Analyse « militaire » de la série

Forums Game of Thrones – la série télévisée Saisons et épisodes Saison 8 Analyse « militaire » de la série

  • Ce sujet contient 10 réponses, 9 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Pandémie, le il y a 1 mois.
11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Messages
  • #140258
    Ser Useless
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 5

    J’ai découvert récemment que l’Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire (IRSEM) anime une émission de débat disponible en podcast, « Le collimateur ».

    Cette émission porte habituellement sur des questions militaires et stratégiques, mais exceptionnellement, à l’occasion de la diffusion de la huitième saison de Game Of thrones, 2 émissions spéciales ont été consacré à Game Of Thrones.

    Le 1er podcast propose une analyse tactique de la bataille de Winterfell (épisode 3 saison 8)  :

    Le 2nd podcast balaie l’ensemble des 8 saisons et revient sur la représentation de la guerre dans la série.

    A noter que les intervenants n’ont pas lu les livres, et il y a parfois des imprécisions, mais je trouve intéressant de faire le parallèle entre ce qui a été montré dans la série et les tactiques réellement employés au cours de l’histoire et encore de nos jours.

    #140282
    dracaufeux
    • Frère Juré
    • Posts : 85

    Deux Podcasts très intéressants d’un point de vue purement stratégie militaire.

    Sur la Bataille de Winterfell, ils sont globalement de l’avis de tout le monde ça été mal géré mais pas au niveau des effets spéciaux.

    J’ai bien aimé sur le second podcast lorsque les intervenants expriment un constat d' »américanisation » des batailles et de la stratégie militaire dans GOT du fait que la série ne suivait plus les écrits de Georges RR Martin, avec notamment la diabolisation de l’adversaire, l’extermination de l’ennemi, mais également la question du leadership (depuis quand un bon leader c’est quelqu’un qui ne veut pas conduire et qui de surcroît conduit mal ), et enfin avec la comparaison sur la mise à sac de Port-Réal par les alliés en fin de saison 8: une cité qui se rend est épargnée, une cité qui résiste est punie. et la mise à sac de Constantinople par les croisés au Moyen-Age.

    #140298
    Liloo75
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1144

    J’ai écouté le 1er podcast et une partie du second. J’ai hâte d’écouter la suite. J’ai trouvé les analyses passionnantes.

    Ce sont des professionnels qui parlent et cela se sent. J’ai appris plein de choses sur la tactique militaire.

    Pour en revenir à la série, je crois que lors de la bataille de Winterfell il y avait une scène où Bran utilisait ses pouvoirs pour espionner l’armée des morts. Mais cette scène a été coupée. Dommage, cela aurait permit de voir l’utilisation du « service de renseignement ».

    Dans la bataille de Port-Réal, je suis d’accord sur le fait que le dragon est  devenu très performant en un épisode. Drogon supprime toute la DCA avec une facilité déconcertante.

    La comparaison entre le feu du dragon et le feu nucléaire, je n’y avais pas pensé. Quand j’ai regardé le dernier épisode et que j’ai vu les habitants survivants déambuler dans la ville, quasiment nus, la peau brûlée, j’ai revu les images des victimes du napalm. Notamment l’utilisation qui en a été faite par les américains au Vietnam.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Liloo75.

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #140315
    Corbeau sédentaire
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 12

    J’ai écouté le premier podcast et c’était très intéressant. Je suis pas un expert en stratégie et en tactique mais j’ai lus 2-3 bouquins sur la guerre dans l’Antiquité et au Moyen Âge et je suis totalement d’accord avec leurs analyses tactiques. Mais je trouve qu’ils analysent la bataille d’un point de vue trop moderne. Par exemple ils parlent de faire de l’attrition pour retarder l’ennemie mais ce n’était pas le but premier des tactiques de ces époques qui est plutôt de briser la formation adverse.

    Si vous voulez voir plus d’analyses stratégiques et tactiques il y a la chaîne YouTube de Sur le champ qui analyse des batailles historiques tout en parlant de concepts militaires.

    #140416
    Ser Useless
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 5

    Si vous voulez voir plus d’analyses stratégiques et tactiques il y a la chaîne YouTube de Sur le champ qui analyse des batailles historiques tout en parlant de concepts militaires.

    Je confirme, Sur le champ est une excellente chaîne YouTube.

    #140440
    Macaria
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 131

    Vraiment très intéressant !

    J’avais regardé il y a un certain temps cette vidéo :

    Que je trouve assez en lien avec le premier potcast.

    Après il y a un point pour moi qui n’est pas très exact : La charge des Dotrakis…

    Je n’ai pas vraiment aimée la bataille de Winterfell sur plusieurs points, mais je ne trouve pas la charge des Dotrakis si surprenante que ça.

    Les Dotrakis sont « culturellement » programmés à la charge brute. Ce n’est pas vraiment un peuple qui va élaborer des stratégies complexes mais qui se base sur la force et la puissance brutes.

    Nous spectateurs occidentaux, ne sommes pas habitués à ce genre de « statégie ». Après tout, les batailles de Game Of Thrones sont inspirées des batailles de notre moyen âge occidental.

    Et pour nous une cavalerie qui charge comme ils l’ont fait n’est pas très « logique ».

    Même si Daenerys est leur souveraine, je ne pense pas qu’ils changent des façons de combattre millénaire en quelque mois pour ses yeux violets (enfin pas dans la série).

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Lapin rouge. Raison: Orthographe
    #140448
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2402

    Il est possible que les Dothrakis de la série soient de gros bourrins tout juste capables de foncer droit devant eux sur tout ce qui bouge, mais on peut alors se demander comment ils ont pu devenir une telle puissance militaire, aussi redoutée, avec une tactique aussi frustre. Si on se reporte à ceux qui sont leurs homologues dans le monde réel, à savoir les divers peuples nomades cavaliers (Huns, Mongols, Amérindiens des plaines, etc.), force est de constater qu’ils étaient beaucoup plus subtils, et qu’ils savaient utiliser de multiples techniques de combat (espionnage, communications à distance, harcèlement, fuites simulées, etc.), et que la charge n’était que l’ultime tactique, utilisée sur un adversaire déjà très affaibli.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #140459
    Yunyuns
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1512

    Je n’ai pas vu la série mais j’ai relu récemment le chapitre Daenerys IV d’AGOT et le combat des Dothraki y est justement évoqué par Ser Jorah :

    They are better riders than any knight, utterly fearless, and their bows outrange ours. In the Seven Kingdoms, most archers fight on foot, from behind a shieldwall or a barricade of sharpened stakes. The Dothraki fire from horseback, charging or retreating, it makes no matter, they are full as deadly . . .

    When Rhaegar fell, many threw down their weapons and fled the field. How long do you imagine such a rabble would stand against the charge of forty thousand screamers howling for blood? How well would boiled leather jerkins and mailed shirts protect them when the arrows fall like rain?

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #140463
    Pat le petit porcher
    • Frère Juré
    • Posts : 71

    Cette description des Dothrakis à la bataille (avec l’idée de l’effet qu’ils produiraient sur les hommes des Sept Couronnes) m’a toujours fait penser au choc qu’éprouvèrent, paraît-il, les Romains en découvrant la technique de combat des Parthes (voir le récit qui en est fait par Plutarque dans sa biographie de Crassus). Pas pour le côté « guerrier hurleur », mais pour le côté « archer à cheval aussi mortel dans la retraite que dans l’attaque ».

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Pat le petit porcher.
    #140470
    Liloo75
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1144

    J’ai regardé en intégralité le second podcast de @seruseless, et je l’ai trouvé très instructif et passionnant de bout en bout. L’analyse de la bataille des bâtards était très intéressante, et les références historiques citées m’ont donné envie de faire des recherches. La bataille de Crecy, qui marque le début de la guerre de cent ans, n’est pas une réussite pour l’armée française. La bataille de Cannes (-216 avant JC) a été une véritable catastrophe pour l’armée romaine (ou bien une réussite tactique pour Hanibal). J’avais oublié à quel point cette bataille avait fait de victimes.

    Même l’analyse de la série par le Commandant et le Colonel était pertinente. Les raisons de son succès notamment. J’ai juste eu un moment de frisson lorsqu’ils ont dit que le mérite de la série est d’avoir fermé tous les arcs narratifs. Alors que les livres, on ne sait pas si l’on en connaîtra la fin un jour 😨

    Heureusement, j’ai lu hier le blog de GRR Martin, et a priori il travaille sérieusement.

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #140514
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1912

    Podcast intéressant. C’est sympa d’entendre des pros, même si comme ils le disent eux-mêmes, n’importe qui avec un peu de jugeoteaurait compris que c’était tactiquement du grand n’importe quoi. Un joeur de Plants VS zombies aurait fait mieux.

    Les termes sont trop modernes, mais globalement, cela reprend des techniques que les protagonistes connaissent: Tyrion utilise « l’attrition » et le « freinage » contre Stannis dans le Bois-du-Roi en y envoyant les hommes des clans harceler, incendier la forêt, ralentir l’armée. A contrario, Robb sait utiliser la cavalerie et « jalonner » pour pousser Jaime à venir sur son terrain pour l’isoler au Bois-Aux-Murmures.

    Les cavaliers dothrakis, de la cavalerie légère, munis d’arcs, d’épées, de fouets et d’armures en cuir, ont comme tactique, comme l’explique Mormont, de faire rompre la discipline et la formation ennemie grâce à leur mobilité. Quand ils doivent charger frontalement de l’infanterie lourde protégée contre les mouvements tournants et la prise à revers, comme contre les 3000 de Qohor, ils se prennent la plus grosse dérouillée de leur histoire.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.