Comète rouge

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : the red comet, the great red comet, the Red Sword, King Joffrey's Comet, the Dragon's Tail, the sword that slays the season, Mormont's Torch, the Red Messenger, the Bleeding Star

Dans AGOT[modifier]

Dans le ciel de Lhazar en Orient, la comète rouge est visible la première fois à l’œil nu le soir où la princesse Daenerys Targaryen met le feu au bûcher funéraire de son époux Khal Drogo. L'apparition de cette comète semble indiquer pour les Dothrakis qu'un homme d'exception vient de rejoindre les prairies du firmament[1]. Toutefois, la comète a peut-être été observée pour la première fois quelques jours auparavant à Westeros, grâce à un œil de Myr[2]. Visible dans le ciel au nord-est[1][3][4], elle est en apparence orientée vers le sud-est[5].

Dans ACOK[modifier]

La comète rouge est d'abord visible la nuit au coucher du soleil à l’œil nu[1], puis rapidement à l'aube[3]. Son éclat la rend ensuite visible même à travers un mince couvert nuageux[6], puis de jour[7] et de nuit[8], où elle occulte la lumière de la lune[9].

L'arrivée de la comète rouge coïncidant avec l'annonce de la fin de l'été, elle est considérée comme un présage funeste par bien des gens[3]. Ainsi, pour septon Chayle à Winterfell, elle symbolise « l'épée meurtrière de la saison[N 1] », ce qui est confirmé par l'arrivée peu après du corbeau blanc annonciateur de la fin de l'été[10]. Dans le contexte de guerre civile que connaissent les Sept Couronnes avec le début de la guerre des Cinq Rois, chaque faction essaie de reprendre à son compte cette apparition. Ainsi, les Nordiens du roi Robb Stark voient en elle un signe des anciens dieux, les Tully le « Messager rouge[N 2] » aux couleurs de leur maison[4], elle est « la comète du roi Joffrey[N 3] » pour les partisans de ce dernier, qui relèvent qu'elle porte la couleur Lannister[11], ou encore « la torche embrasée du dieu Noyé » chez les Fer-nés qui préparent une nouvelle rébellion[6]. Pour les frères de la Garde de Nuit qui se lancent dans une grande expédition au-delà du Mur sous le commandement de leur lord Commandant Jeor Mormont, elle est « la Torche de Mormont[N 4] »[7]. La comète annonce donc de nouveaux affrontements et sa couleur rappelle justement « le sang et le feu »[N 5] comme le font remarquer chacun de leur côté la sauvageonne Osha[10], lord Varys[12] et ser Brynden Tully[4]. De même, pour Gendry elle est « l'Épée Rouge[N 6] »[N 7] et pour Arya, elle évoque Glace rougie par le sang de son père[13]. Dans les rues de Port-Réal, le petit peuple la surnommerait la « Queue du dragon »[11] et le « Messager rouge », et la rumeur voudrait qu'elle soit le héraut d'un roi, annonçant « sang et feu »[12]. Pour certains, elle serait annonciatrice du réveil des dragons[10]. La comète provoque aussi la multiplication de religieux et prophètes dans les rues de la capitale où ils prédisent ruines et catastrophes à venir[14], et qui font de la comète le « fouet du Père » qui châtiera le royaume pour sa corruption et mœurs dissolues. Ils nomment la comète l' « Avant-coureur » et affirment qu'elle est le messager des Sept qui demande au peuple de se purifier au risque que le feu ne le fasse[15].

Pour les prêtres rouges, et en particulier pour Mélisandre à Peyredragon, la comète rouge annonce la venue de la réincarnation d'Azor Ahai, le champion du dieu R'hllor qui va défaire les ténèbres qui menacent le monde[N 8][3]. Ainsi, elle voit en lord Stannis Baratheon le « prince qui fut promis », le dotant d'une épée rouge qu'elle prétend être la véritable Illumination[16][17].

Alors que nombreux sont ceux qui voient dans la comète l'image d'un dragon, Daenerys Targaryen se décide à suivre la voie que l'étoile sanglante lui indique à travers le grand continent est. Cette route, qui passe par les terres arides du désert rouge, effraie les vieux Dothrakis de son maigre khalasar qui nomment la comète « shierak qiya » (« l'étoile sanglante »). Mais pour Daenerys, l'astre qui a vu le bûcher funéraire de son époux le Khal Drogo[1] et la naissance de ses trois dragons ne peut être que le héraut qui annonce sa venue au monde[5]. Plus tard, alors qu'elle erre dans les salles de l'hôtel des Nonmourants de Qarth, un des faux Nonmourants tentant de l'attirer à lui prétend lui avoir envoyé la comète pour la guider jusqu'à eux[18].

Après avoir marqué les esprits pendant quelque temps[N 9][9], la comète disparaît avec son message mystérieux.

Voir aussi[modifier]

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. The sword that slays the season en version originale.
  2. The Red Messenger en version originale.
  3. King Joffrey's Comet en version originale.
  4. Mormont's Torch en version originale.
  5. Citation qui évoque la devise « Sang et feu » de la maison Targaryen.
  6. the Red Sword en version originale.
  7. Citation qui évoque le surnom d'Illumination, « l'épée rouge des héros ».
  8. Mélisandre qualifie également la comète de « souffle du dragon » (cf. A Clash of Kings, Chapitre 01, Prélude).
  9. Elle est encore visible trois mois après son apparition d'après la chronologie de la saga (cf. A Clash of Kings, Chapitre 35, Jon).

Références[modifier]