AGOT 04 – Daenerys I

Forums Le Trône de Fer – la saga littéraire Au fil des pages AGOT 04 – Daenerys I

  • Ce sujet contient 73 réponses, 26 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Eridan, le il y a 1 mois et 1 semaine.
14 sujets de 61 à 74 (sur un total de 74)
  • Auteur
    Messages
  • #125354
    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 439

    Ben, c’est bien ce que je dis, on est d’accord. Drogo ne fait pas grand cas d’Illyrio par la suite, et Viserys se rend compte petit à petit qu’il s’est bien fait rouler…ce qui conduit à sa perte.

    Là à mon sens était le véritable but d’Illyrio. Mais voilà, la petite fille inoffensive et sans importance vendue s’est avérée un brin plus coriace.

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #125356
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 6052

    Enfin, il aurait pu les assassiner plus directement, ou bien avant, il ne l’a pas fait. Là, le pourquoi est intéressant. Ils étaient surveillés? Illyrio savait que Doran Martell avait conclut un pacte?

    On ne le répétera jamais assez : Varys et Illyrio ne savent pas pour le plan de Doran.

    Were Varys and Illyrio aware of the betrothal contract that Prince Doran and Ser Willem Darry had made? And why didn’t Darry or someone tell Viserys about this agreement before his death?

    To the first question: no. As to the second, Viserys was an immature child when it was decided, and he wasn’t ready for the information.

    Asshai.com Interview in Barcelona

    Et pour la raison qui ont poussé Varys et Illyrio à retarder la mort des héritiers Targaryen, il y a une autre explication, plus simple : Varys et Illyrio attendent juste le bon moment pour tuer les héritiers légitimes, et ce moment n’est pas encore arrivé. Il arrive au cours d’AGOT pour Daenerys : la tentative d’empoisonnement de Daenerys dans AGOT vient d’Illyrio et Varys, bien plus que de Robert. 😉 On le comprend à travers la discussion qu’ont Varys et Illyrio à proximité d’Arya : ils veulent bel et bien que les Dothraki interviennent dans le conflit.

    […] Nous n’en devons pas moins gagner du temps. La princesse est grosse. Le khal ne bougera pas avant la naissance de son fils. Vous les connaissez, ces barbares… […]
    S’il ne bouge en personne bientôt, peut-être sera-t-il trop tard, insista l’homme armé.

    A Game of Thrones, Chapitre 33, Arya

    Et « oh surprise surprenante !! » Juste après s’être dit qu’ils devaient faire en sorte que les Dothraki se bougent plus rapidement, que fait Varys ? (AGOT 34, Eddard VII, chapitre suivant celui de la conversation avec Illyrio.)
    Dès la séance suivante, il annonce au conseil restreint que Daenerys est enceinte, ce qui amène Robert à faire une annonce tonitruante : Daenerys et son enfant à naître doivent mourir et qui les tuera sera récompensé. Varys et Illyrio ont trouvé le moyen idéal pour mettre en branle Khal Drogo et son khalassar plus tôt que prévu : on attendra finalement pas la naissance de l’enfant pour que les Dothraki se mêlent au conflit, on va le tuer dans le sein de sa mère, et grâce à ça, Drogo (pour des questions d’honneur et de vengeance) va activer ses plans pour s’attaquer aux Sept Couronnes. La tentative échoue ? Pas grave, l’effet reste le même : Drogo s’est décidé, il va conquérir Westeros pour son fils.
    Le mariage Daenerys Drogo a donc bien pour but d’impliquer les Dothraki dans le conflit (d’autant que Varys et Illyrio expliquent bien à portée d’oreille d’Arya qu’il serait dommage que le conflit interne à Westeros éclate trop tôt, avant que les Dothraki soient prêts à attaquer). Et c’est redit dans ADWD, par les membres de la Compagnie Dorée. Illyrio comptait sur les Dothraki (et Viserys en pantin) pour s’emparer de Westeros :

    — Quel plan ? voulut savoir Tristan Rivers. Le plan du pansu ? Celui qui se métamorphose à chaque changement de lune ? C’était d’abord Viserys Targaryen qui devait se joindre à nous, soutenu par cinquante mille gueulards dothrakis. Puis, le Roi Gueux étant mort, ce devait être la soeur, une jeune reine enfant malléable qui se dirigeait vers Pentos avec trois dragons nouvellement éclos. Mais voilà que la garce se retrouve dans la baie des Serfs et laisse dans son sillage un chapelet de cités incendiées, et notre pansu décide que nous devrions aller à sa rencontre à Volantis. Maintenant, ce plan aussi est en ruine.

    A Dance with Dragons, Chapitre 25, Le seigneur perdu

    Illyrio n’annonce pas à la Compagnie Dorée qu’ils vont être rejoints par les Dothraki et Viserys juste pour le plaisir de passer pour un clown ensuite, après la mort de Viserys et l’éparpillement des Dothraki. Il s’agissait bien de son plan d’origine, celui qu’il développe dans AGOT (dont le but était déjà de permettre ensuite l’accession d’Aegon au Trône de Fer).

    Viserys, on le voit, est le cadet des soucis d’Illyrio et Varys. Au mieux, il servira de prétendant de paille pour servir la cause des Targaryen (et en fait, d’Aegon), au pire, il mourra prématurément et dans ce cas, qu’importe ! Un autre prétendant Targaryen sera utilisé à sa place, quitte à exposer Aegon plus tôt que prévu.
    Sans être impossible, sa mort auprès des Dothraki n’est pas du tout écrite. Elle reste assez imprévisible … Et de toute façon, Varys et Illyrio s’en cognent. Viserys n’est ni important, ni indispensable dans leur plan. Si ce n’est les Dothraki qui le tuent, ce sera son inexpérience sur le champ de bataille … ou le poison, si besoin.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années et 4 mois par R.Graymarch.

    "Si l'enfer est éternel, le paradis est un leurre !"

    #125382
    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 439

    Viserys est tout de même important. Légitimement il empêche Faegon de prendre le pouvoir. Le but de Varys et Illyrio n’est pas de revendiquer le meurtre de l’héritier légitime à la vue de tout le monde, politiquement cela serait intenable pour Faegon. Mais d’une façon ou d’une autre Viserys était condamné.

    Quant à Daenerys, c’est le grain de sable pas prévu dans leur plan. Ceci étant dit, la rallier est pour eux une sacrée opportunité depuis que les dragons sont nés. Effectivement ils ont bel et bien tenté de la supprimer (marchand de vin empoisonné), mais ça, c’était avant la naissance des dragons^^

    Et après tout, un héritier à Faegon pourrait aussi contribuer à la continuité de son règne. Les prétendants à Daenerys pourraient avoir du souci à se faire.

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #127407
    darkdoudou
    • Pas Trouillard
    • Posts : 733

    A la relecture, j’avais été surpris de voir à quel point Daenerys évalue bien les gens.

    Et tout comme Jon, j’ai l’impression qu’elle perd en qualité avec la suite du récit. Peut-être est-elle simplement plus habituée et donc plus prudente avec les gens comme Illyrio qu’avec les Brun Ben Prünh ?

    Je reviens sur vos impressions que je partage également à propos de Daenerys, Jon, mais aussi Tyrion, puis dans une moindre mesure Bran et Arya. Ce sont des PoV qui nous sont présentés très tôt et qui sont probablement amenés à être des personnages actifs jusqu’à ADOS, tous faisant partie d’un « scénario » initial de GRRM qui devait être plus court (3 livres il me semble?). Initialement GRRM prévoyait une arrivée plus rapide de Daenerys, et probablement une déferlante des Autres plus expéditive. Les livres ont évolué et ont pris de l’ampleur, à tel point que Daenerys c’est un peu l’Arlésienne : mais quand est-ce que tu arrives à Westeros??? C’est peut-être pour ça que ses qualités d’observation au début se sont émoussées : pour expliquer l’empêtrement à Meereen

    Après, si on cherche une explication uniquement interne à l’univers des livres –  en creusant dans la même direction que Samyrania  – Daenerys a 13 ans, Jon 14. Jusque là ils ont été surtout spectateurs passifs de leur vie. Très vite ils vont être amenés à diriger, décider, prendre des risques. Ils auront beaucoup moins de temps pour observer, car ils ne seront plus abrités derrière des figures paternelles ou des grands frères. Et ils vont faire des erreurs tous les deux. GRRM s’est aussi attaché à décrire aux lecteurs les conséquences de ces erreurs : le prix de l’expérience.

    C’est aussi une leçon pour nous lecteurs : il est facile de juger leurs actions, tranquillement assis dans nos fauteuils avec les livres suivants et toutes les analyses disponibles. Qu’aurions-nous fait à leur place, dans le feu de l’action? Probablement bien pire qu’eux, pour ma part.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années et 3 mois par darkdoudou.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années et 3 mois par darkdoudou.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années et 3 mois par darkdoudou. Raison: mise en forme citations
    #128545
    Aspics des sables
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1054

    Je continue à prendre du retard mais ne prends pas moins plaisir à vous lire (j’ai, entre autres, beaucoup aimé les remarques d’Eridan et Samyriana en lien avec Viserys) et à participer 😊

    (peut-être serais-je à jour pour le premier POV de Jaime, qui sait 😜 )

    Pendant que Ned se prépare à faire la fête avec son vieux copain Robert, Daenerys, elle, s’apprête à être vendue par son frère parce que tout leur a été retiré suite à la rébellion menée par ces derniers contre leur Maison. Bref, s’il fait froid dans le nord, il n’est pas forcément bon d’être au chaud dans la cité libre de Pentos.

    Dès le départ, on perçoit que c’est Illyrio qui fait vivre Viserys et Daenerys, ces derniers sont donc complètement dépendants de lui tant au niveau financier qu’au niveau protection et survie. On sait aussi que quelque chose se prépare puisque c’est la première fois que Daenerys bénéficie d’autant de luxe (alors même qu’elle est, avec Viserys, héritière au trône).  Elle ne s’y trompe d’ailleurs pas, du haut de ses 13 ans, demandant à son frère ce qu’il attend d’eux. Viserys, lui, est plus naïf puisqu’il pense que c’est parce qu’il est l’héritier au trône qu’il agit ainsi. A aucun moment, il est dans l’idée qu’il puisse se faire cou*llonner.

    Lors de la première lecture le comportement d’Illyrio choque dans le fait qu’il est celui qui organise la vente de Daenerys mais, n’ayant pas encore connaissance de l’existence d’Aegon, on ne perçoit pas le fait qu’il puisse avoir un autre dessein que vouloir aider Viserys à récupérer le trône en lui donnant les moyens humains et financiers. La relecture nous permet d’être moins crédule et ainsi imaginer que ça peut aussi être une manière de l’éloigner de ce dernier puisque les Dothrakis ont une phobie culturelle des eaux maritimes qu’ils refusent de franchir (wiki). Ils se foutent donc que Viserys soit roi un jour, n’ayant pas, pour objectif, d’aller sur Westeros (en tout cas, pas dans l’immédiat).

    Westeros dont ne peut se souvenir Daenerys – ayant quitté ce continent alors même qu’elle n’était qu’un nourrisson – mais dont le POV va cependant apporter aux lecteurs de nombreuses informations en particulier concernant les événements qui ont engendré la chute de sa Maison : la mort de Rhaegar suite à son combat avec Robert (pour l’amour d’une femme autre que la sienne), le sac de Port-Réal, la mort d’Elia et ses enfants, l’assassinat d’Aerys… Cela nous permet non seulement de faire le lien avec la fin du chapitre précédent mais aussi de percevoir le regard d’une personne qui en a vécu les conséquences alors même qu’elle venait de naitre. Daenerys a vécu, la plupart de sa jeune vie, dans un sentiment de traque et d’insécurité, Viserys lui laissant entendre que Robert leur avait envoyé des assassins pour les tuer. Je ne me souvenais plus de ser Willem Darry, je pensais qu’Illyrio avait pris sous sa coupe Daenerys et Viserys dès leur arrivée sur Essos (la série n’a pas aidé non plus), je suis donc heureuse que ce personnage ait été réhabilité par ma relecture car il a été, en sauvant les enfants d’Aerys, à la hauteur de son statut de chevalier. Il apparait comme le meilleur souvenir de Daenerys, cette dernière ayant aimé sa vie auprès de lui, simple mais bienveillante, à l’odeur sucrée du citronnier.

    Daenerys apparait pertinente dans l’analyse qu’elle fait d’autrui. Elle a, entre autres, bien perçu le fonctionnement d’Illyrio et, par là-même, la possibilité qu’il les trahisse si une meilleure offre se présente à lui. Or, maintenant, on sait qu’il y a un Targaryen bien mieux traité (et protégé) ailleurs. Le fait qu’elle n’ait jamais connu Westeros, ni la vie de princesse lui permet d’être ouverte à son environnement, elle ne vit pas dans le passé mais dans un présent impacté par ce dernier. En cela, elle est beaucoup plus mature que Viserys qui, lui, reste sur ce qu’il a perdu, n’ayant en tête que de récupérer, ce qu’il perçoit être son royaume. Quitte à vendre sa sœur pour y parvenir. Ce qui démontre déjà des troubles psychologiques. Il est d’ailleurs intéressant de le voir évoquer la sortie du dragon pour décrire la phase de décompensation. Ça peut aussi laisser entendre que les Targaryen sont tous susceptibles de tomber dans la folie. Reste à voir si, de son côté, Daenerys est en capacité de le maitriser.

    En attendant, il est terrible de voir Illyrio assurer que c’est le jour le plus heureux de sa vie parce qu’il a beau l’avoir habillée comme une princesse, il n’en reste pas moins qu’elle va être vendue comme une esclave, qui plus est à un khal dont le peuple est réputé pour être barbare. C’est d’autant plus douloureux pour elle que les Targaryen ont pour coutume de se marier entre frères et sœurs, difficile alors de comprendre et d’accepter que ce frère, dont elle était destinée, valide non seulement cette vente mais, en plus, lui met la pression en lui laissant entendre qu’elle sera responsable de son éventuel échec à reprendre le trône si elle ne fait pas ce qu’il faut. De quoi le vivre comme un véritable abandon.

    On ressent, à la lecture, le même malaise que Daenerys au sein de cette assistance où il n’y a que des inconnus, venus faire la connaissance de la future khaleesi. Tout comme elle, on ne va retenir que le nom de ser Jorah Mormont : nous parce qu’on le connait bien, elle parce que son statut de chevalier lui renvoie à ser Willem Darry, seule personne qui lui a démontré de la bienveillance. Illyrio renforce ce sentiment en mettant en avant le fait qu’il ait fait le choix de partir en exil pour fuir la sentence de Ned Stark, laissant entendre qu’il ne peut donc qu’être de leur côté. Sans compter qu’il peut être source de nombreuses informations et/ou conseils étant le seul représentant de leur pays natal.

    Enfin, arrive Drogo et on a juste envie de protéger ce p’tit bout de femme face à ce géant. Son désarroi est tel qu’elle préfère voir le dragon sortir de son frère que de se voir marier à ce dernier. Ce qui n’est pas rien quand on sait combien Viserys utilise cette peur pour la rendre docile à ses exigences. Si ce dernier est pris pour un crétin (il suffit de voir le regard moqueur d’Illyrio quand il évoque son futur combat contre l’usurpateur et le régicide), il ne l’est cependant pas suffisamment pour ne pas appréhender la rencontre avec Drogo. C’est peut-être aussi ce qui fait qu’il est aussi violent envers elle lorsqu’il la sent flancher. Il est d’autant plus terrible pour Daenerys de réaliser un tel sacrifice qu’elle se sent plus une enfant d’Essos que de Westeros, n’ayant jamais vécu sur ce continent. J’ai toujours pensé qu’elle finirait par y revenir (faut-il encore qu’elle le quitte 😅 ) et ce chapitre confirme encore plus ce ressenti.

    De ce POV de Daenerys, je retiens 4 choses :

    • Il n’y a pas que le nord qui se souvient, le dragon aussi, ça promet donc de belles retrouvailles
    • Un homme qui a des esclaves, alors même que c’est prohibé, ne peut rien proposer de bienveillant
    • Il n’est pas bon de se voir offrir des robes de luxe, mon homme en a donc été avisé (ce qui lui convient parfaitement 😁 )
    • Plus longue est la tresse, plus dur semble être la possibilité d’annuler la vente le mariage
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années et 3 mois par Aspics des sables.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années et 3 mois par Aspics des sables.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années et 3 mois par Aspics des sables.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années et 3 mois par Aspics des sables.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années et 3 mois par Aspics des sables.
    #135664
    Yfos
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1851

    Un petit détail qui m’a fait tiquer à la relecture est que, dans ce chapitre, Daenerys comme Viserys évoquent la mort d’Elia et de son fils:

    d’abord Daenerys

    « il arrivait qu’elle se représentât les supplications de la princesse Elia de Dorne quand, arrachant de son sein le fils de Rhaegar, on le massacrait sous ses yeux »

    puis Viserys

    « Les gens de Dorne brûlent de venger Elia et son fils »

    Sauf erreur de traduction (fils au lieu de enfants), aucun mot sur Rhaenys.

    Daenerys ayant appris l’histoire de sa famille de son frère, cela peut en dire long sur sa vision des princesses Targaryen, n’ayant pas d’existence propre, là uniquement pour être utiles à leur père/frère.

    A la relecture, ce chapitre me fait penser à celui où ses servantes habillent Sansa avant son mariage. Là aussi, elle prend un bain bouillant, à la sortie ses cheveux sont brossés et une servante lui dépose des touches de parfum. Toutes deux passent une robe d’un style inhabituel: de princesse pour Daenerys, de femme pour Sansa. Dans les deux cas, avant un mariage non désiré.

    Tyrion se montrera plus compatissant envers sa très jeune femme que Drogo.

     

    #135665
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 9996

     Princess Elia of Dorne pleading for mercy as Rhaegar’s heir was ripped from her breast and murdered before her eyes.

    Ici on a « heir » (héritier non genré mais on sait que c’est un garçon qui a la priorité) au lieu de fils

    The Dornishmen burn to avenge Elia and her children.

    Ici, c’est bien « children » (enfants) et non « son fils »

    A la relecture, ce chapitre me fait penser à celui où ses servantes habillent Sansa avant son mariage. Là aussi, elle prend un bain bouillant, à la sortie ses cheveux sont brossés et une servante lui dépose des touches de parfum. Toutes deux passent une robe d’un style inhabituel: de princesse pour Daenerys, de femme pour Sansa. Dans les deux cas, avant un mariage non désiré. Tyrion se montrera plus compatissant envers sa très jeune femme que Drogo.

    Je pense que Tyrion est une exception et qu’à sa place, l’immense majorité des nobles ouestriens n’auraient pas été si compatissants avec leur nouvelle épouse. Et l’immense majorité des mariages ne sont pas désirés par les époux (homme et femme), vu qu’on ne leur demande pas leur avis, on veut juste une alliance, un contrat entre deux familles.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    MJ par intérim de Les Prétendants d'Harrenhal (2024-), rejoignez-nous
    DOH : #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #135670
    Yfos
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1851

    Et l’immense majorité des mariages ne sont pas désirés par les époux (homme et femme), vu qu’on ne leur demande pas leur avis, on veut juste une alliance, un contrat entre deux familles.

    Le sort de Daenerys et Sansa est quand même particulièrement rude:

    La première doit épouser un inconnu et aller vivre avec son peuple dont elle ne connaît ni la langue, ni la culture. Parmi le peu qu’elle en a appris avant le mariage figure le fait qu’une noce que ne bénissent pas au moins trois morts leur paraît présager du pire.

    Sansa ne sait pas encore qu’elle doit épouser un Lannister après ce qu’elle a subit de leur part, même si ce n’est pas la sienne.

    Les deux donnent l’impression d’être parées en vue d’être conduites au sacrifice.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années par R.Graymarch.
    #150673
    Worgen Stone
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1505

    En quelle occasion est-elle donnée, cette petite réception ? Le sait-on ? Au moins deux des intervenants la comparent  à une réunion d’affaires, « Probablement que du commercial dans cette réunion » ai-je relevé, ce qui pourrait expliquer pourquoi Daenerys serait la seule femme présente, avec rien que du beau monde bien qu’y circulent également des « mercenaires et spadassins de Pentos » (lesquels peuvent cependant être des gradés ou présents pour la sécurité), j’aimerais bien savoir comment ser Jorah Mormont a réussi à se faire inviter ?

    R.Graymarch relève, et il n’est pas le seul, « à quel point Daenerys évalue bien les gens. »

    En conséquence, l’on peut se demander, à l’instar de la perspicace Daenerys : que fait ce « pauvre exilé » (comme il se définit lui-même quand il offre ses présents de noces) de Mormont dans cette réception pleine d’hôtes de marque ?

    Le titre du dernier frappa Daenerys : « Un chevalier ?
    — Rien moins. » Illyrio sourit dans sa barbe. « Oint des sept huiles par le Grand Septon en personne.
    — Que fait-il donc ici ? s’étonna-t-elle maladroitement.
    — L’Usurpateur voulait sa tête. Pour la faute dérisoire d’avoir vendu quelques maraudeurs à un marchand d’esclaves de Tyrosh au lieu de les verser dans la Garde de Nuit.

    Illyrio élude, me semble-t-il.

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par Worgen Stone. Raison: mise en forme
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par Worgen Stone.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par R.Graymarch.
    #150692
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 9996

    En quelle occasion est-elle donnée, cette petite réception ? Le sait-on ? Au moins deux des intervenants la comparent à une réunion d’affaires

    Un mariage c’est un contrat et au vu de ce que veut chaque partie ici (une armée pour Viserys, une princesse targaryenne pour Drogo), ça parait assez normal qu’on se rencontre avant pour voir si la partie d’en face a bien ce qu’on recherche.

    En conséquence, l’on peut se demander, à l’instar de la perspicace Daenerys : que fait ce « pauvre exilé » (comme il se définit lui-même quand il offre ses présents de noces) de Mormont dans cette réception pleine d’hôtes de marque ?

    Jorah ? Le mec qui espionne pour le compte du conseil restreint, via Varys le pote d’Illyrio qui lui-même organise le mariage ? J’ai comme une idée 🙂

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    MJ par intérim de Les Prétendants d'Harrenhal (2024-), rejoignez-nous
    DOH : #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #150715
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2848

    Le mariage de Dany n’est qu’affaire de politique et de commerce. C’est de toute façon, c’est le cas pour tout mariage à ce niveau, mais dans notre univers. Dans le cas présent, ça l’est encore plus car Illyrio est en affaires avec Khal Drogo depuis longtemps, selon le mode spécial de faire des Dothrakis. Ils s’invitent dans une Cité libre aux frais de celle-ci, sinon ils la pillent et la brûlent. En échange, ils écoulent les esclaves et les biens pillés ailleurs auprès de ceux qui les ont accueillis. C’est ce que fait Illyrio aux yeux de tout le monde, il se met dans la poche le khal le plus puissant en mettant à disposition un palais inspiré de Valryia et offre une princesse valyrienne, car Drogo est fan. Ca lui coûte un bras, mais en retour, il obtient les avantages d’échanger des biens avec le khalasar le plus gros du moment. Qui plus est, en étant en bon termes, Illyrio peut manipuler les contrats de vente en sachant à l’avance quelle sera l’origine des « produits » qui inonderont le marché ou en ayant le monopole dessus (le capitalisme n’a rien inventé, c’est vieux comme le monde). Aux yeux de tout le monde, c’est ce qui se passe à Pentos. Il tisse des liens commerciaux avec des partenaires, noue des alliances politiques pour Pentos, etc. Et en coulisse, il organise l’invasion de Westeros et le retour de FAegon.  Et là, on peut se poser des questions, notamment sur la présence d’un émissaire de Tyrosh, frère de l’archonte actuel,  Tyrosh ayant été impliquée dans des magouilles Feunoyr par le passé.

    La présence de Mormont s’explique aussi par le côté mondain, un exilé oustrien à ce mariage, c’est aussi « jet-set » que Jalabhar Xho ou Dontos Hollard à Port-Réal. En apparence pour les convives, car le lecteur sait que la présence de Mormont n’est pas innocente, mais ça, Illyrio ne peut pas le dévoiler à Dany.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par R.Graymarch.
    #150730
    Worgen Stone
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1505

    Merci pour vos réactions.

    La présence de Mormont s’explique aussi par le côté mondain, un exilé oustrien à ce mariage, c’est aussi « jet-set » que Jalabhar Xho ou Dontos Hollard à Port-Réal. En apparence pour les convives, car le lecteur sait que la présence de Mormont n’est pas innocente, mais ça, Illyrio ne peut pas le dévoiler à Dany.

    Jalabhar Xho est un prince des Iles d’Eté, Jorah un criminel endetté qui n’est même plus Lord : on lui a retiré l’Ile aux Ours.

    Je serais d’accord dans le cas où Illyrio serait l’organisateur, dans ce cas il invite qui il veut MAIS bien que vous ayez tous les deux l’air sûrs de vous et je veux bien vous croire, je ne sais pas d’où vous tirez que le palais appartient à Illyrio ni que c’est lui qui organise. Je viens de ré-écouter le chapitre et ce que j’en comprends c’est que c’est Drogo qui organise une petite party (on nous donne à penser que c’est lui qui gère la sécurité avec l’Immaculé à l’entrée d’ailleurs), mais aucune idée du pourquoi ;

    En tout cas, ça se passe dans sa résidence secondaire, on n’est pas chez Mopatis :

    « Il faisait une nuit de poix quand le cortège s’ébranla. » « Surmontée de neuf tours, la résidence de Drogo dressait au bord de la baie ses hautes murailles de brique envahies de lierre livide. Les patrices de Pentos, expliqua Illyrio, l’avaient offerte au khal »(Daenerys IV) – « Voulant être au milieu des siens, le khal avait prêté jusqu’au jour des noces sa résidence aux princes exilés.  » (Daenerys XII)

    Bien qu’effectivement on puisse se demander pourquoi des Nomades auraient l’usage d’une résidence secondaire et à ceux qui diraient « voire primaire » je brandirais les propos de la servante qui baigne Daenerys « son palais de Vaes Dothrak comporte deux cents pièces dont les portes sont d’argent massif » (on sait qu’elle exagère mais pas qu’elle invente me semble-t-il).

    Un mariage c’est un contrat et au vu de ce que veut chaque partie ici (une armée pour Viserys, une princesse targaryenne pour Drogo), ça parait assez normal qu’on se rencontre avant pour voir si la partie d’en face a bien ce qu’on recherche.

    En effet, mais je ne vois pas pourquoi le faire dans les conditions décrites.

    Donc, on ne sait pas vraiment chez qui on est, ni qui organise ni pourquoi parce que qu’à mon avis l’objectif n’est pas de présenter la jeune fille à son futur époux. Dans la série, oui, mais pas ici.

    J’aurais plus tendance à penser que c’est une réception donnée en même temps que le Palais par les Patrices de Pentos – dont fait effectivement partie Mopatis – en l’honneur du Khal pour s’assurer de son amitié.  Les combattants (mercenaires, spadassins et Mormont) sont là pour la sécurité, mais celle de Pentos, et j’ai l’impression que si négociation il y a, c’est effectivement un échange du genre « Pentos vous couvre de cadeaux : un palace et une princesse targaryenne (que je vous ai amenée, je tiens mes promesses) » et en contrepartie Pentos ne sera pas attaquée.

    Je ne suis pas d’accord sur le fait que Drogo serait spécialement fan du look Valyrien. A mon avis, c’est plutôt une histoire de prophétie (l »Etalon qui montera le monde » est certainement issu d’un croisement bien spécifique au même titre que le fils de Rhaegar) ; sinon je ne vois pas pourquoi Drogo se serait « gardé » pour Daenerys. Il a trente ans et il y a tout un folklore autour du mariage.  S’il voulait juste s’offrir une Valyrienne, il doit avoir l’embarras du choix dans son cheptel (je me réfère au champ lexical des Dothrakis quand ils massacrent les Agnelets) et même des Lysiennes formées aux sept soupirs, une méthode qui n’est hélas décrite nulle part, qui ont ce look si spécifique ou presque.

    Non, il veut une épouse et même plus : il veut la mère de l’Etalon de la prophétie.  Ce qui explique d’ailleurs un trait qui a usé beaucoup de touches de clavier :

    Légèrement déhanché, un poing sur la garde de l’épée prêtée par Illyrio, il reprit : « Puis êtes-vous sûr que Khal Drogo les aime aussi jeunes ?

    A mon avis, ça n’a pas vraiment d’importance. Drogo a son cahier des charges : une femme capable d’enfanter, issue de l’Antique Valyria et de sang royal. Et Mopatis la lui amène non pas pour la présenter, mais pour qu’il puisse constater de visu que les conditions sont bien remplies.

    Du moment qu’elle a ses règles, il la trouvera à son gré, je me tue a vous le répéter. Regardez-la. Cette blondeur d’or et d’argent, ces yeux violets…, mais c’est le sang même de l’antique Valyria, là, aucun doute, aucun… Et si haut parage : fille du précédent roi, sœur de l’actuel…, allons donc ! comment notre Drogo n’en serait-il pas transporté ?

    A la relecture, je note d’ailleurs qu’il n’y a que Daenerys qui parle de « la fête de Khal Drogo ».  Ca n’a pas l’air très festif : pas de mention de nourriture ou de boisson, et nous savons même qu’il n’y a pas la moindre servante puisque Daenerys est la seule femme présente.

    Je note encore au passage qu’Illyrio, qui est si généreux et offre pas mal de trucs à tout un chacun, prête l’épée à Viserys. Elle ne lui appartient pas. Et nous savons tous ce qu’offrir son épée à un roi ou un seigneur signifie.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 3 mois par R.Graymarch.
    #150740
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2848

    Il faut apprendre à voir les détails. Drogo n’organise pas son mariage, ne met pas plus que nécessaire les pieds en ville, n’utilise pas de garde Immaculé, c’est Illyrio (j’imagine assez bien Khal Drogo dans l’émission de mariages de TF1, choisissant la déco et la pièce montée ). Déjà on voit qu’il est maître de cérémonie, et Dany le confirme dans le chapitre concerné quand elle reçoit les œufs, disant qu’Illyrio est sympa mais s’est bien gavé au passage avec une fortune en chevaux et en esclaves reçue de la part du khal pour ses bons offices. Bons offices qui ont été arrangés au préalable.

    Le premier des patrices de Pentos, c’est Illyrio. Ce sont des partenaires en affaires, mais Illyrio est le marchand le plus influent de la région, et même d’autres Cités libres (il contrôle plus ou loins un des trois triarques de Volantis). Il utilise les patrices et le prince de la ville comme associés et comme façade, comme tout bon « mafieux » ou comploteur. C’est plutôt logique de ne pas mettre une grosse pancarte « Financé par Illyrio Mopatis » si les Dothrakis doivent envahir Westeros… Et ses collègues ont tout intérêt à le suivre (même s’ils n’ontdans doute pas trop le.choix, tout indique qu’Illyrio n’a pas totalement abandonné son système, il a sûrement des dossiers sur eux et n’hésitera pas à les faire disparaître), ils y gagnent aussi au passage.

    Drogo est évidemment intéressé par la Valyria des seigneurs-dragons, pas par des descendants de cordonniers ou pêcheurs de sardines valyriens. C’est aussi induit par la déco et ses centres d’intérêt. Des purs Valyriens, on n’en trouve pas partout. Y a guère que dans l’Ancien sang de Volantis, et encore, c’est moins classe qu’une Targaryenne. Il n’a donc pas vraiment le choix pour trouver une épouse à la mesure de ses ambitions qui sont effectivement de régner  sur une grande partie d’Essos, ce qui nécessite une épouse  qui puisse faire oublier à son peuple ses origines étrangères et aussi être utilisée pour la prophétie. Il ne peut juste pas se prendre une esclave aux cheveux et aux yeux valyriens…

    Jorah reste un noble aux yeux des Pentoshis, pour qui on ne perd pas son rang pour avoir vendu deux-trois gueux. Mais ce n’est pas le souci, c’est juste un personnage exotique pour Pentos et qui colle bien à la mariée. Y a des courtisans inutiles dans toutes les cours et réceptions, façon Dontos Hollard, Xho et cie, et là, Jorah est pile dans le thème, normal donc que personne ne s’interroge sur sa présence.

    #200364
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 6052

    Je viens seulement de réaliser : c’est dans ce chapitre qu’on entend parler pour la première fois de « prêtres rouges » , du « Maître de la Lumière » et de leur prophéties fort fiables … mais comme souvent, la traduction rend ce détail difficilement perceptible !

    « May the Lord of Light shower you with blessings on this most fortunate day, Princess Daenerys, » the magister said as he took her hand.
    « Puisse le Seigneur de Lumière, débita-t-il en lui prenant la main, faire pleuvoir ses bénédictions sur votre personne, en ce jour entre tous heureux, princesse Daenerys ! »

    […]

    « It is not that we fear these barbarians, » Illyrio would explain with a smile. « The Lord of Light would hold our city walls against a million Dothraki, or so the red priests promise … yet why take chances, when their friendship comes so cheap? »
    « Non que nous redoutions ces barbares, sourit-il d’un air fin, le Seigneur de Lumière préserverait nos murs contre un million de Dothrakis, du moins si j’en crois nos prêtres…, mais à quoi bon prendre des risques ? leur amitié, nous l’avons à si bon compte ! »

    "Si l'enfer est éternel, le paradis est un leurre !"

14 sujets de 61 à 74 (sur un total de 74)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.