Theon Greyjoy

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Theon Greyjoy
Image by Amok©

Identité
V.O. Theon Greyjoy
Surnoms Le prince de Winterfell (ACOK)[1]
Tourne-Casaque (Turncloak) (ACOK)[2]
Schlingue (Reek) (ADWD)[3]
Statut
Rang Noble
Titre Capitaine de la Chienne de mer
Naissance 279
Famille
Père Balon Greyjoy
Mère Alannys Harloi
Blasons
Theon fait partie de la maison Greyjoy
Prince de Winterfell
Robb Stark Ramsay Bolton

Né en l'an 279, Theon Greyjoy est le dernier fils vivant de lord Balon Greyjoy et de lady Alannys Harloi. Il a le teint sombre, les yeux noirs, le visage maigre et son allure est efflanquée[4][5][6]. Béjaune séduisant et fougueux (il a un certain succès auprès des filles de taverne de Winterfell, comme Kyra), arrogant et sûr de lui, il arbore toujours un petit sourire narquois. Il est souvent léger, inconséquent et vaniteux[7][8]. Pouvant se montrer impétueux et irréfléchi, Theon voue un grand mépris aux êtres précautionneux et considère que la circonspection s'assimile à de la couardise. Il peut également s'avérer cynique et cruel[6][9]. Faisant montre d'une goujaterie absolue avec ses conquêtes féminines, Theon est un amant indélicat et volage. Ambitieux et retors mais par trop impatient, les plans qu'il fomente se révèlent souvent irréalistes. Son orgueil considérable l'amène également à négliger et méconnaître bon nombre de données majeures[10][11]. Sa hantise est de passer pour incompétent et couard. Il préfère d'ailleurs être considéré comme implacable que comme naïf[1]. C'est un archer très doué et un combattant ne manquant pas de courage[9]. Il apprécie la fauconnerie et ne dédaigne pas la boisson[12].

Avant AGOT

Comme ses frères et sa sœur, Theon est « noyé » à sa naissance selon les préceptes de l'Antique Voie[13].

Dagmer Gueule-en-deux, maître d'armes de Pyk, se voit confier son éducation martiale et navale. Le guerrier et l'enfant se prennent mutuellement d'affection, et Theon appelera désormais son mentor « oncle »[11]. Theon est un enfant timide qui vit dans l'adulation et la peur de ses deux frères aînés Rodrik et Maron[14]. Parmi les principes transmis par son père, lord Balon, figure cet adage : « Les lieux rudes produisent les hommes rudes et ce sont les hommes rudes qui gouvernent le monde»[12]. Très jeune, Theon est amené, à l'instar de la plupart de ses compatriotes, à naviguer sur des boutres et à apprendre à éviter les écueils[10].

Après l'échec de la rébellion des Greyjoy, qui a vu ses deux frères aînés mourir au combat, Theon est devenu à l’âge de dix ans le pupille (et l'otage) de lord Eddard Stark. Il y gagne l'amitié de Robb qui est le seul Stark avec lequel il a des affinités ; les plus jeunes ne l'intéressent pas[6][12] (à l'exception de la jolie Sansa, dont il espère quelque temps que lord Eddard lui accordera la main, faisant ainsi de lui son fils[3]), et il n'apprécie guère Jon. Il se montre d'une grande courtoisie avec lady Catelyn[5][15][9][8], mais celle-ci s'est toujours montrée distante avec lui. Bien que traité avec les honneurs dus à son rang, il sait qu'il n'est à Winterfell que le garant de la soumission de sa maison, et il a conscience que même Jon le bâtard y jouit de plus de considération que lui[12]. Sans en être totalement conscient, il souffre de sa condition d'otage[2]. Il est toutefois, malgré la défiance que celui-ci lui inspire, fortement impressionné par la figure de lord Eddard et nombre de ses préceptes trouvent un écho chez le jeune homme[11].

Il n'est cependant aucunement à l'écart, et ses rapports avec les membres de la maisonnée Stark sont en général bons : il mange à la table de lady Catelyn et de lord Eddard[16], Vieille Nan lui conte ses histoires, Gage le cuisinier l'accueille chaleureusement à ses retours de chasse, Farlen, le maître des chenils, lui apprend tout ce qu'il sait des limiers, Joseth le palefrenier panse ses chevaux, et il est dépucelé par la femme de Barth[N 1], le brasseur[1]. Mestre Luwin lui enseigne à lire, écrire, compter, l'histoire et le métier militaire, et ser Rodrik Cassel, le maître d'armes, l'initie aux arts martiaux[2]. Parmi les nombreux visiteurs que reçoit Winterfell, Theon, à l'instar de Robb, se lie notamment avec le jeune fils de ser Helman Tallhart, Benfred[17]. Il prend toutefois un malin plaisir à faire enrager Benfred en se moquant, notamment, de sa nuque aussi épaisse que celle d'un sanglier[11].

Dans AGOT

Theon assiste, en tant qu'écuyer de lord Eddard Stark, à l'exécution de Gared par le seigneur de Winterfell. Indifférent au spectacle, il s'amuse à relancer le crâne du cadavre[4].

Lorsque le roi Robert Baratheon se rend à Winterfell escorté de toute sa cour afin de solliciter lord Eddard pour qu'il devienne sa Main, Robb a l'occasion de s'entraîner à l'épée avec le prince Joffrey. L'attitude arrogante de ce dernier provoque la colère du jeune Stark qui manque se jeter sur lui. Theon, qui a assisté goguenard à l'échauffourée, ceinture Robb afin qu'il ne se rende pas coupable d'un affront envers un membre de la famille royale[18].

Après le départ de lord Eddard pour Port-Réal et la tentative d'assassinat perpétrée contre Bran, il est informé par lady Catelyn Stark (avec Robb, mestre Luwin et ser Rodrik Cassel) des accusations de lady Lysa Arryn contre les Lannister, et lui promet alors le secours des Greyjoy[5]. Après le départ de lady Catelyn pour Port-Réal, et alors que la situation s'assombrit davantage, il pousse Robb à convoquer le ban du Nord[6].

Lorsque Bran est capturé par des sauvageons, il le sauve grâce à une flèche bien placée. Mais ce coup d'audace rend Robb furieux, car il le trouve bien trop dangereux pour son frère[6], même s'il le met ensuite au crédit de Theon[19].

Lorsque Robb marche vers le sud à la tête de son armée, Theon le suit et fait partie de son état-major. Passé Moat Cailin, il chevauche avec ser Brynden Tully à l'avant-garde et fait l'estafette avec le gros des troupes[7]. Il soutient Robb lorsque ce dernier ceint la couronne de roi du Nord[8].

Dans ACOK

Retour à Pyk

Robb décide d'envoyer Theon comme émissaire auprès de son père Balon Greyjoy afin de lui proposer une alliance militaire contre les Lannister, quitte à lui reconnaître la royauté sur les îles de Fer. Lady Catelyn désaprouve cette décision, car elle ne fait pas confiance aux Greyjoy et aurait préféré garder Theon comme otage, et envoyer à sa place un autre émissaire. Mais Robb a confiance en Theon et souhaite mettre fin à son exil[19].

Après avoir fait route depuis Vivesaigues en compagnie de lord Jason Mallister et de son fils Patrek (avec lequel il sympathise), Theon s'embarque donc à Salvemer à bord du Myraham. La traversée vers Pyk est ennuyeuse, et il se distrait en séduisant la fille du capitaine, à la grande, mais impuissante fureur de ce dernier. Arrivé à Lordsport, il y abandonne sans remords la jeune fille suppliante, avant d'être accueilli par son oncle Aeron. Theon avait gardé le souvenir d'un bon vivant, mais il retrouve un austère et taciturne prêtre du dieu Noyé, qui s'empresse de l'asperger d'eau de mer pour le purifier de son séjour chez les Stark. Chevauchant ensuite vers le château de Pyk, il comprend vite que ce trop long exil remet en question sa légitimité d'héritier, son père ne voulant pas placer sa maison sous l'influence de Winterfell. Cette impression se confirme une fois à Pyk, en présence de lord Balon. Raillant et humiliant son fils qu'il ne considère plus comme un vrai Fer-né, lord Balon brûle la lettre du roi Robb et déclare à Theon qu'il n'a besoin de personne pour devenir roi[12].

Le jeune homme s'ennuie vite à Pyk : ses amis d'enfance ont quitté le château ou lui sont devenus étrangers, sa mère et sa sœur sont absentes, et les distractions sont rares. Il s'occupe en achetant un splendide étalon à lord Botley, qu'il baptise Blagueur. En contrepartie, il accepte de prendre pour écuyer un neveu bâtard de lord Botley, muet de surcroît et nommé Wex. Enfin, il surveille à Lordsport la construction de son boutre personnel par le caréneur de son père, Sigrinn, pour lequel son oncle Victarion lui a promis les services de son barreur Rymolf. C'est au cours de sa dernière visite, à la veille du baptême du navire, qu'il aborde une séduisante jeune femme, l'épouse de Sigrinn. Elle réplique avec hardiesse à ses avances, lui donnant involontairement l'idée de nommer son boutre « Chienne de mer ». Séduit, il lui propose de l'amener à Pyk. Chevauchant Blagueur ensemble, elle le presse de questions sur sa vie, sa famille et ses projets, et Theon est de plus en plus conquis par son esprit. Mais, arrivée à Pyk, elle lui révèle être en réalité sa sœur Asha, et avoir joué cette comédie pour le jauger. Theon est mortifié, son calvaire se poursuit lors du banquet du soir, où Asha se moque de lui, faisant rire toute l'assemblée à son détriment. Enfin, lord Balon convoque ses frères et ses enfants à un conseil de guerre, au cours duquel Theon est confronté à une nouvelle humiliation : alors que Victarion et Asha se voient confier les forces principales, il n'a que huit navires[N 2] à commander et ne se voit confier qu'une mission secondaire de harcèlement des Roches, étant en outre placé sous le chaperon de son oncle Aeron et du vétéran Dagmer Gueule-en-deux[10].

Conquêtes et défaites

Après le pillage de quelques villages et une victoire facile sur les forces de Benfred Tallhart, vexé et désireux de prouver sa valeur à son père, Theon rumine sur son rôle, trop secondaire à son goût, dans la conquête du Nord. Il va trouver Dagmer Gueule-en-deux pour lui soumettre un nouveau plan : Aeron continuera de piller les Roches mais Dagmer ira mettre le siège devant Quart-Torrhen, ce qui devrait faire accourir Rodrik Cassel à la rescousse de ce château. Ainsi, Winterfell serait dégarni et Theon pourra le prendre avec une troupe réduite[11].

Le stratagème réussit : ser Rodrik Cassel se précipite au secours de la maison Tallhart avec la garnison de Winterfell, et, huit jours plus tard, la petite troupe de Theon s'empare par surprise de la forteresse. Theon, siégeant sur le trône des Stark, réunit tout le monde dans la grande salle et Bran doit reconnaître la défaite de sa maison. Mikken le forgeron est tué pour avoir refusé de se soumettre, tandis que les prisonniers Schlingue et Osha sont libérés car ils acceptent de se mettre au service de Theon[20]. Septon Chayle est jeté dans le puits en sacrifice au dieu Noyé, et le prince Theon prend possession de la chambre de lord Eddard et lady Catelyn[1].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Prise de Winterfell.

Afin de montrer son sens de la justice à ses nouveaux sujets, le prince Theon fait fouetter les deux hommes qui ont violé Palla lors de l'assaut. Il envoie Stygg prévenir de sa conquête sa sœur Asha à Motte-la-Forêt, et fait venir Kyra, qu'il prend plaisir à « se farcir » dans le lit de lord Eddard. Quelques jours plus tard, Theon est éveillé en pleine nuit par un silence insolite ; Bran et Rickon ont disparu, avec leurs loups-garous, ainsi qu'Osha, Hodor, Jojen et Meera Reed. Après la découverte des corps de deux gardes morts (Loucheur et Drennan), il a la certitude qu’ils se sont enfuis de Winterfell. Au matin, Theon réunit une petite troupe de guerriers et de chasseurs (dont Schlingue et l'un des deux Walder Frey) et s’en va suivre les traces des fugitifs. Mais les chiens finissent par perdre la piste et toutes leurs recherches s’avèrent vaines. À la fin de la journée, Theon, mortifié, est prêt à abandonner, mais Schlingue lui conseille alors de tuer les deux jeunes fils d'un meunier voisin et de les faire passer pour Bran et Rickon[1]. Theon retient l'idée et part vers le moulin avec Schlingue et quelques guerriers (Gelmarr, Aggar et Gynir). Toute la famille est vite massacrée (même la mère, qui n'avait pas refusé ses faveurs au jeune Theon naguère), et Schlingue rend méconnaissables les cadavres des jeunes enfants, vêtus à présent comme les deux princes, en leur écorchant le visage et en plongeant les têtes dans le goudron[21]. Bientôt se répand dans les Sept Couronnes la nouvelle que les deux jeunes Stark, repris lors d'une tentative d'évasion, ont été exécutés et leurs têtes fichées sur les remparts de Winterfell[22][16].

Cet assassinat porte à son comble la haine portée à Theon par les habitants de Winterfell. Il a beau s'être couronné d'un grossier diadème, Theon est torturé par des cauchemars où ses victimes reviennent le hanter. Afin de garder le secret, il ordonne à Schlingue d'assassiner les trois Fer-nés ayant participé au massacre de la famille du meunier, puis fait accuser Farlen de ces crimes. Mais il se montre incapable d'exécuter proprement la sentence de mort. Enfin, Asha arrive à Winterfell, mais avec seulement vingt hommes, dont dix repartiront avec elle. Les troupes de Dagmer Gueule-en-deux ayant été battues à Quart-Torrhen par ser Rodrik Cassel, elle explique à son frère que les vassaux des Stark vont maintenant se retourner contre lui, et elle le presse d’incendier le château et de partir avec elle, mais il refuse et la laisse revenir à Motte-la-Forêt. Schlingue lui propose alors d’aller chercher des renforts et, après l’accord de Theon, il quitte Winterfell avec un sac d'or. Le soir même, Theon a un cauchemar dans lequel il voit Robb couvert de blessures mortelles[21].

Les jours suivants, Theon fait envoyer des corbeaux pour son père à Pyk, et à son oncle à Moat Cailin, mais sans réponse. Il reste torturé par des nuits de cauchemars et d'insomnie. Alors que les troupes des vassaux Stark ne sont plus qu'à quelques heures, mestre Luwin lui explique qu'il n'a aucune chance de tenir le château. Theon fait alors rassembler sa maigre garnison, et offre à ses hommes le choix de tenter de rallier Motte-la-Forêt ou de rester avec lui. Dix-sept hommes font ce dernier choix, dont son fidèle écuyer Wex et Lorren le Noir. Au soir, mille à deux mille hommes d'armes s'assemblent sous les murailles, sous le commandement de ser Rodrik Cassel. Lui et Theon parlementent devant les portes, et ce dernier menace de faire exécuter des otages, en commençant par la fille du vieux chevalier, si ses troupes ne se retirent pas. Mais il sait qu'il est dans une impasse, car ser Rodrik ne peut céder. Mestre Luwin vient alors le trouver, lui conseillant de rendre le château et de prendre le noir pour sauver sa vie. Theon y réfléchit quand on vient lui annoncer que des troupes Bolton sont arrivées et attaquent les assiégeants. La bataille s’achève sur la victoire des Bolton et leur chef, qui se révèle être Schlingue, vient apporter le cadavre de Rodrik Cassel et se fait ouvrir les portes de Winterfell. Il révèle alors à Theon sa véritable identité, Ramsay Snow, bâtard de Roose Bolton, avant de le frapper violemment et de donner l’ordre de brûler le château et de tuer tous ses occupants, sauf Petit et Grand Walder. Avant de perdre connaissance, Theon voit ses hommes et mestre Luwin se faire massacrer, et le château partir en flammes[2].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Sac de Winterfell.

Theon est emmené à Fort-Terreur par le bâtard Bolton qui lui fait attribuer la responsabilité du sac et de l'incendie de Winterfell (y compris la mort de Rodrik Cassel[23]), et se fait passer pour le héros qui a libéré le château des envahisseurs Fer-nés.

Dans ASOS

La peau écorchée du petit doigt de Theon est offerte par lord Roose Bolton à lady Catelyn Stark selon la coutume de torture ancestrale des Bolton. Lord Bolton promet à lady Catelyn que Theon paye lentement et douloureusement pour le meurtre de ses enfants.

Dans ADWD

Emprisonnement

Prisonnier dans les geôles de Fort-Terreur, Theon Greyjoy y subit de nombreux mois de tortures (il a été écorché, puis amputé de l'auriculaire droit, de deux doigts à la main gauche, du petit orteil du pied droit et de trois orteils du gauche, plusieurs de ses dents ont été cassées, et il a probablement été en outre châtré[24][25]…) et de privations par Ramsay Bolton. Il ne voit pas la lumière du jour, n'a d'autre compagnie que les rats et est désigné par ses tortionnaires sous le nom de Schlingue, en référence à l'ancien serviteur du bâtard Bolton.

Il essaie plusieurs fois de s'échapper, mais ces tentatives ne sont que des pièges organisés par Ramsay, qui en profite pour le torturer à nouveau. En particulier, Kyra tente de s'évader de Fort-Terreur avec Theon, qu'elle libère de sa cellule après avoir enivré leur geôlier. Mais cette pseudo évasion n'était qu'un traquenard, Ramsay Snow ayant mis les clefs des cellules à disposition de la jeune fille afin de se donner le plaisir de leur donner la chasse et de les ramener pour être punis[3]. Kyra meurt sous ses tortures, et une chienne du chenil de Ramsay porte dorénavant son nom[26].

Theon finit par être détruit tant mentalement que physiquement : son corps est brisé, mutilé et vieilli, il a perdu presque tous ses cheveux et est devenu faible et chétif[24]. Il ne se rappelle que de son nouveau nom, de la crainte terrible et de la soumission absolue que lui inspire le bâtard Bolton. Ce dernier envoie un jour Grand et Petit Walder le sortir de sa geôle pour l'amener lors d'un repas donné en l'honneur de deux seigneurs invités, que Theon ne reconnaît pas (il s'agit de lord Arnolf Karstark et d'Hother Omble), mais qui finissent, eux, par le reconnaître, non sans mal. Le bâtard Bolton l'informe alors de son futur mariage avec Arya Stark, « offerte » par son père, puis ordonne qu'il soit lavé et nourri[3], car il veut lui confier la mission d'obtenir la reddition des Fer-nés qui tiennent toujours la forteresse de Moat Cailin.

Sur les routes du Nord

Avec l'armée de lord Ramsay Bolton, Theon se rend donc à Moat Cailin, où il parvient, grâce au prestige de son ancien nom, à obtenir la reddition de ses occupants exténués et affamés, en leur assurant que lord Ramsay leur laissera la vie sauve (ce qui n'empêchera pas celui-ci de les écorcher et de les tuer tous après les avoir nourris). Pour récompenser son serviteur, le bâtard Bolton lui permet de ne pas retourner dans son oubliette et d'avoir de la nourriture ; il est cependant traité comme ses chiens, porte un collier et doit se battre avec eux pour se nourrir. Avec sa liberté retrouvée, Schlingue commence néanmoins à se souvenir de son ancienne vie, de qui il était avant qu'il ne soit capturé.

À Moat Cailin, Theon est témoin de l'arrivée depuis le sud de lord Roose Bolton avec sa femme et la future épouse de lord Ramsay, Arya Stark, en laquelle il reconnaît immédiatement Jeyne Poole, une ancienne amie de Sansa[24]. Le mariage devant être célébré à Winterfell, Theon est invité à chevaucher avec lord Roose Bolton, qui se montre aimable avec lui et lui raconte notamment l’histoire du Schlingue originel, les origines de Ramsay, ainsi que la raison liant ces deux hommes. Il lui raconte aussi comment Ramsay eut l’occasion de tuer Domeric Bolton, le fils unique et seul héritier de Fort-Terreur, obligeant son père à reconnaître son bâtard et à obtenir sa légitimation du roi Tommen[25].

Winterfell

À Winterfell, partiellement et hâtivement restauré, Schlingue est officiellement reconnu par lord Roose Bolton comme Theon Greyjoy, à qui il peut confier la charge d'accompagner la prétendue Arya Stark (en tant que plus proche parent encore vivant de la jeune fille) au bois sacré pour son mariage avec Ramsay Bolton. Theon se retrouve ensuite sollicité pour la cérémonie du coucher en emmenant la jeune mariée vers la chambre nuptiale. Ramsay – à son grand plaisir sadique – le force à se charger des préliminaires sur la jeune fille[27].

Pendant ce temps, des piqueuses accompagnant le barde Abel préparent l'évasion de Jeyne, persuadées de libérer la véritable Arya. Ayant convaincu Theon de les aider, elles s'introduisent grâce à lui dans la chambre de Jeyne sous prétexte de préparer son bain et la font sortir déguisée parmi elles. N'osant leur dévoiler l'identité de la jeune épousée, Theon participe à l'évasion et les accompagne jusqu'aux portes de Winterfell. Lorsque les gardes des portes sont tués, Jeyne se met à hurler de peur ce qui donne l'alarme et cause la mort de la plupart des sauvageonnes. C'est finalement Theon qui sauve Jeyne, en sautant avec elle du haut des murailles dans la neige[28]. Les deux évadés rejoignent ensuite le camp du roi Stannis grâce à Tycho Nestoris[29].

Dans TWOW

Icone book.pngCette section concerne un volume de la saga qui n'est pas encore paru en français. Elle est masquée afin d'éviter les spoilers.
Cliquez sur "Développer" si vous souhaitez en savoir plus.

Theon est retenu prisonnier par le roi Stannis Baratheon. Asha Greyjoy, sa sœur, demande au roi Stannis de l'épargner, ce que Stannis refuse, car cela lui ferait perdre le soutien des seigneurs du Nord. Alors, elle lui dit que s'il veut tuer l'assassin des fils d'Eddard Stark, il devrait le faire à la manière de ce dernier, de sa propre main et devant un arbre-cœur, plutôt que de le brûler vif en sacrifice à R'hllor.

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Theon Greyjoy est interprété par l'acteur Alfie Allen dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références

Notes

  1. Ce personnage est mentionné sous le nom de Bertha dans la version française. Il semble qu'il s'agisse d'une erreur de traduction de Jean Sola, Barth étant en fait le brasseur de Winterfell dont la femme a dépucelé Theon. Toutefois, la phrase en version originale peut-être ambiguë : « […], Barth the brewer's wife who'd been his first ».
  2. Soit probablement près de quatre cents hommes.

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 A Clash of Kings, Chapitre 51, Theon.
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 A Clash of Kings, Chapitre 67, Theon.
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 A Dance with Dragons, Chapitre 13, Schlingue.
  4. 4,0 et 4,1 A Game of Thrones, Chapitre 02, Bran.
  5. 5,0, 5,1 et 5,2 A Game of Thrones, Chapitre 15, Catelyn.
  6. 6,0, 6,1, 6,2, 6,3 et 6,4 A Game of Thrones, Chapitre 38, Bran.
  7. 7,0 et 7,1 A Game of Thrones, Chapitre 60, Catelyn.
  8. 8,0, 8,1 et 8,2 A Game of Thrones, Chapitre 72, Catelyn.
  9. 9,0, 9,1 et 9,2 A Game of Thrones, Chapitre 64, Catelyn.
  10. 10,0, 10,1 et 10,2 A Clash of Kings, Chapitre 25, Theon.
  11. 11,0, 11,1, 11,2, 11,3 et 11,4 A Clash of Kings, Chapitre 38, Theon.
  12. 12,0, 12,1, 12,2, 12,3 et 12,4 A Clash of Kings, Chapitre 12, Theon.
  13. So Spake Martin du 22 avril 2012 : (en) "Religions of Game of Thrones" sur westeros.org.
  14. A Dance with Dragons, Chapitre 43, La prise du roi.
  15. A Game of Thrones, Chapitre 56, Catelyn.
  16. 16,0 et 16,1 A Clash of Kings, Chapitre 56, Catelyn.
  17. A Clash of Kings, Chapitre 17, Bran.
  18. A Game of Thrones, Chapitre 08, Arya.
  19. 19,0 et 19,1 A Clash of Kings, Chapitre 08, Catelyn.
  20. A Clash of Kings, Chapitre 47, Bran.
  21. 21,0 et 21,1 A Clash of Kings, Chapitre 57, Theon.
  22. A Clash of Kings, Chapitre 55, Tyrion.
  23. A Dance with Dragons, Chapitre 29, Jon.
  24. 24,0, 24,1 et 24,2 A Dance with Dragons, Chapitre 21, Schlingue.
  25. 25,0 et 25,1 A Dance with Dragons, Chapitre 33, Schlingue.
  26. A Dance with Dragons, Chapitre 42, Le tourne-casaque .
  27. A Dance with Dragons, Chapitre 38, Le prince de Winterfell
  28. A Dance with Dragons, Chapitre 52, Theon
  29. A Dance with Dragons, Chapitre 63, Le sacrifice