[CES] épreuve de poésie (GTÉ)

  • Ce sujet contient 7 réponses, 4 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Céleste, le il y a 3 années.
8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #14531
    de-mil
    • Pas Trouillard
    • Posts : 635

    Bon, je fais ça en HRP parce que c’est plus pratique.

    Les participants à l’épreuve de poésie devront m’envoyer leur poème avant la date limite des annonces publiques par mail ou par MP avec le sujet « GTÉ épreuve de poésie <IDU> ». Je précise que je ne lirai pas ces mails/message avant la date limite des candidature pour ne pas m’influencer. Puis je publierai tous les poèmes en même temps dans ce sujet, suite à quoi ceux qui souhaitent voter devront envoyer la liste de tous les poèmes ordonnés (sauf éventuellement le leur), par mail, à moi et à Gray, avant la date limite de rendu des ordres. Il est autorisé d’accompagner son poème de notes de RP, mais le jugement est supposé se faire sur le poème lui-même.

    Thème : les poèmes devront être sur le thème « le retour » du forum

    Contrainte: tous les poèmes devront contenir une contrainte artistique de forme spécifique. Qu’est-ce que j’entends par là ? Ça peut être à peu près n’importe quel exercice de style, comme acrostiche, vers holorimes, rimes pour l’œil, écrire un poème sans utiliser d’autre voyelle que le ‘y’, faire un poème dénué de vulgarité avec uniquement des rimes en -ouille, poème en trisyllabes, pilish, ça peut être beaucoup de choses, vous êtes libre. Cependant, je ne considère pas ici les contraintes usuelles (respect des rimes et du mètre), ni les efforts tels que les allitérations, les rimes internes ou le fait d’avoir des rimes riches, à mois que cela soit poussé à un niveau dépassant clairement la simple esthétique. (Typiquement, faire des rimes riches ça suffit pas, mais les holorimes ça compte. Alors que techniquement c’est juste des rimes très riches.) Ces éléments, bien sûr, sont encouragés, mais ne constitue pas à mon sens une contrainte artistique spécifique.
    Évidemment, la difficulté de l’exercice choisi pourra influencer les votes (par exemple, refuser d’utiliser la lettre ‘e’ est plus impressionnant que d’écrire un poème sans utiliser la lettre ‘k’).
    Notez que, presque par définition, ce genre d’exercice vient généralement au cout d’un lourd sacrifice dans l’esthétique et dans le fond. À moins que vous ne preniez « Victor Hugo » comme pseudo personne ne s’attend à ce que vous soyez la nouvelle Louise de Vilmorin.

     

    Bien sûr, les poèmes étant notés à l’applaudimètre, le respect du thème et de la contrainte seront laissés à l’évaluation des votants.

    Qoof^g hfosd_ow do fkj isl ùqdk hnfkj ersl oq armmf hqskfv Fj esdk hnfkj jfh:md,sfùfmj sm hrif if ksakjdjsjdrm irmh *q uqv Fj ksljrsj do fkj ksefl ilyrof w h:d!!lfl VE

    #20213
    de-mil
    • Pas Trouillard
    • Posts : 635

    Micro changement de règle pour le classement : les participants, s’ils votent, ne classent pas leur propre poème. Si un participant met son propre poème dans le classement il ne sera pas pris en compte. Comme vous ne classez pas votre propre poème, votre vote n’influence pas les duels qui vous concerne donc ça ne devrait pas influencer votre propre résultat. C’est plus simple et plus propre.

    Pour le moment si je ne dis pas de bêtise j’ai reçu les poèmes de GRP, d’HAR et de TRD. Si vous ne faites pas partie de cette liste mais que vous avez envoyé votre poème, manifestez-vous. Et si vous ne m’avez pas encore envoyé votre poème (mais que vous comptez participer à l’épreuve)… manifestez-vous aussi dans pas trop longtemps, il parait que la clôture des annonces publiques (et donc de l’envoi des poèmes) c’est ce soir.

    Qoof^g hfosd_ow do fkj isl ùqdk hnfkj ersl oq armmf hqskfv Fj esdk hnfkj jfh:md,sfùfmj sm hrif if ksakjdjsjdrm irmh *q uqv Fj ksljrsj do fkj ksefl ilyrof w h:d!!lfl VE

    #20298
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 7779

    Je viens d’envoyer un rappel aux retardataires. Sans dire quand ce serait « trop tard » pour que leur participation soit prise en compte. Mais grosso modo, bientôt

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #20327
    de-mil
    • Pas Trouillard
    • Posts : 635

    Voilà donc les poèmes reçus. J’ai mis les explications des contraintes en spoiler. Si vous avez bossé sur un poème et que vous voulez le publier vous pouvez toujours le rajouter dans ce fil mais je ne garanti pas qu’il comptera pour l’épreuve

     

    Poème de TRD, intitulé De Retour (et aucune utilisation de la lettre « A ») :

    Retour du front, retour en vie,
    Encore ému, quelle folie !
    Tous ces défunts, et tout ce bruit,
    Ombre de mort, oh sombre nuit !
    Un jour, une heure, plus rien ne compte,
    Restent dégoût, douleur et honte.

    Retour en vie, revient l’espoir,
    Encore épris, d’honneur de gloire !
    Tous ces doux rêves, que je chéris,
    Ombre et lumière, oh quelle vie !
    Un jour heureux, un jour contrit,
    Restent victoires, qui ne s’oublient.

    Spoiler:
    Acrostiche thématique.
    Poème d’HAR, intitulé Partir un jour sans retour :

    Partir un jour sans retour
    Sans pousser un soupir
    Un autre espoir pour
    Jouer son tour et sourire

    Sans se retourner
    Pour ne point revoir
    Une pierre laissée
    Serais-tu juste en noir ?

    Spoiler:
    Le poème n’utilise que les lettres du premier vers. Plus un ‘l’ à l’avant-dernier vers.

    Poème de GRP :

    Laissez moi vous compter l’histoire
    Du plus courageux des Targaryen
    Fils d’Aegon et neveu d’Aemon
    Et son prénom était Daeron
    Il fit la guerre, péché d’hubris ?
    Pour l’amour de sa Mariah
    Et quoi qu’en disent les argousins
    Il prévalait sur son demi-frère.

    Son charisme primait ce crapé,
    C’est dans ses mains qu’était la loi
    Et le ciel ne fut que noirceur
    Quand il mourut, tué par le fléau
    Mais il nous reste un de ses fils,
    Il vaincra son rival Haegon
    Dans un sanglant fracas d’acier.
    Gloire au roi, et à Freuxsanglant.

    Spoiler:
    Il s’agit d’un poème qui a été censuré (BOUH ! C’est pas bien la censure). Fort heureusement, les morceaux censurés étant exclusivement les derniers mots des vers pairs, les rimes et le rythme permettent de retrouver l’original.
    Cette structure force à faire des rimes riches et un rythme non ambigu (pas de ‘e’ muet qu’on pourrait prononcer, pas de diérèse… mais apparemment ça ne choque pas l’auteur de considérer les ‘ae’ dans les noms valyriens comme une seule syllabe comme si c’était évident). Et surtout, évidemment, ça implique de mettre les mots les plus spécifiques (Feunoyr, Daemon, Daenerys, cousin, épée, Noire Sœur, Aerys, Aigracier) précisément à la fin des vers pairs.

    Qoof^g hfosd_ow do fkj isl ùqdk hnfkj ersl oq armmf hqskfv Fj esdk hnfkj jfh:md,sfùfmj sm hrif if ksakjdjsjdrm irmh *q uqv Fj ksljrsj do fkj ksefl ilyrof w h:d!!lfl VE

    #20336
    Jean Neige
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1760

    [HRP: Voici mon poème en retard, je m’en excuse. FIN le déclamera qu’il soit en compétition ou non, du coup.]

    Réclame la retraite et reprends ton destrier, car
      Retentit dans les rangs le rappel de tes cavaliers.
        Regarde la rage que les tiens ont déferlé, et
           Reste le seul à sourire en cette rouge matinée.
    Espère que l’effroi n’est qu’un écho du passé,
       Esquisse l’ébauche d’un écrit amouraché, mais
         Esbroufe et vanteries sont à exclure s’il en est,
            Elle ne mérite que ta réelle sincérité.
    Tes titres et terres ne t’inspireront plus de sens,
        Ton amour et tes chagrin sont ta seule délivrance.
          Tes nuits seront hantées par milles clameurs de souffrance,
            Tantôt celles des tiens, et de ceux pourfendus par ta lance.
    On acclame ton retour comme celui du brave guerrier,
        On chante odes et louanges sur ta grande chevauchée…
          Or la mort et les larmes ne furent jamais ton désir,
            Occire ne devrait être plus qu’un lointain souvenir.
    Une médaille pour le sang, une médaille pour l’acier,
        Un honneur non mérité qui semble t’être décerné… 
          Une lame sur ton épaule portant le poids de tes péchés,
            Unis par la peine, tel est le sort des chevaliers.
    Réclame la retraite et reprends ton destrier,
        Espère que l’effroi n’est qu’un écho du passé…
          Ta guerre est terminée, va donc reprendre ta place,
            On sonne le rappel, tire les voiles des galéasses.
              Une médaille pour l’honneur, une médaille pour la gloire,
                  Retourne auprès de ta belle, vis ton nouveau départ.
    Spoiler:
    Semi-acrostiche / tautogramme (c’est pas le bon terme mais j’arrive pas à trouver le terme exact). Pour faire simple: des contraintes bizarres et pas super contraignantes.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #20473
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 7779

    Poème accepté pour la compétition

    Pas celui de GOO qui semble hors critères

    Spoiler:

    Poème : Le tournoi des dames

    Mariah frappe avec un bâton

    Et sans raison

    Crie Caron!

    Elles sont toutes défaites

    Et s’en vont en fuyant

    Aucune du mont

    N’y resta.

    Quand Baelor récria

    Pia au corps paré

    La première recouvra

    Au passage d’un fossé

    La Capitaine à la bride prise

    A crié Freux m’aidez !

    Tant fut grande la blessure qu’elle reçut

    Melessa pousse Daena qui cria

    A l’aide ! elle reçut et donna maint coups

    Une troupe vint de là

    Argella, qui cria « Merlou! »

    Les chassa parmi les gués

    Jeyne du Palais va

    Après avoir maint coups dans les bras

    Tout le jour senti

    Briser maintes lances

    Tirer maintes brides

    Maints coups donner

    Beaucoup frapper.

     

    J’ai dit peu, je m’en repens, et conté

    Au lendemain du tournoi ont crié

    De la prouesse de Sylva je vous dirai :

    Toutes à casques fermés

    Sur Bella la petite

    Prit l’écu triangulaire

    La pucelle fait conduire

    Parmi les trois lances porter

    Leur a fait cent

    Sans demander de trêves

    Sans arrêter

    Va pour jouter

    Droit sur les gens

    Tout autour d’elle ont joué de la flûte et de la vielle

    Elle est escortée

    Elle l’ont durement

    Vaincu et mis hors combat

    Tout de ça et de là

    Sous treillis dans un pré

    Elle dressa son pavillon

    Là fut donné des plaisirs

    Tant que la nuit dura

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #20565
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 7779

    J’ai ajouté que dans le poème de TRD, il n’y a pas la lettre « A » (ils doivent être r_vis chez les M_rtell que leur Lieuten_nt prenne ce genre de décisions)

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #20867
    Céleste
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 218

    Coucou, je viens d’écrire un poème, je sais qu’il est bien trop tard pour l’épreuve mais comme de-mil l’a proposé plus haut, je le poste ici. Contrainte : chaosyllabique, rimes aléatoires, méta, jeu de mots.
    (Vraiment désolée je suis sur mon tel et je ne sais pas mettre les balises spoiler :/)

    Deux mille-pattes, pour un écureuil
    Se prenaient, une rose d’un œil
    Le regardait, depuis Lestival
    L’endroit où elle était née

    Demi le Pat’, fier, se préparait
    Pour les festivités de son Palais
    Dans un pot de fleur, d’or
    La rose s’était parée

    Hésitante, à attendre son ami
    Et lui tendre sous le parvis
    Une de ses feuilles mouillées
    Par la rosée ou la pluie

    Héritant de son flair le renard su
    Pour son retour, l’écureuil ne pu
    Surmonter l’envie de voir l’épine
    Pleurée dans le cœur de son ami

    De retour à Lestival sous l’oeil
    Céleste, en un renard-écureuil
    Se transformèrent les deux mille-pattes
    Pour ne plus être à demi le Pat’

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.