Grande Pyramide de Meereen

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Grande Pyramide)
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : The Great Pyramid of Meereen

La Grande Pyramide de Meereen est une construction à degrés de pierres multicolores qui culmine à près de huit cents pieds[N 1] de haut au-dessus de la ville de Meereen[1][2]. Elle a été construite sur le modèle de celle de l'ancienne Ghis[3]. Elle est administrée par un sénéchal[4].

Description[modifier]

La Grande Pyramide, d'une hauteur de huit cents pieds et dotée d'une immense base carrée[4], est précédée de la plaza centrale de Meereen[5], pavée de briques multicolores[1]. Elle est surmontée d'une imposante harpie de bronze et comprend trente-trois degrés, nombre choisi car considéré comme sacré pour les dieux de Ghis, desservis par un grand escalier de marbre[3]. Ses parois extérieures mesurent trente pieds[N 2] d'épaisseur au niveau du sol[6], et les murs intérieurs peuvent faire huit pieds[N 3][3]. Pour supporter le poids de l'énorme structure, ses fondations sont massives et épaisses ; les cloisons intérieures sont ainsi trois fois plus épaisses que le chemise de fortification de n'importe quel château[5]. Un escalier de service, raide et sans détours, creusé dans la muraille, la parcourt sur toute sa hauteur[6]. Au plus haut niveau se trouvent des appartements ainsi que des jardins en terrasse[4], comprenant des bassins parfumés dont l'un est ombragé par un plaqueminier[7]. On trouve au niveau immédiatement inférieur d'autres appartements[2] et une grande salle d'audience haute de plafond[8] en marbre pourpre[9] et à colonnes[10]. Elle comprend un trône en bois doré figurant une harpie[8] et est également dotée d'une terrasse plantée de fleurs et de citronniers[11]. Deux niveaux en dessous de la salle d'audience, existent des appartements pour les hôtes de prestige, dotés de terrasse ceintes de murs et de leurs propres cabinets d'aisance[12]. On trouve au troisième niveau une salle d'entraînement, et au deuxième le logement du sénéchal[2] et une armurerie[3]. Au niveau du sol, lieu vaste, obscur et silencieux, sont placées des écuries (il y a des stalles pour les équidés le long du mur ouest, et des enclos à éléphants contre le mur est[13]) et des entrepôts. La porte principale s'ouvre sur la plaza, mais il existe aussi des portes de service, fermées par des vantaux de bronze massif barrés de fer[5]. Un plan incliné (assez large pour laisser passer un chariot attelé[5]) permet d'accéder aux caves, où sont les citernes, les cachots et les salles de torture, ainsi qu'une vaste fosse à usage de prison collective, profonde de quarante pieds[N 4], et fermée par deux grands vantaux de fer[6].

La Grande Pyramide de Meereen dans la saga[modifier]

Dans ASOS[modifier]

La harpie de bronze qui se trouve au sommet de la Grande Pyramide est retirée après la conquête de la ville par Daenerys Targaryen. Elle fait également débiter le trône en bois de la salle d'audience affectant la forme d'une harpie pour le remplacer par un banc d'ébène[8].

Dans ADWD[modifier]

Daenerys Targaryen installe sa résidence et sa cour dans la pyramide. Ses appartements privés en occupent le sommet. Elle conserve Reznak mo Reznak à son poste de sénéchal[4]. Dans la fosse-prison située dans ses caves, elle fait enchaîner Rhaegal et Viserion[6]. Les Immaculés sont chargés d'en garder les portes, puis, après leur création, les Bêtes d'Airain : toutes les issues sont ainsi surveillées par au moins deux gardes, et d'autres patrouillent sur la première terrasse, qui surplombent les rues avoisinantes[2][5]. Les faux déserteurs ouestriens des Erre-au-Vent, démasqués par le prince Quentyn Martell, sont également emprisonnés dans ses cachots[11]. Quant au prince dornien lui-même et ses compagnons, ils ont l'honneur d'être logés deux niveaux en dessous de la salle d'audience[12].

Après la disparition de la reine sur le dos de Drogon, son époux, le roi Hizdahr zo Loraq, fait installer dans la salle d'audience deux trônes de bois doré, aux dossiers sculptés de dragons[12]. Il déplace ses appartements dans une série de pièces aveugles au cœur du bâtiment, aux seizième et dix-septième niveaux, qu'il fait luxueusement décorer, et qui sont gardés par les gladiateurs des arènes qui lui sont dévoués[3]. Après son arrestation, ser Barristan Selmy fait retirer les trônes, et installer au centre de la salle (qui ne sert plus pour les audiences publiques, suspendues) une grande table ronde pour les séances du conseil, où ses membres siègent sans préséance. Il ordonne de préparer un grand fanal au sommet de la Pyramide pour donner le signal de l'attaque générale à ses troupes[10].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Soit environ deux cent quarante mètres.
  2. Soit environ neuf mètres.
  3. Soit environ deux mètres cinquante.
  4. Soit environ douze mètres.

Références[modifier]