La vision de la virginité en saison 8

Forums Game of Thrones – la série télévisée Saisons et épisodes Saison 8 La vision de la virginité en saison 8

Ce sujet a 13 réponses, 11 participants et a été mis à jour par  Liloo75, il y a 2 semaines et 5 jours.

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Auteur
    Messages
  • #115745

    Macaria
    • Frère Juré
    • Posts : 87

    Bonjour à tous !
    Je voulais ouvrir ce topic suite à une remarque de Nymphadora dans le dernier son du mur (https://m.youtube.com/watch?v=IlyUB0lTaG8&t=4115s) et j’ai trouvé ca pertinent d’en parler…

    La question de la place de la virginité dans la série que je trouve moi aussi contraire à celle des livres et à l’univers mis en place dans la série.

    On vit dans une époque où l’acte sexuel (et surtout la perte de la virginité) est une expérience et je trouve ca typique de notre société de consommation… de nos jours, on pense « il faut faire ca avant de mourir », « avoir ça avant de mourir » etc.
    Je suis une femme, et quelle femme n’a pas dit, ou n’a pas entendu dire (ou ne s’est pas entendue dire) « oh tu l’as pas encore fait ? » « C’est pas trop tard ou trop tôt pour le faire ? »

    Je trouve qu’Arya et Brienne agissent comme des femmes de notre époque … Arya perd sa virginité pas par amour pour Gendry, ni par « revendication » sur son statut de lady, mais parce qu’elle ne veux pas mourir sans l’avoir fait (c’est ça son déclic).

    Brienne a carrément honte d’être encore vierge, et Jaime vient en héros « corriger cette erreur de parcours ».

    J’ai l’impression que la perte de leur virginité était obligatoire, mais pas pour un développement de personnage, mais pour dire « elle ne peuvent pas être modernes et symbole de féminisme si elle sont vierges » ou peut être c’est juste du fan service et je suis partie trop loin

    Dans l’univers de George Martin, la virginité est traitée comme elle étair au Moyen Âge. C’est une preuve de vertu ! Mourir vierge était même le Graal suprême ! (Coucou Jeanne d’Arc et les saintes de notre calendrier 🙂)

    Nous sommes quand même dans un univers où la perte de la virginité hors mariage est un déshonneur, non seulement pour la femme qui la subit (coucou Ashara Dayne) mais aussi de la part de l’homme qui déflore la jouvencelle enfin surtout une noble (je suis une adepte de la théorie : Benjen au Mur pour racheter son honneur perdu d’avoir défloré Ashara hors mariage).

    Attention, je ne fait pas un jugement de valeur sur la vision de la sexualité à notre époque ! Juste sur la cohérence ou non de l’image de la virginité des livres à la série.

    Meme si on a des personnages comme Saera Targaryen avec une sexualité plus libérée, la perte de la virginité n’est pas sans conséquence (surtout du point de vue de Jaehaerys Ier) et s’inscrit bien dans une mentalité médiévale.

    Je trouve intéressants les personnages féminins qui veulent s’émanciper d’une société plus que patriarcale, les voir se battre pour trouver leur place dans ce monde.

    Mais je trouve le comportement d’Arya et Brienne presque anachronique (Oui je sais c’est de la fantasy) car leur sexualité n’est plus vue comme la marque de leurs combats sur leurs conditions, mais un passage obligé  pour « pas mourir idiote ».

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 1 semaine par  Lapin rouge.
    #115752

    DroZo
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1068

    Pour moi la scène de sexe entre Jaime et Brienne, même en retirant le côté anachronique totalement â côté de la plaque par rapport au reste de la série, bah j’ai trouvé ça super malsain en fait. L’accomplissement de Brienne, on l’avait eu lors de son adoubement. Dans la série, Brienne n’a jamais cherché des relations sexuelles, c’était pas son enjeu. Son enjeu, c’est d’être reconnue en tant que femme guerrière honorable, en tant que Chevalier. Et sa relation avec Jaime était plus un respect mutuel qu’une attirance charnelle, que ce soit d’un côté comme de l’autre. C’est pour ça que l’adoubement est une scène si forte : parce que ce personnage a enfin la reconnaissance qu’elle mérite, reconnaissance que son sexe ne lui permet pas d’obtenir en temps ordinaire. Et reconnaissance donnée par quelqu’un qu’elle respecte. C’est un grand accomplissement. Mettre la scène de sexe avec Jaime deux épisodes après ça change l’accomplissement de ce personnage. Ça fait genre « ton accomplissement de personnage c’était de perdre ta virginité » alors qu’à aucun moment c’est le cas. Plus malsaine surtout : ça donne l’image qu’aucune femme ne peut être épanouie sans avoir eu des relations sexuelles, surtout si cette femme est moche et que personne ne veut d’elle. Je trouve ça méga glauque et malsain comme message moi, surtout dans un contexte anachronique qui parle donc de la sexualité dans notre monde à nous. Comme si le fait d’être vierge est une honte. C’est malsain et faux. Il n’y a pas de honte à ne pas avoir de relations sexuels quel que soit vos raisons ou votre âge (et inversement bien sûr : aucune honte à avoir une sexualité libérée).

    Fin c’est comme ça que j’ai sentie cette scène là quand je l’ai vu.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  DroZo.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #115756

    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2325

    @drozo et @macaria : je suis d’accord avec vos analyses.

    J’ajouterais que le couple Brienne / Jaime (comme le couple Arya / Gendry) était un immense fan service. Sur internet, de très nombreux fans le réclamaient. En général, c’étaient des fans qui avaient vu la série mais qui n’avaient pas lu les livres, et il ne faut pas oublier que GOT est différent d’ASOIAF sur ce type de thématique (cf les nombreux corps féminins nus à l’écran).

    Et concernant la cohérence de l’univers médiéval (qui n’est pas la priorité de GOT), j’ajouterais que j’étais très surprise de l’adoubement de Brienne. C’était beau, très beau et émouvant, mais je ne suis pas sûre que ce soit dans les livres tellement ça brise les codes d’une civilisation médiévale (une femme qui combat à l’épée ? Les seules combattantes de l’univers sont certaines femmes Fer-nés, mais c’est un peuple inspiré des vikings qui avaient des femmes guerrières; et les Targariennes sur des Dragons mais je suppose que c’était admis dans la civilisation valyrienne).

    Pour revenir sur le sujet, j’ajouterai le cas de Sansa : dans les livres elle est toujours la princesse vierge (à Port-Réal, c’était un secret de polichinelle que Tyrion n’avait pas consommé le mariage), ce qui la raccroche à pas mal de thématiques (les princesses de contes de fées, la potentielle fiancée qui a une « valeur », la femme non-mariée qui n’a pas commencé sa vie d’adulte, etc). Mais ça du être trop compliqué à gérer pour les showrunners…

    #115757

    Macaria
    • Frère Juré
    • Posts : 87

    Pour moi l’arc de Brienne était terminé à son adoubement, et j’aurais aimé qu’elle meure lors de la bataille de Winterfell en chevalier et que Jaime lui rende hommage en tant que chevalier ! (On a pas ce qu’on veut dans la vie)

    La faire passer par la case « dépucelage » par celui qui l’a adoubé, c’est pas très honorable (dans l’univers). Et je trouve que ça dévalorise le personnage dans sa quête d’être considéré comme un vrai chevalier et ça remet pour moi même en cause les vraies raisons de son adoubement.

    Et oui, malheuresement être vierge c’est la honte car l’accomplissement d’une femme doit forcément passer par son accomplissement sexuel.

    Le but de D&D était sûrement de dire « vous avez vu comme on est moderne, Brienne et Arya sont des femmes libérées on est trop progressistes féministes » sauf que ça renforce l’idée sexiste qu’Arya et Brien ne peuvent pas prendre leur destin en main sans passer par la case phallus.

    Et c’est là le décalage avec Asha/Yara Greyjoy qui même si elle n’est plus vierge depuis longtemps, a su gagner en respect pour ses qualités de meneuse. Sa sexualité n’entre pas en compte dans son accomplissement. (Contrairement toujours à Arya et Brienne)

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Tomcat.
    #115763

    Aspics des sables
    • Pas Trouillard
    • Posts : 690

    Il est trop tard pour que je me lance dans ce vaste débat mais, en attendant de pouvoir le faire, juste un mot sur la scène de sexe Brienne / Jaime qui aurait pu avoir du sens si D&D n’avaient pas eu en tête de renvoyer Jaime auprès de Cersei (en lançant – en passant – qu’il se fout de la population de Port-Réal). Car il y avait matière à la réaliser sans que ce soit du fan service. Le livre nous prépare à cette éventualité et n’aura donc pas, si elle se réalise, la même signification. D&D ont fait leur fan fiction avec leur ship Cersei / Jaime. C’est ce qui a rendu risible voire pitoyable la scène de sexe Brienne / Jaime  (ce qui est un vrai tour de force quand on voit l’alchimie qu’ont les deux acteurs dans les scènes de la saison 3).  La virginité a été exploitée,  dans la série, d’une manière extrêmement adolescente. Du coup, si ça peut coller avec  Arya (par rapport à son âge, pas sa personnalité, c’est trop compliqué pour D&D de tenir compte de cette dernière),  ça ne peut pas coller avec Brienne. D’autant que, selon moi, elle n’a pas honte d’être vierge, elle est surtout mal à l’aise de la manière dont les hommes perçoivent la virginité. Il faut dire que Tyrion brille particulièrement en matière de subtilité dans cette scène pré-sexe qui ressemble fortement au jeu action / vérité (gros niveau de maturité donc). De même, pour Jaime, dans son côté, je serais son premier,  celui qu’on oublie pas, celui qui lui aura permis d’être enfin une femme pleinement accomplie (certitude erronée). On est à des années lumières du livre et de la perception de GRRM tant de la femme que de la virginité. Bref, il y a beaucoup à dire mais il faut que je réunisse mes idées et construise ma réflexion et ça va pas être possible maintenant 😁

    PS : Au vu du nombre d’edits, j’ai une forme olympique !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Aspics des sables.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Aspics des sables.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Aspics des sables.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Aspics des sables.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Aspics des sables.


    By Elia Mervi

    Spoiler for for NOARLAAAK !!!

    #115788

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3835

    On en parlait aussi dans les réactions au podcast. Pour moi, c’est effectivement totalement incohérent dans un cas comme dans l’autre, avec une vision totalement moderne de ce qu’est le sexe qui ne colle pas avec l’univers développé dans les premières saisons. Vous avez cité les raisons qui en font une incohérence, j’en rajouterais quand même une autre au passage : Arya comme Brienne ont assisté à des viols. Le sexe, a priori, devrait leur paraître un outil de domination masculine, quelque chose de violent… pas un outil de plaisir. Une fillette qui assiste à des viols et n’a jamais entendu parler de relation sexuelle harmonieuse (les cours d’éducation sexuelle à Westeros c’est pas trop ça ^^) elle devrait fuir le sexe, pas se dire « Je ne veux pas mourir vierge ». Enfin en tous cas, moi vraiment je trouve ça complètement mal amené et illogique dans le contexte que la série a développé.

    ~~ Always ~~

    #115832

    Liloo75
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 150

    Personnellement je n’ai pas été choquée par la scène entre Jaime et Brienne. Je l’ai vue comme l’aboutissement de leur relation. On les voit se rapprocher au fil des saisons : il descend dans la fosse à l’ours au péril de sa vie pour aller la sauver des vassaux des Bolton. Il fait fondre son épée en acier valyrien pour en faire fabriquer deux et en donner une à Brienne afin qu’elle puisse poursuivre sa mission et tenir sa promesse de veiller sur les filles Stark. Quand ils sont à Vivesaigues après la prise du Château par les Lannister,  Jaime laisse s’échapper Brienne. Il la regarde partir sur sa barque et elle se retourne vers lui. Plus tard,  Bronn fait remarquer à Tyrion que Jaime et Brienne se désirent,  leurs regards les trahissent.

    A Winterfell Jaime demande à Brienne s’il peut combattre sous ses ordres. Ce serait un honneur pour lui. Il l’admire. L’amour n’est jamais loin.

     

    Le fait qu’ils « consomment » leur relation je ne l’ai pas interprété comme un service rendu à  Brienne.  D’ailleurs Tyrion fait remarquer à son frère qu’il a dû « grimper » pour conquérir Brienne.  C’est donc lui qui s’est accompli dans cet acte.

    Après tout c’est sa première fois avec une autre femme que sa sœur.

    Ce qui m’a choquée en revanche c’est que Jaime parte rejoindre sa sœur à Port Réal. Pour moi leur rupture est consommée lorsqu’elle le congédie,  le menaçant de le faire tuer par la Montagne lorsqu’il veut tenir la promesse faite au Nord d’aller combattre les morts à leur côté.

    Le départ de Jaime, seul, vers Winterfell, c’est  le symbole de la fin de sa relation incestueuse avec Cersei. D’autant plus que celle-ci va épouser Euron et lui  laisse croire qu’elle est enceinte de lui. Et que leur enfant sera le cracken qui régnera sur les mers et le lion qui gouvernera sur les terres.

    Je n’ai pas compris ce retour en arrière.

     

    D’autant plus qu’à la fin, lorsque Brienne remplit le livre consacré aux chevaliers et complète l’histoire de Jaime,  on entend la chanson : I am hers, she is mine. Laissant penser qu’une histoire aurait été possible entre eux.

    Voilà mes réflexions sur le sujet.

    #115837

    Boney (Aiglon)
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 440

    Arya et Brienne ont certes assisté à des viols, mais est ce pour autant qu’elles réduisent le sexe à un instrument de domination masculine ?

    Dans la serie comme dans les livres Arya a bourlingué, été sur deux continents,  alors je ne pense pas qu’elle ait une vision parcellaire du sexe qui serait résumé à quelque chose de sale.

    Quand à Brienne, j’ai beau avoir oublié beaucoup de scènes de la série, il me semble que c’est sous entendu dans ses regards ou autres qu’elle est amoureuse de Jaime, donc il n’y a rien d’illogique à ce qu’elle succombe.

    je suis tout à fait d’accord pour le fan service de ces deux relations mais, bien que très mal amenées (à l image de la saison 🙈), sont elles illogiques? On sent la mort omniprésente avant la bataille et vouloir un peu profiter la veille n’est pas surprenant.

    C’est peut être très « contemporain » d’associer systématiquement sexe et bon temps (mais je vais revenir sur ce point dans un instant) mais d’autres picolent après tout dans cet épisode. Et bien que n’ayant que des connaissances sommaires du moyen âge, je me méfie de l’image d’une époque « chaste » où le sexe n’était pas un « accomplissement » comme aujourd’hui (je ne fais pas de jugement de valeur, je décris juste les « normes » de notre époque, et les deplore et elles empêchent quelqu’un d’avoir la vie sexuelle ou asexuelle qu’il veut).

    N’oublions pas que l’amour courtois – au delà des aspects pratiques car le sexe entraîne des grossesses – était surtout contenir ses pulsions pour se concentrer sur l’amour car justement le sexe « brouillait » l’amour (je ne sais pas si j’utilise le terme exact). C’est donc la preuve que sexe était associé à plaisir: donc une femme en veille de bataille veut vouloir essayer ce qu’elle n’a jamais fait, surtout que dans un cas, il y a de l’amour derrière.
    Ceci dit, c’est la scène où il y a de l’amour derrière (Brienne) qui me gêne un peu car il y a, comme déjà dit, l’impression que Jaime lui rend service et donne une impression de malaise. Le fait qu’il s’en aille renforce ce sentiment. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il n’a pas « choisi » Brienne, il a peut être juste revu son jugement et réalisé qu’il aime sa sœur.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Boney (Aiglon).
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Boney (Aiglon).

    Edric Dayne, aka « le vrai prince qui fut promis » au casting 2019
    Troll de père en fils depuis 1960

    Spoiler:

    #116008

    Chat-qui-boite
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 321

    C’est ce qui a rendu risible voire pitoyable la scène de sexe Brienne / Jaime (ce qui est un vrai tour de force quand on voit l’alchimie qu’ont les deux acteurs dans les scènes de la saison

    D’accord avec toi, là où on était sensés être sous le charme d’une scène sentimentale j’ai éclaté de rire. Même s’il n’a eu de relation qu’avec sa soeur Jaime ne peut pas être aussi nigaud dans ses approches et Brienne est forcément très godiche. Voilà une scène dont on aurait pu se passer, elle ne grandit pas les personnages. Pour Arya je suis mitigée: Depuis qu’on l’a découverte elle se conduit comme un garçon manqué et ne doit pas plus ignorer les pratiques sexuelles de son époque qu’une petite paysanne entourée d’animaux et même des humains puisqu’elle est spécialiste pour ne jamais être là où elle devrait être et a connu les bordels de Braavos. Pour elle c’est peut-être à la fois une transgression de son statut féminin et une affirmation de son rang par rapport à Gendry en souvenir de l’époque où ils ont erré dans le Bief, quand elle ne pouvait s’affirmer ni comme fille, ni comme Stark. Mais si on peut supposer que Gendry ait un faible pour elle, à aucun moment elle ne laisse penser qu’elle éprouve plus que de l’amitié pour lui. Reste alors le « j’veux pas mourir idiote » et ça vient  comme un cheveu sur la soupe dans cet univers.

     

    Mieux vaut être en retard au paradis qu'en avance au cimetière
    Reste assis au bord de la rivière et tu verras passer le corps de ton ennemi

    #116230

    Aube
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 191

    Je vais tenter d’apporter mon point de vue sur la question (sachant que je n’ai pas revu les épisodes), par rapport à ce qui a déjà été dit.

    Le thème du sexe avant une bataille qui s’annonce perdue d’avance et donc d’un moment partagé avant de mourir n’est pas un thème neuf dans la réalité et la fiction (voir ci-dessous, tout, tout en bas). L’originalité ici vient du fait que deux des personnages principaux, qui vont combattre, sont des 1) femmes, 2) nobles et 3) vierges. La difficulté de l’analyse provient de la double distorsion suivante : l’écart entre nos conceptions contemporaines et l’univers fantastico-médiéval de Westeros d’une part, et celui entre l’univers crédible de GRRM et les tentatives des showrunners de s’adapter aux desiderata de la majorité des fans pour vendre leur produit.

    *

    Tout d’abord, je suis assez d’accord avec Macaria : ces scènes sont franchement en décalage avec l’esprit initial de la série (et ne parlons même pas des livres). Il s’agit simplement de faire plaisir au fan moyen en prenant en considération la façon de penser (si j’étais un vieux con, j’aurais ajouté des guillemets autour de ce mot) de l’occident contemporain (=société de consommation extrême et immédiate, dont les adolescents sont les premières victimes). D’autres époques ou d’autres cultures auraient exalté l’amour impossible entre Jaime et Brienne, plutôt qu’un : « chevauche-moi maintenant ou jamais, grand fou ». Il n’y a pas si longtemps, on pouvait, en un seul plan, proposer avec subtilité et délicatesse ce genre de thématique (voir, par exemple, Les vestiges du jour). Aujourd’hui, non, grand-guignol oblige, on veut montrer Brienne dans un moment gênant avec Jaime, hop hop, consommons-nous, plutôt que nous consumer. (Peut-être que cela permet à Bryan et Jenny de s’identifier aux personnages de leur série préférée au moment de perdre leur virginité à l’arrière de la voiture sur un parking de Detroit ?). C’est un choix des scénaristes, ils sont payés pour s’adapter au public, mais à à force de le faire, grand est le risque de finir par écrire des séries Netflix (ok, je m’égare).

    Le seul point positif est que dans le cas présent, Jaime est « presque » vierge aussi, n’ayant jamais connu d’autre femme que sa soeur. On va dire que Brienne et lui, non seulement ont un gros crush durable, mais sont plus ou moins sur un pied d’égalité. Hélas, dans l’histoire, c’est elle hérite d’un long veuvage symbolique, puisque non seulement elle aura donné sa virginité gratis, mais en plus elle pourra continuer à idéaliser, réhabiliter et pleurer l’homme qu’elle aimait.

    Concernant Arya, là, on est cette fois-ci dans quelque chose d’artificiel et inutile pour la série. Cependant, je penche plutôt vers le point de vue d’Aiglon que celui de Nympha à ce sujet-là. Certes, le monde de Westeros et d’Essos est entièrement traumatisant pour une enfant/ado de l’âge d’Arya, qui assiste à la mort de ses amis, de son père. Mais elle trucide elle-même je ne sais combien de gens (de tous âges, sexe, origines et rang social) de plein des manières  (si quelqu’un a tenu les comptes, merci de les transmettre). Ainsi, je doute fort que la Arya de la série se préoccupe de sexualité harmonieuse (d’ailleurs, soit dit en passant, elle a quand même grandi auprès de parents qui s’aimaient), ou d’outils de domination masculine. Le monde d’Arya tourne autour de la vengeance, envers tout le monde, hommes et femmes (Cersei tout en haut de la liste !). Les  showrunners, dans ces scènes, présentent une Arya en situation de désir, et la montrent d’ailleurs et surtout en posture totalement dominante dans la relation : c’est elle qui veut, c’est elle qui prend, c’est elle qui offre ce qu’elle a envie et rien de plus. D’ailleurs, à ce moment-là, je crois même que Gendry est encore un bâtard, donc même du point de vue social, Arya domine Gendry, qui est réduit à un stéréotype masculin (chose aussi ridicule qu’un stéréotype féminin, mais en plus démago) : brave, musclé et pas fut-fut. (en passant, il est probablement vierge aussi quoi qu’il en dise, voire même traumatisé dans son éveil à la sexualité par Mélisandre et ses sangsues).

    En résumé, je crois ces deux éléments sont un peu bidons du point de vue scénaristique (même dans l’esprit des dernières saisons de la série), mais je doute qu’il faille les considérer au-delà de ce qu’ils sont : des produits.

    *

    Enfin, comme promis à propos de la thématique « avant la bataille », ces vers issus de La Légende des siècles :

    Me voilà, je suis un éphèbe,
    Mes seize ans sont d’azur baignés ;
    Guerre, déesse de l’érèbe,
    Sombre guerre aux cris indignés,

    Je viens à toi, la nuit est noire !
    Puisque Xercès est le plus fort,
    Prends-moi pour la lutte et la gloire
    Et pour la tombe ; mais d’abord

    Toi dont le glaive est le ministre,
    Toi que l’éclair suit dans les cieux,
    Choisis-moi de ta main sinistre
    Une belle fille aux doux yeux,

    Qui ne sache pas autre chose
    Que rire d’un rire ingénu,
    Qui soit divine, ayant la rose
    Aux deux pointes de son sein nu,

    Et ne soit pas plus importune
    À l’homme plein du noir destin
    Que ne l’est au profond Neptune
    La vive étoile du matin.

    Donne-la-moi, que je la presse
    Vite sur mon cœur enflammé,
    Je veux bien mourir, ô déesse,
    Mais pas avant d’avoir aimé.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Aube.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Aube.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Aube.
    #116269

    Tizun Thane
    • Pas Trouillard
    • Posts : 720

    C’est un point mineur dans la catastrophe industrielle qu’était la saison 8, mais oui, ce traitement de la virginité était maladroit, plus proche de westeros pie, que du monde de Games Of Thrones.

    La scène la plus maladroite est le jeu d’action ou vérité où Tyrion se moque de la virginité de Brienne, alors que dans la société de l’époque, ce serait une source de fierté. On transpose une conception occidentale moderne d’une tare dont il faut se débarasser à une société traditionnelle qui a des valeurs différentes.

    Et oui, ça affadit rétrospectivement l’adoubement de Brienne, puisque c’était juste une ruse pour la pécho. Ce n’est pas la coucherie en soi que je déplore (il y avait mille manières de la justifier), c’est le caractère balourd des scènes.

    Sur Arya, je serai plus nuancé. C’est pour moi le personnage le plus massacré de la série depuis la saison 6 (et dire que je ne l’aime pas à la base).

    Mais justement, la scène pour maladroite qu’elle soit, ne m’a pas spécialement choqué avec ce qu’était devenu Arya.

    D’un point de vue féministe, on peut justifier qu’elle « conquiert » sa sexualité par ce biais, comme on pourrait justifier le contraire. Même si consommer leur attirance a tué leur romance, ce qui est un peu paradoxal. J’aurai aimé quelque chose de plus soft et de plus subtil, mais c’est très personnel.

    #116532

    Ser Aemon Belaerys
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 203

    Ça m’avait pas choqué au visionnage, j’ai pris ça pour du fan service plutôt qu’autre chose, mais vos argument sont convaincants.

    Pour moi, c’est lié à tout le reste de la série, les meilleures scènes et intrigues de GOT sont celles qui sont le plus proche des livres (je dis ça de façon général et subjective), et quand les livres ont été dépassés, je n’ai pas eu l’impression que D&D poursuivaient l’histoire, mais plutôt qu’ils improvisaient, avec des bonnes et surtout mauvaises idées.

    Ici c’était une mauvaise idée, car la relation Arya/Gendry aurait pu se passer d’une scène de sexe, les 2 persos ont faire leurs histoires séparément depuis la saison 3, il était inutile de les relier à nouveau, à part pour le « fan service ».

    Pour Jaime, après avoir adoubé Brienne puis combattu à Winterfell, ça aurait pu être un aboutissement du cordon coupé avec Cersei. Je m’attendais en début de saison (mais ce crackpot n’engage que moi, même si ça serait encore possible pour les livres) à ce que Jaime avoue tout publiquement, l’inceste avec Cersei, la bâtardise des 3 enfants, la chute de Bran, ça choquerait beaucoup de monde, mais il existe toujours une possibilité de tout se faire pardonner : prendre le noir dans la garde de nuit et combattre les Autres. bon finalement ça n’a pas eu lieu, tant pis pour moi, mais à la place un vire-voltage épisode 4 la rédemption, épisode 5 Jaime retourne vers Cersei, c’est gâché.

    Il n’était donc pas utile pour aucun de ces 4 persos de devoir passer à l’acte sexuel.

    Puis question perte de virginité, c’était pas mieux pour Sansa dans la série….

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  R.Graymarch. Raison: Suppression tags

    -"Comment veux-tu mourir, Tyrion, fils de Tywin ?"
    - "Dans mon lit, à l’âge de 80 ans, le ventre plein de vin et ma queue dans la bouche d’une pute. "

    #116760

    Macaria
    • Frère Juré
    • Posts : 87

    D’autres époques ou d’autres cultures auraient exalté l’amour impossible entre Jaime et Brienne, plutôt qu’un : « chevauche-moi maintenant ou jamais, grand fou ».

    Je suis complètement d’accord. Je trouve que ce couple est devenu un vrai couple de série B, sans compter que leur scène de sexe n’avait aucune subtilité. C’est d’ailleurs pour moi le point fort de beaucoup de films de Bollywood, qui arrivent à raconter de vraies histoires d’amour, de faire ressentir l’attraction entre les personnages et ça, sans un contact physique (cela ne veux pas dire que je suis contre les scènes d’amour dans les films et séries, mais quand c’est mal fait et inutile, je n’aime pas).

    Et puis le fait que Jaime couche avec une autre femme que Cercei just avant de la rejoindre amoindrie largement les sentiments de Jaime auprès de sa sœurs… Jaime Lanister se ventait même à Catelyn Stark qu’il avait l’honneur d’avoir été fidèle à Cercei et de n’avoir connu qu’elle. Contrairement à Ned Stark qui lui à ramené un batard et de son aventure/pseudo aventure avec Baelish.

     

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Lapin rouge.
    #119636

    Liloo75
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 150

    Merci Aube pour ce beau poème de Victor Hugo 😊

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.