvelles » sorties à peu près à l’époque où la série a dépassé les livres. Ceci n’est bien évidemment que spéculation, il n’y a aucune interview des deux showrunners à ce sujet (ou du moins si elles existent, je ne les ai pas trouvées et je n’ai pas spécialement le temps de voir 25 vidéos promotionnelles de chez HBO), mais on peut se dire que :

    – soit ils ont pris connaissance et ont lu ce que Martin avait écrit sur l’univers (avec  Bryan Cogman au passage) et cela les a influencé de manière inconsciente ;

    – soit ils se sont basés sur les matériaux existants en les adaptant au cadre narratif de l’adaptation des romans.

    C’est du moins le point de départ de mon tourbillonnement interne en refermant Feu et Sang. Je vais donc établir un bref aperçu des similitudes que l’on trouve entre les deux-trois dernières saisons et Feu et Sang à mon sens, en essayant de ne pas trop m’étaler pour rendre les choses lisibles.

    • le parallèle Rhaenyra/Daenerys a déjà été évoqué je pense, à d’autres endroits. Il m’est apparu comme assez évident. On peut faire le parallèle Alicent/Cersei en contrepoint. L’opposition d’un camp à Port-Réal et un seconde à Peyredragon donne en tout cas l’impression d’être du déjà vu. S’y ajoutent le côté « favorite » au départ de Daenerys/Rhaenyra auprès des spectateurs/du peuple de Westeros qui finit par se retourner. On peut se demander également, si la décision de Daenerys de cramer Port-Réal dans la saison 8 ne serait pas la conséquence logique d’un soulèvement ici sacrifié, mais qui aurait vraiment des allures de retournement de la ville contre la dirigeante.  Le fait que Daenerys/Rhaenyra perdent toutes les deux leurs dragons/enfants. La perte de Rhaegal (outre qu’elle rappelle la mort de Meraxès), n’est pas sans évoquer Vermax et la bataille du Gosier, et on peut se dire que si le budget et la dimension politique de la chose avaient pu être mises en avant, on aurait eu des situations similaires. Bon par contre, je ne vois pas bien comment on peut faire le parallèle entre la mort de Jacaerys et ce qui se passe au nord du Mur. Faut pas pousser mémé dans les orties. Toujours est-il que les réactions de Rhaenyra et sa psychologie semblent avoir déteint sur Daenerys. Bien sûr, elles n’ont pas le même parcourt, mais terminent toutes les deux mal-aimées et rejetées par le pouvoir qu’elles convoitaient. Heureusement, les scénaristes n’ont pas poussé le vice jusqu’à ce que Daenerys se coupe sur le trône de fer…
    • Les histoires de soleil levant, soleil dans le dos dans les batailles de la Danse qui concernent le Gosier, m’ont évoqué les périples d’Euron sur ses bateaux en saison 8.
    • A propos de la conclusion de la Danse et la chute de Rhaenyra, elle finit par être piégée dans un complot mené par un Aegon II aux abonnés absents depuis un moment qui réapparaît en conspirateur, non sans s’être cassé les deux jambes. Lui succède un roi qu’on surnomme The Broken King, nommé après de nombreuses discussions sur la succession. Un roi dont on essaie de faire en sorte qu’il fasse consensus en réunissant tout le monde derrière lui (ici les Verts et les Noirs, tout le monde dans le cadre de la série).
    • le gringue des deux camps aux Fer-Nés et l’attitude du Euron version série m’ont un peu évoqué la situation des Îles de Fer dans la Danse. Le Kraken Rouge et son attitude de pillard présomptueux m’ont paru assez proche du Choucas version TV.
    • les armées réunies derrière les deux camps Cersei/Alicent et Daenerys/Rhaenyra semblent bien se répéter : Conflans/Nord/Val d’un côté et Hautjardin/Terres de l’Ouest de l’autre. Les Baratheon font un peu bande à part sans trop se montrer et les Dorniens non-plus (ce qu’on retrouve dans la fin de la série, je trouve, même si c’est accorder beaucoup de crédit au silence).
    • au titre des parallèles Bran/Aegon III, on peut ajouter que le côté « eh mais j’avais tout prévu » donne un peu l’impression qu’il souhaitait la perte des dragons, un peu comme l’involontaire mais très méfiant Dragonbane.
    • le parallèle entre Larys et Varys, ne serait-ce que dans consonance du nom, sinon des actions (je vais préparer le retour du roi/reine) me semble assez évident aussi et leur fin un brin similaire, même si Varys écope du sort de Rhaenyra, contrairement à Larys.
    • la bataille du Champs de Feu/la guerre dans le Bief pendant la Danse des Dragons : l’axe présenté en saison 7 avec cette attaque sur les forces Lannister revenant de Hautjardin ne sont pas sans évoquer ces deux événements martiaux, à mon sens, et correspondent plus ou moins sur le plan timing.
    • « faisons péter le septuaire ! » de la part de Cersei sonne comme une double inspiration : l’incendie de la Tour de la Main dans le bouquin, mais aussi l’incendie du septuaire du Souvenir par Maegor, d’autant qu’il me semble que certains persos dressent le parallèle entre les deux persos dans la série, mais je n’en suis pas certain.
    • le destin d’Arya avec Elissa Farman en inspiration me semble plutôt évident aussi.

    Bref, voilà pour quelques points qui m’ont titillé. Évidemment, les deux histoires ont aussi leurs différences (à commencer par l’au-delà du Mur et ce qui en découle), mais j’ai quand même trouvé que ça se ressemblait assez. Bien sûr, ça veut peut-être aussi dire qu’en tirant les grandes lignes, Martin écrit un peu toujours la même histoire ou juste qu’il se joue des parallèles entre les deux et que sa vision cyclique de l’Histoire se ressent. Enfin voilà la réflexion que je souhaitais partager avec vous. Je l’ai placée dans « Série TV » mais ça pourrait aussi bien lancer des conversations sur la suite des bouquins donc au besoin, faut pas hésiter à déplacer tout ça. 🙂

    (Et comme je vais me retaper la Danse parce que je le lis à voix haute à Loups tous les soirs, ben je vais probablement revenir avec de nouveaux parallèles).

     

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 année et 6 mois par Crys.
    #132417
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2296

    Je pense que s’il y avait eu un réel travail d’écriture subtile et des références voulues (des easter eggs de dragon😅) à quelque chose d’aussi pointu que Feu et Sang, ça se serait un peu mieux vu.

    Je pense plutôt que GrrM a raconté la fin des bouquins « en gros » et qu’en écrivant par la suite la Danse, il ait voulu montrer qu’en cas de guerre de succession, le sort d’une reine, même avec des dragons, même en tenant la capitale, ça peut mal tourner et qu’il ne faut donc pas trop s’attendre à ce que tout se passe bien pour Dany. D’ailleurs, il a dit en interview qu’elle aurait beaucoup de choses à apprendre de la lecture  de Feu et Sang. Pareil pour les autres points que tu soulèves, je pense que c’est plus GrrM qui lance des signaux au lecteur avec son histoire qui se répète que Benioff et Weiss qui essaient d’être subtils.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 6 mois par FeyGirl.
    #132418
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2194

    Bien sûr, ça veut peut-être aussi dire qu’en tirant les grandes lignes, Martin écrit un peu toujours la même histoire ou juste qu’il se joue des parallèles entre les deux et que sa vision cyclique de l’Histoire se ressent.

    Pour moi c’est beaucoup plus ça. Oui, TWOIAF, La Princesse et la Reine ou Les Fils du Dragon ont pu influencer les showrunners directement ou indirectement… Mais quand on creuse les inspis de GrrM, on retombe sur des événements historiques qui ont tous des points communs, donc si tu regardes tout cela de suffisamment loin, évidemment que tu trouves des points communs genre Daenerys/Rhaenyra ou Euron/Kraken Rouge. La preuve, en reculant suffisamment tu arrives à rapprocher Bran à la fois d’Aegon II et d’Aegon III…

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #132420
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4456

    « faisons péter le septuaire ! » de la part de Cersei sonne comme une double inspiration : l’incendie de la Tour de la Main dans le bouquin, mais aussi l’incendie du septuaire du Souvenir par Maegor, d’autant qu’il me semble que certains persos dressent le parallèle entre les deux persos dans la série, mais je n’en suis pas certain.

    Pas que dans la série. 😉 Tyrion dans son sixième chapitre d’ADWD la compare (fort à propos) aux pires rois Targaryen : « Cersei est aussi douce que le roi Maegor, aussi dévouée qu’Aegon l’Indigne, aussi sage qu’Aerys le Fol. »

    Quant on y regarde de plus près, Martin n’arrête pas de tisser des parallèles entre Cersei et les Targaryens, dans ce qu’ils ont fait de pire (faudra un jour lancer un sujet de forum ou une page wiki pour tous les recenser, d’ailleurs ^^). Rhaenyra n’est pas seulement Daenerys, elle est aussi Cersei à plus d’un titre. J’avais commencé à dresser une liste de ces parallèles dans un autre sujet :

    Rhaenyra me fait énormément penser à Cersei : Elles sont les princesse chérie de leur père et l’orgueil de leur famille à la naissance, elles perdent leurs mères très tôt [suite à la naissance d’un petit frère qui a mal tourné] et prennent en grippe un membre de leur famille proche (Alicent et Tyrion), elles découvrent leur sexualité tôt, secrètement, avec un membre de leur famille, alors que ce n’était pas prévu. Elles couchent avec l’homme qui leur plaît plutôt qu’avec le mari qu’on leur a imposé, ce qui donne naissance à trois enfants illégitimes (et leur bâtardise se voit ^^), ces naissances et le contexte politique de leurs époques respectives déclenchent des guerres de succession, au cours desquelles leurs enfants meurent progressivement. Elles ont été très belles (et ont été adorées pour ça), mais elles sont en train de vieillir et cèdent l’une comme l’autre à leurs démons (alcool pour Cersei, nourriture pour Rhaenyra), elles atteignent le pouvoir et mènent une politique violente et peu éclairées, s’entourent mal avec de gens doué qu’elles croient fiables pour elles mais qui sont finalement peu compétents. Leur amant de toujours (Daemon Jaime) se détournent d’elles pendant la guerre pour aller fricoter dans le Conflans avec des filles réputées moins belles, mais qui participent aux combats (Orties et Brienne) … Et puis, ça se termine mal pour les deux (ok, Cersei, c’est pas encore parfaitement sûr … mais franchement, qui croit encore qu’elle va prévaloir et mener une vie paisible, entourée d’une famille unie et aimante et d’un peuple pacifié dans son adoration ?)

    A ça, tu peux encore rajouter qu’elles ont toutes les deux un « Joffrey » parmi leurs enfants illégitimes, et que celui-ci meurt quasi sous leurs yeux alors qu’elles sont impuissantes. (On a aussi le conflit entre Aemond et les Fort en 120, qui n’est pas sans rappeler le conflit entre Arya et Joff autour de Mycah, les deux événements attisant les tensions entre les deux factions rivales).

    Mais en même temps que Cersei est Rhaenyra dans ce qu’elle a de pire, elle est aussi bien d’autres Targaryen. Elle partage certaines lubies passagères avec Aerys, par exemple :

    En 265, heurté par « la puanteur de Port-Réal », [le roi Aerys] parla de bâtir sur la rive sud de la Néra une « cité blanche » toute en marbre.

    TWOIAF – Aerys II.

    Cersei :
    Une fois terminée la guerre, j’ai bien l’intention de construire un nouveau palais sur l’autre berge de la rivière. » Elle en avait rêvé la nuit de l’avant-veille, sous les splendides espèces d’un château blanc comme neige, entouré de parterres et de bois, à des lieues et des lieues des pestilences et du vacarme de Port-Réal. « Cette ville est un cloaque infect.

    AFFC – Cersei III.

    Il y en a encore beaucoup d’autres à relever. ^^

    Bien sûr, ça veut peut-être aussi dire qu’en tirant les grandes lignes, Martin écrit un peu toujours la même histoire ou juste qu’il se joue des parallèles entre les deux et que sa vision cyclique de l’Histoire se ressent.

    Perso, je pense que l’explication de base est là. Martin fait énormément ressembler sa Danse des Dragons avec sa guerre des Cinq Rois. Il utilise des ressorts similaires pour opposer les Noirs et les Verts d’un côté, les Lannister au reste de l’autre. Même l’équilibre des forces et des alliances semble se répondre : le Nord, le Val et le Conflans globalement d’un côté, le Bief et l’Ouest globalement de l’autre, avec Dorne sur la touche, les terres de l’Orage en retrait et les Fer-nés qui ne font que ce qu’ils veulent et ne rendent en définitive de compte à personne. Bien sûr, il y a des variations qui font que ce n’est pas la même histoire … Mais tout ça se ressemble quand même beaucoup de base. 😉

    #132424
    Crys
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1077

    Bon, ben vous avez l’air d’avoir tous plus ou moins la même réponse à mes interrogations. Du coup, demeure la question de la pertinence de House of the Dragon si les deux histoires, une fois ramenées à leurs principaux fils narratifs, se ressemblent un peu trop. Du coup ça donnerait vraiment GoT sans les Marcheurs.

    #132426
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2194

    Bon, ben vous avez l’air d’avoir tous plus ou moins la même réponse à mes interrogations. Du coup, demeure la question de la pertinence de House of the Dragon si les deux histoires, une fois ramenées à leurs principaux fils narratifs, se ressemblent un peu trop. Du coup ça donnerait vraiment GoT sans les Marcheurs.

    C’est exactement ce qu’ils veulent faire, en fait: GoT sans les Marcheurs. Parce que les Marcheurs Blancs sont un élément trop fantasy dont GoT n’a jamais su quoi faire. Alors que les dragons, c’est juste une grosse arme qui fait jolie en CGI, mais en soi ça ne change pas grand chose : si on ramène ça à une échelle moindre, le premier type qui arrive à dompter un cheval ou un éléphant et à l’amener sur un champ de bataille où il n’y a que des piétons a le même genre d’avantage.
    Donc oui, House of the Dragon, ce sera « Game of Thrones: House of the dragon », tout comme Les Experts : Miami ou Les Experts : Manhattan, c’est juste Les Experts (CSI: Crime Scene Investigation) déplacé dans une autre ville et avec un autre cast de personnages.
    Sauf si ça s’attaque aux questions de base sur les dragons et le pouvoir (sans même parler de mes marottes genre Moutons Gris), mais ça même moi je n’y crois pas.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 6 mois par FeyGirl.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.