Le Volcryn (le livre, le film, la série…)

Forums Le Trône de Fer – la saga littéraire George R. R. Martin Autres œuvres de GRRM Le Volcryn (le livre, le film, la série…)

Ce sujet a 4 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  R.Graymarch, il y a 2 mois.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #19827

    DroZo
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 782

    Le Volcryn est un roman court (taille d’une nouvelle de Dunk et l’Œuf à peu près) de George R. R. Martin prenant place dans l’univers des 1000 mondes (dont nous avions fait un article ici si ça vous intéresse : https://www.lagardedenuit.com/autres-ecrits-de-g-r-r-martin-lunivers-1000-mondes/ ). L’histoire raconte celle d’un groupe de neuf scientifiques partis à bord d’un vaisseau spatiale pour tenter de retrouver une race alien mythologique : les Volcryns. Mais, alors qu’ils sont en route, des événements étranges se produisent et un danger semble les menacer…

    On a donc ici affaire à un huis-clos d’horreur spatiale assez classique et, disons le tout de suite, pas franchement folichon. Les personnages sont dans l’ensemble assez plats et inintéressants (à l’exception du commandant Royd Eris, qui fait quand même pas mal réchauffé du Capitaine Joshua York de Riverdream, et celui de Melantha Jhirl) ce qui est quand même assez surprenant de la part de GRRM. Du coup impossible de réellement s’attacher à eux, surtout que la plupart ont la sale manie des personnages de slashers d’être cons comme des manches, ce qui là encore est surprenant pour du Martin. Il y a bien quelques idées intéressantes que je vous laisse découvrir, mais dans l’ensemble c’est pas vraiment une lecture que j’ai apprécié. Pourtant le livre a reçu en 1981 le prix Locus du meilleur roman court, mais voilà, moi j’ai trouvé ça pas bon.

    Le livre a été une première fois adapté en 1987 dans une adaptation peu fidèle où GRRM n’a pas eu son mot à dire (il a vendu les droits d’adaptations pour pouvoir tenir financièrement). Je ne l’ai pas encore vu, mais vu qu’il est court j’y jetterais peut être un coup d’œil par curiosité (les critiques que j’ai lu sur internet le qualifient quand même de navet, avec 3,5/10 sur IMDB et 4/10 sur SensCritique).

    À noter qu’une série est prévue pour cet automne, et que cette fois-ci les showrunners ont discutés avec GRRM, et que ce dernier semble assez excité du projet. Le premier trailer semble proposer un truc pas totalement fidèle, ce qui est assez logique vu la différence de format. Je pense que je regarderais par curiosité en espérant que ce soit bon (c’est produit par SyFy, la chaîne qui a produit la généralissime série SF The Expanse donc avec un peu de chance…)

    Et vous, qu’avez-vous pensé du livre ou du film ? La série vous intéresse-t-elle ?

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 an et 2 mois par  R.Graymarch.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #19877

    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2375

    J’avoue que je n’ai jamais accroché. Je n’ai jamais dépassé les premières pages. Finalement, la critique que tu en fais me rassure un peu, je ne suis pas la seule :p

    Ceci dit, je pense que je me forcerai à le lire, au moins en diagonale, histoire de suivre aussi la série ^^ (l’excitation de Martin a chaque fois qu’il lance un projet télévisé est assez incroyable. J’espère qu’il ne sera pas déçu cette fois :p – bon déjà, le casting a l’air de lu plaire)

    #hihihi

    #36513

    Aerolys
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1393

    DroZo a très bien résumé ce que je pense du Volcryn. Les personnages sont plats (à l’exception de Royd, Melantha (et peut-être D’Branin)) et l’histoire n’est pas mauvaise mais oubliable.

    surtout que la plupart ont la sale manie des personnages de slashers d’être cons comme des manches

    OUI ! OUI ! C’est même leur connerie affligeante qui ne les rend pas attachant !

    Après, que la série ne soit pas totalement fidèle au livre, j’ai envie de dire, tant mieux parce que, globalement, c’est pas foufou niveau scénario.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 11 mois et 2 semaines par  Aerolys.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 11 mois et 2 semaines par  Aerolys.

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #52275

    DroZo
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 782

    Alors j’ai vu le film Nightflyers de 1987. Pour rappel je n’avais pas trop accroché au bouquin et les notes très mauvaises du film me faisait penser que j’allais pas l’aimer. Mais que vous voulez vous, je suis un fan hardcore de l’œuvre de Martin et quand j’entend parler d’une vieille adaptation, même mauvaise, je ne peux pas m’empêcher d’aller y jeter un coup d’œil comme on regarde une curiosité.

    Et du coup… ah sans surprises c’est mauvais. Mais pas autant que je ne l’avais crains. Disons surtout que c’est très fade, très insipide et assez chiant. Le principal problème pour moi vient du personnage de Rhoyd Eris. Dans le bouquin c’est un peu ce personnage qui porte l’histoire. Il est charismatique, très mystérieux, semble être le seul qui semble avoir un certain contrôle sur la situation et surtout surtout toute la mention est basé sur le fait qu’on ne sait pas si on peut lui faire confiance. Et même quand il affirme des trucs on a aucun moyen de savoir s’il dit la vérité ou si il ment.

    Mais ici le mystère autours de Rhoyd est révélé dès sa seconde apparition. Ça nique un peu toute l’attention autours de lui et rend les scènes où des persos s’interrogent sur le fait de est-ce qu’on peut lui faire confiance vaine, car nous connait déjà la réponse.

    À noter aussi que de personnage mystérieux il est devenu un ado amoureux pleurnichard… M’ouais, paye ton charisme. Que la personnage principal qui était noire dans les bouquins est ici devenue blanche parce qu’apparemment un perso principal noir c’était trop osé pour les producteurs, et que le twist assez cool et surprenant à la fin du livre a été coupé par la résolution la plus plage, prévisible et insipide possible.

    Un autre problème du film est la gestion de la temporalité. Dans le livre l’histoire se déroule sur plusieurs mois. Des mois de huis-clos, avec un mystère en suspens et des événement assez dérangeants et malsains qui se passent (pour rester vague) font que les tensions entre les personnages sur lesquelles vont reposer l’intrigue sont compréhensibles. Sauf que dans ce film on a l’impression que l’histoire se déroule sur une période de seulement deux ou trois jours, ce qui fait qu’on a surtout l’impression que les personnages principaux sont justes des connards irrespectueux de la vie privée de leur hôte, et ce sans motif.

    Et la narration est plate. Tout est explicitement dit en voix of, l’écriture des dialogues est fainéante, la réal ne sait pas gérer ses moments de tensions alors que c’est censée être un film d’horreur spatiale (y’a qu’une scène que je retiendrais, et encore) et la musique… J’ai rien contre l’electro des années 80 mais là c’est beaucoup beaucoup beaucoup trop envahissant quoi.

    Bon je suis pas déçu vu que je m’attendais à rien. En tant que curiosité ça se regarde. Mais c’est pas bon quoi. Espérons que la série sera meilleure.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #89750

    R.Graymarch
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4481

    J’ai fini la nouvelle récemment et m’approprie le résumé de DroZo

    On a donc ici affaire à un huis-clos d’horreur spatiale assez classique et, disons le tout de suite, pas franchement folichon.

    J’irais même au delà : déjà, un slasher, c’est pas trop ce qui m’intéresse. En plus, il y a trop de personnages par rapport au nombre de pages. Du coup, je n’ai pas vu très bien qui était qui et surtout me foutait de leur sort (ah il est mort? Ah ben euh tant pis, quoi). Car en plus, ils sont peu intéressants. Melantha est quand même très mal écrite, on dirait une des héroïnes d’Armageddon Rag (d’ailleurs, comment s’appelle le vaisseau ?^^). Bref, il ne reste pas grand chose à se mettre sous la dent… Et je m’en vais continuer à éviter film et série (Melantha à l’écran, si la représentation est fidèle, ça peut être vraiment nanardesque…)

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. Fondateur de la #TeamLoyalistsForeverUntilNow. Le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.