A Dance with Dragons, Chapitre 32, Mélisandre

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Cet article concerne le trente-deuxième chapitre du cinquième livre, A Dance with Dragons et dont le personnage Point de Vue est Mélisandre.

Chapitres et pagination

Chapitres

  • Ce chapitre est le premier consacré à Mélisandre dans le cinquième livre.
  • Ce chapitre est le premier consacré à Mélisandre sur l'ensemble de la saga.

Pagination

  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (hardcover)[N 1] : p. 407 à 419
  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (mass market paperback)[N 2] : p. 447 à 460

Résumé

La prêtresse rouge Mélisandre d'Asshaï se livre à une nouvelle divination à travers les flammes à Châteaunoir où le roi Stannis Baratheon l’a laissée après son départ pour le sud. Néanmoins, malgré son talent inégalé, ses prières pour obtenir des nouvelles du roi ne lui apportent essentiellement que des visions de lord Jon Snow, parfois homme, parfois loup, mais entouré de crânes signifiant un danger mortel. Le lord Commandant de la Garde de Nuit ne prête pas foi à ces présages, ce qui n'étonne guère la prêtresse qui considère les incroyants comme inconséquents.

Mélisandre convoque Clinquefrac, toujours soumis à son pouvoir, et suggère de l’envoyer en mission à la rencontre de la sœur de Jon, qu’elle a vue en fuite dans les flammes ; néanmoins, les visions restent floues quant à son emplacement, rendant la zone de recherche difficile à déterminer. Un tel service rendu à Jon Snow, restreint par ses vœux en tant que frère juré, aiderait à le convaincre d’appuyer Mélisandre. Leur conversation est interrompue par un appel de cor signifiant l’arrivée de patrouilleurs. Mais il ne s’agit que de leurs têtes empalées sur des piques, les yeux mutilés - sans doute par le Chassieux – tels que l’avait prédit Mélisandre à Jon Snow.

Revenant tous deux à la Tour du Roi, où les attend Clinquefrac, la sorcière rouge lui propose alors son plan de sauvetage d’Arya avec l’aide du sauvageon. Jon refuse au prétexte qu’il est absolument impossible de faire confiance à Clinquefrac qui préférera sûrement violer et tuer sa sœur plutôt que la ramener saine et sauve. Mélisandre se voit alors obligée de révéler un secret et défait le sortilège magique liant son rubis à celui ornant le cou de Clinquefrac, qui reprend alors ses vrais traits, ceux de Mance Rayder. Mélisandre avait, en effet, proposé au roi d’au-delà du Mur de s’assurer sa fidélité en échange de sa vie, Stannis ayant, à son insu, envoyé le véritable Clinquefrac au bûcher. Mance étant débiteur de cette vie, ainsi que de celle de son fils, envers Jon Snow, Mélisandre propose donc de nouveau à ce dernier de profiter de ce cadeau du Maître de la Lumière et d’elle-même.

Notes et références

  1. Pagination de la première édition Bantam hardcover de juillet 2011.
  2. Pagination de la première édition Bantam massmarket d'octobre 2011.
  3. Pagination de la première édition Pygmalion grand format de septembre 2012.
  4. Pagination de l'édition J'ai lu poche d'octobre 2014.


Icone book.png Chapitres liés
-
Daenerys V Mélisandre I
d'ADWD
Schlingue III

-