Pierre Pevel

Ce sujet a 17 réponses, 13 participants et a été mis à jour par  Amarei, il y a 4 jours et 7 heures.

18 sujets de 1 à 18 (sur un total de 18)
  • Auteur
    Messages
  • #25992

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4565

    Hop, un petit sujet histoire de papoter des oeuvres de Pierre Pevel, auteur français de fantasy. Je sais qu’on est nombreux à être amateurs de Pevel sur le forum, du coup il mérite bien un topic à son honneur ^^

    De mon côté, j’ai lu et adoré Les lames du cardinal et le Paris des merveilles, et j’ai adoré les deux. Les lames et son univers de cape et d’épées avec des dragons, quelle claque  Le Paris des merveilles est peut être un peu en dessous, mais reste un vrai plaisir  de lecture !

    Et vous alors ? Charmés par Pevel ?

    ~~ Always ~~

    #26003

    DNDM
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1814

    Lu et beaucoup aimé Les lames du cardinal. De la fantasy historique de Cape et d’Epée, avec de vrais scénarios qui se tiennent, une construction pleine de teasers et de fausses pistes parfois faciles mais toujours efficaces, et des persos vivants et attachants. On aimerait en avoir plus, mais finalement l’auteur garde dans l’ombre pas mal de choses, et c’est pas plus mal, ça ajoute au charme de l’ensemble.

    Lu et moins aimé Le Paris des Merveilles. Le background et l’esthétique prennent ici le pas sur les intrigues, et c’est dommage. Quelques persos très sympas, néanmoins (le gnome cambrioleur anarchiste, <3).

     

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #38647

    Tristesire
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 291

    J’aime bien Pevel (j’ai lu Les lames du cardinal et Ambremer).

    La trilogie de Wielstadt est dans ma pile d’attente…

    On ne touche pas aux lapins !

    #66856

    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2735

    Je viens de terminer l’Intégrale des Lames du Cardinal, sur les conseils de Nymphadora. J’ai passé un très bon moment ! Des romans de capes et d’épées dans la veine des Trois Mousquetaires, une belle écriture fluide, des scènes très vivantes, un fond historique documenté, le tout épicé d’un peu de Fantasy. Les personnages sont un peu typés mais attachants, et l’histoire est très mouvementée. Comme l’indique DNDM, certaines choses sont cachées ou suggérées sans jamais être confirmées, ce qui est très bien.

    Un seul (petit) regret : le personnage qui va mourir mais qui est sauvé in extremis par la cavalerie. Cela arrive plusieurs fois dans la saga, et ce deux ex machina récurrent est une facilité dommageable.

    Malgré ce petit défaut, je mets dans ma Pile A Lire les autres sagas de l’auteur 🙂

    #66927

    Neith
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 256

    Un seul (petit) regret : le personnage qui va mourir mais qui est sauvé in extremis par la cavalerie. Cela arrive plusieurs fois dans la saga, et ce deux ex machina récurrent est une facilité dommageable. Malgré ce petit défaut, je mets dans ma Pile A Lire les autres sagas de l’auteur 🙂

    J’adore les Lames du Cardinal, mais je suis d’accord avec toi ça m’avait un peu gênée lorsque je l’avais lu. Mais ça reste quand même une très belle oeuvre. 🙂

    J’ai aussi beaucoup aimé le Paris des Merveilles, c’est moins fouillé que les Lames au niveau de l’histoire, mais j’ai tellement aimé l’univers que pour moi ça compense.

    Je n’ai toujours pas lu Wielstadt, toujours dans ma pile à lire aussi…

    #66979

    Crys
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 826

    De ses trois œuvres principales, je dois bien avouer que Wielstadt est vraiment mon bouquin préféré. La montée en puissance d’un tome sur l’autre est excellente. Ensuite, je classerai les deux tomes 2 des Lames et du Paris des Merveilles. Quant au Haut-Royaume, j’ai mis le nez dedans, j’ai beaucoup aimé le premier tome, mais le second m’a bien refroidi. Y a un truc sur le plan histoire que j’ai trouvé assez nul.

    Spoiler:
    Le chevalier qui est sensé être mort à la fin du tome 1 qui revient au milieu du tome 2 et ce dernier te refait la chronologie des événements que tu viens de lire de son point de vue… euh…

    Et sur le plan du style, Haut Royaume est clairement en-dessous. Le premier chapitre est d’une pauvreté de langage assez affligeante, c’est plutôt décevant pour quelqu’un qui se réclame de Dumas…

    Bref, un auteur à suivre, mais faut savoir séparer le bon grain de l’ivraie.

    #69536

    Kevan
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 149

    J’ai essayé deux fois : Haut Royaume et les Lames du Cardinal. Je n’ai pas réussi à accrocher dans les deux cas. Je me suis donc arrêté à la fin de chacun des premiers tomes.

    Le ressenti étant qu’il n’y avait pas vraiment assez d’idées originales pour justifier d’écrire un livre. Les personnages sont assez plats, les intrigues relativement linéaires, et les mondes établis, malgré un effort, ne sont pas assez bien construits pour donner envie de suivre ce qui va y arriver.

    Le lexique de Pierre Pevel a aussi tendance à le lâcher aux pires moments. Je me rappelle d’un combat durant environ deux pages où les antagonistes ne sont pas appelés autre choses que « les malfrats ». La répétition insistante donne l’impression de lire un livre écrit par Jafar ^^

    Méfie toi de l'homme d'un seul livre. A tous les coups, c'est un taré qui a appris par coeur les personnages quaternaires.

    #108050

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4565

    Je viens de terminer Wielstadt, et j’ai (comme d’hab avec Pevel^^) beaucoup apprécié.
    Au programme, complots, ésotérisme, sociétés secrètes… On est loin de l’univers enchanteur du Paris des Merveilles, là l’univers est poisseux et sombre. On suit le mystérieux chevalier Kantz, qui se bat contre des démons et autres créatures malfaisantes dans une ville du Saint Empire Romain Germanique du XVIe siècle où l’opposition entre catholiques et protestants fait rage. Par petite touche, la magie est présente, et l’on croise des dragons, des fées, des faunes… sans que ce soit artificiel ou forcé : Pevel a un vrai talent pour l’uchronie, mêlant histoire réelle (ou qui paraît réelle) et fantasy avec toujours beaucoup de fluidité. Ici chaque tome nous offre une enquête différente menée par le chevalier, avec une montée en puissance vraiment prenante. Au fil des tomes, les enjeux deviennent de plus en plus complexes. Que ce soit en terme d’intrigue et d’univers (la ville de Wielstadt est hyper bien décrite) on est accrochés. Je recommande chaudement !

    ~~ Always ~~

    #133161

    DNDM
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1814

    Pour les fans de Haut-Royaume:

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #133400

    Corneille
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 281

    J’ai découvert Pierre Pevel il y a très peu de temps, avec les « lames du Cardinal », dans un lot que j’ai acheté dans la dernière promo de Bragelonne.

    Contrairement à beaucoup sur ce forum, je n’ai pas du tout aimé. J’ai trouvé l’histoire poussive, avec des rebondissements trop faciles, des dragons qui sont là pour pas grand chose, et le style très pauvre.

    J’avais pris un autre Pevel dans la même promo, je ne sais même pas si je vais le lire.

    #133876

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4565

    Je viens d’achever les Contes et récits du Paris des merveilles, un recueil de nouvelles dans le monde du Paris des Merveilles.
    Le projet en soit est assez chouette je trouve : Pevel a lancé un appel à texte pour de jeunes auteurs et sélectionné quelques nouvelles qui ont été publiées en compagnon de sa trilogie initiale (il a d’ailleurs relancé récemment un second appel à textes, du coup, j’imagine qu’on verra bientôt un second tome 🙂 ).
    On retrouve donc pour six courts récits l’univers du Paris des Merveilles (dont deux de Pevel lui-même), univers uchronique du Paris de la Belle Epoque qui a rencontré le monde des fées. De mon côté, je suis toujours autant sous le charme : j’adore ce petit monde magique et ses petites enquêtes funs et immersives. Ca n’a pas l’envergure ou la complexité d’une grande saga de fantasy, mais c’est dépaysant et plein de charme. Avec les nouvelles, on garde le ton de la trilogie et c’est un petit plaisir. Il faut avoir lu la trilogie initiale je pense pour apprécier ces nouvelles, mais quand on est amateurs de l’univers, c’est vraiment très chouette à lire. Souvent, avec les recueils de nouvelles, il y a du bon et du moins bon, mais là je me suis prise au jeu de chacune des nouvelles. J’ai particulièrement aimé la nouvelle autour d’un détective changelin écrite par Bénédicte Vizier, qui est pleine d’humour et dont j’ai beaucoup aimé le rythme.
    Bref, retour réussi dans le Paris des Merveilles (mais bon, avouons-le, je suis bien trop sous le charme de l’univers pour qu’il en soit autrement, je suis difficilement objective ^^ Dfaçon rien que pour la couverture magnifique du bouquin, j’étais déjà fan ^^)

    ~~ Always ~~

    #136866

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4565

    La news qu’on n’attendait pas : http://www.elbakin.net/fantasy/news/26145-Les-Lames-du-Cardinal-en-serie-TV
    Les droits des « Lames du Cardinal » ont été cédés au groupe M6 pour une adaptation en série TV.

    (Perso, depuis que j’ai vu Carnival Row, je rêve qu’Amazon adapte le Paris des Merveilles, on n’y est pas encore tout à fait ^^)

    ~~ Always ~~

    #136898

    euzkadi de dorne
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 444

    Euh!! C’est réalisé par des français?

    #136899

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 6683

    Comme Éric Rochant ou Jacques Audiard ? (Le Bureau des légendes) J’espère bien.

    La nationalité des réalisateurs, franchement, je ne pense pas que ça importe. Leur talent (ainsi que celui des scénaristes, costumiers, acteurs, décorateurs) et le budget mis à leur disposition, ça compte.

    J’espère que cela sera bien car y a moyen de faire une grande fresque sympa de cape et d’épée mais j’ai peur d’être déçu

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #136907

    Tristesire
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 291

    La série Nicolas Le Floch envoyait pas mal au niveau décors, costumes, escrime…

    Donc, pourquoi pas…

    On ne touche pas aux lapins !

    #136912

    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1830

    J’ai lu les Lames du Cardinal et ça se lit vite. Le livre a les avantages de ses inconvénients, et inversement. Le côté aventures de cape et d’épée est bien retranscrit, mais justement, les péripéties, retournements de situation rocambolesques et autres sauvetages in extremis sont pleins de panache mais vraiment excessifs, je n’ai plus l’habitude.

    J’ai peur qu’avec des moyens limités, ce qui coûtera cher comme la reconstitution de la France de l’époque, les costumes, figurants et autres effets spéciaux sera hors de portée de M6 et qu’au final il ne reste que des acteurs aussi bons soient-ils et un scénario en faisant des tonnes, comme à la belle époque du genre dans les années 50-60.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 2 jours par  R.Graymarch.
    #137331

    Pat le petit porcher
    • Frère Juré
    • Posts : 59

    J’ai lu la trilogie des Lames du Cardinal, et rien d’autre de Pevel à ce jour. Pour les qualités: avec un postulat apparemment loufoque (des dragons dans la France de Richelieu), l’auteur arrive à construire un univers cohérent, auquel on peut se laisser prendre ; et la langue est assez élégante.

    Pour les défauts :

    dans le détail de la réalisation, c’est très kitsch, au sens que Hermann Broch donnait à ce mot, c’est-à-dire que l’auteur cherche à produire ses effets en employant sans scrupule des grosses ficelles bien usées, sans se fatiguer à essayer de les renouveler vraiment. Ainsi, les combats s’enchaînent à un rythme stakhanoviste, en suivant à peu près toujours le même schéma : le héros/l’héroïne/les héros semblent en difficulté parce que, (au choix) l’ennemi est supérieur en nombre/l’ennemi dispose de moyens physiques ou magiques supérieurs/le héros part avec un handicap (fatigue, blessure, maladie) ; mais les gentils finissent par gagner, car (au choix) leur habileté aux armes est insurpassable/grâce à leur expérience ou leur vaillance ils tentent une botte risquée qui leur donne la victoire/ un deus ex machina intervient pour les sauver.

    La banalité de certaines scènes confine au gag, par exemple l’introduction du personnage Almedes : on voit quatre hommes l’agresser, ce qui lui donne l’occasion de démontrer son éblouissante supériorité de maître d’armes… et à ce moment arrive son ancien capitaine pour lui dire qu’il faut reprendre du service ; vous avez l’impression d’avoir déjà vu ça dans des dizaines de films et bandes dessinées au scénario pondu par des auteurs interchangeables ? moi aussi. Ce pourrait être drôle au second degré, mais en fait il n’y a pas tellement d’humour dans l’écriture ; les dialogues, notamment, sont très plats, aucun personnage ne fait jamais preuve d’esprit (à cet égard on est très loin de Dumas).

    S’ajoute à ça le fait que Pevel ne fait guère d’efforts pour amener avec naturel les rappels ou explications nécessaires pour ne pas perdre son lecteur ; là où un écrivain plus exigeant se débrouillerait pour que ces répétitions inévitables n’aient pas l’air d’avoir été délibérément recherchées, ou pour qu’elles apportent quelque chose de neuf, Pevel donne souvent l’impression de dire tout bonnement à son lecteur : « bon, je suppose que vous avez oublié qui est ce personnage, alors je vais vous rappeler sa biographie ».

     

    En somme, si on veut juste s’offrir le plaisir de voir des mousquetaires en action, des comploteurs ourdissant des trames machiavéliques, et une touche de sorcellerie, on passe un bon moment avec ces romans. Mais il ne faut pas se faire avoir par tous les prix remportés par l’auteur et par les commentaires dithyrambiques de certains critiques : si on s’attend à une qualité littéraire comparable à Dumas (pour le côté « cape et épée ») ou Tolkien (pour le côté fantasy), c’est la grosse déception assurée.

    #138273

    Amarei
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 277

    J’avais lu la Trilogie de Wielstadt il y a quelques années, les trois tomes à la suite. J’avais beaucoup aimé le premier mais j’avais été plutôt déçue par la suite dans mon souvenir j’avais les livres suivants assez répétitifs par rapport au premier. Je ne saurais pas vous dire en quoi, ma lecture remontant à quelques années. Je n’ai aucune mémoire par rapport à mes lectures.

    (Remarquez, l’avantage c’est que je peux relire plusieurs fois la même chose sans problème du coup. Les policiers notamment. Je me souviens jamais de qui est le meurtrier. )

    “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” JR.

    [ spoiler=NOARLAAAK !!!][ img]https://nsm09.casimages.com/img/2019/11/04//19110409503225014916493113.png[ /img][ /spoiler]

18 sujets de 1 à 18 (sur un total de 18)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.