A Dance with Dragons, Chapitre 60, Le chevalier écarté

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Cet article concerne le soixantième chapitre du cinquième livre, A Dance with Dragons et dont le personnage Point de Vue est Barristan Selmy.

Chapitres et pagination[modifier]

Chapitres[modifier]

  • Ce chapitre est le deuxième consacré à Barristan Selmy dans le cinquième livre.
  • Ce chapitre est le deuxième consacré à Barristan Selmy sur l'ensemble de la saga.

Pagination[modifier]

  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (hardcover)[N 1] : p. 783 à 792
  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (mass market paperback)[N 2] : p. 857 à

Résumé[modifier]

Ser Barristan Selmy se tient dans la salle du trône alors que le roi Hizdahr zo Loraq fait son entrée et qu’il s’installe sur l’un des deux trônes en forme de dragon qu’il a fait installer après la disparition de Daenerys. Sa garde est constituée de gladiateurs des arènes de Meereen : Goghor le Géant, le Félin moucheté, Belaquo Briseur-d'os et Khrazz. Ser Barristan ne peut s’empêcher de penser que c’est une chose de combattre dans une arène et une autre de débusquer un tueur caché avant qu’il n’attaque. Le chevalier se sent fatigué comme s’il avait combattu toute la nuit. En vieillissant, il dort de moins en moins. De plus, il a passé une grande partie de la nuit à contempler sa représentation du Guerrier, le priant de le débarrasser de ses doutes et de lui donner la force de faire ce qui est juste. Les proches de la reine Daenerys Targaryen sont absents et les Bêtes d'Airain ont un nouveau commandant en la personne du cousin du roi, Marghaz zo Loraq, tandis que Reznak mo Reznak conseille le roi et parle parfois en son nom.

La plupart des doléances concernent les conséquences de l’apparition de Drogon dans l’arène, dont le fait de savoir si Daenerys est toujours vivante ou non. Ser Barristan observe alors le prince Quentyn Martell en pensant qu’il prend de grands risques en restant ici malgré l’absence de Daenerys, mais aussi en se disant que le prince n’est pas le genre d’homme à plaire à une jeune fille, ce que sa reine reste malgré tout. C’est à ce moment qu’il voit le regard déplaisant qu'Hizdahr zo Loraq porte sur le jeune prince de Dorne, qui lui déplaît d’autant plus que le roi murmure quelque chose à l’oreille de son cousin. Bien qu’il n’ait aucun compte à rendre à Dorne, ser Barristan Selmy repense à son échec à aider le prince Lewyn Martell, l’oncle de Quentyn, pendant la bataille du Trident et se dit qu’il peut peut-être faire quelque chose pour son neveu. L’idée lui vient alors que les sauterelles empoisonnées venaient de Quentyn Matell. Alors qu’il réfléchit à cette hypothèse, une délégation de Yunkaïis arrive menée par trois Judicieux accompagnés de Barbesang. Celui-ci exhibe alors la tête tranchée de l’amiral Groleo, exécuté en représailles de la mort de Yurkhaz zo Yunzak, piétiné par ses esclaves et compagnons lors de l’apparition de Drogon. Le roi fait alors preuve de faiblesse en ne réagissant que par la peur. Ser Barristan regrette la mort de l’homme avec qui il avait voyagé depuis Pentos pour rejoindre Daenerys à Qarth. La délégation relâche ensuite trois des six otages restant sous son autorité avec la promesse de libérer les trois autres une fois les dragons exterminés. Lorsque Reznak mo Reznak fait remarquer que seule Daenerys peut prendre cette décision, Barbesang le coupe alors en disant que la khaleesi est morte provoquant ainsi la colère des gens présents dans la salle. Ser Barristan comprend alors que Barbesang est prêt à tout pour briser la paix et piller la cité.

Alors que la cour se retire pour délibérer, ser Barristan se dirige vers les Dorniens en leur conseillant de quitter rapidement Meereen. Il fait également part à Quentyn Martell de ses suspicions le concernant vis-à-vis de la tentative d’empoissonnement ; ce que ce dernier réfute vigoureusement. Bien que convaincu de son innocence, ser Barristan lui conseille encore de quitter la ville et de rentrer à Dorne puisque malgré ses efforts il est évident que le mariage avec Daenerys n’aura pas lieu. Alors qu’il s’éloigne, Quentyn Martell le rappelle en lui faisant remarquer que le chevalier est surnommé « Le Hardi » pour ses prouesses dans un tournoi cinquante-trois ans plus tôt ; il lui demande alors ce que sera son surnom à lui s’il rentre à Dorne sans Daenerys. Bien que Barristan Selmy pense « le prince venu trop tard », il lui répond « Quentyn l'Avisé », espérant que cela soit vrai.

Notes et références[modifier]

  1. Pagination de la première édition Bantam hardcover de juillet 2011.
  2. Pagination de la première édition Bantam massmarket d'octobre 2011.
  3. Pagination de la première édition Pygmalion grand format de janvier 2013.
  4. Pagination de l'édition J'ai lu poche de février 2015.


Icone book.png Chapitres liés
Le garde de la reine
Jon XII Le chevalier écarté
d'ADWD
Le prétendant éconduit

Le briseur de roi