Gendry

  • Ce sujet contient 21 réponses, 7 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Aerolys, le il y a 1 semaine et 2 jours.
22 sujets de 1 à 22 (sur un total de 22)
  • Auteur
    Messages
  • #119594
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3680

    Tiens, petite réflexion du jour :

    La Danse des Dragons nous rappelle que parfois, même des personnages à la prétention faible et sans vrai soutien politique, tentent leur chance au jeu des trônes. Feu et Sang nous explique l’improbable et éphémère succès de Trystan Vrayfeu, supposé fils bâtard du précédent roi (Viserys Ier) ou de Gaemon Cheveux-pâles, supposé fils bâtard d’Aegon II ou d’un rameur lysien, dont le seul argument est donc un physique vaguement valyrien. Depuis que je connais ces personnages, je me demande si on ne pourrait pas avoir un « candidat » avec le même parcours dans la saga principale, avec une prétention fragile ou douteuse, soutenu lui-aussi par des chevaliers de caniveau et des moins que rien. Le personnage de Griff le Jeune remplit déjà pas mal cette fonction …

    … Mais Gendry la remplirait encore mieux, en fait. Sur la fin d’AFFC, Brienne rencontre Gendry et tout comme Eddard, elle comprend quasi immédiatement que c’est un Baratheon. On se rend compte dans le chapitre de Brienne qu’il aimerait être autre chose que forgeron (il se prétend chevalier) et qu’il a l’esprit belliqueux de son papa. Et surtout, il est lié à la Fraternité sans Bannière menée par lady Cœurdepierre. La Fraternité ne semble pas encore se rendre compte qui ils ont sous la main, mais Brienne le sait et Brienne est avec eux.

    D’où cette réflexion : Est-ce que Gendry pourrait finir par servir d’élément fédérateur, de pseudo-prétendant pour donner une illusion de légalité aux actions de la Fraternité et leur permettre de prétendre être plus que des brigands ? Est-ce qu’il ne pourrait pas devenir un de ces rois en chiffon, qui sont faits par les foules désespérées et défaits par les armes des puissants ?

    Je ne lui souhaite pas, car ses chances de succès sont très réduites. La possibilité que ça se concrétise est encore très lointaine, de toute façon, car si Brienne est consciente de la filiation de Gendry, lui-même n’en a pas conscience et les autres membres de la Fraternité ne semble pas non-plus l’avoir réalisé, apparemment (alors que Thoros de Myr au moins a beaucoup côtoyé Robert).

    • Ce sujet a été modifié le il y a 9 mois et 4 semaines par R.Graymarch.
    #119601
    Ser Aemon Belaerys
    • Pas Trouillard
    • Posts : 587

    Mettons que Brienne prévienne la fraternité que Gendry est un batard de Robert, je ne pense pas que la fraternité puisse s’en servir pour aller en direction de Port-Réal, ils savent très bien qu’il n’en n’ont pas la puissance militaire.

    Par contre, en déclarant qu’ils ont un fils de Robert, ils peuvent s’attirer le soutien du « petit peuple » mais surtout mettre un doute dans la tête d’autres seigneurs, voire donner une excuse de lâcher les Lannister pour ceux qui attendaient un prétexte, et comme dit Eridan :

    donner une illusion de légalité aux actions de la Fraternité et leur permettre de prétendre être plus que des brigands

    -"Comment veux-tu mourir, Tyrion, fils de Tywin ?"
    - "Dans mon lit, à l’âge de 80 ans, le ventre plein de vin et ma queue dans la bouche d’une pute. "

    #119605
    Mélusine
    • Pas Trouillard
    • Posts : 519

    D’où cette réflexion : Est-ce que Gendry pourrait finir par servir d’élément fédérateur, de pseudo-prétendant pour donner une illusion de légalité aux actions de la Fraternité et leur permettre de prétendre être plus que des brigands ? Est-ce qu’il ne pourrait pas devenir un de ces rois en chiffon, qui sont faits par les foules désespérées et défaits par les armes des puissants ?

    Ce n’est pas pour l’instant le but recherché par la Fraternité sans bannière ni par Lady Coeurdepierre.

    Ils sont à la recherche de vengeance et de libération du Conflans voire de Winterfell, plus tard. Toutes leurs actions sont menées vers le Nord et contre les Frey.

    Par contre la faction qui s’est désolidarisée des visions de vengeance de Lady Coeurdepierre où on a Edric Dayne, sire des Météores, pourrait prendre la naissance de Gendry à son compte pour trouver un nouveau but et se trouver une place privilégiée près du trône.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 4 semaines par R.Graymarch.
    #119614
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3680

    Par contre la faction qui s’est désolidarisée des visions de vengeance de Lady Coeurdepierre où on a Edric Dayne, sire des Météores, pourrait prendre la naissance de Gendry à son compte pour trouver un nouveau but et se trouver une place privilégiée près du trône.

    Ah oui ! J’ai oublié de garder une ligne pour eux. Faut dire, je sais pas trop comment les caser … Les raisons du schisme sont mal-connues et les objectifs des deux compagnies restent encore assez floues. Après, il faut se rendre compte que dès le départ, pour se donner un semblant de légalité, la Fraternité s’est rattachée à Robert :

    – Pas ça non plus. On est à personne. Vous êtes à qui, vous ? »
    C’est Anguy l’Archer qui répondit : « Au roi. »
    Arya plissa le front. « Quel roi ?
    – Le roi Robert, dit Lim au manteau jaune.

    ASOS, Arya II

    Donc quelle que soit la faction, il y a encore cette idée d’être au service de Robert et de son peuple. Et dans cette optique, certains pourraient finir par se dire que mettre sur le Trône un fils de Robert (un vrai, fut-il un bâtard) plutôt que d’y laisser les Lannister, serait une conclusion plus intéressante que la promesse de mort certaine qu’implique leur entreprise actuelle.

    Les objectifs que tu cites sont des objectifs à court- et moyen-terme, qui laissent peu d’équivoque sur ce qui les attend à la fin : la mort (ils le disent d’ailleurs eux-même dans les chapitres d’Arya). Vivre en marginaux et en défenseurs des humbles, ça va bien en période de guerre, mais une fois la région pacifiée, il faudra bien s’en remettre à une autorité supérieure, un seigneur ou un roi, sans quoi, ils resteront de simples brigands. Et autant leur présence était appréciée en temps de guerre, autant en temps de paix, elle risque de moins bien passer. Ceux qui sont avec Catelyn pourront toujours se jurer à Winterfell ou à Vivesaigues …Mais les autres, vers qui vont-ils aller ? Ajoute à ça que la vie qu’ils mènent peut paraître romanesque au début, mais avec le temps, les bonnes volontés s’émoussent. Ce genre de groupuscule qui n’a comme seule optique que le brigandage et la rébellion n’est pas fait pour durer (cf. ceux de la Foi Militante qui ont continué à résister en vain à Maegor pendant la guerre de la Foi). Ce n’est d’ailleurs pas surprenant que, passer un certain temps, il y ait des dissensions, des ruptures et des trahisons. Parmi toutes les solutions qui s’offrent à eux, certains verront peut-être le couronnement de leur propre roi comme une « solution » … Après, nous sommes bien d’accord que c’est une fausse solution, juste une nouvelle justification pour ne pas capituler … et au final, c’est tout aussi suicidaire que leur entreprise actuelle.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 4 semaines par R.Graymarch.
    #119619
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1912

    Ou bien ils pourraient être tentés de quitter le Conflans pour saisir leur chance dans les Terres de l’Orage.

    Ca a quand même l’air difficile à envisager, la faction pro Robert doit être réduite à quelques clampins, entre les pro Coeurdepierre, pro R’hllor, pro brigandage, etc. et les soutiens potentiels tout aussi réduits. Se peindre une cible dans le dos en allant montrer « l’héritier » de Robert dans un Conflans où tout le monde est prêt à se vendre à un des partis, ça paraît risqué sans bénéfice réel et ça viendrait rajouter une sous-intrigue dans une saga qui va plutôt vers un resserrement.

    #119958
    Macaria
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 131

    Pour moi Edric Storm a beaucoup plus de « légitimité » que Gendry qui n’a aucune chance face à lui.

    Et pas seulement pour moi, mais c’est le bâtard officiel de Robert Baratheon… de plus sa mère est noble.

    Ma lecture du ACOK remonte à assez loin mais Stanis ne voulais pas utiliser Edric Storm comme preuve de bâtardise incestueuse les enfants de Cersei ?

    En plus il se « balade » à Essos un peu comme un Viserys II.

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 3 semaines par R.Graymarch.
    #119959
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3680

    Ma lecture du ACOK remonte à assez loin mais Stanis ne voulait pas utiliser Edric Storm comme preuve de bâtardise incestueuse les enfants de Cersei ?

    Si, mais on n’est pas dans le bon sujet pour en discuter … ^^

    En plus il se « balade » à Essos un peu comme un Viserys II.

    Ce Viserys était otage et son périple s’est limité à Lys, passant d’un magistrat à l’autre. Celui d’Edric pour le moment, on ne le connait pas, mais il a plus de chance de ressembler à celui de Viserys III, de Daenerys ou de FAegon : une vie d’exil et de dissimulation … En admettant qu’il soit bien en Essos, bien sûr. On aurait une surprise que ça me surprendrait à peine. 😉
    (Mais c’est pas le sujet, encore une fois … ^^)

    Pour moi Edric Storm a beaucoup plus de « légitimité » que Gendry qui n’a aucune chance face à lui.

    Et pas seulement pour moi, mais c’est le bâtard officiel de Robert Baratheon… de plus sa mère est noble.

    Assurément, Edric Storm serait un bien meilleur choix : en temps que bâtard reconnu (et éduqué), il ferait un meilleur candidat, mais il faut prendre en compte les circonstances. 😉 « faute de grives, on chasse des merles » : Edric est en Essos, comme tu le rappelles, on ne sait pas trop où, loin de tout soutien d’influence, donc il y a peu de chance qu’une quelconque faction le rallie et le soutienne pour le moment. Ca viendra peut-être, mais à l’heure actuelle, les membres de la Fraternité sans Bannière auront plus vite fait de se bricoler un prétendant avec Gendry (ou n’importe quel brun aux yeux bleus ressemblant vaguement à Robert qu’ils trouveront), plutôt que d’attendre l’hypothétique retour du bâtard en exil (qui peut toujours advenir 😉 Si GRRM s’étant inspiré de la guerre des deux roses, on pourrait voir en Edric Storm un candidat intéressant pour reprendre le rôle d’Henri VII d’Angleterre).

    S’il y a une faction Baratheon qui pourrait se tourner vers Edric, je pense que ce ne sera pas la Fraternité, mais plutôt les derniers hommes de Stannis, qui le connaissent alors qu’ils ne connaissent pas Gendry et n’ont aucune raison de le soutenir ou de le croire. (et encore … une fois leur candidat mort, je les vois plus se débander qu’autre chose.)

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 3 semaines par R.Graymarch.
    #119974
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1912

    Je ne pense pas que Macaria pensait qu’Edric Storm rallierait les quelques membres de la Fraternité mais plutôt que, vu le contexte et si on ajoute la diffusion de la « mort » de Stannis, il est plus probable de voir Storm tenter sa chance. Notamment auprès d’Aegon, qui peut le légitimer et aurait intérêt à avoir un « vrai » Baratheon à opposer à Tommen.

    Vu les circonstances, c’est une hypothèse plus probable qu’une vingtaine de clampins dissidents de la Fraternité couronnant l’héritier de Robert. Il y a une différence majeure entre Garmin ou Trystan Vraifeu et Gendry, c’est qu’eux ont été proclamés rois à Port-Réal soutenus par des centaines de « chevaliers » errants, d’hommes d’armes, de gens du peuple (et même une garnison de Manteaux d’or). Ce scénario n’a quasiment pas de chance de se produire dans le Conflans.

    #119980
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3680

    Je ne pense pas que Macaria pensait qu’Edric Storm rallierait les quelques membres de la Fraternité mais plutôt que, vu le contexte et si on ajoute la diffusion de la « mort » de Stannis, il est plus probable de voir Storm tenter sa chance. Notamment auprès d’Aegon, qui peut le légitimer et aurait intérêt à avoir un « vrai » Baratheon à opposer à Tommen.

    On est bien d’accord, et à l’heure actuelle c’est aussi ce qui me paraît le plus probable, tant géographiquement que chronologiquement … Sauf que dans ce cas, la lignée Baratheon se retrouverait inféodée aux Targaryen à nouveau et certains « pro-Baratheon » (ou juste des ennemis de FAegon) pourraient ne pas se satisfaire de cette solution de compromis et tenter de trouver un ultime descendant Baratheon, fut-il d’une lignée moins « prestigieuse » pour tenter sa propre chance : après la Danse des Dragons et sa régence, Aegon III a dû affronter une ou plusieurs révoltes (notamment celle de Torrhen Manderly ?) basée sur l’hypothèse rejetée par Gyldayn de la survie de Daeron le Hardi. Ces pseudo-Daeron ont été dénoncés comme des imposteurs après avoir été vaincu. Pourtant, tout ça se passait des années après la fin de la Danse …

    Bref, dans tous les cas de figure, si Gendry se retrouve au centre d’une conspiration, je lui vois pour le moment bien peu de chances de réussir. Mais les deux hypothèses (Edric ou Gendry) ne s’excluent de toute façon pas mutuellement, la faction pro-Baratheon ayant toujours été très divisée. 😉

    Vu les circonstances, c’est une hypothèse plus probable qu’une vingtaine de clampins dissidents de la Fraternité couronnant l’héritier de Robert. Il y a une différence majeure entre Garmin ou Trystan Vraifeu et Gendry, c’est qu’eux ont été proclamés rois à Port-Réal soutenus par des centaines de « chevaliers » errants, d’hommes d’armes, de gens du peuple (et même une garnison de Manteaux d’or). Ce scénario n’a quasiment pas de chance de se produire dans le Conflans.

    Je ne suis qu’à moitié d’accord. Les deux Fraternités ont pour le moment des assises assez bien établies dans le Conflans et ton hypothèse de rejoindre les terres de l’Orage et se jurer à FAegon est possible, mais ils pourraient craindre ce long et difficile voyage, alors que leur tête est mise à prix et qu’ils devront traverser des zones en guerre qu’ils connaissent mal. Donc perso, pour le moment, j’ai du mal à les voir quitter le Conflans, mais tu as entièrement raison : il leur manque une place forte. Or des bandits ont déjà conquis Harrenhal par le passé, établissant pour un temps, leur domination et celle d’un roi-enfant fantoche. Harrenhal se trouve actuellement au début du processus de reprise en main, mais tout de même en difficulté (et avec un gouverneur dont l’allégeance est sujette à caution). Après, je cite Harrenhal, mais concrètement, ça pourrait être une autre, surtout si l’un des buts d’une des Fraternité est de s’emparer des Jumeaux et tuer ceux qui s’y trouvent.
    Après, qu’ils aient des effectifs réduits est un autre problème, mais impossible de dire à l’heure actuelle s’il n’y aurait vraiment qu’une vingtaine de clampins ou s’ils arriveraient à entraîner un mouvement un peu plus conséquent. D’autant qu’entre temps, il peut encore se passer tellement de choses qui pourraient favoriser l’avènement soit de Gendry / d’Edric : la mort ou la survie de Stannis, la mort ou la survie de Tommen, le refus par une partie de la classe aristocratique d’avoir Myrcella / Cersei sur le Trône, l’ascension de Jon Snow, la mort ou la survie de Catelyn, etc.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 3 semaines par R.Graymarch.
    #120090
    Macaria
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 131
    • Je ne pense pas que Macaria pensait qu’Edric Storm rallierait les quelques membres de la Fraternité mais plutôt que, vu le contexte et si on ajoute la diffusion de la « mort » de Stannis, il est plus probable de voir Storm tenter sa chance. Notamment auprès d’Aegon, qui peut le légitimer et aurait intérêt à avoir un « vrai » Baratheon à opposer à Tommen.

    Oui c’est exactement ce que je voulais dire. Qu’Edric se rallie à Aegon ou marche contre lui, sa filiation est plus facile à prouver contrairement à Tommen.

    Il faut pas oublier qu’officiellement, les bâtards de Robert Baratheon ont été tués … la filiation de Gendry est d’autant plus « bancale ».

    Après, le contexte de la Danse des Dragons est complètement différent…

    On avait un Aegon II suposé mort, ses fils Jaehaerys et Maelor morts, et pas mal de rumeur pas très glorieuse sur Rhaenyra qui en plus était une femme (c’est sexiste oui)…

    Pas étonnant que les « bâtards » de Viserys I et Aegon II tentent leurs chance. (Et je ne parle même pas du « bâtard » d’Aemond).

    La dynastie Targaryen manquait un peu « d’effectif » dans sa lignée mâle.

    A ce stade on a trois partis politiques choix possibles :

    – Tommen Lannister Baratheon, la marionnette des Lannister dont la filiation fait débat

    – Edric Storm « Baratheon », le bâtard officiel mais non légitimé de Robert, potentiel futur marionnette vu son jeune âge. Symbolise le retour à la « vraie lignée Baratheon » (qui est symbolisée déjà par Stanis, mais dans l’hypothèse où Stanis meurt et  que Shoreen finisse sur un bûcher, c’est Edric qui prend cette place)

    – Aegon Targaryen Feunoyr qui symbolise le retour de la dynastie Targaryen, marionnette de Varys et Illyrio. Il a la compagnie dorée avec lui.

    Et je ne parle même pas de Daenerys (avec son bonus +3 dragons) la reprise d’indépendance ou non du Nord et du Conflans, la situation des Îles de Fer ou Stannis et Jon de retour en politique qui, s’ils sont vivants dans TWOW pourrait rajouter des complications.

    D’ailleurs, la Fraternité de Lady Cœur de Pierre est plutôt « pro Nord et vengeance des Noces Pourpres » que « jeux et intrigues de Port Réal »

    Après, si Edric Storm meurt, pourquoi pas pour une entrée en scène de Gendry.

    Pour moi, si Edric est encore en vie et qu’il est gardé « au chaud dans un coin » par Martin, c’est qu’il aura un rôle à jouer, même si ce rôle est d’uniquement devenir le nouveau seigneur d’Accalmie.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 3 semaines par R.Graymarch.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 3 semaines par Eridan.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 3 semaines par Eridan.
    #120105
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3680

    Il faut pas oublier qu’officiellement, les bâtards de Robert Baratheon ont été tués …

    Pour le coup, ça n’a rien d’officiel. Une bâtarde de Robert a été tuée et ça s’est plutôt fait en catimini : Les gens qui ont assisté à l’acte l’ont vu et en ont parlé autour, mais l’info ne s’ébruite pas vraiment au-delà de Port-Réal. Et il n’y a bien eu qu’une bâtarde à mourir : Cersei ne s’en est même pas prise aux autres bâtards connus de Robert (Mya Stone, Edric Storm). Quant à savoir si c’est vraiment Cersei … Pour Barra, ça paraît évident ; pour Gendry, j’ai déjà dit que j’avais un doute sur la traque dont il fait l’objet par les manteaux d’or.

    la filiation de Gendry est d’autant plus « bancale ».

    Ben franchement, la filiation des candidats précités (Gaemon et Tyrstan) est tout aussi bancale. Ils n’ont aucune preuve à fournir de ce qu’ils prétendent, si ce n’est sa couleur de cheveu pour Gaemon. 😉 Et tu remarqueras que Brienne et Eddard arrivent à comprendre sans trop de peine qui ils ont sous le nez.

    Encore une fois, on parle ici d’une faction qui, en se fédérant autour de Gendry, tenterait simplement sa chance dans un contexte désespéré, des gens qui essaient de profiter du chaos pour saisir ce qu’ils croient être une opportunité … mais pas une faction qui a des chances de l’emporter réellement. 😉
    A vrai dire, ce qui m’amuse beaucoup dans cette hypothèse, c’est surtout que si elle était avéré, elle renverserait une ficelle utilisée par GRRM : un candidat au Trône, d’origine obscure, prétend être un descendant caché d’un précédent roi, mais ce prétendant manque de soutiens puissants, il perd la guerre et l’histoire ne se souvient de lui que comme d’un imposteur (c’est le cas pour Gaemon, Trystan, les pseudo-Daeron le Hardi, peut-être FAegon …) ; mais là, dans le cas de Gendry, nous saurions, nous lecteurs, que ses prétentions sont fondées, puisqu’il est très exactement qui il prétendrait être. Mais comme ses prétentions sont vouées à l’échec, on le verrait finalement échouer et passer pour un imposteur.

    (Vous me direz, et vous aurez raison, qu’entre Rickon, Sansa et Jon Snow, Martin a peut-être déjà suffisamment de perso pour développer ce genre d’histoire sans lancer une énième sous-intrigue).

    Après, si Edric Storm meurt, pourquoi pas pour une entrée en scène de Gendry.

    Une faction pro-Gendry peut très bien se monter en même temps qu’une faction pro-Edric. Ils ont des chances quasi-nulles de l’emporter l’un comme l’autre, mais rien n’interdit d’avoir plusieurs candidats se revendiquant concurremment de la même légitimité. Ca divise leurs soutiens et leurs chances de l’emporter face à leurs ennemis, mais c’est déjà arrivé : Stannis et Renly en sont un bon exemple, Daenerys et Faegon pourrait bien reproduire ce schéma, de même que les enfants Stark s’ils font pas gaffe.

    Pour moi, si Edric est encore en vie et qu’il est gardé « au chaud dans un coin » par Martin, c’est qu’il aura un rôle à jouer, même si ce rôle est d’uniquement devenir le nouveau seigneur d’Accalmie.

    On est bien d’accord. Mais l’argument scénaristique marche dans les deux sens. 😉 On peut aussi se demander pourquoi Brienne a été amenée à croiser la route de Gendry et à comprendre aussi rapidement qu’il était le fils de Robert, avec une rapidité qui ferait pâlir de jalousie Eddard Stark. Après, je partage ta conclusion, à savoir qu’Edric a des chances de convaincre, de fédérer et de s’obtenir une place pas trop moche (genre seigneur d’Accalmie … pas roi, faut pas rêver), mais Gendry ne pourra au mieux espérer qu’être un petit rebelle-brigand, à peine menaçant pour le pouvoir en place.

    #120115
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1912

    Moi je vois toujours pas ou tu vas chercher cette armée de pro Robert. Ceux qui sont partis de Port-Réal en son nom sont presque tous morts, et il y a nombre de factions qui attirent plus de monde: R’hllor (on signale plein de feux), les pro Coeurdepierre, les pro Tully – pro Stark et surtout, les pro « je sauve mes fesses avant tout ». Tous, vu les circonstances, ont plus de chances de succès et de voir les gens les rejoindre qu’un pseudo héritier de Robert. Sans compter que des pseudo héritiers ou héritiers pour qui ça va être compliqué, on en a déjà un paquet: Tommen, Faegon, « Arya » et ceux qui pourraient encore prendre de l’importance Harry, Jon, Sansa, Rickon…

    Les témoignages dans le Conflans montrent soit une fidélité aux Tully-Stark face aux Frey honnis, soit un dégoût général des loups ou des lions. Les rares fois où quelqu’un exprime des regrets sur un roi passé, c’est sur les Targaryens. Je crois pas qu’une seule fois on regrette Robert. Et Gendry lui-même semble avoir tout sauf envie de mener des gens à la mort pour une cause perdue d’avance. Il a un profil de suiveur et il pourrait très bien se mettre au service d’une cause et son origine sortir plus tard à un moment plus opportun.

    #120241
    Mélusine
    • Pas Trouillard
    • Posts : 519

    Sur Gendry, je me suis toujours posée la question de savoir pourquoi Varys (la personne qui paye sa formation lui ressemble étrangement) s’est tant intéressé à lui.

    Des bâtards, Robert en a eu une bonne dizaine, s’il lui faut une preuve de la bâtardise des enfants de Cersei, il ne manque pas d’enfants et il a Edric Storm qui lui est reconnu.

    Qu’est-ce que Gendry a que les autres n’avaient pas?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 3 semaines par R.Graymarch.
    #120246
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1912

    C’est un jeune homme donc la ressemblance avec Robert à l’âge de la Rébellion est plus facile à établir que pour une Mya Stone par exemple. Ensuite, il est à la capitale, sous le nez de Varys donc, ce qui est plus pratique. Enfin, les visites de Jon Arryn, Stannis et Eddard pourraient être confirmées par Thobo Mott, un maître artisan respectable, ce qui donnerait du poids à la filiation de Gendry. A part Edric Storm quelque peu hors de portée à Accalmie, c’est le bâtard le plus intéressant pour qui voudrait ébranler le règne de Joff ou Tommen.

    #120248
    RichardIII
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 296

    Je pense que ca se tente, la Fraternité sans Bannière est confrontée à un Conflans en cours d’unification par les Lannister, ils doivent réagir sinon ils sont fichus, comme tous les autres soldats errants et mercenaires. Ils n’ont pas Arya ou Edmure Tully, donc à ce stade ils n’ont aucun élément fédérateur, Gendry pourrait leur être utile en ce sens. Quant au ‘chateau’ d’où ils lanceraient leur rébellion, Harrenhal serait un bon choix ou bien un seigneur mécontent du Conflans, c’est pas ce qui manque…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 3 semaines par R.Graymarch.
    #120253
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1912

    La faction anti-Lannsiter de la Fraternité c’est justement celle de Lady Coeurdepierre et elle est justement en train de préparer un ou plusieurs gros coups qui justement risque de fédérer les anti-Frey et anti-Lannister (ou pro Stark-Tully). Sans compter qu’on ne sait pas ce que prépare pour le Conflans le lord d’Harrenhal en titre dans le Val proche avec Sansa.

    L’ancienne partie de la Fraternité, elle, regrette le temps où celle-ci protégeait le petit peuple des exactions de quelque camp que ce soit, or réambriguader ces gens dans des massacres et un Fort Harrenhalamo au nom de l’héritier de Robert n’a pas vraiment de sens. Une grosse partie de la Fraternité et de leurs soutiens du petit peuple veulent avant tout vivre en sécurité, ou juste vivre, et pas mourir pour des nobles qu’ils estiment les ayant abandonnés pour leurs propres querelles.

    Ensuite il y a les religieux, très nombreux à avoir embrassé le culte de R’hllor (sans compter l’attrait éventuel des Pauvres compagnons). Même si Thoros est le prêtre rouge du coin, l’héritière des pouvoirs de Béric, c’est Cat. Même s’il se convertissait, ce serait dur pour Gendry de les fanatiser jusqu’à mourir pour lui.

    #141085
    Ser Aemon Belaerys
    • Pas Trouillard
    • Posts : 587

    Dans ASOS Arya VII, Gendry est adoubé par Dondarrion « chevalier de la colline creuse », après que Gendry a prononcé ses voeux.

    Est ce que Gendry est donc Ser Gendry ? Il me semblait que pour être chevalier il fallait être adoubé par un autre chevalier (fait) et aussi passer une nuit de veille dans un septuaire, ce qui n’est pas fait.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 6 jours par R.Graymarch.

    -"Comment veux-tu mourir, Tyrion, fils de Tywin ?"
    - "Dans mon lit, à l’âge de 80 ans, le ventre plein de vin et ma queue dans la bouche d’une pute. "

    #141087
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3680

    Apparemment, dans ASOS, la Fraternité adoube un peu tout ce qui lui tombe sous la main : c’est un bon moyen de fidéliser les gens, comme on le sait. Ca évoque fortement le cas des chevaliers de caniveau de ser Perkin la Puce, mis au service du prétendant fantoche Trystan Vrayfeu. (et hop ! Un parallèle de plus ^^)

    Maintenant, est-ce qu’on peut les considérer comme de vrais chevaliers ? Ca se discute, forcément. GRRM  aime beaucoup les personnages dont l’adoubement peut être remis en cause, et Sandor Clegane n’hésite pas dès ASOS à douter de la validité de l’adoubement de la « confrérie oubliée » des « chevaliers de la colline creuse » .

    Dans AFFC, Gendry se présente à Brienne comme un chevalier, mais on voit bien qu’il continue ses activités de forgeron, et qu’il est pas mal tenu à l’écart par la Fraternité sans Bannière du cœur de l’action (en même temps, il faut bien quelqu’un pour défendre l’auberge du carrefour). A part lors de son adoubement, personne ne lui donne du « ser » . Pour ce que ça vaut, les appendices ne lui font pas l’honneur de le considérer comme chevalier.

    #141088
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1912

    Les aventures de Dunk montrent qu’il est tout de même nécessaire d’obtenir une forme de reconnaissance et d’acceptation par ses pairs mieux placés socialement.

    GrrM aime jouer avec ces serments et fonctions, et Gendry est chevalier de la colline creuse, un probable site des enfants avec ses racines de barrals. Gendry pourrait donc bien finir par incarner un « vrai » chevalier héritier du Robert époque Rébellion, peu importe la valeur que donneront les autres au serment initial.

    #141663
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2269

    GrrM aime jouer avec ces serments et fonctions, et Gendry est chevalier de la colline creuse, un probable site des enfants avec ses racines de barrals. Gendry pourrait donc bien finir par incarner un « vrai » chevalier héritier du Robert époque Rébellion, peu importe la valeur que donneront les autres au serment initial.

    « Incarner » un vrai chevalier, je suis d’accord (il serait hypocrite de considérer Dunk comme chevalier et pas Gendry à mon avis). Mais, de là à ce qu’il incarne un « chevalier héritier de Robert », je suis sceptique.

    Et pourquoi un casque de taureau ?!!!

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #141664
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1912

    Héritier de Robert le guerrier de sa jeunesse, pas héritier des titres de Robert. Gendry a le physique de son père, et même sans doute une force supérieure grâce à la forge, et s’il devait se montrer lui aussi héroïque sur le champ de bataille, son parcours pourrait le rendre très populaire auprès du peuple, incarnant à la fois la figure du Ferrant, donc les artisans et le peuple et leurs valeurs, et le Guerrier, donc les héros, chevaliers, nobles et leurs valeurs.

    Pour le casque, Gendry l’a fait parce qu’on le traitait de bullheaded, tête  de mule (tête de taureau). Le taureau est symbole de force et de virilité mais aussi un animal sacrificiel.

    #141688
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2269

    Héritier de Robert le guerrier de sa jeunesse, pas héritier des titres de Robert. Gendry a le physique de son père, et même sans doute une force supérieure grâce à la forge, et s’il devait se montrer lui aussi héroïque sur le champ de bataille, son parcours pourrait le rendre très populaire auprès du peuple, incarnant à la fois la figure du Ferrant, donc les artisans et le peuple et leurs valeurs, et le Guerrier, donc les héros, chevaliers, nobles et leurs valeurs.

    Je suis d’accord avec ça (j’avais mal compris la première fois. >.<).

    Pour le casque, Gendry l’a fait parce qu’on le traitait de bullheaded, tête  de mule (tête de taureau). Le taureau est symbole de force et de virilité mais aussi un animal sacrificiel.

    Je vois. :O

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
22 sujets de 1 à 22 (sur un total de 22)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.