Le Kit du Petit Maître du Mal

  • Ce sujet contient 10 réponses, 8 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Pandémie, le il y a 3 années.
11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Messages
  • #67375
    Kevan
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 172

    Dans des temps immémoriaux, l’Empereur Pierre-de-Sang tua sa soeur l’Impératrice Améthyste pour s’emparer de son trône. Il devint le maître de l’empire de l’aube, prit pour épouse une femme-tigre, instaura le culte d’une mystérieuse pierre noire, s’adonna au cannibalisme, et provoqua une période de terreurs et de ténèbres, une longue nuit.

    Dans des temps chronologiquement pas clairs, Le lord-commandant de la garde de nuit asservit ses frères pour se couronner Roi de la Nuit. Il prit pour épouse une femme cadavre, instaura le culte des Autres, leur offrit des sacrifices, et provoqua treize année d’horreurs locales avant d’être tué par son (peut-être) frère, lord Stark.

    Dans le temps présent, Euron tua son frère Balon pour prendre le trône des Îles de Fer (trône en pierre noire, d’ailleurs). Il tua aussi d’autres de ses frères juste pour être sûr, offrit des sacrifices tout en parlant de devenir lui même un dieu, fit plein de choses crades à côté, et en vision, son frère le vit prendre pour épouse une femme aux mains de feu blanc. Tout cela coïncide avec le début d’une longue nuit au delà du Mur. (Hih)Il était cependant maléfiquement sexy ce faisant, donc ça va.

    Heureux hasard ? Peut être.

    Mais peut être pas. Ces trois histoires de presque-fins du monde semblent se répéter un peu trop pour être honnêtes. On pourrait même dire qu’Euron répète le schéma de façon convenue, dans l’espoir de remplir des critères lui permettant d’entrer dans le cycle.

    Les possibilités sont nombreuses. S’est il inspiré d’un mélange de contes de son enfance et de légendes orientales colportées durant ses voyages ? La Corneille à Trois Yeux les lui a-t-il enseigné durant sa fièvre, ne s’attendant pas à ce qu’il s’identifie aux méchants de l’histoire ? Le déclic lui est il venu en apprenant la naissance des dragons de Daenerys, ou en apprenant que son frère s’était à nouveau couronné ? Un mélange des deux ? Applique-t-il juste la sangmagie en la déguisant en sacrifices au Dieu Noyé ?

    Evidemment, il est possible que cette répétition de l’histoire ne soit destinée qu’aux lecteurs, et ne serve qu’à solidifier le mythos de la saga. Mais j’aime bien l’idée qu’Euron, charognard pragmatique de la magie, ait décidé de coller des vieux bouts de légendes ensemble pour prendre le rôle du nouveau héraut de la longue nuit.

    Méfie toi de l'homme d'un seul livre. A tous les coups, c'est un taré qui a appris par coeur les personnages quaternaires.

    #67419
    Corlygg
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 239

    Je pense que cela va beaucoup plus loin encore par rapport aux liens qui existent entre Euron et l’empereur de Jaspe de Sang. Jetons un œil à cette légende justement:

    Dominion over mankind then passed to his eldest son, who was known as the pearl Emperor and ruled for 1000 years. The Jade Emperor, the Tourmaline Emperor, the Onyx Emperor, the Topaz Emperor, and the Opal Emperor followed in turn, each reigning for centuries… Yet every reign was shorter and more troubled than the one preceding it, for wild men and baleful beasts pressed at the borders of the Great Empire, lesser kings grew prideful and rebellious, and the common people gave themselves over to avarice, envy, lust, murder, incest, gluttony, and sloth

    (TWOIAF)

    Première chose à noter, on se situe dans un contexte de troubles dans la saga. La guerre des Cinq Rois ça fait quand même beaucoup penser à ces petits rois qui entrèrent en rébellion contre la dynastie légitime au pouvoir. De même, la décadence morale décrite dans la légende fait elle-même beaucoup penser à cette même décadence contre laquelle le Grand Moineau et sa clique se soulèvent. Mais bon, ça semble « normal » dans un contexte de guerre.

    Ce qui est plus troublant, c’est que ces rois rebelles, dans le cadre de la guerre des Cinq Rois, s’inscrivent dans une série d’événements qui prennent leurs sources dans la chute de la dynastie des Targaryens et on peut trouver dans le texte des éléments qui semblent directement mettre en lien cette dynastie avec celle de l’Empire de l’Aube:

    Ghosts lined the hallway, dressed in the faded raiment of kings. In their hands were swords of pale fire. They had hair of silver and hair of gold and hair of platinum white, and their eyes were opal and amethyst, tourmaline and jade.

    (AGOT, Daenerys IX)

    Il s’agit d’un extrait d’un rêve de Daenerys dans AGOT. Il y a fort à parier que ces fantômes qui sont alignés représentent les ancêtres de Dany et il ne vous aura pas échappé que l’un des éléments qui est utilisé pour les décrire est cette référence à des pierres précieuses (tourmaline, opale, jade, améthyste), ce qui renvoi à la manière dont les Empereurs de l’Aube sont nommés.

    Qu’en est-il du lien avec Euron? Bah déjà, il souhaite épouser Daenerys et dans sa manière de la décrire, il y a un élément qui devrait retenir notre attention:

    The last of her line. They say she is the fairest woman in the world. Her hair is silver-gold, and her eyes are amethysts.

    (AFFC, Le Ravisseur)

    Alors cela doit être confirmé mais la seule autre personne qui use du terme « améthyste » pour décrire les yeux de Dany, c’est Victarion qui fait lui-même écho à la description qu’en a donné son frère.

    De plus, dans les autres liens que l’on peut citer entre Euron et cet Empereur de Jaspe et de Sang, c’est son rejet des « vrais dieux »:

    According to the Yi Ti myth, the Bloodstone Emperor cast down the true gods to worship a black stone that had fallen from the sky.

    (TWOIAF)

    Combien de fois Aeron a qualifié son frère d’impie? « No godless man can sit the Seastone Chair » est limite un mantra d’Aeron au sujet de son frère. Les éléments qui se trouvent dans les chapitres preview de TWOW sont également révélateurs quand on aborde l’opposition d’Euron avec les dieux de manière générale:

    Attention spoiler TWOW :

    Spoiler:

    « Now it was metal underneath the Crow’s Eye: a great, tall, twisted seat of razor sharp iron, barbs and blades and broken swords, all dripping blood. Impaled upon the longer spikes were the bodies of the gods. The Maiden was there and the Father and the Mother, the Warrior and Crone and Smith…even the Stranger. They hung side by side with all manner of queer foreign gods: the Great Shepherd and the Black Goat, three-headed Trios and the Pale Child Bakkalon, the Lord of Light and the butterfly god of Naath. And there, swollen and green, half­-devoured by crabs, the Drowned God festered with the rest, seawater still dripping from his hair ».

    (TWOW, the forsaken)

    Enfin, il y a également tout une symbolique tournant autour du sang qui est associé à Euron : que ce soit la vision de Moqorro dans ADWD quand le prêtre parle d’un Kraken avec un œil noir qui navigue sur une Mer de sang (ADWD, Tyrion VIII), qu’il s’agisse de la magie de sang qu’Euron semble pratiquer ou encore de l’œil que l’on retrouve sur sa bannière, un œil rouge qui évoque la couleur du sang. D’ailleurs dans un chapitre de TWOW : :

    Spoiler:
    L’oeil qui se trouve en-dessus de son cache-œil est décrit comme rouge sang dans les visions d’Aeron.

    Une autre couleur qui est fortement associée à Euron est la « couleur » noire. Que ce soit au travers des corneilles qui semblent être ses animaux fétiches (sa bannière, son surnom), la couleur de ses cheveux qui sont décrits comme noirs et dans lesquels il semble ne pas y avoir une trace de cheveux gris ou encore son œil sous son cache. Attention spoiler TWOW :

    Spoiler:
    Dans le chapitre de Theon de TWOW, ce dernier décrit l’œil caché d’Euron comme étant un « black eye », ce même œil qui était décrit comme rouge sang par Aeron dans sa vision. De même, dans le chapitre The Forsaken, Euron apparaît avec une armure en acier valyrien qui est décrite comme étant noire par Aeron: « Euron Crow’s Eye stood upon the deck of <em class= »s90z9tc-15 kRPwUl »>Silence clad in a suit of black scale armor unlike anything Aeron had ever seen before ». 

    Bref, cette association au noir peut aussi être mise en lien avec l’Empereur de Jaspe et de Sang qui a, selon la légende, vénéré une pierre noire tombée du ciel. Le rouge par rapport au sang, la noir par rapport à la pierre. Les deux couleurs de cet Empereur et les deux d’Euron.

    Après comme tu le dis Kevan, est-ce qu’Euron est conscient de certains de ces éléments (la possible ascendance de Dany, les temps troublés, la nécessaire opposition aux dieux, etc.) ou alors s’agit-il d’éléments exclusivement destinés aux lecteurs? Dans le premier cas, on aurait donc un Euron qui chercherait à réactiver la légende et dans le second cas, on ferait fasse à une forme répétition de l’Histoire mais que seul le lecteur peut percevoir. Et que compte-t-il faire avec Dany? Simplement l’épouser ou alors la sacrifier? Après tout il semble que le sang de rois ait du pouvoir… alors imaginez le sang de rois dragons.

    Edit: l’hypothèse comme quoi Euron pourrait vouloir sacrifier Dany peut cependant s’appuyer sur le fait que c’est le sacrifice de l’impératrice d’améthyste qui a amené la Longue Nuit!

    #67425
    Mélusine
    • Pas Trouillard
    • Posts : 528

    Je trouve que cette histoire peut s’appliquer à Stannis.

    Il fait tuer son frère, prétend être le seul vrai roi, oui parce que Joffrey c’est un pas un Baratheon! Il roule avec Melissandre, prêtresse de R’hollor et veut instaurer cette religion sur le continent de Westeros. Au niveau sacrifice, il fait bruler Mance Ryder, enfin il le croit! La seule chose qui lui manque c’est le trône.

    #67430
    Geoffray
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1760

    Je trouve que cette histoire peut s’appliquer à Stannis.

    Il fait tuer son frère, prétend être le seul vrai roi, oui parce que Joffrey c’est un pas un Baratheon! Il roule avec Melissandre, prêtresse de R’hollor et veut instaurer cette religion sur le continent de Westeros. Au niveau sacrifice, il fait bruler Mance Ryder, enfin il le croit! La seule chose qui lui manque c’est le trône.

    Vu que c’est pas le sujet, je developperai pas plus avant, mais non, y aucune commune mesure entre les récits sus-mentionnés et Stannis.

     

    Concernant Euron (#hihihi) j’avoue que le parallèle me plait bien. Ça lui ressemblerait bien de vouloir mettre en place cet espèce de légende/conte et d’en être la pièce maîtresse. Maintenant reste à savoir si c’est effectivement parce qu’il y croit fermement ou par pragmatisme pur ^^.

    Team Trop Dark Trop Piou xD

    Stannis: Her own father got this child on her? We are well rid of her, then. I will not suffer such abominations here. This is not King's Landing.

    #67433
    Bael la liche
    • Pas Trouillard
    • Posts : 544

    Alors non, Stannis est athée et ne croit pas spécialement aux dieux et à aucun moment il ne cherche à imposer une religion quelle qu’elle soit. Quant au fait d’avoir tué Renly, lui-même est perturbé et peu convaincu de s’il l’a fait, contrairement à Euron qui assume totalement les fratricides et emmerde royalement les dieux.

    Et en plus Stannis est le vrai roi #TEAMSTANNIS

    Bon après reste plus qu’à caser Euron avec une démone et on aura le combo.

    Je suis le disciple de la Main Verte et de Preston Jacobs
    N+A=J Aegon est vraiment Aegon

    #67437
    Emmalaure
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 871

    Et que compte-t-il faire avec Dany? Simplement l’épouser ou alors la sacrifier?

    Lui plonger son épée dedans, bien sûr, comme Azor Ahai a fait avec Nissa Nissa

    Pour peu que Nissa Nissa ait été la soeur d’Azor Ahai, on a deux histoire avec un type qui tue sa femme/sa soeur et soit met fin à une Longue nuit, soit la déclenche. Tout ça pourrait n’être qu’une question de point de vue, selon le camp dans lequel les conteurs de légendes se trouvaient, après tout.

    Euron est peut-être sincèrement persuadé d’être l’ultime super héros. Et tous les autres du pipi de chat.

    #67442
    Corlygg
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 239

    Pour les différences entre Stannis et Euron au sujet des dieux, il y a toute la symbolique de l’opposition et de la volonté de vouloir les défier, et même les faire tomber, qui est constamment associée à Euron. Les premières phrases qui sortent de la bouche d’Euron quand on le rencontre sont en rapport avec les dieux, c’est donc une caractéristique que l’auteur estime importante pour ce personnage. Comme le dit Bael la liche, Stannis ne cherche pas spécialement à s’opposer à un ou des dieux.

    De plus, comme on peut le voir dans le chapitre preview de TWOW, il y a aussi l’idée de faire émerger un nouveau dieu pour Euron:

    Spoiler:

    « The bleeding star bespoke the end, » he said to Aeron. « These are the last days, when the world shall be broken and remade. A new god shall be born from the graves and charnel pits ».

    (TWOW, The Forsaken)

    Une idée que l’on retrouve dans la légende de l’Empereur de Sang. Toutefois, la différence est que:

    Spoiler TWOW

    Spoiler:
    Euron semble être associé lui-même à la figure d’un dieu dans le chapitre preview alors que l’Empereur de Sang vénère une pierre noire. Ça rend l’association symbolique entre Euron et la couleur noire encore plus intéressante je trouve! C’est lui le dieu et non une quelconque pierre!

    De même, et pour renforcer le lien entre Euron et cette légende, c’est le fait que notre Greyjoy favori est associé dans le texte avec l’idée de fin du monde. On peut le constater dans TWOW avec l’extrait qui mentionne l’étoile sanglante mais il y a peut-être un indice plus subtil qui apparaît dans AFFC:

    « I swore to give you Westeros », the Crow’s Eye said when the tumult died away, « and here is your first taste. A morsel, nothing more . . . but we shall feast before the fall of night! »

    (AFFC, Le Ravisseur)

    Serait-il au courant de la venue de la longue nuit? ^^

    #67464
    Mélusine
    • Pas Trouillard
    • Posts : 528

    Petite citation pour illustrer mon propos: « l’enfer est pavé de bonnes intentions »

    Donc vous me rétorquez que Stannis ne souhaite pas instaurer une nouvelle religion à Westeros. Alors on va poser la question à Hubard Rambton et ses fils et à Guncer Solverre qui se sont opposé à la destruction du septuaire et des statues des 7, et sont morts, brûlés. Il signe ses lettres :  « Fait dans la lumière du maître « . Lui n’est peut être pas très religieux, mais disons qu’il impose à ses hommes la religion de R’hollor.

    Il se fait couronner à Peyredragon, change son blason et y ajoute un cœur rouge flamboyant.

    Pour les sacrifices, il a donc Mance Ryder, les soldats convaincus de cannibalisme et qui sont donnés aux flammes de R’hollor.

    Pour la guerre, nous aurons une guerre de religion avec les guerriers de la Foi et ceux de R’hollor, à coup sûr!

    Alors je vous l’accorde Euron est vachement plus badass, fou, et tout y tout, mais pour l’instant c’est Stannis qui se rapproche le plus de la légende.

    #67484
    no_one
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1720

    Alors cela doit être confirmé mais la seule autre personne qui use du terme « améthyste » pour décrire les yeux de Dany, c’est Victarion qui fait lui-même écho à la description qu’en a donné son frère.

    A Search of Ice and Fire le confirme. J’aime bien l’idée qu’Euron cherche à répéter le cycle, donc son Impératrice Améthyste / Nissa Nissa Quant aux // avec Stannis, ils ne sont ni inédits ni infondés, sans nier les différences, comme ceux entre Empereur J-de-S., Roi de la Nuit et Azor Ahaï

    "It's both possible, and even necessary, to simultaneously enjoy media while also being critical of its more problematic or pernicious aspects."
    "Damsel in Distress: Part 1", Tropes vs. Women in Video Games, Anita Sarkeesian

    #67485
    Corlygg
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 239

    @Mélusine

    Sauf que le dieu Rouge n’est pas un nouveau dieu, c’est au contraire un dieu qui est déjà présent depuis longtemps dans ce monde comme le fait remarquer Jaime. Et c’est là une différence majeure avec Euron qui semble vouloir renverser tous les dieux en place (on le voit dans ses paroles mais aussi plus symboliquement dans les visions qui le concernent) pour faire émerger une nouvelle entité (lui ou quelque chose d’autre, peu importe ici). On retrouve donc ici un schéma similaire avec l’Empereur de Jaspe et de Sang. Et il me semble que dans le texte, la question de l’opposition aux dieux est récurrente pour le personnage d’Euron (en plus des autres éléments qui peuvent être associés à cette légende et que j’ai relevé plus haut). Plus important même, ça semble être une obsession pour lui. Il semble trouver son plaisir à les défier:

    Attention spoiler de TWOW:

    Spoiler:

    Well, if you count half-brothers. Do you remember little Robin? Wretched creature. Do you remember that big head of his, how soft it was? All he could do was mewl and shit. He was my second. Harlon was my first. All I had to do was pinch his nose shut. The greyscale had turned his mouth to stone so he could not cry out. But his eyes grew frantic as he died. They begged me. When the life went out of them, I went out and pissed into the sea, waiting for the god to strike me down. None did. Oh, and Balon was the third, but you knew that. I could not do the deed myself, but it was my hand that pushed him off the bridge.

    (TWOW, the forsaken)

    Après rien n’empêche le fait que Stannis puisse avoir autour de lui une symbolique qui fait référence à ces légendes (celles de l’Empereur de Jaspe, du Roi de la Nuit, du seigneur au linceul, etc.). Et c’est d’ailleurs ce que je crois mais c’est la même chose pour Azor Ahai dont on retrouve des éléments symbolique chez Jon, Dany, Béric, Jaime ainsi que dans d’autres légendes (le Roi Gris, le dernier Héros, etc.). On est face à une forme de monomythe. La différence avec Euron est que ce dernier est possiblement plus « conscient » de ces légendes que les autres personnages. Il renvoie à cette idée de personnage lovecraftien qui serait allé dans des endroits inconnus (Valyria) et en serait revenu avec un savoir terrible (la magie, la fin du monde, etc.). Vu la fascination du personnage pour les choses étranges (élément dit par Asha dans AFFC), il n’est pas impossible qu’il soit tombé sur les légendes de la pierre de sang.

    D’ailleurs pour rapidement revenir sur la symbolique colorée d’Euron, on peut se demander pourquoi une pierre noire est appelée pierre de sang (c’est sans doute en lien avec les roches noires « huileuses ») mais encore une fois, le lien « coloré » avec Euron me paraît évident. Voici la vision de Moqorro à son sujet:

    A tall and twisted thing, with one black eye and ten long arms, sailing on a sea of blood

    (ADWD, Tyrion VIII)

    #67514
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2386

    Je pense qu’il y a un lien à faire avec ce qui est dit au sujet des rêves et prophéties.

    Il y est dit que les personnes avec une affinité magique sont connectées au temps, aux morts, etc. Les personnages d’ASOIAF, les humains en général, sont présentés par GrrM comme ayant une furieuse tendance à répéter les événements, à être des poupées dansant sur les fils de ceux qui venaient avant eux, comme le dit Tyrion. En toute logique, ceux qui ont ces liens les plus forts auraient donc une propension naturelle à rejouer des épisodes du passé (logique, vu que ceux-ci trottent dans leur tête). Est-ce qu’ils rejouent l’empereur de Jaspe de sang? Est-ce qu’il rejouent le Roi de la Nuit? Où est-ce qu’il rejouent un événement encore plus ancien, un Caïn et Abel (et l’oeil!) originel? Perso, j’invoque assez volontiers ici les théories voulant que les Autres soient nés de la corruption de la magie hippie des Enfants par un meurtre/ sacrifice (je fais un saut rapide par l’iconographie non-canon de la série TV et de l’obsidienne plantée de le cœur qui rappelle la pierre et le sang). C’est un événement initial qui aurait pu assez facilement créer une boucle dans la conscience collective des barrals. Et le dernier héros y met fin. Ou pas, ça tourne toujours en boucle, c’est le principe.

    Du coup, Euron y semble évidemment connecté. Mais lui-même est corrompu, il semble une incarnation ratée de la Corneille qui aurait échoué à voler (ie à ouvrir correctement son troisième oeil et à jouer son rôle). Donc il dévoie ce qu’il est supposé faire.

    Je pense que cette situation est également présente aux côtés de Stannis (la nuance est là) et que vous avez tort de l’écarter . En effet, Mélisandre est elle aussi connectée. Pas aux barrals, aux flammes (quoi que, on n’est pas 100% sûr qu’il n’y ait pas un lien). Elle a pris la place la place de Selyse auprès de Stannis, la reine est un petite chose pâle derrière la prêtresse, et les hommes de la reine sont en fait ceux de Mel (dixit Jon). Et si Stannis fait sans doute un peu semblant, elle, elle veut bien chasser les dieux pour les remplacer par R’hllor. Elle porte elle-même une « pierre de sang », son rubis, et ses yeux sont également rouges, et comparés à ce même rubis et au sang. Sans compter toute la thématique du sang et des sacrifices, notamment d’Edric Storm. Elle suce l’énergie vitale de Stannis et suscite une ombre qui tue le frère du roi. Sans compter qu’elle est probablement morte depuis un baille. Elle, elle semble donc quand même très bien incarner la « corpse queen » que se choisit le Roi de la Nuit.

    Et si elle est moins maléfique en apparence, et qu’alors qu’Euron est aveuglé par le mal et l’ambition, elle semble aveuglée par sa foi. on a aussi des indices que cela pourrait mal tourner, tendance malédiction des Atrides avec Iphishôren qui crame à la fin.

    Freuxsanglant lui aussi rejoue le drame familial: amoureux de sa soeur, meurtrier de ses demi-frères, le tout en rouge et noir évidemment (ou noir et rouge, c’est selon le blason Feunoyr et Targaryen).

    Bran, même s’il est encore jeune et depuis peu en contact avec ces « forces obscures », ne semble pas épargné pour autant. Il commet déjà plusieurs actes qui sont qualifiés d’abominations: manger de la chaire humaine, entrer de force dans la tête d’un autre homme.  Comment va-t-il être lui aussi changé par ce qui se trouve dans les barrals? Ou va-t-il, lui changer, ce qui s’y trouve?

    Bref, Euron tient la palme du gore, mais il n’est pas le seul qui semble pris dans ce tourbillon.

     

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.