Gouverneur militaire

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


VO : Warden of [the North, the East, the West, the South, etc.][N 1]

Le titre de gouverneur[N 2] désigne une personne dotée d'un pouvoir exécutif militaire sur une région donnée, outrepassant la chaîne normale de vassalité en ce qui concerne le droit d'ost, ce qui constitue une singularité de la société féodale des Sept Couronnes. En effet, ce titre n'a aucune dimension d'ordre civil ou de vassalité, mais les gouverneurs sont les commandants militaires suprêmes de leurs régions respectives et sont responsables de leurs défenses. Cela évite théoriquement tout problème hiérarchique entre les grands seigneurs pour le commandement des troupes et doit accroître la réactivité des forces armées[1]. Toutefois, en temps de paix, ces titres ne sont que purement honorifiques[2]. On distingue les quatre titres de gouverneur rattachés à la défense du royaume des Sept Couronnes et nommés par le roi, plus un certain nombre de gouverneurs, ou gardiens, locaux qui sont des titres plus spécifiques.

Gouverneurs de la Couronne[modifier]

Après la Conquête et l'unification des Sept Couronnes, la dynastie targaryenne a largement conservé la société féodales des royaumes qui l'avaient précédée. Toutefois, outre la suzeraineté du roi des Sept Couronnes, et probablement à dessein de la garantir, tous les seigneurs du royaume sont militairement sous l'autorité d'un des quatre gouverneurs. Leurs fonctions sont liées à la défense du royaume[N 3] et leur nomination est une prérogative royale. Les quatre gouverneurs sont :

Ces quatre gouverneurs ont théoriquement la totalités de forces armées du royaume sous leur responsabilité. Même si ces titres sont surtout honorifiques, leur attribution n'en est pas moins l'objet de luttes d'influence et d'intrigues politiques[2].

Gouverneurs locaux[modifier]

Outre les quatre grands gouverneurs militaires, il existe de nombreux autres titres de gouverneur, ou de gardien, dotés des mêmes attributions exécutives militaires sur des régions plus restreintes. Parmi ceux-ci, on trouve à Dorne le Gardien de la Voie de Pierre, titre correspondant au gouverneur des Osseux et traditionnellement porté par le seigneur de la maison Ferboys[4], mais aussi le Gardien de la Passe-du-Prince, titre correspondant au gouverneur de la Passe-du-Prince traditionnellement porté par le seigneur de la maison Poulet[4]. Dans le Nord, les seigneurs de la maison Manderly portent traditionnellement le titre de gouverneur de la Blanchedague[5].

Voir aussi[modifier]

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Le terme warden vient du moyen anglais wardein, ainsi que de l'anglo-normand wardein (garder), du vieux français garder, du proto-germanique *ward- en relation avec le vieux haut germain wartēn (surveiller). Dans son sens archaïque et littéral, le terme warden désigne un garde ou gardien (de prison notamment), mais ne correspond pas vraiment à une quelconque fonction médiévale similaire à celle couverte par la saga (cf. warden sur en.wiktionary.org). Toutefois, le titre de gouverneur militaire de Paris institué au cours de la guerre de Cent Ans peut s'approcher des fonctions des gouverneurs militaires des Sept Couronnes (cf. gouverneur militaire de Paris sur fr.wikipedia.org).
  2. Parfois traduit par Gardien dans la version française d'A Feast for Crows, notamment dans le cas du Gardien de l'Ouest. Ce titre est à distinguer du titre de celui de « gouverneur » (castellan en version originale) qui désigne la personne qui assume le pouvoir exécutif civil et militaire d'une seigneurie en l'absence du seigneur et maître légitime et qui est nommé par ce dernier (cf. A Game of Thrones, Chapitre 56, Catelyn).
  3. Le fait que lord Eddard Stark mentionne son titre de gouverneur du Nord lorsqu'il rend justice peut aussi indiquer que les gouverneurs ont par ailleurs des prérogatives en matière de justice (cf. A Game of Thrones, Chapitre 02, Bran).

Références[modifier]