Winterfell

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Winterfell
Informations
V.O. Winterfell
Nature forteresse
Localisation
Mm winterfell.jpg

Blasons
Winterfell est le fief de la maison Stark
Winterfell, illustration par ©Amok

Winterfell est le fief de la maison Stark et l’une des places fortes les plus mythiques des Sept Couronnes, de par sa position géographique et sa construction, laquelle remonte à l'Âge des Héros et au légendaire Bran le Bâtisseur. Winterfell a ensuite été pendant huit mille ans le siège des rois du Nord et le cœur politique du Nord[1][2]. C'est une puissante forteresse qui abrite dans la bourgade attenante les populations lors des hivers longs et rudes. Historiquement, les Stark ont souvent été le premier rempart des hommes face aux sauvageons et autres créatures du Nord lorsque le Mur était débordé[3].

Il y a toujours eu un Stark siégeant à Winterfell ; lorsque le seigneur en titre doit s'en absenter, l'aîné restant des membres de la famille y reste pour assurer la permanence de cette présence. Il est alors surnommé « le Stark de Winterfell »[4].

Histoire

Construction

Winterfell est l'une des plus anciennes places-fortes du royaume, sa construction remontant à l'Âge des Héros, il y a huit mille ans selon la tradition. Elle serait en effet l'œuvre du semi-légendaire fondateur de la maison Stark, Brandon le Bâtisseur, aidé par des Géants[5]. Depuis, la forteresse n'a cessé de croître et de s'étendre, les bâtiments nouveaux recouvrant les structures les plus anciennes. Selon mestre Luwin, le « château s'est développé comme un monstrueux arbre de pierre aux branches épaisses, noueuses, tordues, aux racines profondément plantées dans le sol. »[6].

Le rempart intérieur date d'au moins deux mille ans, alors que le rempart extérieur, plus récent, fut construit durant le long règne du roi du Nord Edrick Stark dit Barbeneige[7].

Évènements ultérieurs

Dans la deuxième moitié du premier siècle après la Conquête, Winterfell reçoit la visite du roi Jaehaerys I Targaryen, lequel voyage fréquemment dans son royaume à dos de dragon[8] en compagnie de son épouse, la reine Alysanne (avec six dragons et la moitié de sa cour)[9][5].

Description

La ville d'hiver

Winterfell désigne la forteresse proprement dite, mais également le bourg qui se blottit sous ses murailles de granit, aussi appelé la ville d'hiver. Ce bourg de pierres brutes et de rondins est de grande taille, mais, durant la belle saison, il est aux quatre-cinquièmes vide. En revanche, dès que « l'hiver vient » (devise des Stark[10]), les familles de fermiers et chasseurs vivant aux alentours viennent s'y réfugier pour quérir chaleur, protection et ravitaillement de leurs seigneurs[11]. Au pied des enceintes s’étend la place du marché avec ses baraques de bois. On trouve également dans le bourg une taverne, La Bûche qui fume.

Icone loupe.png Voir article détaillé : ville d'hiver.

Le château

Le château proprement dit bénéficie, malgré sa situation septentrionale, d'une atmosphère douce. En effet, les bâtisseurs de Winterfell ont capté les sources chaudes sur lesquelles il s’élève, pour en irriguer les fondations et les murailles, en réchauffer les grandes salles de pierre, et entretenir dans les jardins d’hiver une chaleur humide, empêchant ainsi la terre d’y geler. L’eau des sources bouillantes passe par des conduites ménagées dans l’épaisseur des murs, procurant en permanence aux jardins d’hiver l’atmosphère d'une chaude journée d’été. Dans les courettes à ciel ouvert, flotte nuit et jour, la vapeur des bassins. Les appartements sont de fait douillets et ne nécessitent que rarement d’y faire du feu[12].

Winterfell se déploie dans toutes les directions, à la manière d’un gigantesque labyrinthe de moellons gris, de tours, de cours, de tunnels, de salles tantôt hautes, tantôt basses, si bien que, dans certaines parties anciennes, leur décalage interdit de se prononcer sur leur étage exact. Ainsi, le quatrième étage du beffroi se trouve à la même hauteur que le deuxième de la roukerie. La forteresse enserre, dans ses remparts de granit, collines et vallées car ses bâtisseurs se sont épargnés la peine de niveler le terrain. De ce fait, en approchant Winterfell, le voyageur croit avoir affaire à un amoncellement de châteaux plutôt qu’à un seul[6].

L’enceinte extérieure mesure quatre-vingt pieds[N 1][13] de haut, contre cent[N 2] pour l’enceinte intérieure[14]. Le rempart extérieur est d'ailleurs également plus épais, en meilleur état et s'enorgueillit de tours octogonales. Couronnée de puissants merlons, la chemise intérieure est la plus ancienne des deux murailles, et a été dressée bien des siècles avant le rempart extérieur. Elle est dotée de mâchicoulis et, à chaque coin, de tours carrées[15]. Les murailles sont percées de poternes, dont la principale encadrée de deux bastions colossaux et crénelés, est celle du veneur, sise près du chenil et des cuisines, qui s’ouvre sur les champs et les forêts au-delà des douves[11]. Celles-ci sont profondes, humides et larges[15].

Architecture

Plan de Winterfell

[<imagemap>Image:Winterfellmap.png|right rect 143 26 168 60Porte Nord circle 242 54 9Tour foudroyée rect 68 57 132 79Jardin d'hiver rect 173 70 195 87Entrée des cryptes circle 250 82 19Premier donjon poly 68 82 131 82 131 105 175 105 196 126 139 182 68 182Bois sacré poly 216 127 241 102 256 102 264 111 230 144Salle des gardes rect 288 115 320 134Porte est poly 184 144 202 161 219 144 202 127Arsenal rect 38 194 70 212Porte du veneur rect 95 188 134 196Chenil poly 144 183 181 147 196 162 160 198Hostellerie poly 207 158 215 151 241 176 233 183Pont reliant l'arsenal au donjon circle 249 193 17Donjon circle 65 222 8Roukerie poly 74 225 93 225 98 235 95 246 88 252 77 253 77 238 74 238Cuisines rect 58 238 77 256Beffroi circle 139 233 13Bibliothèque circle 248 238 7Septuaire poly 90 259 134 303 125 311 82 266Écuries rect 233 267 290 298Grande salle rect 160 298 175 319Forge rect 178 316 203 351Porte sud circle 110 230 4Puits desc bottom-left </imagemap>]

Winterfell renferme de nombreux bâtiments, mentionnés et décrits ci-dessous (les numéros correspondent aux indications du plan[N 3]) :

  1. la porte nord, dont le rez-de-chaussée est relié au troisième étage de la porte sud par un étroit boyau[6] ;
  2. la tour foudroyée, ancienne tour de guet située au nord du premier donjon et jadis frappée par la foudre et effondrée d’un tiers sur elle-même, qui surplombe le reste de Winterfell[6] ;
  3. un jardin d’hiver, ou jardin de verre, aux verrières jaunes et vertes[16] ;
  4. un cimetière et des cryptes, l'ensemble étant situé à l'ouest du vieux donjon[16] ;
  5. le premier donjon, abandonné dans sa vieillesse, à la rotondité si massive et trapue qu’elle en masque sa hauteur vu d’en bas[6], il est orné de gargouilles[17];
  6. un bois sacré (de trois acres, soit environ 1,2 hectares) enserré de remparts funèbres, embaumant l’humus, planté de vigiers vert de gris, de chênes énormes, de ferrugiers, de frênes, d'aubépines, de marronniers, d'ormes et de pins plantons[10][1][18]. En son centre se dresse un barral gigantesque à l’écorce blanchâtre, aux racines énormes[19] et au feuillage violacé. Sculptée dans le tronc, une figure longue aux traits mélancoliques, aux yeux vides et rouges par la sève séchée, veille sur un étang, de petite taille mais d'une grande profondeur[20][10]. À la lisière du bois, sous la façade de l'hostellerie, jaillit une source chaude assez abondante pour remplir trois réservoirs d'eau fumante[4]. Selon Jojen Reed, le bois sacré est un lieu vivant possédant de nombreux pouvoirs[16].
  7. une salle des gardes, long bâtiment attenant à l'arsenal et au vieux donjon[6] ;
  8. la porte est, qui donne sur la route Royale ;
  9. l'arsenal, joint au donjon par une galerie suspendue d’où l’on peut observer la lice où s’entraîne la soldatesque[21] ;
  10. la porte ouest, dite porte du veneur, donnant sur le Bois-aux-Loups[11] ;
  11. un chenil, situé auprès de la porte ouest ;
  12. l'hostellerie, attenante au mur du bois sacré, non loin du barral et de son étang[22] ;
  13. un ponceau reliant l'arsenal au donjon[21] ;
  14. un donjon neuf, servant de résidence principale et donnant sur la cour d'exercice et la bibliothèque ;
  15. la roukerie, qui surmonte la tour du mestre, reliée par son deuxième étage au quatrième étage du Beffroi[6] ;
  16. un vaste bâtiment des cuisines, édifice rond situé près de la porte ouest, bien séparé des autres pour éviter toute propagation d'incendie[23] ;
  17. la cour principale ou lice qui sert de terrain d'entrainement ;
  18. la tour Beffroi, tour de guet située près de la porte ouest[14] ;
  19. la tour de la Librairie qui contient une bibliothèque aux ouvrages rares et comprend un escalier étroit et abrupt[22][16]. La bibliothèque compte plus d'une centaine de livres[24] ;
  20. un petit septuaire construit pour lady Catelyn Stark[10] ;
  21. des écuries, bâties en bois et couvertes de chaume, situées le long du mur ouest[25] ;
  22. une grande salle, abritant les banquets[26] et où se dresse l'antique trône de pierre aux bras sculptés en forme de loups-garous des Stark[27][20]. Elle peut accueillir environ cinq cents hommes sans peine[28] ;
  23. une forge, tenue par le forgeron Mikken et donnant sur la cour principale non loin de la poterne sud[25] ;
  24. la porte sud, poterne principale de Winterfell[4] ;
  • la porte des Remparts, une petite demi-poterne en arche perçant l'enceinte intérieure et dotée d'un pont-levis enjambant la douve intérieure, sans correspondance dans l'enceinte extérieure[13][23].

La crypte

Sous le premier donjon s’ouvre un long, étroit et raide escalier en colimaçon[15], fermé par une porte de ferrugier[16], qui mène à une crypte. Formant une très longue galerie (plus longue que le château) au dallage glacé, elle est ponctuée de piliers de granit entre lesquels se trouvent les caveaux des Stark. Elle comprend plusieurs niveaux, les plus anciens étant les plus profonds[29], et le dernier étant en partie effondré[15]. Les pierres tombales des rois du Nord puis des sires de Winterfell sont surmontées de la statue de leur occupant, représenté assis sur un trône de pierre, de grands loups-garous allongés à ses pieds. Une épée de fer repose en travers des genoux de tous ceux qui ont porté le titre de sire de Winterfell[N 4][16]), parfois réduite à quelques tâches de rouille. Ces épées sont censées maintenir dans les tombes fantômes et esprits vindicatifs[15]. Les trois dernières sépultures renferment lord Rickard Stark, à la longue figure sévère, ainsi que Brandon et Lyanna, ses enfants[30][N 5][29]).

Winterfell dans la saga

Avant AGOT

Vers l'an 290, lord Eddard Stark reçoit à Winterfell la visite de lord Rickard Karstark (peut-être pour le banquet donné à l'occasion de la naissance de Bran)[31]. À la même époque (voire au même moment), il accueille également lord Qorgyle, lord Commandant de la Garde de Nuit[32].

Dans AGOT

Winterfell accueille le roi Robert Baratheon et sa suite après la mort de lord Jon Arryn. Le roi souhaite que son ami d'enfance, lord Eddard Stark, devienne sa nouvelle Main du Roi[30]. Alors qu'il rend visite aux corneilles qui nichent dans la tour foudroyée, Bran Stark surprend les ébats de la reine Cersei Lannister et de son frère, ser Jaime. Découvert, il panique et perd prise. Il est rattrapé par Jaime qui décide de le projeter dans le vide[6]. Après le départ du roi et de lord Eddard pour Port-Réal, la bibliothèque est l'objet d'un début d'incendie criminel lors de la tentative d'assassinat de Bran[33].

Après l'arrestation de lord Eddard à Port-Réal et le couronnement du roi Joffrey Baratheon, Winterfell accueille le ban du Nord convoqué par Robb Stark. Avant de partir pour le Conflans, il donne ses pouvoirs seigneuriaux à son frère cadet, Bran, assisté de mestre Luwin[4]. Cependant, à son retour du Val d'Arryn, lady Catelyn Stark dépêche ser Rodrik Cassel pour qu'il y exerce la fonction de gouverneur[34].

Dans ACOK

Après l'annonce de la fin de l'été, Winterfell accueille la fête des moissons[20] à laquelle se rendent de nombreux bannerets de la maison Stark[35].

À l'annonce du pillage de la côte des Roches et du siège de Quart-Torrhen par les Fer-nés, ser Rodrik Cassel quitte la forteresse avec l'essentiel de ses forces. Le prince Theon Greyjoy, qui avait escompté cette réaction, en profite pour prendre le château avec une poignée d'hommes[36].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Prise de Winterfell.

Mais l'évasion quelques jours plus tard de Bran et Rickon Stark[14] le prive de précieux otages et rend sa position périlleuse, d'autant plus qu'il ne peut escompter de renforts. Malgré cela, il décide de tenir la place, envoyant Schlingue chercher de l'aide chez les Bolton[28]. Alors que ser Rodrik débute le siège, il est attaqué par surprise par les troupes de Schlingue, qui n'est autre que Ramsay Snow, le bâtard réputé mort de lord Roose Bolton. Après avoir défait les forces de ser Rodrik, Ramsay pénètre dans Winterfell en prétendant être l'allié de Theon. Cependant, dès que ses forces ont pénétré dans le château, elles attaquent les Fer-nés et mettent la place à sac et l'incendient[37], avant de l'abandonner en ruine.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille de Winterfell.

Les dégâts sont importants : les charpentes du premier donjon et de la grande salle ont brûlé et les toitures de la plupart des tours et des donjons intérieurs se sont effondrées, les verrières du jardin d'hiver sont brisées, les écuries, la forge, le septuaire et la tour du mestre ont disparu (libérant les corbeaux de mestre Luwin), ainsi que le passage entre la roukerie et le beffroi, la tour de la Librairie est crevassée, l'eau bouillante giclant de l'une des crevasses pour former une mare, et le septuaire est éboulé. La fournaise a été telle que la herse à la porte du Veneur est faussée. Seuls les remparts, le bois sacré et la crypte sont intacts[16][18][15].

Dans ADWD

Abandonné, Winterfell sert de refuge précaire à une trentaine de réfugiés. Lorsque l'avant-garde de lord Roose Bolton investit le château, ces réfugiés sont mis au travail pour dresser de nouvelles portes de l'enceinte et refaire la charpente, les portes et la toiture de la grande salle, puis ils sont pendus au moment où arrive le reste de la troupe (dont des Frey, Manderly, Dustin, Omble, Ryswell, Flint, Cerwyn, Tallhart[18], Stout et Locke[13]). D'autres bâtiments sont également remis grossièrement en état : les cuisines, des baraquements[18] et les écuries, ces dernières en deux fois plus vastes[15]. Les noces de lord Ramsay Bolton et de lady «Arya Stark» se déroulent dans le bois sacré. À la fin du banquet nuptial arrive la nouvelle que le roi Stannis Baratheon est en marche et qu'il s'est allié avec les clans des montagnes du Nord[18]. La porte principale est bientôt prise par la glace et la neige (elle est débloquée lorsque lord Bolton ordonne une sortie contre Stannis[23]), ainsi que la porte de la route Royale. Seule la porte du veneur reste utilisable, notamment pour les allées et venues des éclaireurs (et la porte des Remparts, mais qui ne donne pas accès à l'extérieur[23]). Une série de morts étranges viennent exacerber les tensions entre Nordiens et Frey. Les nouvelles écuries ne résistent pas au poids de la neige et s'effondrent, tuant vingt-six chevaux et deux garçons d'écurie. Les autres chevaux sont mis à l'abri dans la grande salle, ce qui en accroît l'inconfort[13].

Lors de la tentative d'évasion organisée par Mance Rayder et ses piqueuses déguisées en servantes, le serviteur de Ramsay Theon Greyjoy et Jeyne réussissent à s'échapper par la porte des Remparts, avant de se laisser tomber dans la neige du haut de la courtine extérieure[23].

Notes et références

Notes

  1. Environ vingt-cinq mètres.
  2. Environ trente mètres.
  3. Ce plan est déduit des nombreuses descriptions de la forteresse. Bien qu'exact vis-à-vis de celles-ci, il n'est toutefois en aucun cas canonique.
  4. Il s'agit d'une véritable épée, simplement glissée entre les doigts de pierre de la statue, et qui peut en être retirée (cf. A Clash of Kings, Chapitre 70, Bran.
  5. En principe, seuls les rois et sires de Winterfell sont dotés d'une statue dans la crypte, mais lord Eddard fit une exception pour son frère et sa sœur (cf. A Game of Thrones, Chapitre 67, Bran.

Références

  1. 1,0 et 1,1 A Clash of Kings, Chapitre 50, Tyrion
  2. A Storm of Swords, Chapitre 77, Jon.
  3. A Clash of Kings, Chapitre 44, Jon.
  4. 4,0, 4,1, 4,2 et 4,3 A Game of Thrones, Chapitre 54, Bran.
  5. 5,0 et 5,1 A Storm of Swords, Chapitre 42, Jon.
  6. 6,0, 6,1, 6,2, 6,3, 6,4, 6,5, 6,6 et 6,7 A Game of Thrones, Chapitre 09, Bran.
  7. Les origines de la saga, Winterfell.
  8. A Feast for Crows, Chapitre 06, Samwell.
  9. A Storm of Swords, Chapitre 41, Bran.
  10. 10,0, 10,1, 10,2 et 10,3 A Game of Thrones, Chapitre 03, Catelyn.
  11. 11,0, 11,1 et 11,2 A Game of Thrones, Chapitre 38, Bran.
  12. A Game of Thrones, Chapitre 07, Catelyn.
  13. 13,0, 13,1, 13,2 et 13,3 A Dance with Dragons, Chapitre 47, Un fantôme à Winterfell.
  14. 14,0, 14,1 et 14,2 A Clash of Kings, Chapitre 51, Theon
  15. 15,0, 15,1, 15,2, 15,3, 15,4, 15,5 et 15,6 A Dance with Dragons, Chapitre 42, Le tourne-casaque.
  16. 16,0, 16,1, 16,2, 16,3, 16,4, 16,5 et 16,6 A Clash of Kings, Chapitre 70, Bran.
  17. A Clash of Kings, Chapitre 05, Bran.
  18. 18,0, 18,1, 18,2, 18,3 et 18,4 A Dance with Dragons, Chapitre 38, Le prince de Winterfell.
  19. A Dance with Dragons, Chapitre 14, Bran.
  20. 20,0, 20,1 et 20,2 A Clash of Kings, Chapitre 17, Bran.
  21. 21,0 et 21,1 A Game of Thrones, Chapitre 08, Arya.
  22. 22,0 et 22,1 A Game of Thrones, Chapitre 10, Tyrion.
  23. 23,0, 23,1, 23,2, 23,3 et 23,4 A Dance with Dragons, Chapitre 52, Theon.
  24. A Clash of Kings, Chapitre 07, Jon.
  25. 25,0 et 25,1 A Game of Thrones, Chapitre 18, Bran.
  26. A Game of Thrones, Chapitre 06, Jon.
  27. A Game of Thrones, Chapitre 25, Bran.
  28. 28,0 et 28,1 A Clash of Kings, Chapitre 57, Theon.
  29. 29,0 et 29,1 A Game of Thrones, Chapitre 67, Bran.
  30. 30,0 et 30,1 A Game of Thrones, Chapitre 05, Eddard.
  31. A Dance with Dragons, Chapitre 45, Jon.
  32. A Storm of Swords, Chapitre 08, Jon.
  33. A Game of Thrones, Chapitre 15, Catelyn
  34. A Game of Thrones, Chapitre 56, Catelyn.
  35. A Clash of Kings, Chapitre 22, Bran.
  36. A Clash of Kings, Chapitre 47, Bran.
  37. A Clash of Kings, Chapitre 67, Theon.