Maison Tyrell

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Tyrell
Une rose d'or sur champ vert

Une rose d'or sur champ vert
Informations
V.O. House Tyrell
Demeure Hautjardin
Devise « Croître avec vigueur »[N 1][1]
"Growing Strong"
Rang Maison suzeraine du Bief

La maison Tyrell de Hautjardin est la maison suzeraine du Bief depuis la Conquête. C'est une maison riche et puissante, capable, avec ses vassaux, de réunir cinquante mille épées[2]. Le seigneur de la maison Tyrell porte le titre traditionnel de Grand Maréchal du Bief[3] et de gouverneur du Sud[4], et ce probablement depuis la Conquête. En outre, le seigneur de la maison Tyrell porte traditionnellement le titre de Défenseur des Marches[N 2]. Le seigneur actuel de la maison Tyrell est lord Mace Tyrell[3].

Histoire

L'ascension des Tyrell

Bien qu'issus d'une lignée andale[5], comme d'autres, les Tyrell font remonter leur ascendance jusqu'au prolifique Garth Mainverte, probablement afin de renforcer leur position récente de maison suzeraine, laquelle est fragile et pourrait être contestée par certains de leurs plus puissants vassaux, et notamment par la maison Florent[6]. Cette prétention n'est pas dénuée de fondement, car le roi Mern VI Jardinier donna sa fille benjamine en mariage à son intendant, ser Robert Tyrell, en récompense de ses bons et loyaux services. Neuf autres alliances entre Jardinier et Tyrell renforcèrent au fil des siècles les liens entre les rois et leurs intendants (mais bien d'autres maisons du Bief pouvaient également s’enorgueillir de telles alliances, et certaines en plus grand nombre que les Tyrell)[7].

À l'origine des Tyrell, on trouve un aventurier andal, ser Alester, qui devint le bouclier lige du roi Gwayne V, à l'époque de l'arrivée des Andals dans le Bief. Deux générations plus tard, la charge héréditaire de Surintendant était créée par les rois Jardinier pour leurs plus fidèles serviteurs. Les Tyrell furent toujours de fidèles serviteurs et conseillers, certains assurèrent la charge de gouverneurs du Bief, et l'un fut régent sous Garland VI[7].

La Conquête

Alors que les Tyrell n'étaient donc que de simples intendants de la maison Jardinier, l'extinction de cette lignée à la bataille du Champ de Feu, permit à Harlan Tyrell de recevoir d'Aegon le Conquérant le fief de Hautjardin et la suzeraineté sur le Bief, malgré la présence de maisons bien plus anciennes et prestigieuses que la sienne. Il est vrai que ces hauts et puissants seigneurs étaient présents au Champ de Feu contre Aegon et ses sœurs, ce qui n'était pas le cas de lord Harlan, qui ouvrit les portes de Hautjardin aux Targaryen après la bataille. Pour les Targaryen, le choix des Tyrell représentait l'avantage de mettre à la tête du Bief une maison qui leur devrait sa place, et qui leur serait donc fidèle. Lord Theo Tyrell, le fils de lord Harlan, affermit l'autorité de sa maison en réunissant une assemblée de mestres et de septons pour établir la légitimité des Tyrell sur Hautjardin[7].

Pendant la Danse des Dragons

En l'an 129, le jeune lord Lyonel Tyrell vient de naître (et son père est apparemment décédé), et tout le monde s'attend à ce que sa mère, régente, suive ses puissants vassaux, les Hightower, dans leur allégeance au roi Aegon II dans le conflit de succession naissant qui sera connu sous le nom de la Danse des Dragons[8]. Pourtant, la régente ne prend pas part au conflit et reste neutre[7]. Cela n'empêche pas ses vassaux de s'entre-déchirer entre partisans Noirs (les Tarly, les Rowan, les Costayne, les Mullendore, les Piète, les des Essaims et les Grimm) et Verts (outre les Hightower, les Fossovoie, les Redwyne, les Roxton, les Norcroix, les Ambrose et les Peake).

Icone loupe.png Voir article détaillé : Danse des Dragons.

Pendant les rébellions Feunoyr

Les Tyrell sont de nouveau fidèles aux Targaryen lors des rébellions Feunoyr. Au moment de la première d'entre elles, lord Leo Tyrell remporte d'importantes victoires dans le Bief contre les partisans Feunoyr, mais il ne peut rassembler ses forces assez vite pour participer à la bataille du champ d'Herberouge[7].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Première rébellion Feunoyr.

Pendant la rébellion de Robert Baratheon

Toujours fidèles aux Targaryen, les Tyrell et leurs vassaux infligent à lord Robert Baratheon une de ses rares défaites à Cendregué[9]. Puis lord Mace Tyrell assiège Accalmie pendant un an, en vain[7].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Rébellion de Robert Baratheon.

Généalogie

Membres au début de la saga

Arbre généalogique de la maison Tyrell dans A Storm of Swords (version image - cliquer pour agrandir).

Anciens membres

Arbre généalogique de la maison Tyrell dans A Storm of Swords (version image).

Arbre généalogique

 
 
 
 
 
 
 
?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Luthor
 
Olenna Redwyne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mace
 
Alerie Hightower
 
 
 
 
 
 
 
 
Renly Baratheon
 
 
 
Paxter Redwyne
 
Mina
 
 
 
Janna
 
Jon Fossovoie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Willos
 
Garlan
 
Leonette Fossovoie
 
Loras
 
Margaery
 
 
Joffrey Baratheon
 
Horas Redwyne
 
Hobber Redwyne
 
Desmera Redwyne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Tommen Baratheon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Garth
 
?
 
Moryn
 
?
 
Gormon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Garse Flowers
 
Garrett Flowers
 
Luthor
 
Leo la Flemme
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Maisonnée

Icone loupe.png Voir catégorie : maisonnée Tyrell.

La maison Tyrell dans la saga

Dans AGOT

Après la mort du roi Robert Baratheon, la maison Tyrell fait alliance avec lord Renly Baratheon qui épouse lady Margaery. Cette union est célébrée à Hautjardin, où lord Renly proclame ses prétentions au Trône de Fer[11].

Dans ACOK

À la mort du roi Renly, la maison Tyrell rallie le roi Joffrey Baratheon contre la promesse entre autres du mariage de lady Margaery avec celui-ci[12].

Dans ASOS

Après la victoire de la Néra, dans Port-Réal libérée de la hantise du sac et des massacres, les Tyrell font distribuer des vivres venues de Hautjardin, ce qui porte à son comble la popularité de la maison et de la future reine. Toute la population attend avec impatience l'arrivée de la jeune reine Margaery pour lui faire un triomphe[13]. En remerciement de leur ralliement, le roi Joffrey Baratheon alloue aux Tyrell de nombreuses terres en récompense, accroissant ainsi leur richesse et leur puissance, notamment les terres de la prestigieuse maison Florent. Rubriant est donc accordé à ser Garlan Tyrell, faisant désormais de lui un puissant seigneur[9].

Notes et références

Notes

  1. Cette traduction est non canon, elle n'apparaît en effet pas dans les romans. C'est en revanche la traduction qui a été retenue pour l'édition la plus récente du jeu de cartes. Dans l'ancienne édition du jeu de cartes, la traduction était "Plus Haut ! Plus fort !", bien plus éloignée de la version originale (cf. carte « Plus haut, plus fort »).
  2. Traduction de Defender of the Marches, ce titre n'étant mentionné que dans les appendices de la version originale. Ce titre peut sembler contradictoire avec le fait que les marches de Dorne soient le fief de seigneurs vassaux des Baratheon d'Accalmie. Toutefois, il est possible que le titre de Défenseur des Marches soit lié au titre de gouverneur du Sud aussi porté par le seigneur de la maison Tyrell, Dorne n'ayant rejoint que tardivement le royaume des Sept Couronnes et ayant été sporadiquement en conflit avec ce dernier (cf. Appendices AGOT). Il est aussi possible que le titre n'évoque que les marches de l'Ouest, qui font partie du Bief.
  3. Traduit par « le Long Dard » dans la nouvelle Le Chevalier Errant qui a été traduite par Paul Benita et non par Jean Sola, traducteur de la saga Le Trône de Fer.

Références