[Feu et Sang] Alicent Hightower, bâtarde de Saera Targaryen ?

  • Ce sujet contient 11 réponses, 5 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par dracaufeux, le il y a 2 semaines.
12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • #141359
    Nefer
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 32

    QUAND EST NÉE ALICENT HIGHTOWER ?

    Ce que l’on sait c’est qu’Alicent a « dix-huit ans » en l’An 106 lorsqu’elle épouse Viserys II Targaryen. Donc ça ne laisse que deux possibilités pour sa date de naissance :

    • Si l’anniversaire de ses 18 ans est tombé en l’An 106, alors elle est née en l’An 88.
    • Si l’anniversaire de ses 19 ans est tombé en l’An 106, alors elle est née en l’An 87.

    Cet âge de « dix-huit ans » est donné dans un ouvrage historique. Dans les wikis créés par les fans, il est considéré comme acquis que les ouvrages historiques de la saga utilisent toujours l’âge que le personnage obtient dans l’année citée, et non pas l’âge que ce personnage avait à ce moment précis. Par exemple Maegor I Targaryen est né en l’An 12. En conséquence les mestres disent toujours qu’il a « treize ans » en l’An 25 et ce même si l’événement décrit s’est déroulé avant son anniversaire, lorsqu’il avait encore douze ans. Par défaut les Wikis présupposent que tous les mestres comptent les âges de la même façon… mais dans les faits je ne crois qu’il y ait confirmation canonique que le compte des âges soit standardisé. Il est donc tout à fait possible que certains mestres citent les âges exacts en fonction d’un événement précis. Bref, tout ça pour dire que même si les wikis estiment qu’Alicent est née en l’An 88, il n’est pas tout à fait exclu qu’elle soit née en l’An 87.

    Par ailleurs j’ai remarqué que certains wikis anglophones se trompent lorsqu’ils disent qu’Alicent avait « quinze ans » lorsqu’elle est entrée à la Cour en l’An 101. C’est en l’An 103, à la mort de Jaeherys Ier, qu’elle avait « quinze ans » dixit G.R.R. Martin. Je crois qu’ils se sont emmêlés les pinceaux avec les dates. Bref. Là encore c’est un ouvrage historique donc les mêmes règles de compte d’âge sont appliquées par défaut.

    SAERA PEUT-ELLE VRAIMENT ÊTRE LA MÈRE D’ALICENT ?

    En forçant un peu… Ce n’est pas impossible.

    En l’An 85, Saera parvient à s’échapper du matristère où elle est enfermée. Elle disparaît alors complètement de la circulation. Apparemment c’est « une moitié d’année plus tard » que Jaeherys et Alysanne apprennent que Saera se prostitue à Lys. Mon hypothèse voudrait qu’elle ait été en réalité conçue entre Saera et Otto Hightower vers la fin de l’An 85, pour une naissance courant 86. Saera est prête à n’importe quoi pour s’échapper de Villevieille, y compris séduire un membre de la famille gouvernant cette ville. Il n’est pas impossible qu’il ait également abusé d’elle durant sa captivité. Quoi qu’il en soit, c’est vers la fin de cette année que Saera se rend compte qu’elle est enceinte et qu’elle se sert de cette information pour faire chanter Otto. Jaehaerys Ier avait confié aux Hightower la mission de préserver la chasteté de Saera. Si on apprend qu’elle s’est faite engrosser sous sa garde, les choses peuvent très mal tourner pour les Hightower. Éliminer Saera est une option trop dangereuse. Aussi Saera réussit-elle à négocier sa liberté ; Otto l’aide à organiser son « évasion » et s’arrange pour lui offrir un bateau qui l’emmènera dans les Cités Libres. Une fois livre, Saera achève sa grossesse en secret (durant sa fameuse « disparition »), expédie sa fille bâtarde chez son père à Villevieille et commence sa carrière de prostituée.

    Otto ne sait quoi faire de l’enfant. Il est possible qu’il s’en sente responsable, qu’il ait même de l’affection pour lui. Par ailleurs Otto est ambitieux et cette fille est une héritière potentielle du Trône de Fer. Il s’arrange donc pour faire passer Saera pour la fille de sa propre épouse. On a très peu d’informations sur l’épouse et les fils d’Otto à cette époque mais il aurait été facile d’isoler la mère « légale » d’Alicent à l’écart de Villevieille et faire passer Saera pour la « jumelle » d’un nouveau-né fils dont ladite épouse d’Otto était enceinte à l’époque. Bien entendu le stratagème n’est pas parfait car la petite Alicent a quelques mois de plus que son « jumeau » né en l’An 87. Mais Otto est un deuxième-né, mal placé dans la ligne de succession, il est possible que les Hightower n’y aient pas regardé de trop près.

    Par ailleurs il est dit dans le texte canonique que durant son enfance, Alicent était « précoce ». Qu’est-ce que ça veut dire, « précoce » ? Précocité intellectuelle… ou physique ? Est-ce par qu’Alicent avait presqu’une année de plus que son âge légal et paraissait très robuste et développée que les autres enfants ? Par ailleurs le sujet de la « précocité » est abordé ailleurs par G.R.R. Martin via mestre Luwyn, qui affirme que les bâtards grandissent plus vite que les enfants légitimes. D’où vient ce stéréotype ? Est-ce que les grands de Westeros mentent fréquemment sur les âges de leurs bâtards quand ça les arrange ? Cela ferait sens. Si un fils bâtard est plus vieux qu’un fils légitime, il peut potentiellement, une fois légitimé, revendiquer l’héritage de l’héritier originel en vertu de son droit d’aînesse. Ce qui peut causer une guerre de succession (l’héritier d’origine peut estimer qu’on ne peut pas l’usurper de son héritage « rétrospectivement »). Cette question est d’autant plus intéressante qu’en l’An 87 il n’existe pas vraiment de lois uniformes à Westeros concernant ces conflits d’héritages.

    Une autre possibilité envisageable est qu’Otto et Saera ont bel et bien une « aventure » à Villevieille en l’An 85, relation qui a aidé Saera à s’évader, mais qu’Alicent a bel et bien été conçue en Essos en l’An 88. On ne sait absolument rien de la vie d’Otto avant le Grand Conseil de l’An 101 donc on peut imaginer que, très amoureux, il ait tenté de tout plaquer (y compris son épouse légitime) pour retrouver Saera à Lys après sa fuite. Les nobles de Westeros font souvent du « tourisme » dans les Cités Libres ou des affaires et la maison Hightower a suffisamment d’argent pour financer un tel voyage. Suite à quoi un enfant serait né de ces retrouvailles en Essos et Otto aurait tenté de faire passer la petite Alicent pour la jumelle d’un de ses fils légitimes lors de son retour à Westeros. Par ailleurs Saera n’a jamais donné de véritable réponse lorsque son père Jaehaerys lui a demandé qui avait pris sa virginité ; elle a affirmé que ses trois amants de l’époque croyaient tous l’avoir déflorée et qu’ils étaient des « imbéciles ». Ce qui laisse la possibilité d’un quatrième larron, un « premier amour » de Saera dont elle aurait souhaité protéger l’identité. Si Otto séjournait à Port-Réal à l’époque, il n’est pas exclu qu’il ait été cet amant. Apprenant l’emprisonnement de Saera, il serait ensuite retourné dans son fief natal de Villevieille pour la libérer.

    DES INDICES SUPPLÉMENTAIRES ?

    L’idée d’une parenté entre Saera et Alicent est suggérée par le comportement de Jaehaerys Ier dans les dernières années de sa vie. En proie à la sénilité, il commence à confondre Alicent avec Saera. Pourquoi spécifiquement Saera ? Pourquoi pas une autre de ses filles, comme Maegelle ou Viserra ? Pour qu’une telle confusion existe, il faudrait bien une certaine ressemblance physique. De là, l’idée d’un certain lien génétique entre Saera et Alicent est possible. Par ailleurs on sait qu’un des fils bâtards de Saera était le portrait crâché de Jaehaerys alors qu’il avait été conçu avec un triarque de Volantis, bien des années après l’exil. Ce qui suggère que Saera ressemblait elle-même beaucoup à Jaehaerys, c’était son portrait au féminin. Et si « la graine est vigoureuse » et que les gênes sont très dominants dans cette partie-là de la lignée Targaryen, il n’est pas inimaginable qu’Alicent ait été le portrait crâché de sa mère Saera au même âge.

    Par ailleurs on voit que dès son entrée à la Cour, Alicent s’intéresse de très près à Jaehaerys et devient sa garde-malade. Ce n’est pas une occupation très sympathique pour une jeune adolescente… Si Alicent était si ambitieuse que ça, elle aurait « mis le grappin » sur un prince Targaryen bien plus tôt au lieu de passer son temps à s’occuper d’un vieillard. Dans les dernières années de sa vie, Alicent est rongée par le remords et passe tout son temps à déblatérer sur Jaehaerys sans jamais parler de Viserys, qui fut pourtant son mari. Si Alicent fut essentiellement une remplaçante de Saera dans l’esprit de Jaeherys, Viserys a également pu un remplaçant de Jaehaerys dans l’esprit d’Alicent. La jeune fille arrivée à la Cour voulait à tous prix rencontrer son grand-père et « rattraper le temps perdu » avec sa famille biologique. À la mort de Jaehaerys, cette amitié spirituelle ne lui a plus suffi et elle a désiré intégrer le clan Targaryen par la grande porte.

    On notera également que les quatre enfants nés d’Alicent et Viserys Ier ont apparemment tous un physique « valyrien », au point qu’Alicent se sert de cet argument pour humilier Rhaenyra dont les enfants n’ont pas l’apparence stéréotypée des Targaryen. Donc il est raisonnable de penser que les quatre enfants d’Alicent ont tous des cheveux argentés et des yeux tirant sur le violet. S’ils n’avaient pas ressemblé à des Targaryen, Rhaenyra l’aurait immédiatement mentionné pour clouer le bec à sa belle-mère. Mais en même temps, c’est quand même un sacré coup de pot pour Alicent de pondre quatre enfants ayant exactement le physique typique des Targaryen. À la base Alicent ne fait pas partie de cette famille. Lorsqu’un Targaryen se marie hors de son sang, il y a toujours au moins un enfant de la couvée dont le physique varie un peu… Par exemple Aegon V se marie avec une Nerbosc et au moins un de ses fils a les cheveux sombres. Le fait qu’Alicent ait elle-même des gènes valyriens par sa mère Saera aurait le mérite d’expliquer pourquoi ses enfants Aegon, Helaena, Aemond et Daeron aient tous eu le bon phénotype.

    QUELLES CONSÉQUENCES POUR LA SUITE ?

    L’intérêt de faire d’Alicent une bâtarde de Saera, c’est que cette hypothèse apporte des éclairages psychologiques intéressants sur ce personnage. Si Alicent savait la vérité sur sa véritable naissance, on peut analyser son comportement vis-à-vis des Targaryen différemment. Au lieu d’y voir une intrigante avide de pouvoir, on peut aussi la considérer sous un jour plus pathétique. Alicent est élevée par Otto dans l’idée que, si les choses s’étaient passées autrement, elle aurait été une princesse de la maison Targaryen. Son père se sert de cet héritage secret pour attiser en Alicent la folie des grandeurs et le désir de s’élever… et ainsi pour mieux servir les intérêts des Hightower.

    Il est également possible que Saera ait encouragé en sous-main l’orgueil de sa fille biologique (avec laquelle elle est peut-être entrée en contact). Le comportement de Saera à l’égard de la succession est ambigu : même si elle refuse de se présenter au Grand Conseil de l’An 101 pour faire valoir ses droits, on voit que ses fils bâtards nés à Essos essayent bel et bien de revendiquer la Couronne. Ce serait étonnant qu’ils l’aient fait sans obtenir l’approbation de leur mère auparavant puisque, pour prouver leur ascendance et leur identité au Grand Conseil, ils ont au moins besoin du témoignage et de l’assentiment de leur mère. Sans quoi n’importe qui pourrait se revendiquer fils de Saera. On peut estimer que Saera a pris exemple sur sa nièce Rhaenys en adoptant la même stratégie au Grand Conseil : du fait de sexisme existant à Westeros, Rhaenys sait qu’elle a peu de chances d’être élue et revendique donc les droits de son fils Laenor à sa place. Donc il est possible que Saera ait fait la même chose. Déstabiliser la dynastie de Jaehaerys en démarrant une guerre de succession via ses fils bâtards aurait été une vengeance parfaite pour la terrible Saera. Mais suite à l’échec de ce premier plan, Saera apprend qu’Otto vient d’être nommé Main du roi. Elle se rend compte alors qu’elle peut se servir de sa fille bâtarde Alicent de manière bien plus pernicieuse pour démolir la famille Targaryen et les Sept Couronnes…

    Comme beaucoup d’enfants « adoptés », Alicent nourrit une obsession envers sa famille biologique qu’elle cherche à réintégrer par tous les moyens avant d’être cruellement déçue. Cette obsession va grandissante : d’abord dame de compagnie de Jaehaerys, elle séduit son fils Viserys puis essaye finalement d’asseoir ses propres enfants sur le Trône de Fer. Alicent vit à travers ses enfants, par procuration, s’attendant à ce qu’ils vivent la vie qu’elle aurait dû avoir à la Cour de Port-Réal. Cependant le fossé se creuse rapidement entre elle et les Targaryen qui ont réellement grandi à la Cour, comme Rhaenyra et Daemon. Ils représentent une part du passé qu’Alicent ne pourra plus jamais récupérer et elle finit par les haïr, au point de vouloir s’accaparer leur héritage.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 semaines par Nefer.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 semaines par Nefer.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 semaines par Nefer.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 semaines par Nefer.
    #141363
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2269

    Ça se tient. Je suis convaincu. Après, en relisant, je verrais peut-être des failles mais à première vue, il y a de quoi lancer une bonne théorie.

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #141365
    Nefer
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 32

    Oui, la plus grosse faille étant bien entendu la date et le lieu de naissance d’Alicent qui nécessitent pas mal de complications romanesques pour « faire tenir » l’hypothèse. Ce que j’aime bien, en revanche, c’est qu’avec cette ligne directrice Saera devient indirectement l’une des instigatrices réelles de la Danse des Dragons, au même titre que les Mestres. G.R.R. Martin passe au final un temps fou à nous parler de Saera alors que son rôle historique est extrêmement limité. En faire la grande manipulatrice derrière les ambitions d’Alicent justifierait tout le papier que G.R.R. Martin a gratté sur l’affaire de la Perle Bleue. Saera est une psychopathe de grande envergure et la Danse des Dragons est une vengeance digne de son charisme !

    Saera est-elle vraiment la mère d’Alicent ? Mon avis est qu’il s’agit, comme beaucoup de choses dans « Feu et Sang », d’une idée que G.R.R. Martin VEUT que ses lecteurs imaginent… mais à laquelle il ne croit pas véritablement lui-même. Il ne veut pas donner une réponse toute crue, donc il laisse planer cette possibilité sans réellement la rendre canonique/non-canonique. Il fait la même chose lorsqu’il sous-entend que Cersei/Jaime/Tyrion sont de possibles bâtards d’Aerys II Targaryen ; c’est censé être intéressant, marrant, mais sans plus. Lui-même ne s’est pas décidé sur la question et ça ne jouera probablement aucun rôle dans la saga principale. Disons qu’il s’amuse à laisser un doute et à nous regarder nous triturer les méninges !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines par Nefer.
    #141367
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2269

    Lui-même ne s’est pas décidé sur la question et ça ne jouera probablement aucun rôle dans la saga principale.

    C’est un « jardinier » pour reprendre ses mots. ^^

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #141368
    Nefer
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 32

    J’ajouterais par ailleurs qu’Alicent ne serait pas le premier bâtard dont les parents adoptifs cachent l’identité ET l’âge réel :

    • Jon Snow est plus grand que Robb Stark en taille, ce qui laisse Catelyn supposer qu’il a été conçu avant la guerre et le mariage d’Eddard, et non durant la guerre et après le mariage comme Eddard le prétend. Catelyn en vient à la conclusion que Jon Snow a été conçu au tournoi d’Harrenhal avec Ashara Dayne. Ce qui renforce sa paranoïa car Eddard n’a a priori aucune raison de mentir sur l’âge de Jon… sauf s’il compte le faire légitimer et plus tard spolier Robb de son héritage en faveur du droit d’aînesse de Jon. Évidemment cette paranoïa est en partie justifiée : effectivement, Jon a probablement été conçu au tournoi d’Harrenhal… mais entre Rhaegar et Lyanna.
    • Aegon VI Targaryen est né en l’An 281 (ou tout début de l’An 282). Donc en l’An 300, quand Tyrion le rencontre, sa croissance devrait être achevée. Mais la première description physique qu’en donne Tyrion correspond à celle d’un ado un peu dégingandé qui n’a pas vraiment fini de grandir. Il est donc plus probable qu’Aegon VI soit en réalité un fils d’Illyrio Mopatis et Serra, né vers 283/284. Si Varys ment sur son âge, cela explique aussi en partie pourquoi il a attendu aussi longtemps pour lancer l’invasion de Westeros ; tant qu’Aegon VI n’avait pas fini sa croissance, il y avait une chance que les sieurs de Westeros se rendent compte de la supercherie.

    Donc finalement l’idée d’un « mensonge » sur l’âge d’Alicent, motivé par sa bâtardise, n’est pas si tiré par les cheveux quand on connaît G.R.R. Martin.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines par Nefer.
    #141369
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2269

    Aegon VI Targaryen est né en l’An 281 (ou tout début de l’An 282). Donc en l’An 300, quand Tyrion le rencontre, sa croissance devrait être achevée. Mais la première description physique qu’en donne Tyrion correspond à celle d’un ado un peu dégingandé qui n’a pas vraiment fini de grandir. Il est donc plus probable qu’Aegon VI est donc en réalité un fils d’Illyrio Mopatis et Serra, né vers 283/284. Si Varys ment sur son âge, cela explique aussi en partie pourquoi il a attendu aussi longtemps pour lancer l’invasion de Westeros ; tant qu’Aegon VI n’avait pas fini sa croissance, il y avait une chance que les sieurs de Westeros se rendent compte de la supercherie.

    En tout cas, ça donne plus de force à la théorie comme quoi Aegon VI n’est pas Aegon VI (mais, on s’écarte du sujet). Mais, effectivement, ça renforce la bâtardise d’Alicent.

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #141371
    Pat le petit porcher
    • Frère Juré
    • Posts : 71

    Tout cela serait possible, et ça donnerait un peu de sel aux déclarations d’Alicent sur les « bâtards » de Rhaenyra et la légitimité de ses propres fils… Mais il n’y a pas réellement de raison de supposer que ce soit vrai. L’argument du phénotype me laisse sceptique. Les lois de l’hérédité dans cet univers semblent passablement floues. Il est bien hasardeux de conjecturer que Saera et Alicent ressemblaient fort à Jaehaerys : ç’aurait pu être le cas pour Saera sans que cela attire particulièrement l’attention, mais pour Alicent ? J’imagine que ç’aurait été remarqué, commenté (soit pour la complimenter, soit pour faire des sous-entendus malveillants), et que ces commentaires auraient trouvé un écho dans les récits de mestres.

    Jaehaerys prenant Alicent pour Saera à la fin de sa vie… Il n’y a peut-être pas besoin de ressemblance physique bien forte (déjà, que vaut la vue de Jaehaerys quand il tombe dans ce gâtisme ? Est-il encore capable de discerner précisément les traits des gens ?). Saera lui a infligé la pire honte de sa vie, et sa charmante garde-malade correspond au fond à ce qu’il aurait voulu que Saera devienne quand il l’a expédiée au matristère. C’est peut-être une explication suffisante. De même que si Alicent en fin de vie n’évoque plus que Jaehaerys et non son époux, c’est peut-être tout simplement parce que son service auprès de Jaehaerys correspond à l’époque « innocente » de sa vie, l’époque où elle n’était pas encore impliquée dans les intrigues pour la succession dues à son mariage avec Viserys, et qui ont fait son malheur.

    #141372
    Nefer
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 32

    Oh ! J’ai même oublié le stratagème d’Alyssa Velaryon qui aurait interverti les jumelles Rhaena et Aerea Targaryen en forçant chacune à jouer le rôle de l’autre… Effectivement elle avait un intérêt à le faire. Aerea était l’âinée et donc plus avancée  dans la ligne de succession du Trône de Fer. Sachant qu’Aerea et Rhaena étaient coincées à des endroits différents durant la guerre, révéler ce mensonge permettait à tout moment à Alyssa d’empêcher l’un ou l’autre camp de récupérer la Couronne. Techniquement on a là aussi une usurpation d’identité et un mensonge sur l’âge réel des enfants concernés.

    Je pense également à Jon Snow qui intervertit deux enfants pourtant d’âge différents : Monstre (fils de Vère et de Craster) né en l’An 299 et Aemon Chant-d’Acier (fils de Della et Mance Rayder) né en l’An 300.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines par Nefer.
    #141377
    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1912

    Bof, y a vraiment quasi rien qui va dans ce sens, ou alors je j’ai raté quelque chose . Je peux monter pareil pour Stannis fils d’Aerys pour justifier le personnage et son intrigue en 3 coups de cuillère à pot: Aerys fricote avec les femmes de ses vassaux et Steffom et Cassana avaient supplanté Tywin et Joanna (proximitédu prénom en plus), Stannis a un caractère et un physique différent de ses frères et s’estime plus à sa place sur le trône, il choisit une religion en rapport avec le feu, est fasciné par celui-ci et règne  sur Peyredragon comme tous les Targaryens ou presque, a un enfant monstrueux et a un sang royal qui permet de faire de sorts d’invocation alors qu’il ne descend pas de Robert… Tout s’explique s’il est le fils caché d’Aerys et que Cassana n’a rien dit pour éviter un scandal.

    #141378
    Nefer
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 32

    Mais finalement pour moi l’hypothèse la plus crédible concernant la « fausse naissance » d’Alicent est qu’il s’agit d’une sombre machination de… la reine Alysanne Targaryen !

    En effet, Alicent est « officiellement » née en l’An 87/88. Or l’An 87 est aussi l’année de la Seconde Querelle entre Alysanne et son époux, le roi Jaehaerys Ier Targaryen. Et cette querelle porte essentiellement sur… Saera ! D’abord Alysanne veut l’autorisation de visiter sa fille à Lys, ce que Jaehaerys refuse. Mais elle désobéit aux ordres de son seigneur et époux en envoyant à Lys des agents pour surveiller Saera. Puis elle finit par demander à Jaehaerys l’autorisation de ramener Saera à la Cour. Là encore, un refus qui conduit à une séparation du couple. En l’An 88, Alysanne refuse même d’accompagner Jaehaerys dans ses pérégrinations royales à travers le royaume, et reste bouder à Peyredragon. L’absence de la reine est remarquée et le couple ne se réconcilie qu’en l’An 89.

    Donc le fait est que même si Alysanne n’est jamais allée à Lys visiter Saera, elle pouvait facilement entrer en contact avec elle en l’An 88 : son mari était occupé loin de Port-Réal, et elle avait déjà des espions postés à Lys. Horrifiée par le bordel où Saera vivait, Alysanne était sûrement inquiète du sort de ses futurs petits-enfants. Auquel cas elle aurait pu proposer à Saera de lui confier tout enfant bâtard né de ses frasques, et lui assurer une vie meilleure à Westeros en le « plaçant » dans une famille noble. Il est possible que Saera, qui commençait tout juste sa « carrière » l’époque, ait accepté la proposition de sa mère : elle avait besoin d’argent et ne pouvait s’encombrer d’un gamin.

    Cela expliquerait aussi pourquoi l’épouse légitime d’Otto a accepté de faire passer Alicent pour sa propre fille. Elle ne l’a pas fait pour faire plaisir à Otto mais à Alysanne. La reine avait les moyens pour faire pression sur les Hightower, que ce soit par la carotte (argent, promesses de postes dans l’administration, etc.) ou le bâton (griller Villevieille avec un dragon).

    #141387
    Pat le petit porcher
    • Frère Juré
    • Posts : 71

    Mais finalement pour moi l’hypothèse la plus crédible concernant la « fausse naissance » d’Alicent est qu’il s’agit d’une sombre machination de… la reine Alysanne Targaryen ! […] Cela expliquerait aussi pourquoi l’épouse légitime d’Otto a accepté de faire passer Alicent pour sa propre fille. Elle ne l’a pas fait pour faire plaisir à Otto mais à Alysanne. La reine avait les moyens pour faire pression sur les Hightower, que ce soit par la carotte (argent, promesses de postes dans l’administration, etc.) ou le bâton (griller Villevieille avec un dragon).

    Là, en fait de crédibilité, je trouve que tu rajoutes encore des invraisemblances pour essayer de sauver ce qu’il y a déjà de plus invraisemblable dans ta théorie (l’idée qu’une épouse légitime ait accepté de faire passer pour sien un enfant bâtard de son époux). Imaginer Alysanne menacer de venir griller Villevieille si une Hightower refuse de se prêter à une telle manigance, c’est la confondre avec Maegor.

    #141408
    dracaufeux
    • Frère Juré
    • Posts : 85

    Oh ! J’ai même oublié le stratagème d’Alyssa Velaryon qui aurait interverti les jumelles Rhaena et Aerea Targaryen en forçant chacune à jouer le rôle de l’autre… Effectivement elle avait un intérêt à le faire. Aerea était l’âinée et donc plus avancée dans la ligne de succession du Trône de Fer. Sachant qu’Aerea et Rhaena étaient coincées à des endroits différents durant la guerre, révéler ce mensonge permettait à tout moment à Alyssa d’empêcher l’un ou l’autre camp de récupérer la Couronne.

    Mais les jumelles d’Aegon sans couronne c’est Rhaella et Aerea, Rhaena c’est leur mère non ?

    Sinon la théorie ne me convainc pas du tout, les éléments sur lesquels se base la bâtardise d’Alicent Hightower sont étranges, je vois mal Ser Otto Hightower déshonorer la fille du roi (même si elle avait les mœurs légères) ou accepter comme premier née une bâtarde (même si Alysanne aurait « insisté ») d’autant plus que si mes souvenirs sont bons Jaehaerys et Alysanne conviennent (malgré leur désaccord sur Saera) qu’ils ne lui rendront pas sa fille aussi facilement et que le couple royal était coincé.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines par dracaufeux.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines par R.Graymarch.
12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.