Maison Greyfer

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Greyfer
La tête du roi des mers, blanche avec une barbe et des cheveux d'algues vert foncé, avec une couronne noire, sur champ gris

La tête du roi des mers, blanche avec une barbe et des cheveux d'algues vert foncé, avec une couronne noire, sur champ gris
Informations
V.O. House Greyiron
Demeure Orkmont
Rang Maison éteinte

La maison Greyfer était une lignée des Premiers Hommes, aujourd’hui disparue. Elle avait pour siège Orkmont dans les îles de Fer[1]. Maison puissante et respectée, elle fournit trente-huit des quelques cent-onze grands rois des îles de Fer désignés par les états généraux de la royauté, avant de devenir la lignée royale héréditaire des îles de Fer pour un millénaire, jusqu'à l'arrivée des Andals où leur maison s'éteint. Les rois de cette maison sont parfois appelés les « rois de Fer »[2].

Histoire[modifier]

Les Greyfer d'Orkmont[modifier]

Durant l'Âge des Héros, le prêtre du dieu Noyé Galon Blancbourdon parvient par ses prêches à interdire les guerres entre les Premiers Hommes des îles de Fer et à les placer sous l'autorité d'un seul monarque, désigné par les états généraux de la royauté sur Vieux Wyk : Urras Greyfer, roi de Sel d'Orkmont, est désigné pour ceindre la couronne de bois flotté et devenir le grand roi des îles de Fer. A sa mort, son fils aîné Erich le Laid se proclame roi à son tour, mais les Fer-nés le récusent : seuls les états généraux de la royauté peuvent désigner leur grand roi. Erich est déposé par les états généraux de la royauté, il doit rejeter la couronne de son père à la mer et l'assemblée désigne comme nouveau grand roi Regnar Timbal, roi de Roc de Vieux Wyk[3].

Au cours des siècles qui suivent, la maison Greyfer aurait donné trente-huit des quelques cent-onze grands rois des îles de Fer, ce qui est deux fois plus que n'importe quelle maison de l'archipel[2]. Certains textes prétendent notamment que Qhored le Cruel, dont le règne marqua l'apogée de la domination fer-née sur les littoraux des mers du Crépuscule, appartenait à la maison Greyfer, toutefois, d'autres sources le rattachent aux maisons Chenu ou Noirmarées.

Alors que l'emprise des Fer-nés sur les côtes des mers du Crépuscule commence décroître, les Greyfer déclenchent une série de crises politiques, qui aboutissent à la fin du système d'élection des grands rois : Torgon le Tardif fait invalider les états généraux de la royauté en prétextant que son absence l'a empêché de présenter sa candidature. Il provoque ainsi une rébellion contre Urragon IV Bonfrère et devient roi à sa place, sans avoir été choisi ou proclamé par les états généraux de la royauté. Il règne quarante ans et se fait assister par son fils Urrathon dans les cinq dernières années de son règne. A sa mort, son fils lui succède sans avoir été élu et sans que personne ne proteste. Au moment de sa mort, Urrathon IV veut transmettre la royauté à son petit-neveu, Urron Greyfer, roi de Sel d'Orkmont. Cette fois, les prêtres tentent d'organiser des états généraux de la royauté sur Vieux Wyk pour revenir à la tradition, mais Urron lâche sur l'assemblée ses guerriers, tuant treize rois, une cinquantaine de prêtres et mettant fin à la pratique des états généraux de la royauté[3].

Les rois de Fer[modifier]

Urron Greyfer règne vingt-deux ans[3], comme roi des îles de Fer. Il ne se pare plus d'une couronne de bois flotté, préférant adopter une couronne de fer noir, se transmettant héréditairement de père en fils par droit d'aînesse, ce qui vaut à sa lignée le surnom de les « rois de Fer ». Les anciens rois de Roc et rois de Sel deviennent de simples seigneurs, vassaux de la maison Greyfer. Ceux qui refusent de rendre hommage sont anéantis. Toutefois, en s'attaquant à des Fer-nés, ils rompent également avec la tradition de Galon Blancbourdon, qui interdisait aux Fer-nés de faire couler le sang d'autres Fer-nés. Les Greyfer doivent donc faire face à une demi douzaine de rébellions et deux importants soulèvements de serfs[2].

Les Greyfer règnent environ un millénaire sur les Fer-nés[4], marqué par la désunion et l'affaiblissement. Pendant ce temps, les rois des terres vertes se renforcent de plus en plus et chassent progressivement les Fer-nés des postes-avancés qui assuraient leur suprématie sur le littoral des mers du Crépuscule. Ils perdent notamment les îles Embrumées à l'embouchure de la Mander[2].

L'arrivée des Andals provoque la chute des Greyfer. Meilleurs marins que les Premiers Hommes, les Andals peuvent rivaliser sur mers avec les Fer-nés et leurs constructions aident à la défense des terres vertes. Les Andals finissent par s'attaquer aux îles de Fer elles mêmes, allié de l'une ou l'autre des factions des îles. Rognar II Greyfer renversé et sa lignée est massacrés par une alliance, comprenant Les Timbal, les Orquebois, les Chenu, les Greyjoy et des pirates, des mercenaires et des seigneurs de guerre andals. Harras Chenu devient alors le nouveau roi des îles de Fer[2].

Généalogie[modifier]

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Urrathon III apparaît comme Urragon III dans la version originale.
  2. Urrathon IV apparaît comme Urragon IV dans la version originale, la version française mentionne un Urrathon V contrairement à la version originale.

Références[modifier]

  1. Les origines de la saga, Les îles de Fer.
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 Les origines de la saga, Les rois de Fer.
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Les origines de la saga, Les couronnes de bois flotté.
  4. A Feast for Crows, Chapitre 12, La Fille de la Seiche.