AGOT 05 – Eddard I

  • Ce sujet contient 65 réponses, 23 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Liloo75, le il y a 2 mois.
6 sujets de 61 à 66 (sur un total de 66)
  • Auteur
    Messages
  • #143852
    La patate tartinée
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 47

    J’avais souvenir que dans l’encyclopédie il était dit que Lyanna était assez masculine. Je suis pas sûr que cela corresponde à l’idéal de Robert  ce qui m’incite à penser qu’ils ne s’étaient pas connus avant le tournoi.

    Mais est ce qu’on sait si Lyanna fréquentait Rhaegar avant ?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 12 mois par R.Graymarch.

    Patate 1er du nom, de la maison Patatheon, Crapatos (traduction de la langue des patate : roi patate) des Patates, des Pommes de terre et des Kiwis, Souverain des trois royaumes, protecteur des pommes et des fruits et légumes patatiques, prophète de la Sainte Patate, Grand Patator du patatéisme et fils de Potatoes III Patatheon et de Patata Patatark. La Patate sacrée coprésident de la F.D.P.D.F. (Fédération des Patates de France), aussi appelé la patate tartinée, la patate ou la patate absolue.

    #143855
    Ser Aemon Belaerys
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 886

    Normalement aucun contact entre Lyanna et Rhaegar avant le tournoi d’Harrenhal puisqu’ils sont censés vivre ailleurs, à Winterfell pour elle et à Port Real pour lui.

    -"Comment veux-tu mourir, Tyrion, fils de Tywin ?"
    - "Dans mon lit, à l’âge de 80 ans, le ventre plein de vin et ma queue dans la bouche d’une pute. "

    #143857
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4485

    J’avais souvenir que dans l’encyclopédie il était dit que Lyanna était assez masculine.

    Elle a des caractéristiques qui la rapprochent énormément d’Arya, et qui sont généralement associées aux hommes : sa passion pour l’équitation ou le fait qu’elle s’entraîne secrètement aux armes avec Benjen dans le bois sacré, par exemple.

    Je suis pas sûr que cela corresponde à l’idéal de Robert ce qui m’incite à penser qu’ils ne s’étaient pas connus avant le tournoi.

    Ils se sont bien rencontrés avant le tournoi, on s’en rend compte dans les chapitres suivants (Eddard IX). Par contre, il semble effectivement que Robert ne connaisse pas bien Lyanna (Eddard VII). Il chérit juste l’image qu’il s’est construite d’elle au fil des années et il rumine aussi son honneur bafoué. Il regrette aussi ce qu’il n’a pu avoir, se faisant une image idyllique de ce qu’aurait pu être sa relation avec Lyanna, alors qu’il morfle dans sa relation avec Cersei.

    Lyanna ne correspond effectivement pas à l’idéal de Robert, même s’il essaie de s’en convaincre … Toutefois, son idéal se joue moins entre « masculin ou féminin » à mon avis que dans la manière dont les gens interagissent avec lui : ce qu’il n’aime pas chez Cersei, c’est l’image de lui qu’elle lui renvoie. Ce qu’il cherche chez les autres, c’est à « être aimé et apprécié » .

    Mais est ce qu’on sait si Lyanna fréquentait Rhaegar avant ?

    Pas d’info dessus, mais a priori, peu de chance : Rhaegar a surtout vécu dans les terres de la Couronne, Lyanna surtout à Winterfell et dans le Nord. On n’a aucune preuve de rencontre entre eux avant ça.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 12 mois par Eridan.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 12 mois par R.Graymarch.
    #143862
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2303

    Le wiki insiste d’ailleurs sur le caractère: forte, opiniâtre, impulsive. Des caractéristiques morales associées (à tort évidemment) davantage aux hommes qu’aux femmes par les protagonistes, sans compter le cheval é l’escrime. Quand Eddard compare Arya à Lyanna, il le fait sur ce plan. Arya lui dit que tout le monde s’accordait à dire que sa tante était belle, chose qu’on a jamais dit d’elle.

    En effet, Lyanna est décrite comme ayant un charme fou et belle au-dehors et dure comme fer au-dedans, chose que Robert n’avait pas pu constater, la connaissant mal. Bref, c’est exactement l’inverse, Lyanna avait tout pour plaire au premier regard à un Robert et tout pour lui mener la vie dur par la suite. Elle avait aussi sans doute tout pour plaire à un Rhaegar au-delà des apparences.

    #159808
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4485

    By ancient custom an iron longsword had been laid across the lap of each who had been Lord of Winterfell, to keep the vengeful spirits in their crypts.
    La tradition voulait que tous ceux d’entre eux qui avaient porté le titre de Winterfell aient en travers de leurs genoux une épée de fer censée maintenir dans la crypte les esprits vindicatifs.

    Ce passage m’intéresse tout particulièrement. Chaque maison a ses propres traditions funéraires Les traditions des Stark, nous a-t-on dit plus tôt, sont anciennes, héritées des Premiers Hommes, qui les ont eux-mêmes récupérées plus ou moins des enfants de la forêt. Est-ce que cette tradition-là dérive d’une vieille coutume des enfants ? Est-ce que c’est important ? Peut-être …

    Ce que je trouve particulièrement significatif et important, c’est la justification donnée par Eddard : les épées servent à maintenir les esprits vengeurs dans leur tombeaux. On ne donne pas une arme au défunt pour qu’il se défende des éventuels dangers rencontrés dans l’au-delà, au contraire, on place une épée pour les empêcher de quitter leur tombeau … Des morts-vengeurs qui se relèvent, ça rappelle quand même un peu les spectres relevés par les Autres. Je me demande donc s’il n’y a pas à l’origine de cette coutume un rituel des enfants de la forêt, qui placeraient des armes (sûrement en obsidienne) pour empêcher les morts de se relever.

    Si c’était avéré, ça poserait un problème inquiétant du côté des cryptes de Winterfell : déjà, le rituel semble dévoyé. Je doute que les armes en fer ait le même pouvoir que des armes en obsidienne / verredragon / acier valyrien. Et surtout, on peut redouter les tombes qui ont perdu leurs épées … On peut se demander comme Eddard qu’est-ce qui retient désormais les esprits vengeurs ? (Vous me direz, si le temps a réduit les épées en poussière, la décomposition et les vers ont dû en faire autant des corps … Reste les plus récents : Lyanna, qui n’a pas d’épée, Rickard et Brandon qui perdront les leurs dans la prochaine intégrale. On leur souhaite de continuer à reposer en paix ; le contraire serait trop horrible.)

    Je viens de me rendre compte d’un détail : les épées mortuaires des Stark vont bien servir symboliquement à « maintenir les esprits vengeurs dans la crypte » , ou en tout cas, à faire en sorte que les morts-vivants restent morts. Dans ACOK, Bran et ses compagnons s’emparent de trois de ces épées et on sait qu’Hodor a gardé la sienne dans ADWD, et s’en sert notamment pour repousser les spectres. Cette épée accomplit donc bien son office.

    #159822
    Liloo75
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2254

    Depuis le début de la relecture, et en particulier lorsque j’ai commencé à commenter les chapitres d’Arya (AGOT 33 – Arya III et AGOT 51 – Arya IV), j’ai eu le sentiment que dans les cryptes de Winterfell ne se trouvaient pas que des épées de fer.

    Dans le chapitre III, Arya traverse les catacombes du Donjon rouge, à la poursuite de Balerion, le chat noir. Elle tombe sur les crânes de dragons. L’un d’entre eux a une dent noire, pointue, comme le serait « un poignard forgé dans un morceau de nuit ».

    Cette dent noire m’avait fait penser à une épée en acierdragon. Et où pourrait-on trouver des épées destinées à repousser les spectres ? Dans quels sous-sols ? Hé bien dans les cryptes de Winterfell !

    Le parallèle entre le Donjon rouge et Winterfell est plus évident dans le chapitre suivant (Arya IV). Arya est obligée de repasser par les catacombes afin d’échapper aux Lannister qui sont en train de massacrer les hommes des Stark. A la fin du chapitre, elle se remémore la farce préparée par Jon et Robb dans les cryptes de Winterfell et destinée à effrayer leurs puînés. Jon s’était maculé le visage de farine et était sorti d’une tombe tel un spectre. Un dragon dans les sous-sols…

    Depuis, je reste persuadée qu’Arya est destinée à retourner à Winterfell et à y dénicher des épées capables de repousser les spectres. Et peut-être à les apporter dans un autre château, tout près du Mur. Là où les hommes qui protègent les royaumes des humains en auront le plus besoin…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par Liloo75.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par Liloo75.

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

6 sujets de 61 à 66 (sur un total de 66)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.