Daemon Targaryen dans la série Hotd

  • Ce sujet contient 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Draeken Blackfyre, le il y a 1 année et 3 mois.
2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #183734
    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 692

    Si un personnage de cette saison 1 aura fait couler beaucoup d’encre tant sur le forum qu’en dehors c’est bien Daemon, aussi je pense qu’il peut être intéressant de lui consacrer un sujet histoire de faire le bilan sur sa construction et la vision qu’en ont les scénaristes.

    Petit préambule je vais essayer d’être le plus objectif possible mais évidemment quand on parle d’art on ne l’est jamais vraiment. Donc pour donner mon opinion du personnage des livres, globalement je l’aime beaucoup, mais en tant que personnage fictionnels. En bref comme beaucoup la distance vis à vis d’une œuvre me permet de beaucoup apprécier un personnage pour son courage, son coté rebelle associé à une certaine fidélité tout en faisant en parti abstraction de ses crimes. Et si le nombre de crime dont Daemon se rendis coupable est sujet à discussion il en est un particulièrement affreux dont on est sure qu’il fut à l’initiative (les lecteurs de F&S devineront aisément duquel il est question). Quand au Daemon de la série globalement j’ai trouvé qu’il manquait de panache et que son attitude dans les épisodes 2 et 10 était respectivement asse ridicule et disproportionnée.

    Ce petit préambule fait qui est le Daemon de la série et que lui arrive t’il ? Ci-dessous un pavé d’analyse du Daemon de la série.

    Si on en croit l’enthousiasme avec lequel Daemon et Viserys évoquent leurs souvenirs d’enfances Daemon semble avoir grandi avec son frère et lui avoir très tôt été attaché bien que leur personnalités ont vite différés. Là où Viserys est de nature conciliatrice et douce, Daemon est directe, brutale et provocateur.
    A un moment de sa vie il est marié à Rhea Royce jeune femme intrépide, belle, chasseuse à ses heures perdus et qui aurait tout pour satisfaire un prince de sang n’eut été un tempérament peut accorte (regardez la manière dont elle rabroue son cousin qui lui proposait de l’accompagner chasser). Bref ça ne matche pas entre ces deux jeunes gens, Daemon prétendant que c’est parce qu’elle est « moins appétissante qu’un mouton », Rhea quand à elle lui reproche d’être un « lâche » et d’être « incapable de finir ». Le mariage n’est semble t’il même pas consommé.
    Soucieux du rang de son frère Viserys lui a confie de nombreux postes mais les constantes plaintes d’Otto Hightower l’empêche de les conserver, il est néanmoins permis de penser qu’Otto est dans son droit et qu’en effet Daemon s’acquitte mal des taches qu’on lui confis, ou du moins de manière trop brutale pour un royaume qui se veut en paix. De son coté Daemon qui a un tempérament très clanique est frustré que son frère Viserys ne lui témoigne pas la même reconnaissance dont il lui fait preuve et cherche à ménager la chèvre et le choux au lieu de prendre clairement parti pour les siens. Parallèlement Daemon est également très proche de Rhaenyra sa nièce. Basé sur le fait qu’il est à cette époque en couple avec Myseria et qu’il est alors le successeur présumé de Viserys il me semble très raisonnable de penser que cette proximité est sans arrière intention aucune.

    Passons rapidement sur l’événement du « prince d’une journée » qui dans le pire des cas n’était qu’une boutade prononcé dans un contexte ou Daemon voulait jouer les gros bras cyniques dans le meilleur a été prononcé avec déférence.
    Le fait est que Daemon est expulsé de la cours et perd le soutien de son frère : humiliation des humiliations ! Par vengeance il vole l’œuf de dragon destiné au prince Baelon fuis à Peyredragon et annonce en grande pompe qu’il va épouser sa maîtresse Myseria et qu’elle est enceinte, il oublie juste d’informer cette dernière de ce plan. Rhaenyra le mettra finalement face au fait qu’il doit faire un choix : ou accepter qu’il a été écarté de la ligne de succession ou entrer en rébellion ouverte. Daemon s’incline, il restera fidèle à sa famille. Les paroles de Rhea Royce sont confirmées, « Daemon est incapable de finir ».

    Qu’à cela tienne Corlys Velaryon va lui apporte une occasion en or de revenir dans les bonnes grâces de son frères, régler les problèmes de piraterie dans les degrés de pierres. L’affaire se révèle plus ardu que prévue et Daemon prendra tout les risques possibles pour la régler sans l’aide de Viserys. En somme il préfère risquer la mort pour retrouver son rang et sa fierté plutôt que de simplement accepter le pardon et l’aide de son frère.

    Quoiqu’il en soit l’opération est un succès et Daemon peut rentrer en grandes pompes à la capitale où il remet immédiatement la couronne des Degrés à son frère. Les deux frangins célèbrent leur réconciliation, joie !
    Sauf que voilà, en parlant à sa nièce Rhaenyra Daemon constate que fortement marqué par le décès en couche de sa mère celle ci à pris la résolution de ne prendre ni marri ni amant. Daemon lui rétorque que si elle vis dans la peur elle se coupera des plaisirs de la vie. Rhaenyra étant peu séduite par l’aspect théorique de l’idée le soir il la conduit ldans la rue de la soie pour l’initier aux plaisir de la chair. Il commence à l’embrasser et la déshabiller et ça marche ! Rhaenyra commence même à être entreprenante ce qui pour une obscure raison le pousse à s’enfuir. « Daemon est incapable de finir ».
    Certains ont vue dans toutes ces actions une manipulation de Daemon qui aurait cherché à s’emparer du trône via sa nièce soit en la séduisant, sans en la déshonorant pour forcer la main de Viserys. Peu crédible, Daemon est toujours marié et depuis 4 épisodes témoigne plus du tempérament d’un chien fou que d’un grand stratège politique. L’explication la plus raisonnable et qu’il souhaitait à sa manière aider sa nièce : elle est une Targaryenne comme lui et les Targaryens devraient vivre leur vie comme ils l’entendent, coucher avec qui ils l’entendent même leur proche parents si le cœur leur en dis et au diable la peur !
    Alors pourquoi avoir refusé d’aller jusqu’au bout ? Difficile à dire. Peut être a t’il été troublé par la naissance de fort sentiments envers Rhaenyra là où n’envisageais leur escapade que comme une aventure sexuelle.
    Enfin c’est bien beau d’avoir toutes les meilleurs intentions du monde mais Viserys lui a une opinion quelque peu différente sur la manière dont devrait se comporter une princesse et rebelote Daemon est encore congédié.

    Daemon part donc faire une petite escapade au Val saluer son épouse. Pourquoi maintenant ? Les scénaristes seul le savent mais on peut penser que le choc de son second exile l’a poussé à entreprendre quelque chose dont il rêvait depuis un moment sans oser franchir le pas. A moins qu’il ne lui faille vite se libérer pour prétendre à la main de sa nièce.
    Part il avec la ferme intention de tuer sa femme ? Franchement si Daemon avait de fermes intentions depuis 4 épisodes ça se saurait. En tout cas il semble hésiter jusqu’au dernier moment, mais sympa Rhea va l’aide à aller jusqu’au bout grâce à quelques insultes bien sentis. « Daemon est incapable de finir ?» Pas cette fois.
    Le temps d’enfourcher Caraxès et retour au donjon-rouge pour empêcher empêcher le mariage de Rhaenyra et de Laenor. Sauf que Rhaenyra a un devoir à accomplir, semble asse à l’aise avec la perspective de se marier à Laenor (qui lui laissera toute la latitude de plaisirs auxquels Daemon l’a lui même initié) et nourris même certains doutes sur la sincérité de cet oncle qui tourne depuis un bon moment autour du trône de fer. Elle lui propose bien de l’enlever s’il ose mais rappelez vous « Daemon est incapable de finir » (bon en vrai ça aurait été complètement stupide donc bravo Daemon).

    Cette fois c’est l’hallali, Daemon viens de se faire éconduire par la femme qu’il aime et Viserys lui témoigne moitié moins de respect qu’il ne devrait, bref plus rien ne le retiens à Westeros. Il épouse Laena Velaryon et part tenter sa chance dans les cités libres. Daemon a beau avoir de l’affection pour sa femme et au moins une de ses filles (Baela la chouchoute) il n’est pas heureux. Il bois plus que nécessaire (une scène coupé le montrait également prendre un amant) mais refuse de retourner à Westeros malgré l’insistance de sa femme. Cette dernière meurt en couche et Daemon a le droit à un petit supplément de remords pour avoir laissé sa femme mourir loin des siens.

    Retour pour lui à Lamarck et ça tombe bien les étoiles se sont aligné puisque qu’Harwin Fort l’amant de Rhaenyra et récemment décédé et son cœur est à prendre. Bon dis comme ça on dirait un cynique mais le temps et les épreuves l’ont quand même assagi et son rapprochement avec Rhaenyra se fait en parti sur la base de leur deuil.
    Un petit faux meurtre de Laenor et Daemon trouve enfin sa place : Il sera roi consort de sa chère Rhaenyra, le père de ses enfants et son plus fervent soutien contre les verts. Tout griefs contre Viserys est même oublié. Joie !

    Petite aparté sur l’épisode 10 : Il a du mal a accepter le décès de son frère et en attribut immédiatement la cause à un empoisonnement. Sa réaction de vite organiser la défense de Peyrdragon est pertinente dans le contexte («les Verts viennent pour vous » disait Rhaenys) même si on sent qu’il fuit en parti la condition de sa femme alors en train d’accoucher (quel urgence à faire le beau devant les deux gardes royaux ?). On le montre pleurer seul la mort de sa fille témoignant d’une sincère affection pour ses enfants. Plus trouble est le fait qu’après la découverte que depuis toujours son frère lui cachait la prophétie d’Aegon (!!!) il réagit violemment contre sa femme (!!!!!!) ne supportant pas l’idée qu’elle ait été préféré à lui (c’est pourtant pas la première fois).

    Cette petite analyse terminée je trouve un peu exagéré de dire que Daemon change de personnalité tout les épisodes, il y a gros changement entre l’épisode 5 et 6 mais celui ci peu s’expliquer par le saut temporel au cours duquel d’autres personnages changent également. A mon sens n’eut été la strangulation de l’épisode 10 on aurait eu un Daemon plus mature qu’en début de saison, d’ailleurs confronté à un Aemond rappelant ses errements de jeunesse. Bref une intéressante évolution de personnage de chien-fou en quête maladroite de reconnaissance, multipliant les veines provocations à un homme ayant fait la paix avec son frère et trouvé une personne pour lequel il serait enfin « capable de finir » (quitte à ce qu’il commette des horreurs pour ça).

    Bien sure mon analyse est totalement critiquable et peut être qu’a plusieurs moment j’ai inventé des explications à ce qui n’était que des faiblesses d’écritures. Vous noterez par exemple que j’ai volontairement écarté toute interprétation du « tu es incapable de finir » basé sur une impuissance de Daemon qui à mon sens eut été franchement malvenue voir carrément louche dans son propos (n’est-ce pas messieurs les scénaristes !!!!)

    Pour conclure je dirais que si la série aura au moins réussi quelque chose c’est de nous donner un Daemon qui divise aussi bien à l’intérieur de l’œuvre qu’à l’extérieur et en ça il est asse fidèle aux bouquins. ^^

     

     

    Bonus : une adaptation doit se suffire à elle même, néanmoins je trouve intéressant de comparer le Daemon de la série à celui des livres pour voir comment il a évolué d’un matériel à l’autre, quel vision en on retenue les scénaristes. Pas de gros pavé ici, je citerai simplement la merveilleuse encyclopédie de LGDN.

    Daemon Targaryen était ambitieux, impétueux et lunatique. Malgré son charme, il était ombrageux et caractériel. Il se montre généralement sans pitié avec ses ennemis, et peut réagir de façon impulsive et violente si lui-même ou ses proches sont attaqués.

    Jusque là c’est plutôt fidèle.

     

    Malgré son ambition, la pratique du pouvoir finit invariablement par le lasser rapidement et le pousser vers de nouvelles conquêtes. C’est davantage un homme d’action, qui sait s’attirer des amitiés fortes comme des inimitiés mortelles.

    Pour le coup énorme changement. Daemon n’est pas dans la série un homme de conquête qui se lasse vite (point qui explique la multiplicité des femmes dans sa vie d’ailleurs) mais un homme qui ne sait pas bien ce qu’il veut et multiplie les provocations enfantine. Si dans les livres il vole un œuf de dragon pour le compte de son enfant à naitre et ce au mépris de toutes convenances dans la série il invente ex nihilo une histoire de mariage polygame et d’enfant à naître par pure volonté de faire rager son frangin.
    De même pas de Daemon qui se lasse du Val, l’idée qu’il abandonne les degrés de Pierre par lassitude est à peine esquissé et son escapade dans les cités libres plus qu’une aventure est d’abord présenté comme une fuite de la cours et de Westeros.

    Contrairement à son frère le roi Viserys I<sup>er</sup>, il aime la chasse, la joute et le combat. Malgré les années, il demeura mince et dur.

    Matt Smith quoi. ( ͡º ͜ʖ ͡º)

    Il guignait le Trône de Fer pour lui-même ou pour sa nièce-épouse toute sa vie.

     

    Ici encore je pense que la série diffère. Daemon semble moins accorder d’importance au trône qu’à l’idée qu’on ne le reconnaissent pas à la mesure de ses talents et de sa fidélité.

    Au cours de la Danse des Dragons, il était considéré comme l’un des meilleurs atouts de Rhaenyra, du fait de son expérience militaire et de ses multiples amitiés, mais il était aussi un de ses points faibles, car il s’était également attiré la haine de nombreux ennemis mortels au cours de ses aventures.

    Affaire à suivre.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 année et 3 mois par Lapin rouge. Raison: suppression balises spoiler, on est dans la section sur les séries

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #183913
    Draeken Blackfyre
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 4

    En lisant feu et sang, il assez difficile de voir la réalité sur le caractère de Daemon et le prisme des différents chroniqueurs.

    Le Daemon de Hotd est assez étrange et complexe. Il est parfois difficile de comprendre ces actions ou ses émotions.

    sa relation avec Viscerys est très belle dans la série et ces moments avec son frère nous montre ce qu’il y avait sous ses écailles de dragon fougueux et provocateur.

    En fait je dirais même que le Daemon en présence de Viscerys est le moment où il est le plus honnête.

    il renvoie aussi une certaine aura de solitude mais il désire aussi l’attention peut être pour combler cette solitude.
    Il semble désirer le pouvoir mais pas la responsabilité du pouvoir.

    De plus je trouve dommage que l’on est pas plus explorer la relation de Daemon avec ses filles.

    Il n’y a pas qu’un Daemon dans Hotd. Il y a le Daemon fougueux des premiers épisodes, le Daemon vindicatif du dégrée de pierre, Daemon le frère en quête d’approbation, Daemon le meurtrier de sang froid, Daemon l’éternel solitaire, Daemon le mari, Daemon le veuf, Daemon le père…

    le génie de Matt Smith dans son Daemon est que ces tout sauf un personnage unidirectionnel pour un personnage qui n’inspirait d’emblée pas de sympathie  pour les lecteurs de feu et sang.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.