Piqueuse

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : spearwife

Le terme de « piqueuse » désigne chez les sauvageons les femmes combattantes qui participent aux razzias. Certaines sont des cavalières[1]. Généralement, ce titre n'est porté que par les femmes mariées, mais l'appellation tend à s'élargir à toutes les guerrières[2].

Piqueuses connues

Les piqueuses dans la saga

Dans ADWD

Des piqueuses (dont Maris et Orties[3]) acceptent de constituer une garnison pour tenir un château de la Garde de Nuit et sont placées sous le commandement d'Emmett-en-fer et d'Eddison Tallett à Longtertre[4]. Elles doivent être renforcées par leurs consœurs faisant partie des sauvageons suivant Tormund dans sa reddition à la Garde de Nuit[3].

Lorsque Mance Rayder accepte, à la demande de Mélisandre, de se rendre à Winterfell afin d'en libérer « Arya Stark », il se fait assister par un groupe de piqueuses[5] qu'il désigne[4] : Aveline, Escurel, Frenya, Houssie, Myrte et Saule Œil-de-sorcière. Se faisant passer pour la mère, l'épouse, les sœurs et les filles de Mance, devenu pour l'occasion le barde Abel, les piqueuses s'introduisent avec lui dans la forteresse[6]. Elles parviennent à en faire évader « Arya » et Theon, mais ne peuvent les suivre[7][8]. D'après la lettre que Ramsay Bolton envoie au lord Commandant de la Garde de Nuit Jon Snow, les six piqueuses auraient ensuite été capturées et écorchées[9].

Voir aussi

Notes et références