Goren Greyjoy

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Goren Greyjoy
Identité
V.O. Goren Greyjoy
Statut
Rang lord
Titres seigneur suzerain des îles de Fer
seigneur de la maison Greyjoy
sire de Pyk
Famille
Père Vickon Greyjoy
Blasons
Lord Goren dirigeait la maison Greyjoy
Seigneur suzerain des îles de Fer
Vickon Greyjoy Inconnu ►

Goren Greyjoy était seigneur de la maison Greyjoy et suzerain des îles de Fer après la Conquête.

Histoire[modifier]

Lord Vickon Greyjoy étant devenu seigneur suzerain des îles de Fer du fait de la Conquête d'Aegon le Conquérant, il inculque à son fils Goren la loyauté envers la maison Targaryen, car il serait impossible pour les Fer-nés de résister aux dragons d'Aegon et ses sœurs. Goren Greyjoy accède au trône de Grès à la mort de son père en 33. Cette même année, il déjoue un complot visant à couronner le fils de Qhorin Volmark[1].

En l'an 37, à la mort d'Aegon Ier Targaryen, une série de rébellions éclate contre son héritier, Aenys Ier. Sur les îles de Fer, lord Goren doit faire face à un meneur prétendant être Lodos le roi-prêtre revenu du fond des eaux. Celui-ci tente de soulever les Fer-nés de Vieux Wyk et Grand Wyk contre le Trône de Fer. Lord Goren mène une centaine de boutres contre les rebelles, qu'il massacre. Il envoie la tête du meneur à Aenys, qui le récompense avec de l'or, des titres et des honneurs[2], et lui promet imprudemment de lui accorder une faveur. Lord Goren obtint du roi le droit d'expulser les septons hors des îles de Fer et de fermer les septuaires, alors qu'ils étaient tolérés au temps de son père[3][2]. Cette expulsion empêche la religion des Sept de se répandre dans les îles de Fer, ce qui contribue à leur isolement et au renforcement du particularisme de leur culture.

Notes et références[modifier]

  1. Les origines de la saga, Les Greyjoy de Pyk.
  2. 2,0 et 2,1 Fire and Blood : Les fils du Dragon.
  3. Les origines de la saga, Aenys I.