Gaemon Cheveux-pâles

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Gaemon Cheveux-pâles
Identité
V.O. Gaemon Palehair
King Cunny
Surnom le roi Connin
Apparence
Cheveux pâles
Statut
Rang bâtard
Titre prétendant au Trône de Fer (130)
pupille de la Couronne (131)
garçon de fouet d'Aegon III(133)
Naissance 125 (Culpucier)
Décès 135 (Donjon Rouge)
Famille
Père Aegon II Targaryen ?
un rameur lysien ?[N 1]
Mère Essie
Blasons
Gaemon était peut-être un bâtard Targaryen

Né en l'an 125[N 2], Gaemon Cheveux-pâles était le bâtard d'une prostituée, Essie, et d'un père inconnu[N 1]. Au cours du soulèvement de Port-Réal en 130, il fut proclamé roi par les prostituées de la Maison des Baisers au cours de la Lune des Trois Rois. Capturé, il est pardonné en raison de son jeune âge et devient pupille de la Couronne. Pendant un temps, il devient le seul ami du roi Aegon III Targaryen[N 3], ainsi que son échanson, son goûteur et son garçon de fouet. Il meurt empoisonné au cours d'un repas en l'an 135.

Ses cheveux étaient très pâles, pratiquement blancs, laissant supposer une ascendance valyrienne[1].

Histoire[modifier]

La Danse des Dragons[modifier]

Gaemon naît en l'an 126. Il est le fils bâtard de la prostituée Essie et d'un père inconnu[N 1]. En l'an 129, éclate une guerre de succession appelée la Danse des Dragons, entre le roi Aegon II Targaryen et la prétendante Rhaenyra Targaryen. L'année suivante, la reine Rhaenyra s'empare de Port-Réal, mais sa politique et la guerre la rendent impopulaire auprès des Port-Réalais. Une nuit, la ville se révolte contre la reine au cours du soulèvement de Port-Réal. Dans un bordel de la colline de Visenya, appelé la Maison des Baisers, les prostituées déclarent que Gaemon est le fils bâtard du roi Aegon II et le désignent comme le nouveau roi des Sept Couronnes. Le lendemain soir, alors que la ville s'embrase, la Maison des Baisers offre gratuitement les services de ses pensionnaires à tout homme prêt à jurer son épée au roi Connin. La ville sombre rapidement dans le chaos, forçant Rhaenyra à s'enfuir pendant que des prétendants éphémères s'accaparent le pouvoir.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Lune des Trois Rois.

Pendant une lune, trois factions se disputent la ville. Sur la colline de Visenya, des prostituées, des chanteurs, des voleurs, des mercenaires et des ivrognes reconnaissent Gaemon comme roi. Des décrets sont proclamés en son nom : il reconnaît aux filles un droit d'héritage égal à celui des garçons[N 4], il ordonne aux seigneurs d'assurer le gîte et le couvert pour toute personne qui a été blessée en se battant pour eux, et il interdit aux maris de battre leur femme, sous peine d'être battus eux-mêmes. Ces édits révolutionnaires ne sont pas le fait du roi, qui est trop jeune pour régner, ils sont plus probablement l'œuvre de Sylvenna Sand, une prostituée dornienne de la Maison des Baisers. Les partisans de Gaemon promettent aussi du pain et de la bière aux affamés, pour s'attirer d'avantage de soutiens[1].

Gaemon fête son cinquième anniversaire, mais dès le lendemain, lord Borros Baratheon d'Accalmie entre à Port-Réal avec son ost et reconquiert le Donjon Rouge au nom d'Aegon II Targaryen. le surlendemain, les chevaliers orageois prennent d'assaut la colline de Visenya sur trois fronts en même temps. Ils dispersent aisément la canaille réunie autour de Gaemon. Enchaîné et larmoyant, Gaemon est jeté sur un cheval et conduit au Donjon Rouge, suivi de ses anciens partisans prisonniers. Sous la torture, sa mère Essie finit par avouer qu'il est le fils d'un rameur lysien, et non d'Aegon II comme elle l'avait affirmé auparavant[N 1].

Vers la fin de l'année, le roi des Sept Couronnes Aegon II Targaryen rentre finalement à Port-Réal et monte de nouveau sur le Trône de Fer. Au vu de son jeune âge, il épargne Gaemon et en fait un pupille de la Couronne[2].

Pendant la régence d'Aegon III[modifier]

La Danse des Dragons prend fin en 131, avec la mort du roi Aegon II Targaryen. Débute alors la régence d'Aegon III Targaryen. Gaemon est à cette époque le seul compagnon et ami du jeune roi au caractère triste et renfermé[N 3]. Interrogé sur la question de sa succession par ses régents, Aegon III propose de désigner Gaemon comme héritier, puisqu'il a déjà été roi, mais les origines de l'enfant rendent cette solution impossible[3].

Devenu l'échanson et le goûteur attitré d'Aegon III, Gaemon partage tous ses repas et assiste souvent à ses entraînements au métier des armes dans la cour du Donjon Rouge. En l'an 133, Aegon III se montrant particulièrement revêche face aux enseignements bruteaux du maître d'armes Gareth Long, ce dernier demande à la Main du Roi, lord Unwin Peake, de nommer Gaemon comme garçon de fouet du roi, afin de lui faire subir les punitions qu'on ne pouvait pas infliger à Aegon III. Gaemon étant de vile naissance, Unwin Peake accepte. Ser Gareth fait dès lors régulièrement fouetter Gaemon dès qu'Aegon se montre paresseux ou de mauvaise humeur, ce qui affecte énormément Aegon, l'obligeant à se soumettre à la volonté de ser Gareth.

Les pitreries du bouffon royal Champignon amusant beaucoup Gaemon, Aegon III le fait régulièrement venir au repas royaux pour distraire son ami, lui même ne semblant pas y prendre un grand plaisir.

Au cours du bal du Jour de la Jouvencelle de l'an 133, Aegon III doit désigner sa nouvelle épouse. C'est à Gaemon qu'échoit l'honneur de proclamer le nom de l'heureuse élue et, au terme du bal, il annonce avec enthousiasme qu'Aegon III épousera lady Daenaera Velaryon[4].

En l'an 134, le prince Viserys Targaryen, otage de la famille Rogare de Lys depuis l'an 130, est libéré contre rançon et renvoyé auprès de son frère, Aegon III Targaryen. Dès lors, les deux frères ne se quittent plus et Aegon III néglige Gaemon et Daenaera[5].

Au cours d'un repas en l'an 135, Gaemon se plaint soudainement d'une douleur au ventre. Aegon III ordonne au bouffon Champignon d'aller chercher le Grand Mestre Munkun. Quand celui-ci arrive, Gaemon s'est écroulé à terre et la reine Daenaera Velaryon se plaint à son tour de douleurs à l'estomac. Le Grand Mestre diagnostique un empoisonnement et parvient à sauver la petite reine, mais le poison est trop fulgurant pour Gaemon, qui succombe. Bien qu'il se soit moins occupé de Gaemon après le retour de son frère, Aegon III est inconsolable.

Au cours du siège secret du Donjon Rouge la même année, les officiers de la Couronne accusent lord Thaddeus Rowan de Boisdoré d'être responsable de la tentative d'empoisonnement qui a couté la vie à Gaemon. Finalement, ce sont ces mêmes officiers qui sont accusés de la mort de Gaemon et condamnés en l'an 136[6].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Il n'est pas impossible que Gaemon soit un bâtard d'Aegon II Targaryen. A l'époque où celui-ci n'était que prince, il avait déjà des maîtresses et fréquentait des prostitués. Il avait engendré deux bâtards en l'an 123 d'après le Témoignage du bouffon Champignon (cf. Feu et Sang : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession). Par ailleurs, les aveux d'Essie ont probablement été obtenus sous la torture ou la contrainte. Il est donc complètement impossible de déterminer qui était le père de Gaemon.
  2. Gaemon fête son cinquième anniversaire en l'an 130 (cf. Feu et Sang : La Mort des Dragons – Le bref et triste règne du roi Aegon II).
  3. 3,0 et 3,1 Le Grand Mestre Munkun explique dans Feu et Sang que l'affection d'Aegon III Targaryen pour Gaemon Cheveux-pâles était née à cause de la disparition de son frère, le prince Viserys Targaryen, lors de la bataille du Gosier de l'an 130, où Aegon III s'était enfui sur son dragon Nuée d'Orage en abandonnant Viserys. (cf. Feu et Sang : Sous les régents – Le voyage d'Alyn Poingdechêne).
  4. Dans les Sept Couronnes, la loi veut qu'un garçon légitime hérite en priorité par rapport à une fille, même si celle-ci est l'aînée. La masculinité est donc le critère déterminant pour l'héritage. À Dorne en revanche, la loi favorise l'aîné des enfants, qu'il soit garçon ou fille.

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Feu et Sang : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.
  2. Feu et Sang : La Mort des Dragons – Le bref et triste règne du roi Aegon II.
  3. Feu et Sang : Sous les régents – La Main encagoulée.
  4. Feu et Sang : Sous les régents – La guerre, la paix et les foires au bétail.
  5. Feu et Sang : Sous les régents – Le voyage d'Alyn Poingdechêne.
  6. Feu et Sang : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.