Mance Rayder

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Mance Rayder
Image by Amok©

Identité
V.O. Mance Rayder
Surnom Le Mance
Abel (ADWD)
Apparence
Yeux bruns et sagaces
Cheveux longs, bruns, mèches grises
Taille moyenne
Poids mince
Statut
Rang sauvageon
Titre ancien frère juré
de la Garde de Nuit
roi d'au-delà du Mur
Naissance vers l'an 265
Famille
Épouse Della
Enfant Aemon
Blasons
Mance faisait partie de la Garde de Nuit

Né probablement vers l'an 265[N 1], Mance Rayder est un ancien membre de la Garde de Nuit. Après avoir déserté la Garde, il a rejoint les sauvageons et est devenu leur roi, bien que les sauvageons se proclament être un peuple libre. Il est mince, de taille moyenne, avec les traits anguleux, les yeux bruns sagaces et de longs cheveux bruns grisonnants. Il ne se sépare jamais d'un vieux manteau de laine noire en guenilles, rapiécé de soie rouge délavée. Il apprécie particulièrement la musique sauvageonne et joue du luth. Il a d'ailleurs un répertoire conséquent, notamment de chansons paillardes, mais il ne compose pas. Il aime aussi à s'entendre parler[1]. Il est clairvoyant, malicieux, rusé et hardi[2]. Il a également une passion pour la gent féminine. Selon Qhorin Mimain, il n'a jamais pu apprendre à obéir[3]. Il sait parler la vieille langue[4]. Il connaît la forêt hantée mieux que n'importe quel patrouilleur de la Garde[5].

Avant AGOT

sauvageon, le jeune Mance Rayder est capturé lors d'une expédition de la Garde de Nuit au-delà du Mur menée contre des meurtriers de patrouilleurs. Il est amené à Tour Ombreuse et y est éduqué comme frère de la Garde. Devenu adulte, il figure parmi les meilleurs patrouilleurs et devient ami avec Qhorin Mimain. Lors de ses retours de patrouille, il chante fréquemment la chanson de Baël le Barde et de la rose d'hiver de Winterfell[3].

Vers l'an 287[N 2], il fait partie de la douzaine de cavaliers qui escortent lord Qorgyle en visite à Winterfell. Là, il croise brièvement Robb Stark et Jon Snow qu'il surprend en train d'amasser de la neige au-dessus d'une porte afin de la déverser sur les passants. Mance promet alors malicieusement aux jeunes garçons de garder le silence sur leur farce[1].

Grand amateur de musique et de chansons des sauvageons, il a du mal à se plier à la discipline et à la chasteté exigées des frères. Au cours d'une chasse, il est gravement blessé par un lynx-de-fumée, et laissé par ses compagnons aux bons soins d'une sauvageonne. Celle-ci le soigne, le nourrit et répare son manteau noir lacéré avec son plus grand trésor, un ruban de soie rouge d'Asshaï. De retour à Tour Ombreuse, il se voit intimer par ser Denys Mallister l'ordre de remplacer ce manteau par un nouveau, aux couleurs réglementaires. Le matin suivant, Mance, affublé de son manteau, déserte[1].

Par la suite, et au terme d'années d'une lutte acharnée[4] (il doit tuer trois autres prétendants, soumettre Tormund Fléau-d'Ogres[6], qu'il surnomme « Cor-Souffleur »[7], vaincre par trois fois le Magnar de Thenn avant de parvenir à rallier son peuple[8], convaincre Varamyr[9], etc.), il devient roi d'au-delà du Mur[3].

Dans AGOT

Les attaques des sauvageons et l'affaiblissement de la Garde de Nuit inquiètent lord Eddard Stark qui songe à convoquer le ban du Nord pour défaire Mance Rayder[10]. Pendant ce temps, Mance rassemble les forces de son peuple dans une nouvelle retraite, inconnue de la Garde de Nuit[11]. La nouvelle de l'arrivée prochaine à Winterfell du roi Robert pousse Mance à passer le Mur et à se glisser déguisé en baladin dans la suite royale, pour voir de ses yeux le roi des Sept Couronnes, mais aussi Benjen Stark, le célèbre chef des patrouilleurs de Châteaunoir venu accueillir les visiteurs à la demande de son frère lord Eddard. Il aperçoit ainsi pour la deuxième fois Jon Snow. À son retour au-delà du Mur, il épouse Della[1].

Dans ACOK

Mance Rayder envoie un émissaire auprès de Craster, pour inciter ce dernier à rallier les autres sauvageons, mais Craster lui renvoie son ambassadeur après lui avoir arraché la langue et l'avoir clouée au mur de son manoir. Craster révèle à lord Jeor Mormont que Mance rassemble son peuple dans les Crocgivre[2].

Dans ASOS

Mance Rayder est à la recherche du Cor de l'Hiver capable selon les légendes d'abattre le Mur. Après avoir rallié ses forces près des sources de la Laiteuse, dans les Crocgivre, il marche contre le Mur avec l'ensemble de ses forces[12] sous la pression des Autres. Clinquefrac lui amène le transfuge Jon Snow, qui a tué Qhorin Mimain. Mance accueille la nouvelle de la mort de son vieil ami et adversaire avec tristesse, mais Jon parvient à le convaincre de sa sincérité, et il l'admet parmi le peuple libre[1]. Arrivé au Poing des Premiers Hommes, Mance y découvre les ruines du camp de la Garde de Nuit, dévasté par une attaque de spectres. Il apprend alors de Jon Snow que cette expédition était commandée par lord Jeor Mormont en personne, qui a confié Châteaunoir à Bowen Marsh. Mance estime alors qu'il doit accélérer sa progression : si le lord Commandant a survécu à l'attaque des spectres, Mance pense qu'en arrivant avant lui à Châteaunoir, il pourra emporter facilement la citadelle. Il ordonne à Jon et Ygrid de se joindre au groupe de Styr et Jarl, chargé de passer le Mur pour prendre Châteaunoir à revers[4].

Il réussit habilement à disperser les défenses de la Garde de Nuit par une série de feintes le long du Mur menées par ses meilleurs lieutenants. Cependant, son attaque à revers contre Châteaunoir, dirigée par Styr, le Magnar de Thenn, est déjouée par l'intervention de Jon Snow. Il concentre une formidable armée au nord du Mur au niveau de Châteaunoir, mais il est tenu de nouveau en échec par Donal Noye et Jon Snow. Enfin, alors qu'il s'apprête à négocier avec la Garde de Nuit le passage des sauvageons au sud du Mur en échange de la remise du Cor de l'Hiver, son armée est prise à revers et dispersée par l'arrivée des forces du roi Stannis Baratheon, appuyées par celles de Cotter Pyke[6]. Mance Rayder est capturé au cours de la bataille du Mur, alors que Della meurt en mettant au monde leur fils[13].

Dans ADWD

Le roi Stannis s'entretient longtemps avec le prisonnier, qui l'impressionne par sa connaissance des Autres et sa ruse. Mais il n'en ordonne pas moins son exécution pour désertion de la Garde de Nuit et rébellion armée contre le royaume[14]. Mance Rayder est donc brûlé vif publiquement en même temps que le Cor de l'Hiver  ; alors que les flammes du bûcher l'atteignent, il hurle et crie grâce jusqu'à ce que les archers de la Garde de Nuit l'achèvent. Le peuple libre se rallie alors massivement à Stannis au lieu de retourner au-delà du Mur[5].

La personne qui a été brûlée est en réalité Clinquefrac, le Seigneur des Os, dont Mélisandre a échangé l'apparence avec celle de Mance par un sortilège. Le roi Stannis n'est pas informé de ce subterfuge. Mélisandre explique cela au lord Commandant Jon Snow et lui apprend qu'elle compte envoyer Mance au secours d'Arya Stark, mariée à Ramsay Bolton, dont elle a eu une vision dans ses flammes. Mance demande plusieurs bons chevaux et le renfort de six piqueuses (dont il fournit les noms[15]) avant de quitter Châteaunoir[16]. Il arrive ainsi à Winterfell après l'arrivée de la troupe et des alliés de lord Roose Bolton, se faisant passer pour le barde Abel (ses cheveux sont alors presque complètement gris, et il arbore une courte barbe brune[17]) et présentant les six femmes qui l'accompagnent (Aveline, Escurel, Frenya, Houssie, Myrte et Saule Œil-de-sorcière) comme sa vieille mère, son épouse, ses deux sœurs et ses deux filles. La petite troupe est accueillie chaleureusement pour agrémenter le mariage de lord Ramsay Bolton et de lady « Arya Stark ». Abel et ses femmes interprètent d'abord Deux cœurs qui battent comme un seul à la fin de la cérémonie religieuse (ouverte également en musique par les musiciens de lord Wyman Manderly), puis, au cours du banquet, Belles pucelles d'été. Lord Wyman, de plus en plus ivre, lui réclame La Nuit suprême et la chanson de Danny Flint le Rebelle, puis, au moment de quitter la salle, une chanson sur le Rat Coq[18].

Plusieurs jours plus tard, Abel égaie lord Bolton et ses hommes en leur jouant L'épouse du Dornien, mais non sans en avoir malicieusement changé les paroles pour en faire « La fille du Nordien », ce qui lui vaut un franc succès. Il s'intéresse à Theon Greyjoy, devenu Schlingue, et lui envoie d'abord Aveline, pour savoir comment il a pris la forteresse avec si peu d'hommes[19], puis Houssie, pour apprendre où sont les cryptes, mais ces deux approches échouent face à la méfiance maladive de l'ancien pupille de lord Eddard Stark. Pour tenter d'alléger l'atmosphère devenue pesante après une série de meurtres inexpliqués, lord Bolton lui ordonne de jouer un soir dans la grande salle, pendant le dîner. Abel joue alors Lances de fer, La Pucelle d'hiver, La Reine retira sa sandale, et le Roi sa couronne, La Belle et l'Ours, Celles que fait éclore le printemps, et une chanson douce et triste[20].

Alors que les tambours et les trompes du Nord se font entendre hors des enceintes, Aveline, Houssie et une autre lavandière lui amènent Theon dans les ruines de la tour Brûlée, et il lui explique son plan pour faire évader « Arya ». Bien que peu convaincu, Theon accepte de jouer son rôle, mais il fait promettre à Abel de ne pas le laisser retomber vivant dans les mains de lord Ramsay. Le lendemain, Abel saisit l'occasion de la sortie ordonnée par lord Roose Bolton et lance l'opération. Mais lord Bolton l'empêche d'y participer directement en lui ordonnant de jouer un air apaisant à l'assemblée (il joue alors de nouveau une chanson douce et triste). Après avoir fait sortir « Arya » de sa tour, Aveline, Myrte et Saule la laissent continuer avec Theon, Frenya et Houssie, et retournent en arrière chercher Abel[17].

Quelque temps plus tard, une lettre cachetée d'une coulée de cire rose et portant pour seule adresse le mot « Bâtard » parvient de Winterfell à Châteaunoir. Le lord Commandant de la Garde de Nuit Jon Snow la lit, et constate qu'elle est signée « Ramsay Bolton, Lord légitime de Winterfell ». L'auteur de cette lettre, qui traite abondamment Jon de bâtard, affirme notamment avoir capturé le faux barde Abel le barde, dont il connait l'identité, accusant Jon de mensonge pour avoir prétendu l'avoir fait brûler. Il ajoute que les six piqueuses qui l'accompagnaient ont été écorchées. Il exige que Jon lui livre plusieurs personnes, dont la princesse sauvageonne Val et son « petit prince », le fils de Mance. Sinon, il menace de venir les chercher et de tuer Jon[21].

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Mance Rayder est interprété par l'acteur Ciarán Hinds dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références

Notes

  1. Mance prétend qu'il était un frère juré de la Garde de Nuit alors que Jon Snow était encore dans le ventre de sa mère, ce qui implique qu'il avait seize ans avant l'an 282, mais est par ailleurs qualifié de jeune par Jon lorsqu'ils se rencontrent pour la première fois à Winterfell vers l'an 287, ce qui pourrait correspondre à un âge d'une petite vingtaine d'années (cf. A Storm of Swords, Chapitre 16, Jon). Par ailleurs, l'apparence générale de Mance, et en particulier ses cheveux bruns parsemés de quelques mèches grises, ainsi que la courte barbe grise qu'il arbore plus tard, correspond à celle de lord Eddard Stark qui paraît plus âgé que son âge réel (cf. A Game of Thrones, Chapitre 02, Bran).
  2. Robb Stark et Jon Snow sont alors de jeunes garçons (cf. A Storm of Swords, Chapitre 08, Jon) et la neige semble indiquer que l'événement se déroule pendant le bref et unique hiver connu de Jon (cf. A Clash of Kings, Chapitre 07, Jon), celui qui a précédé la rébellion des Greyjoy.

Références