[Théorie d'Avril] Catelyn, The Princess of Dragonfish

Forums Le Trône de Fer – la saga littéraire Au fil des pages [Théorie d'Avril] Catelyn, The Princess of Dragonfish

  • Ce sujet contient 30 réponses, 19 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Lapin rouge, le il y a 4 mois et 1 semaine.
30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 31)
  • Auteur
    Messages
  • #131555
    Lady
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 134

    Catelyn,

    The Princess of Dragonfish

    Ou la truite qui devait être un Dragon

     

    Lors de la relecture du chapitre AGOT19, Catelyn IV, j’ai constaté quelques indices qui m’ont interpellée. D’abord dubitative, j’ai poussé un peu plus loin ma lecture afin d’écarter tout doute et j’ai finalement été surprise de découvrir que les indices concordent. J’ai décidé de ne pas m’appesantir sur le chapitre, mais plutôt d’aller plus loin dans ma réflexion afin de mettre en lumière une toute nouvelle théorie, qui expliquerait beaucoup de choses.

     

    Arrivée dans la cité des Dragons (AGOT, Catelyn IV.)

    En partant de ce chapitre, il y a plusieurs éléments qui me font penser que les origines de Catelyn ne sont pas celles que nous croyons.

    Catelyn est le premier personnage de AGOT à atteindre Port-Réal et elle arrive par la mer. Au détour d’une phrase, on apprend que La Cavalière des Tornades, la galère dans laquelle elle a embarqué passe au large de Peyredragon.

    la tempête qui les surprit au large de Peyredragon

    Or un peu plus loin dans le chapitre, Catelyn nous apprend qu’Aegon le Conquérant a commencé sa Conquête des Sept Couronnes à Port-Réal en partant de Peyredragon. Catelyn prend donc le même chemin que le premier roi Targaryen.

    Et c’est en ces lieux qu’appareillant de Peyredragon vint débarquer Aegon le Conquérant, puis qu’il bâtit sommairement, de glaise et de bois, sa première redoute.

    Port-Réal respire les Seigneurs des Dragons. La ville est coincée entre les trois collines qui portent le nom d’Aegon et de ses sœurs-épouses Visenya et Rhaenys. On y retrouve des monuments symboliques targaryens comme le Septuaire de Baelor et Fossedragon. Et enfin elle est surplombée par le Donjon Rouge commandé par Aegon et achevé par son fils Maegor.

    C’est au travers des yeux de Catelyn que nous découvrons cette citée, symbole de la puissance de la dynastie Targaryen et voici comment est décrit le bateau qui la transporte :

    Semblable à une libellule, avec ses rames qui se levaient et s’abaissaient dans un bel ensemble, la galère fendait cependant vivement les flots.

    La libellule, Dragonfly en anglais, est associée à un personnage historique : Duncan Targaryen le fils aîné d’Aegon V, qui renonça au trône de fer par amour pour Jenny de Vieilles-pierres. Tous ces indices, me font penser que Catelyn Tully Stark est en fait Catelyn Targaryen, fille de Duncan Targaryen et Jenny de Vieillepierres.

    Le bâteau, la Cavalière des Tornades, évoque doublement Catelyn : non-seulement, elle est comparée à une libellule, ce qui nous donne un indice sur les origines de Catelyn, mais en plus, son nom évoque littéralement Catelyn : elle a “survolé la tornade” lors de la rébellion de Robert, puisque Catelyn n’a pas été inquiétée tout en étant un instrument. Son mariage avec Eddard Stark scellant l’alliance entre Hoster Tully et les rebelles.

    De plus Catelyn suit symboliquement le même chemin que son ancêtre Aegon : de Peyredragon, elle atteint Port-Réal. Se pourrait-il qu’elle soit amenée à réaliser le même exploit que lui : réunir les Sept Couronnes en mettent fin à la guerre civile ?

    Le passage par Vieilles-Pierres (ASOS, Catelyn V.)

    Un autre chapitre évoque assez clairement les origines de Catelyn : alors que Robb et elle doivent se rendre aux Jumeaux pour le mariage d’Edmure avec Roslin Frey, le cortège royal s’arrête à Vieilles-Pierres pour la nuit. Apparemment, il ne s’agit que d’une vieille forteresse en ruine. Au centre de ce qui avait dû être la cour du château, se trouve un sarcophage sculpté, à demi enfoui sous la végétation. Le couvercle est orné de l’effigie du défunt dont le visage est presque entièrement effacé par les intempéries. Il y a dans ce lieu une atmosphère de secret et de non-dit.

    Lors d’une discussion avec son fils, Catelyn se rappelle un précédent passage dans ces ruines.

    « Ce château porte un nom ? demanda-t-il posément quand elle l’eut rejoint.

    – « Vieilles-Pierres » était celui que lui donnaient tous les gens d’ici quand j’étais enfant, mais sans doute en avait-il un autre à l’époque où il était encore une résidence royale. » En route avec Père pour Salvemer, elle avait un jour campé dans ces mêmes lieux. Petyr aussi, tiens, se trouvait des nôtres…

    « Il existe une chanson, se rappela-t-il, où il est question d’une Jenny de Vieilles-Pierres et de fleurs dans les cheveux.

    – Nous finissons tous par n’être que des chansons. Les chanceux, du moins. » Elle avait joué à être Jenny, ce jour-là, s’était même tressé les cheveux de fleurs. Et Petyr avait prétendu être son prince des Libellules. Elle…, douze ans tout au plus, lui guère qu’un gamin.

    ASOS, Catelyn V.

    Dans le cadre d’un jeu, Catelyn s’est transformée un instant en Jenny de Vieilles-Pierre et sans le vouloir a reproduit son histoire familiale.

    Au cours de leur discussion, Robb en vient à parler de sa succession. Il s’inquiète de laisser son royaume sans héritier. Si le lecteur, comme Robb se focalise sur le royaume du Nord et du Conflans et sur Jon Snow, cette discussion n’est-elle pas un moyen de nous intéresser à une autre héritière d’un royaume bien plus vaste ?

    Est-ce d’ailleurs innocent si Catelyn évoque les droits des sœurs de Robb ? Cette discussion autour de l’héritage nous rappelle que les filles entrent elle aussi dans la ligne de succession et sont plus légitimes que des cousins lointains ou des fils bâtards.

    “Et tes soeurs, y as-tu songé ? Que fais-tu de leurs droits ?”

    ASOS, Catelyn V.

    C’est une évocation inconsciente de sa propre situation : même si elle n’est pas sœur de roi, elle en est la petite-fille ; bien qu’étant une femme, elle est elle-aussi une descendante Targaryen sur laquelle il va falloir compter.

    Le lien entre Jenny et les Tully

    Le lien entre Jenny et Catelyn étant admis, il faut dès lors chercher à comprendre : Comment la fille de Duncan et Jenny a-t-elle pu se retrouver parmi les Tully, à endosser l’identité de la fille aînée et légitime de lord Hoster ?

    Alors que Catelyn prend soin de son père mourant dans ASOS, elle pense qu’il ne la reconnait pas car Hoster ne cesse d’appeler une certaine « Chanvrine », mais s’il ne la reconnaît pas en tant que Catelyn peut être retrouve-t-il une autre femme en elle. Certains pensent qu’il appelle Lysa … Je vois une autre explication.

    Jenny devait être une proche de Hoster. Sans doute pas une sœur légitime, mais on peut parfaitement penser à une bâtarde, ce qui expliquerait le scandale autour de son mariage avec Duncan et ses origines, réputées roturière. En toile de fond, Duncan des Libellules et Jenny de Vieilles-pierres rejouent en fait eux-mêmes l’amour interdit de Jacaerys Velaryon et Sara Snow. Et Hoster ne serait pas le premier seigneur à prétendre être le père de l’enfant d’une sœur aimée.

    Quoi qu’il en soit, Hoster a un lien particulier avec Jenny, puisqu’il lui consacre ses dernières paroles :

    – Pardonne-moi… le sang… oh, s’il te plaît… Chanvrine… » […] « Des enfants, tu en auras d’autres… – mignons – et légitimes. »

    ASOS, Catelyn I.

    En vo, “Chanvrine” se dit Tansy ce qui est assez proche de Jenny. C’est en tout cas le nom d’une fleur, car quand il en entend parler, le mestre dit à Catelyn :

    « Il réclamait une femme, dit Cat. Une certaine Chanvrine.

    – Chanvrine ?» Le mestre la regarda d’un air ahuri. « […] Je puis faire des recherches, si vous le souhaitez. Utherydes Van serait sûrement au courant, si cette personne avait jamais servi ici. Vous avez dit Chanvrine ? Les petites gens affublent souvent leurs filles de noms d’herbes ou de fleurs. »

    ASOS, Catelyn I.

    Et justement, on apprend que dans la chanson, Jenny porte des fleurs dans ses cheveux. D’ici à ce que ces fleurs soient de la chanvrine ! Et si les petites gens affublent leurs enfants de noms d’herbes ou de fleurs, ça consolide l’idée que Jenny devait être une bâtarde Tully.

    En entendant ses bribes de phrases de la bouche de son père malade, Catelyn ne peut s’empêcher d’y chercher une interprétation et craint un instant que son père ait engendré un bâtard.

    Elle eut tout à coup l’impression de n’avoir pas du tout connu son père.

    ASOS, Catelyn I.

    Sans le savoir, Catelyn a raison car elle n’a effectivement jamais rencontré son vrai père.

    Un autre détail éveille les soupçons : l’éducation reçue par Catelyn. Lorsqu’on compare Catelyn avec Edmure et Lysa, on constate qu’elle est la plus réfléchie des trois. Sa mère étant morte lorsqu’elle était très jeune elle est devenue la dame de Vivesaigue très tôt. Mais peut-être qu’Hoster Tully s’est appliqué dans l’éducation de sa “fille” ainée parce qu’il savait qu’elle avait un grand destin.

    J’ai toujours fait mon devoir, songeait-elle. De là venait peut-être la prédilection que lui avait invariablement marquée Père. La mort au berceau de ses deux frères aînés avait fait d’elle, jusqu’à la naissance d’Edmure, autant le fils que la fille de lord Hoster. Et, après la disparition de Mère, le rôle de dame de Vivesaigues lui était échu, qu’elle avait assumé de même. Enfin, lorsque Père l’avait promise à Brandon Stark, elle avait exprimé toute la gratitude que méritait le choix d’un parti si brillant.

    ACOK, Catelyn IV.

    Pourtant Hoster tient sa fille si prometteuse éloignée de la cour et de la famille royale. Les Tully sont en effet, les grands absents du tournoi d’Harrenhal pourtant organisé par un de leurs vassaux.

    Pourquoi l’a-t-il caché ? Parce que l’amour de Jenny et Duncan était impossible et parce qu’un enfant de cette lignée était un risque pour la lignée royale et une offense (tant pour les Targaryen à l’époque, que pour les Baratheon désormais) qui risquait de faire replonger le royaume dans la guerre. Barristan nous apprend que l’amour de Jenny et Duncan a déjà causé de nombreuses morts :

    Le Prince des Libellules aimait tant Jenny de Vieilles-Pierres qu’il a écarté une couronne, et que Westeros a payé la dot en cadavres.

    ADWD, le Briseur de roi.

    Le mariage nordien : la réunion de la glace et du feu

    Catelyn a un rôle secret à jouer dans l’avenir du monde, mais du coup, lequel ?

    On remarque qu’Hoster tient très fortement à marier Catelyn à un Nordien. Quand le jeune Jaime Lannister passe par Vivesaigues, Catelyn est déjà engagé à Brandon Stark :

    La sœur aînée lui avait semblé plus intéressante, mais Catelyn était déjà promise à un garçon du Nord, l’héritier de Winterfell en l’occurrence.

    AFFC, Jaime V.

    Alors que d’autres familles attendent longtemps avant de marier leurs enfants, surtout leur précieux héritier, Catelyn est promise à un très jeune âge à Brandon Stark. Et lorsque Brandon meurt, Hoster agit pour qu’elle épouse finalement Eddard.

    Enfin, lorsque Père l’avait promise à Brandon Stark, elle avait exprimé toute la gratitude que méritait le choix d’un parti si brillant.

    Brandon reçut de moi le droit de porter mes couleurs, et Petyr aucune consolation de ma part après sa blessure ni le moindre adieu lors de son renvoi. Et lorsque, après le meurtre de Brandon, je me vis enjoindre d’épouser son frère, je m’inclinai de bonne grâce, tout inconnu qu’il m’était jusqu’au visage avant le jour même des noces. Et c’est à cet étranger compassé que, toujours par devoir, je donnai ma virginité avant de le laisser rejoindre et sa guerre et son roi et la femme qui portait déjà son bâtard. Par devoir toujours.

    ACOK, Catelyn VI.

    Hoster a tenu à ce que Catelyn épouse un Nordien. Sans doute savait-il déjà qu’il fallait une alliance entre la glace Stark et le feu Targaryen (Jacaerys-Sara, souvenez-vous), et c’est pour ça qu’il a tenu à obtenir en mariage de Catelyn à Eddard. On peut aussi supposer qu’il espérait par ce biais corriger une injustice pour sa fille adoptive : en tant que fille de Duncan Targaryen, Catelyn était plus légitime que la lignée de Jaehaerys II à s’asseoir sur le Trône de Fer. Hoster conclut ce mariage en pleine rébellion de Robert ; il espérait sans doute par ce biais détrôner les usurpateurs et mettre sur le Trône l’héritière légitime. (La décision de faire de Robert le roi l’a sûrement pris de court et, se sachant en position de faiblesse par rapport aux autres, il a préféré garder le silence.)

    La princesse qui fut promise

    Quand saignera l’étoile rouge et que les ténèbres se regrouperont, Azor Ahai renaîtra parmi le sel et la fumée pour réveiller les dragons de pierre.

    ASOS, Davos III.

    Lorsqu’il apprend que Daenerys possède trois dragons, mestre Aemon se convainc qu’il s’est trompé dans son interprétation de la prophétie. Il se confie alors à Samwell :

    « Jamais personne ne s’est mis en quête d’une fille. C’est un prince qui était promis, pas une princesse. C’est un prince qui était promis, pas une princesse. Rhaegar, je pensais… La fumée était celle de l’incendie qui a ravagé Lestival le jour de sa naissance, le sel celui des larmes versées pour ceux qui avaient péri.»

    AFFC, Samwell IV.

    Mais ce ne serait pas la première fois que mestre Aemon se trompe de prince ou en l’occurrence de princesse.

    Nous ne savons pas grand-chose de la naissance de Catelyn. La plupart des estimations datent sa naissance de quelques années plus tard, mais il peut s’agir d’un mensonge d’Hoster, ou une confusion dans les souvenirs de Catelyn, qui nous amène à nous méprendre de quelques années sur les dates. Son père meurt apparemment à Lestival, ce qui permet de supposer qu’elle a été conçu juste avant la Tragédie, et qu’elle a dû naître l’année suivante ; les éléments qui marche pour la naissance de Rhaegar marcheraient également pour la conception de Catelyn.

    Mais il y a d’autres possibilités, encore :

    Dans le chapitre AGOT 15, Catelyn II, nous assistons à une sorte de renaissance lors de la tentative d’assassinat de Bran. Deux éléments correspondent à la prophétie du “prince qui fut promis” : la fumée de l’incendie de la bibliothèque et le sel de ses larmes, du sang et de la salive du loup qui lui lèche les mains. Il est vrai que cette hypothèse est bien mince. Mais ce n’est pas la seule renaissance de Catelyn.

    On retrouve du sel et de la fumée, à un autre événement très important dans l’histoire de Catelyn : Les Noces Pourpres. Il y a le sel, si important pour respecter les lois de l’hospitalité et l’ambiance enfumée de la salle du banquet pendant lequel seront massacrés les invités du mariage, Robb et sa mère.

    “- Messire !” Catelyn avait failli omettre ce détail. “Nous serions trop aises de grignoter un morceau. Nous avons parcouru tant de lieues sous la pluis…”

    Walder Frey déglutit sa bouche, la régurgita. “Un morceau, ! Une miche de pain, un peu de fromage, une saucisse, peut-être.

    – Avec un doigt de vin pour la descente, ajouta Robb. Et du sel.

    – Le pain et le sel, ! Naturellement, naturellement.”

    ASOS Catelyn VI.

    Dehors, la pluie s’acharnait toujours, mais à l’intérieur des Jumeaux, l’atmosphère était épaisse et suffocante. A cause, assurément, de la formidable flambée qui rugissait dans l’âtre et des kyrielles de torches qui, fichées dans des appliques en fer, enfumaient les murs, …

    ASOS Catelyn VII.

    Ainsi Walder Frey orchestre le massacre des Stark et de leurs soutiens avec la complicité de Roose Bolton dans la fumée et le sang violant au passage les lois de l’hospitalité scellé grâce au pain et au sel. Dehors les troupes nordiennes sont elles aussi massacrées, piégées sous des tentes auxquelles les soldats Frey mettent le feu. C’est le visage ruisselant de larmes et de sang que Catelyn est finalement maîtrisée et égorgée.

    Plus tard Catelyn sera ressuscité par le baiser de vie de Béric Dondarion qui sacrifiera la sienne pour permettre le réveil du dragon.

    Alors qu’Hoster Tully se meurt, Catelyn se demande :

    « Le sang, songea-t-elle. Faut-il que tout nous ramène au sang ? »

    ASOS, Catelyn I.

    Or le sang est effectivement un thème récurrent de la saga et surtout quand il s’agit d’accomplir des miracles et de réaliser des prophéties. Pour éveiller le dragon de pierre, il faudrait aussi du sang de roi, d’après Mélisandre :

    Du sang de roi. Seul un sang de roi peut éveiller le dragon de pierre.

    ASOS, Davos IV.

    Et plus tard, on découvre même qu’il faudrait un double sacrifice :

    “Deux rois pour éveiller le dragon. D’abord le père et puis le fils, ainsi périssent-ils tous deux rois.”

    ADWD, Jon I.

    Cette description correspond bien aux événements de Lestival (D’abord Aegon V, puis Duncan Targaryen). On peut aussi y voir une évocation des Stark : Eddard meurt, puis Robb aux Noces pourpres, ce qui permettra à terme le retour de Catelyn. (Même si Eddard ne porte pas directement le titre de roi, sa fonction équivaut à celle de roi et il descend d’une ancienne lignée royale.)

    C’est d’ailleurs confirmé par Barriol, qui, évoquant les Noces Pourpres, dit :

    « Sang de fou, sang de roi, sang sur la cuisse de la pucelle, mais chaînes pour les invités, chaînes pour le marié, ouais ouais ouais. »

    ASOS, Davos II.

    Le sang de Robb est donc bien identifié comme du sang de roi, ce qui est d’autant plus vrai qu’il descend de deux lignées royales, par sa mère et par son père.

    Mais il faut aussi une étoile, selon la prophétie du prince qui fut promis … Qu’en est-il ?

    Serait-ce la comète rouge vue au début d’ACOK ? Elle reçoit de nombreux noms, comme le « Messager rouge », « l’Épée Rouge », ou encore la « Queue du dragon ». Qu’en dit Catelyn ?

    Catelyn leva les yeux vers l’endroit du ciel où, rougeâtre sur outremer, se traçait, telle une balafre en travers de la face divine, le sillage de la comète. « Le Lard-Jon affirme à Robb que les anciens dieux ont déployé en faveur de Ned le pavillon rouge de la vengeance. Edmure en tire, lui, présage de la victoire de Vivesaigues, car il voit là un poisson dont la longue queue porte aux couleurs Tully, rouge sur bleu. » Elle soupira. « Que n’ai-je leur foi. L’écarlate est une couleur Lannister.

    ACOK, Catelyn I.

    Ce n’est pas du rouge Tully ou Lannister, ça pourrait être celui des Targaryen … Mais l’oncle Brynden a une autre explication et la suite du dialogue rend la référence encore plus explicite :

    – Ce machin n’est pas écarlate, objecta ser Brynden. Ni rouge du rouge Tully, celui de la Ruffurque en crue. Ce qui macule le ciel, là-haut, petite, c’est du sang.

    – Le nôtre ou le leur ?

    – Jamais guerre a-t-elle uniquement ensanglanté un camp ? » Il secoua la tête. « Autour de l’Œildieu, le Conflans se trouve à feu et à sang. »

    ACOK, Catelyn I.

    “Feu et Sang”, la devise des Targaryen, s’il devait subsister un doute. Cette association de la comète au feu et au sang n’est pas exceptionnelle, de nombreux autres personnages la feront, comme Osha la sauvageonne :

    […] interrogée sur ce que signifiait la comète, elle répondit : « Sang et feu, mon gars, tout sauf des douceurs. »

    ACOK, Bran I.

    Tout comme Varys (la vo est plus explicite que la vf, cette fois) :

    Elle viendrait annoncer, tel un héraut royal, carnage et incendie.

    « They say it comes as a herald before a king, to warn of fire and blood to follow. »

    ACOK, Tyrion I.

    Et qu’en est-il du réveil des dragons de pierre, évoqué dans la prophétie ?

    C’est tout simplement la résurrection de Catelyn elle-même : Lady Cœurdepierre devient le dragon qui doit sauver le monde des humains.

    On apprend la résurrection de Catelyn dans l’épilogue de ASOS. Voici comment Merrett Frey la décrit :

    Elle avait perdu la moitié des cheveux, et ceux qui lui restaient étaient devenus aussi blancs et cassants que ceux d’une vieillarde. Dessous leurs mèches ravagées, sa figure se montrait labourée de sillons encroûtés de sang noir, ceux-là mêmes qu’elle avait creusés de ses propres ongles. Mais le plus terrible, c’étaient ses yeux. Ses yeux qui voyaient, ses yeux qui le voyaient, ses yeux qui le haïssaient.

    ASOS, Epilogue

    Merrett insiste sur la frayeur qu’inspire les yeux de Lady Cœurdepierre. Lorsque Brienne est à son tour confrontée à Lady Cœurdepierre, elle remarque elle aussi la particularité de ses yeux :

    Ses yeux étaient deux puits rouges qui flamboyaient dans l’ombre.

    AFFC, Brienne VII.

    En devenant Lady Cœurdepierre, Catelyn obtient des cheveux blancs qui rappellent les cheveux d’argent des Targaryens et en guise d’yeux, deux puits rouges sur noir, encore le motif des couleurs Targaryen : la résurrection de Catelyn lui a permis de devenir ce qu’elle devait être.

    Qu’en conclure ?

    Catelyn est donc bien la fille de Duncan des Libellules et de Jenny de Vieilles-Pierres. Sienne est la chanson de la glace et du feu. Elle est la princesse qui fut promise, celle qui mettra fin à la Longue Nuit. Sa résurrection le prouve : en devenant un dragon, elle a cessé d’être un poisson.

     

    • Ce sujet a été modifié le il y a 4 mois et 1 semaine par Lady.
    #131560
    Ser Aemon Belaerys
    • Pas Trouillard
    • Posts : 540

    Catelyn descendante targaryenne cachée, un poisson devenu dragon ? Je trouve ça intéressant de regarder les choses sous cet angle, mais je me demande quel but poursuivrait GRR Martin en envisageant cela ?

    En tout cas, bien vu pour le passage par Peyredragon, l’allusion aux libellules et à la tornade. Et même si cela ne suffit pas à me convaincre, l’idée que Cat ait un rôle important pour réunir les 7 couronnes est tout à fait possible. Personnellement je trouve plutôt que Cat est responsable (ou co-responsable) de l’éclatement politique de Westeros, en tout cas à ce stade, et surtout au moment où elle arrête Tyrion.

    Quoi qu’il en soit, Hoster a un lien particulier avec Jenny, puisqu’il lui consacre ses dernières paroles : [quote]– Pardonne-moi… le sang… oh, s’il te plaît… Chanvrine… » […] « Des enfants, tu en auras d’autres… – mignons – et légitimes. »

    ASOS, Catelyn I.

    Sur ce passage, je trouve que le « pardonne-moi » de Hoster/Chanvrine se rapprocherait du « promets-moi » de Ned/Lyanna, dans l’hypothèse où Chanvrine est Jenny et une soeur de Hoster.

    Ce qui serait énorme, c’est que Cat qui déteste Jon aurait eu en fait une même origine, reconnu comme la fille de son oncle suite à la mort de la soeur, avec quand même une différence énorme : Catelyn a grandit en tant que noble légitime et pas en tant que bâtard.

    J’ai toujours fait mon devoir, songeait-elle. De là venait peut-être la prédilection que lui avait invariablement marquée Père. La mort au berceau de ses deux frères aînés avait fait d’elle, jusqu’à la naissance d’Edmure, autant le fils que la fille de lord Hoster. Et, après la disparition de Mère, le rôle de dame de Vivesaigues lui était échu, qu’elle avait assumé de même. Enfin, lorsque Père l’avait promise à Brandon Stark, elle avait exprimé toute la gratitude que méritait le choix d’un parti si brillant.

    Sur ce passage, j’interprète plutôt cela sous l’angle de la devise Tully « Famille Devoir Honneur » , que de l’idée d’une Cat Targaryenne.

    Voilà mon avis perso, j’avoue que ton analyse est intéressante, et que j’ai aucun fait pur et dur pour contredire ton hypothèse, donc si ça se trouve tu as raison, mais en tout cas je ne suis pas convaincu, parce que pas grand chose dans le reste des évènements (jusque là) va vers quelque chose où Cat/Lady StoneHeart monte sur le trône de fer (mais si c’était vrai et rendu publique Dorne couronnerait Sansa ?).

    Je trouve aussi que physiquement Catelyn est quand même très Tully et pas très Targaryen/Valyrien.

    Littlefinger et Varys, les Ronaldo et Messi du jeu des trônes ?

    Rodrick Cassel doit assurer la sécurité de Cat, mais au moment où il la laisse, Littlefinger met la main dessus. Ce chapitre est l’arrivée dans la saga de Petyr Baelish, déjà mentionné mais pas encore vu !
    Catelyn nous parle d’ailleurs de l’amour de LF pour elle et quand il a défié Brandon. Sans trop connaitre LF on pourrait penser à un ami d’enfance, qui par amour de Cat, va l’aider et ainsi aider Ned….

    Varys est également introduit, nous ne pouvons pas nous rendre compte à ce stade que c’est pratiquement ces deux là qui mènent toute la partie du jeu des trônes.

    Je suis assez convaincu par la théorie qui dit que LF était au départ un pion de Varys, qui s’en est émancipé un peu avant la saga sans que Varys ne s’en aperçoive, et que c’est au moment de la présentation du « poignard de Tyrion » que Varys se rendra compte que LF n’est plus un allié. Il me semble que c’est dans ce décryptage  sur l’assassinat de Jon Arryn que sont exposés les arguments.

    Bref, comme nous n’aurons pas les PoV de Varys et LF, ces deux personnages importants apparaissent dans celui de Cat, et à travers elle on se rend compte que Port-Real et la cour dans son ensemble est malsain.
    Bon il est vrai que les chapitres précédents ne nous ont pas présenté la capitale comme étant « the-place-to-be » 🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 1 semaine par R.Graymarch.

    -"Comment veux-tu mourir, Tyrion, fils de Tywin ?"
    - "Dans mon lit, à l’âge de 80 ans, le ventre plein de vin et ma queue dans la bouche d’une pute. "

    #131564
    Samyriana
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 339

    Merci pour cette théorie @Lady, j’ai bien apprécié de la lire. Personnellement, je n’y crois pas trop, pour plusieurs raisons:

    Au cours de leur discussion, Robb en vient à parler de sa succession. Il s’inquiète de laisser son royaume sans héritier. Si le lecteur, comme Robb se focalise sur le royaume du Nord et du Conflans et sur Jon Snow, cette discussion n’est-elle pas un moyen de nous intéresser à une autre héritière d’un royaume bien plus vaste ? […] C’est une évocation inconsciente de sa propre situation : même si elle n’est pas sœur de roi, elle en est la petite-fille ; bien qu’étant une femme, elle est elle-aussi une descendante Targaryen sur laquelle il va falloir compter.

    À de nombreuses reprises dans la saga, des femmes sont écartées de la succession, alors même qu’elles sont parfaitement légitimes et ont de solides revendications: par exemple Rhaella et Aerea Targaryen. Myrcella n’est jamais considérée à Port-Réal comme une potentielle reine des Sept Couronnes. Alors Catelyn, fille cachée d’un homme ayant renoncé au trône pour se marier avec une roturière… je n’y crois pas trop.

    Pourquoi l’a-t-il caché ? Parce que l’amour de Jenny et Duncan était impossible et parce qu’un enfant de cette lignée était un risque pour la lignée royale et une offense (tant pour les Targaryen à l’époque, que pour les Baratheon désormais) qui risquait de faire replonger le royaume dans la guerre.

    Une fois que Duncan a renoncé au trône et qu’ils sont mariés, je ne vois pas bien pourquoi ils auraient du cacher leur enfant, d’autant plus que Jenny est tout de même introduite à la cour et présentée au roi, donc finalement les Targaryen semblent se résoudre à cette union.

    Le lien entre Jenny et Catelyn étant admis, il faut dès lors chercher à comprendre : Comment la fille de Duncan et Jenny a-t-elle pu se retrouver parmi les Tully, à endosser l’identité de la fille aînée et légitime de lord Hoster ? Alors que Catelyn prend soin de son père mourant dans ASOS, elle pense qu’il ne la reconnait pas car Hoster ne cesse d’appeler une certaine « Chanvrine », mais s’il ne la reconnaît pas en tant que Catelyn peut être retrouve-t-il une autre femme en elle. Certains pensent qu’il appelle Lysa … Je vois une autre explication.

    Catelyn semble avoir un physique typiquement Tully, elle ressemble à sa soeur Lysa. J’ai vraiment du mal à voir en elle une Targaryen cachée, mais c’est peut être un biais de lecture. Pour le nom Chanvrine, je suis plutôt partisante de la théorie qui y voit une référence à la potion abortive que Hoster aurait donné à Lysa à son insu, lorsqu’elle tombe enceinte de Littlefinger.

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 1 semaine par Samyriana.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 1 semaine par Samyriana.

    "Des chefs de guerre, y en a de toutes sortes. Mais une fois de temps en temps, il en sort un, exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, y en a presque jamais. Et tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles."

    #131573
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 6835

    Je vais en rester au chapitre

    Un chapitre où Catelyn perd le contrôle de la situation

    En effet, au début, il apparait qu’elle a fait le bon choix : choix de l’itinéraire (par mer), choix du bateau (une galère). Elle n’est pas dupe de Moreo Turnitis qui veut récupérer pour lui l’argent promis à l’équipage. Bonne pioche. A côté de ça, Rodrik est un peu le boulet de service. Il est gentil, veut aider, mais ne sert à rien. Sur mer, il est malade, pas de bol. A terre, ça se gâte un peu et c’est là que tout commence à s’effriter. L’auberge indiquée par Moreo est bien, mais le petit hic c’est que Catelyn pense après coup (et ça parait logique) qu’il est allé tout raconter à Littlefinger ou Varys. Catelyn se repose pendant que Rodrik va chercher Aron Santagar (peu de raisons de penser qu’il ment). Sauf que Rodrik ne sert à rien et laisse Catelyn exposée.

    Après, on a une vraie scène de cinéma bis où « les-forces-de-l’ordre-mystérieuses » prient Cat de la suivre pour voir le mastermind maléfique. Sauf qu’en plus, Varys rapplique. Quel chaleureux entourage.

    Littlefinger fait (joue ?) l’innocent en disant qu’il ne connait rien à la dague, puis fait son petit malin en la lançant dans un panneau en bois, ponctué par « c’est la mienne ». Ca marche, mais bon sang, ça fait cliché un peu ^^ Et (on voit que GRRM était scénariste), le chapitre se termine par le « coupable » désigné : Tyrion Lannister. Forcément un Lannister ! Déjà qu’on avait toutes les raisons de ne pas les aimer (certes Tyrion un peu plus que les autres, mais c’est le même nom donc il doit être de mèche), ça renforce dans notre certitude. Et puis Littlefinger est un ami d’enfance de Catelyn. OK, il est un peu malsain et elle ne l’a pas vu depuis 15 ans, mais ça compte à peine ? Et Varys a tellement à coeur de vouloir aider 😀 Enfin, même Catelyn a plus que des doutes

    She trusted Littlefinger only a little, and Varys not at all.

    Pourtant, elle perd la main pendant ce chapitre. Mais elle s’en tire peut-être mieux que le lecteur qui, avec les différents points de vue, pense en savoir plus qu’elle.

    Notes de relecture

    • Forcément on a la description de la ville, sa fondation, etc, c’est assez normal vu que c’est la première fois qu’on s’y rend
    • La blessure de Catelyn à la main est super profonde
    • Catelyn parle de l’imbroglio entre Brandon et Littlefinger. Cela donne aussi pas mal d’information sur leur (non)-relation passée
    • J’avais oublié que Littlefinger avait écrit à Catelyn après la mort de Brandon (ce qui est compréhensible) mais surtout qu’elle avait brûlé la lettre sans la lire

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #131583
    Liloo75
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 982

    @mefoise, je suis impressionnée par ta comparaison audacieuse!

    Voir en Catelyn une descendante des Targaryen, il fallait y penser. D’autant plus que ta prise de position est très argumentée.

    A un moment donné, quand tu évoques le passage par Vieilles-Pierres (j’ai copié ton texte ci-dessous), et le sarcophage sculpté, dont le couvercle est orné d’un visage presque entièrement effacé, j’ai plutôt pensé à la future Lady CœurdePierre. N’est-ce pas là que nous la découvrons pour la première fois, avec la Fraternité sans Bannières? Alors que Merrett Frey vient porter la rançon pour libérer Petyr Frey, il aperçoit une femme dont le visage est ravagé et dont on peut à peine deviner les traits, car sa peau a souffert de son séjour dans l’eau.

    Le passage par Vieilles-Pierres (ASOS, Catelyn V.)

    Un autre chapitre évoque assez clairement les origines de Catelyn : alors que Robb et elle doivent se rendre aux Jumeaux pour le mariage d’Edmure avec Roslin Frey, le cortège royal s’arrête à Vieilles-Pierres pour la nuit. Apparemment, il ne s’agit que d’une vieille forteresse en ruine. Au centre de ce qui avait dû être la cour du château, se trouve un sarcophage sculpté, à demi enfoui sous la végétation. Le couvercle est orné de l’effigie du défunt dont le visage est presque entièrement effacé par les intempéries. Il y a dans ce lieu une atmosphère de secret et de non-dit.

    Enfin, pour en finir avec l’ascendance Targaryenne, je relève avec ironie que si Catelyn descend d’une bâtarde, et qu’elle est la fille de Duncan Targaryen et Jenny de Vieilles-Pierres, elle serait donc une « petite cousine » (j’ai essayé de refaire l’arbre généalogique des Targaryen depuis Aegon V en incluant la théorie de Lady) de Jon Snow. Le « bâtard » qu’elle a si souvent blâmé et humilié serait donc de son sang.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 1 semaine par Liloo75.

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #131584
    Emmalaure
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 753

    Je ne suis pas non plus convaincue par Catelyn Targaryen (fille de Duncan Targaryen et Jenny), ne serait-ce que parce que les dates ne correspondent pas vraiment (Duncan et Jenny sont de la génération du grand-père de Cat, ce sont l’oncle et la tante d’Aerys le Fou). Mais la symbolique que tu relèves, Lady, est intéressante, en particulier celle du début du chapitre. Elle mérite d’être creusée et sans doute raccordée au contexte narratif global (par exemple, comment se termine le chapitre qui précède immédiatement, comment est construit le chapitre de Catelyn, comment se termine-t-il, etc ?)

     

    #131598
    Ysilla
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1451

    la truite qui devait être un Dragon

    Bravo Lady, je me demandais si la Garde maintiendrait la tradition du poisson, j’ai bien ri ! 😂😂🐟🐠🐡

     

    "L'imaginaire se loge entre les livres et la lampe...Pour rêver, il ne faut pas fermer les yeux, il faut lire."

    #131601
    Ser Aemon Belaerys
    • Pas Trouillard
    • Posts : 540

    la truite qui devait être un Dragon

    Bravo Lady, je me demandais si la Garde maintiendrait la tradition du poisson, j’ai bien ri ! 😂😂🐟🐠🐡

    Franchement si c’est ça … j’ai honte je suis tombé dedans !

    En même temps je me suis lever à 4h du matin pour aller travailler allez pas croire que tout était connecté dans ma tête #32mars

    -"Comment veux-tu mourir, Tyrion, fils de Tywin ?"
    - "Dans mon lit, à l’âge de 80 ans, le ventre plein de vin et ma queue dans la bouche d’une pute. "

    #131607
    Samyriana
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 339

    la truite qui devait être un Dragon

    Bravo Lady, je me demandais si la Garde maintiendrait la tradition du poisson, j’ai bien ri ! 😂😂🐟🐠🐡

    Franchement si c’est ça … j’ai honte je suis tombé dedans ! En même temps je me suis lever à 4h du matin pour aller travailler allez pas croire que tout était connecté dans ma tête #32mars

    Haha moi aussi, comme une bleue!

    "Des chefs de guerre, y en a de toutes sortes. Mais une fois de temps en temps, il en sort un, exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, y en a presque jamais. Et tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles."

    #131609
    Ysilla
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1451

    Haha moi aussi, comme une bleue!

    Et comme de bien entendu, au bleu, la truite ! 😋😂

    "L'imaginaire se loge entre les livres et la lampe...Pour rêver, il ne faut pas fermer les yeux, il faut lire."

    #131612
    Tizun Thane
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 832

    J’ai beaucoup apprécié l’humour du post . C’est bon de rire! J’aime notamment ce passage:

    En vo, “Chanvrine” se dit Tansy ce qui est assez proche de Jenny.

    Tansy et Jenny, n’ont qu’une lettre en commun. C’est donc « assez proche »

    Par contre, comme Emmalaure, je me demande si incidemment, tu n’aurais pas mis le doigt sur quelque chose. Que sait-on des amours du prince des Libellules et de sa Jenny? Ils étaient dans le Conflans, ils ont un lien avec la naine de Noblecoeur, mais y a t-il un autre lien direct avec la saga en cours?

    #131613
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 6835

    Tansy et Jenny, n’ont qu’une lettre en commun. C’est donc « assez proche »

    J’en compte 2, perso.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #131615
    Thistle
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2435

    J’en compte 2, perso.

    Ah bah ça change tout xD

    Bravo Lady pour cette théorie très convaincante ! J’y adhère sans réserve ^^

    Trop Dark. Trop Piou. #teamcorbeauxerrants

    Spoiler for NOARLAAAK !!!

    #131616
    Liloo75
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 982

    la truite qui devait être un Dragon

    Bravo Lady, je me demandais si la Garde maintiendrait la tradition du poisson, j’ai bien ri ! 😂😂🐟🐠🐡

    Franchement si c’est ça … j’ai honte je suis tombé dedans ! En même temps je me suis lever à 4h du matin pour aller travailler allez pas croire que tout était connecté dans ma tête #32mars

    Haha moi aussi, comme une bleue!

    Moi aussi, je suis tombée dedans (dans la rivière des Tully 😁😁😁) tête la première !

    Bravo, c’est le meilleur poisson d’avril du jour 😜

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #131617
    Tizun Thane
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 832

    J’en compte 2, perso.

    Ah bah ça change tout xD

    Effectivement, ça change tout. Pardon d’avoir douté, et merci à toi Graymarch, d’avoir mis en lumière l’incohérence fondamentale de mon raisonnement^^

     

    #131622
    Emmalaure
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 753

    Ah ! ah ! ah!  Je suis tombée dedans aussi !

    Mais ça n’enlève rien à la symbolique, cela dit ^^

    #131639
    Lady
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 134

    Vous êtes plusieurs à l’avoir deviné. Il s’agit effectivement d’un Poisson d’Avril ! =)

    Vous pouvez remercier Eridan pour avoir eu l’idée. Ensemble nous avons rassemblé les « preuves » et écrit la théorie.

    Contente de voir qu’elle a eu du succès.

    (Maintenant je vais publier le vrai compte rendu du chapitre, parce que c’est sympa de rigoler et tout mais la relecture c’est du sérieux …)

    #131648
    Féale
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 11

    Je me suis complètement fait avoir aussi… Je me demandais ce que faisait cette théorie dans une analyse de chapitre, j’ai pas osé faire la remarque à Lady qu’elle était hors-sujet mais maintenant je comprend.

    #131661
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3575

    La relecture nous faisait tomber sur un chapitre de Catelyn « la Truite » Tully un premier avril … Comment résister !? ^^ Et quand on a vu la mention de la « libellule » , on a su qu’on tenait quelque chose.

    On a usé toute l’artillerie habituelle des mauvaises théories qui vont trop loin : sur-interprétation, conclusions péremptoires, citations en vf qui trahissent la vo … J’espère que vous avez pris autant de plaisir à lire cette « théorie » que j’en ai eu à l’écrire avec Lady. Merci encore à elle. 😉

    #131662
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2211

    Après la théorie sur la fin douce-amère par DNDM, la théorie sur le Dragonfish est la bienvenue. XD

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #131665
    darkdoudou
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 320

    Je me suis demandé toute la journée quelle libellule avait piqué Lady??? Quasiment pas une ligne sur le chapitre en question… et une théorie très osée, pas crédible mais argumentée avec beaucoup de courage.

    Brave Lady et Eridan! vous avez bien réussi votre coup! Tansy, ça finit comme Jenny.

    #131666
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1880

    Haha. Bien joué. Si je n’avais pas décidé de répondre plus tard, je me serais fait avoir. Je pensais que Lady était allée chercher et avait traduit une théorie anglo-saxonne car ils en ont plein de ce genre.

    Heureusement, alors que je m’occupais d’un poisson d’avril pour mes élèves par télétravail, je me suis dit qu’elle ne pouvait pas s’être éloignée autant du chapitre et « bing », la pièce est tombée. Ouf.

    #131667
    Liloo75
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 982

    La relecture nous faisait tomber sur un chapitre de Catelyn « la Truite » Tully un premier avril … Comment résister !? ^^ Et quand on a vu la mention de la « libellule » , on a su qu’on tenait quelque chose. On a usé toute l’artillerie habituelle des mauvaises théories qui vont trop loin : sur-interprétation, conclusions péremptoires, citations en vf qui trahissent la vo … J’espère que vous avez pris autant de plaisir à lire cette « théorie » que j’en ai eu à l’écrire avec Lady. Merci encore à elle. 😉

    Merci @eridan pour ce poisson d’avril auquel j’ai cru comme une bleue. Catelyn descendante des Targaryen, c’était difficile à admettre, mais la théorie était tellement argumentée…

    Je suis allée jusqu’à reconstituer un arbre généalogique des Targaryen pour y inclure Catelyn en qualité de fille de Ducan. C’est là que je me suis aperçue qu’elle était trop jeune pour être la fille de Jenny et Ducan. A moins qu’elle ait menti sur son âge 😉

    En tout cas, j’ai bien ri en découvrant la supercherie 😁

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #131670
    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2962

    Héhé, c’était beau ^^
    J’ai beaucoup aimé le « entre Tansy et Jenny ça se ressemble, alors c’est bon !

    En allant creuser encore plus loin, je suis sûre qu’il y a un moyen d’ajouter le fait que dans les nouvelle de Dunk et l’Oeuf il est toujours question d’eau (l’étang au libellule de la première, la rivière du deuxième, l’orage du troisième) et le fait que Catelyn soit Tully

    #hihihi

    #131676
    Samyriana
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 339

    Franchement c’était magnifique, j’ai tellement tiqué sur le « il est admis que Catelyn est la fille de Duncan et de Jenny »! Ah la la je suis heureuse de m’y être laissée prendre, bravo!

    "Des chefs de guerre, y en a de toutes sortes. Mais une fois de temps en temps, il en sort un, exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, y en a presque jamais. Et tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles."

    #131682
    Papillon de Naath
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 21

    😂😂😂 Bien joué !!! C’était tellement bien documenté que suis tombée dans le panneau !

    #131685
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2211

    😂😂😂 Bien joué !!! C’était tellement bien documenté que suis tombée dans le panneau !

    Une théorie bien documentée est une bonne théorie, même si elle est crackpot.

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #131697
    Emmalaure
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 753

    Héhé, c’était beau ^^
    J’ai beaucoup aimé le « entre Tansy et Jenny ça se ressemble, alors c’est bon !

    Je n’en croyais pas mes yeux sur celui-là ! Et pourtant, ça ne m’a toujours pas fait tilter . A ma décharge, j’ai lu tellement de trucs du même acabit et très sérieux sur westeros.com que ça ne m’a pas paru improbable de pousser le sens du détail et la mauvaise foi aussi loin. Et puis bon, je ne suis pas non plus la dernière pour aller chercher loin les détails qui tuent ^^.

    #131746
    Macaria
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 127

    Bien joué ! Je me suis vraiment amusé à lire cette théorie 😂 !

    Apres assez démontable par les dates, mais vraiment drôle !

     

    #131815
    Hanaver
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1031

    Pas mal de monde parmi nos abonnés Twitter se sont fait avoir également convaincus par la qualité de la démonstration. Bon boulot, donc. XD

    Non, un smiley n'équivaut pas un point final de phrase !

    Torchères : https://zupimages.net/up/19/12/0tom.png

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 31)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.