[Feu et Sang] Le voyage d’Aerea Targaryen de 56 ap-C

  • Ce sujet contient 102 réponses, 31 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Pandémie, le il y a 2 mois et 1 semaine.
30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 103)
  • Auteur
    Messages
  • #57649
    Geoffray
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1760

    Bon alors, on va pas se mentir, là c’est quand même du gros truc qui tâche bien. Donc si vous n’avez pas lu, passez votre chemin ^^ (et revenez quand vous aurez lu le récit).

    Chapitre 10 de Fire and Blood. Le fameux récit lovecraftien dont parlait Patrick Marcel… Et clairement c’est un récit lovecraftien dans toute sa splendeur.

    Donc, Aerea est (semble-t-il) allée voyager du côté de Valyria. En tout cas, Balérion l’a (probablement) emmenée là-bas. Bref…

    Parlons un peu des horreurs qu’elle a ramenées du lieu… Parce que horreur, est bien le terme qui convient. Les vers grouillant sous sa peau, avec des visages et des « mains » de taille impressionnante sortant de sa peau  (à cause de l’eau glacée). Qui semblent lui donner une fièvre impressionnante (d’ailleurs, il est plus que probable que la petite serait morte quoiqu’il arrive vu les températures dont on parle !)

    Donc, Valyria est (semble t-il) encore « habitée » par des créatures de « Feu et de chaleur » qui détestent la Glace. L’une de mes suppositions étant que ces choses sont des proto-dragons. À noter aussi que Balérion est blessé en revenant… Okay, qu’est-ce qui est suffisamment puissant pour blesser un monstre pareil oO ? Et j’aimerais bien savoir aussi ce qu’elle a dit durant son agonie et la signification du « I never » qu’elle dit avant de s’effondrer dans la cour.

    Dernière remarque aussi, mais elle n’est pas de moi mais de nos cousins d’outre-atlantique : on est d’accord qu’Euron est un gros menteur et qu’il a jamais foutu les pieds à Valyria ? Parce que autant la petite Princesse peut monter sur son dragon pour s’enfuir, autant Euron, à part la marche à pied, je le vois pas s’envoler ^^. Et comme rien ne grouille sous sa peau, on peut raisonnablement penser qu’il n’a jamais été à Valyria, ou alors en sacrifiant des gens, ce qui serait bien son style xD.

    Team Trop Dark Trop Piou xD

    Stannis: Her own father got this child on her? We are well rid of her, then. I will not suffer such abominations here. This is not King's Landing.

    #57661
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4673

    Je pense qu’il est très prématuré de tirer des conclusions concernant le passage d’Euron à Valyria : on ne sait pas si les créatures de ce chapitre sont encore en vie 200 ans après, si elles s’en prennent qu’au sang de dragon, a ceux qui sont proches des dragons ou à n’importe qui … et plus que tout, on ne connaît pas l’étendu du savoir ou des pouvoirs dont Euron disposait déjà à l’époque… a-t-il retrouvé ces créatures? Y a-t-il des monstres grouillant sous sa peau que nous ne soupconnons pas? Compte-t-il s’en servir dans ses propres guerres ?

    Bref, perso, je serais assez mefiant sur la question.

    Le temoignage de Barth est glaçant sans jeu de mot … une chose qui m’a surpris, cependant : ces choses meurent au contact de la glace … on dirait des spectres inversés non?

    #57673
    Emmalaure
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 871

    Dernière remarque aussi, mais elle n’est pas de moi mais de nos cousins d’outre-atlantique : on est d’accord qu’Euron est un gros menteur et qu’il a jamais foutu les pieds à Valyria ? Parce que autant la petite Princesse peut monter sur son dragon pour s’enfuir, autant Euron, à part la marche à pied, je le vois pas s’envoler ^^. Et comme rien ne grouille sous sa peau, on peut raisonnablement penser qu’il n’a jamais été à Valyria, ou alors en sacrifiant des gens, ce qui serait bien son style xD.

    Je reste sur l’idée que j’ai toujours eue qu’il mentait sur son voyage à lui, mais qu’en revanche, il avait dû réellement croiser quelqu’un qui y était allé : il aurait ainsi récupéré des souvenirs qui sonnent vrai et sans doute d’autres trucs (du style l’armure valyrienne). Et même, si je devais parier sur le « survivant » qu’il aurait croisé, je mettrais mes billes sur l’oncle Gerion Lannister. Euron est un véritable charognard, littérairement construit comme un personnage qui se nourrit des « succès » des autres (ce qui colle tout à fait à la symbolique de la corneille, en plus) : à Victarion il vole ses victoires et sa femme, aux conjurateurs de Qarth il prend le dompte-dragon, et je pense qu’on n’a pas fini de le voir agir ainsi pour la suite.

    Ce qui n’empêche pas qu’il ait vraiment pu chercher à aller à Valyria, mais que ses « amis » les plus proches aient dit niet à un moment : quand il a une grosse majorité contre lui, Euron ne fait pas front, il contourne, comme il fait lors du festin après la prise des Îles Boucliers, où la majorité des Fer-Nés veulent piller le Bief et se fichent d’aller au bout du monde trouver d’hypothétiques dragons, et où il quitte furieux le festin avant de faire appeler son frère quelques heures plus tard, pour un « nouveau plan ».

    #57677
    Geoffray
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1760

    Le temoignage de Barth est glaçant sans jeu de mot … une chose qui m’a surpris, cependant : ces choses meurent au contact de la glace … on dirait des spectres inversés non?

    C’est exactement la pensée que j’ai eu en lisant le passage. Les Autres c’est la « Glace », les « Horreurs » (à défaut d’autre noms xD) ce serai le « Feu ».
    Ca m’a fait aussi posé la question concernant les dragons de Dany. Est-ce qu’ils seront si cruciaux que ça concernant la lutte contre les Autres? Evidemment, c’est ultra tendu de tirer une conclusion sur quelques mots dans Feu et Sang, mais c’est une hypothèse qui s’étudie xD.

    Team Trop Dark Trop Piou xD

    Stannis: Her own father got this child on her? We are well rid of her, then. I will not suffer such abominations here. This is not King's Landing.

    #57701
    Corlygg
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 239

    Un autre point soulevé par Barth sont les expériences menées par les valyriens. J’ai l’impression qu’il semble supposer que ces créatures peuvent potentiellement être la conséquence de magie du sang servant notamment à l’hybridation des espèces. Je me souviens également (mais impossible de le retrouver) que sur le forum westeros.org, plusieurs membres avaient évoqué le fait qu’Elio avait mentionné que les sphinx valyriens ne sont pas simplement des représentations symboliques mais que ces créatures ont bien existé (apparemment les valyriens faisaient plein d’expériences magiques en vue de créer des « chimères » sur Gogossos). En fait, quand Elio a révélé cette information, il a cru qu’elle se trouvait dans TWOIAF alors qu’elle a dû être supprimée certainement un peu plus tard au cours de l’édition.

    Quoiqu’il en soit, ce passage de Fire and Blood semble aller dans ce sens. Les valyriens ont visiblement été très loin dans la « manipulation génétique ». Après vous me direz qu’il s’agit peut-être de créatures existants à l’état naturel mais je ne pense pas que ce soit pour rien que Barth mentionne dans ce passage les « chimères » valyriennes.

    Cela ouvre également un autre sujet connexe également. Celui du sang du dragon. Je suis toujours parti de l’idée que le lien qui existe entre les valyriens et leurs dragons découle d’une modification de ce sang par la magie et que parfois les conséquences de cette forme d’hybridation « soft » se manifeste dans la naissance d’enfants grotesques qui possèdent des attributs de dragons (comme les ailes).

    Quoiqu’il en soit, Valyria semble être très inhospitalier et je ne suis également pas convaincu qu’Euron y soit allé. De même, je ne pense pas que la créature qui a attaqué Balérion soit un autre dragon ou une bête apparentée. Je pense que Barth aurait soumis cette hypothèse sinon. Martin veut vraiment nous faire imaginer tout et n’importe quoi (un peu à la manière de Lovercraft justement).

    #57706
    Sandrenal
    • Pas Trouillard
    • Posts : 528

    C’est marrant, je viens de lire le passage en question après l’avoir cherché pendant toute ma lecture. C’est atroce mais très bien écrit. Ça en fait clairement le meilleur passage de F&B pour l’instant.

    La théorie de Barth est clairement très vraisemblable. Ce qui m’étonne un peu, c’est qu’Aerea et Balerion aient pu rester à Valyria aussi longtemps (je ne sais plus pendant combien de temps exactement Aerea est portée disparue mais il s’écoule pas mal de temps).

    Ça fait réfléchir sur le Fléau. La théorie de la catastrophe naturelle peut être définitivement écartée. Ou alors mêlée à des rituels magiques qui auraient mal tournés.

    Et j’aimerais bien savoir aussi ce qu’elle a dit durant son agonie et la signification du « I never » qu’elle dit avant de s’effondrer dans la cour.

    Dans son agonie, elle supplie surtout qu’on l’achève. Je pense que si elle avait donné une réponse à une des interrogations de Barth il l’aurait noté. Le I never peut être assez banal : « je n’ai jamais voulu aller là-bas », « je n’ai jamais voulu voir ça »…

    #57711
    Aurore
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2049

    On ne connait rien des comportements des dragons entre eux autres que ceux des Targaryen. Ils ne se battent (sérieusement) que quand leurs dragonniers le veulent. Mais si Balerion est allé à Valyria, il y a peut-être rencontré d’autres dragons, pas liés aux Targ’, ceux-là ? Peut-être s’est-il battu avec l’un d’entre eux ?

    En tout cas, ça attise encore plus ma curiosité de savoir plus de choses sur Valyria, même si le lieu n’est clairement pas indiqué pour les prochaines vacances.

    #57716
    DroZo
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1366

    Vous semblez oublier quelque chose au sujet de Valyria… C’est que la princesse y serait restée un an. Rien ne dit qu’elle ait été attaquée / contaminée / ai attrapé ces « vers » dès qu’elle a posé le pied sur la terre ferme. Il est même très largement possible qu’elle ait survécu des mois là-bas avant de se faire avoir. Donc rien d’impossible qu’Euron, lors d’un passage éclair, ait pu récupérer du matos sans se faire avoir. Ca veut pas dire qu’il l’a fait, juste que rien ne l’en empêche.

    Pour l’idée des Valyriens qui feraient de l’hybridation, ce serait pas la première fois que Martin nous décrirait de l’hybridation avec des vers qui auraient pété à la gueule de ses créateurs. Je pense à Dans la Maison du Ver, et à tout ce qui touche de près ou de loin à l’EEC dans l’univers des 1000 Mondes. J’aurais bien d’ailleurs recherché si les Valyrien n’avaient pas un thêta d’or comme emblème si GRRM n’avait pas lui-même confirmé que les 1000 Mondes et l’univers du Trône de Fer n’étaient pas liés ^^

    Toujours concernant ces vers, je sais pas vous mais la scène m’a fait penser à une autre scène d’ACOK :

    Dans une pièce se tordait à même le sol une beauté nue sur qui s’agitaient quatre petits hommes. Ils avaient, à l’instar du serviteur nain, des pattes roses minuscules et des museaux de rat pointus. L’un d’eux soubresautait entre les cuisses de la femme, un autre s’acharnait sur ses seins, lui ravageant les tétons dans ses mandibules écarlates, les déchiquetant et les mastiquant.

    Alors je sais pas si il y a un lien, ce que ça veut dire, mais ça m’a fait penser à ça.

    Enfin ce passage est vraiment prenant. Je tremble encore.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #57719
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2273

    Le passage du livre que tu vois pas venir et qui d’un coup te glace le sang. J’ai adoré, j’en voulais plus. ^^

    Après en terme de fonctions dans le récit et d’indices, on peut imaginer plusieurs choses.

    • L’opposition glace / feu, une fois de plus.
    • GrrM nous donne avec ce passage suffisamment de raisons de ne pas vouloir que Daenerys, d’un coup de dragon, aille visiter Valyria. Ça clôt un peu le débat à ce sujet, quoi. ^^
    • GrrM nous donne là des indices supplémentaires concernant le fait que les valyriens jouaient avec le feu, et ont créé des « chimères » avec la sangmagie: d’un côté les dragons, de l’autre les humains capable de contrôler des dragons… Et ces « vers humains » seraient des résidus d’expériences plus ou moins ratées.

    De façon plus générale (faudra faire un sujet à part là-dessus), Feu & Sang regorge d’arguments concernant le fait que ce qui rend les Targaryens si spécifiques, c’est vraiment leur ADN, le « Sang de dragon », qui leur permet de contrôler les dragons, de ne pas (trop) tomber malades… Non pas qu’il restait beaucoup de doutes là-dessus, mais là ça me semble clair. ^^^

    À ce sujet, on pourrait d’ailleurs se demander si les « Horreurs » de ce chapitre ne sont pas, quelque part, des parasites qui ont grandit dans le sang si spécifique d’Aerea, ou depuis ou grâce à son sang (on voit des parasites qui vivent dans l’eau, un peu plus tard dans le livre).

    Sinon cette histoire est horrible, mais elle est aussi tragique. La petite Aerea a un côté « Arya Stark » qui la rend très sympathique, elle s’ennuie comme pas permis sur Peyredragon… Et quand elle décide de prendre en main son destin, ça se passe vraiment mal pour elle.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #57742
    Corlygg
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 239

    Vous semblez oublier quelque chose au sujet de Valyria… C’est que la princesse y serait restée un an. Rien ne dit qu’elle ait été attaquée / contaminée / ai attrapé ces « vers » dès qu’elle a posé le pied sur la terre ferme. Il est même très largement possible qu’elle ait survécu des mois là-bas avant de se faire avoir. Donc rien d’impossible qu’Euron, lors d’un passage éclair, ait pu récupérer du matos sans se faire avoir. Ca veut pas dire qu’il l’a fait, juste que rien ne l’en empêche.

    Dans l’absolu, on n’est pas sûr qu’elle soit restée durant toute sa période d’absence à Valyria. Après, si on devait comparer avec Sothoryos, on sait qu’il est possible pour des individus et des groupes d’individus de rester pendant des mois, voire des années sur ce continent malgré l’hostilité de la région et tous les dangers qui s’y trouvent.

    Cependant, il y a une autre chose à ne pas oublier pour Valyria : beaucoup d’autres ont tenté de s’y rendre et n’en sont jamais revenus. Des armées et des flottes entières ont disparu. S’il était possible d’y rester plusieurs semaines ou mois sans se faire tuer par je ne sais quoi, comment expliquer que plus de monde n’en soit pas revenu (comme c’est le cas pour Sothoryos)? Si Aerea y est bien restée 1 an, c’est selon moi grâce à la présence de Balérion qui a dû éloigner la plupart des menaces qui pouvaient les mettre en danger. Malheureusement, il ne pouvait lutter contre les menaces plus invisibles (comme des parasites) ou contre des prédateurs plus imposants (comme celui a attaqué Balérion). C’est peut-être pour ces raisons que le dragon a fini par repartir : soit parce qu’il ressentait que sa maîtresse était malade, soit parce le prédateur qui l’a attaqué était trop menaçant (et dans ce cas, seuls les dieux savent quelle monstruosité s’est attaquée à la Terreur noire haha).

    #57754
    Aurore
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2049

    On sait aussi que les dragons n’obéissent pas toujours et il est possible de douter du fait qu’Aerea ait eu un contrôle absolu sur Balerion. On mentionne par exemple qu’il est plus facile de se faire obéir quand le dragon vient de manger. La magie des dompteurs de dragon n’est pas connue, mais dans quelle mesure les Targaryen d’avant la Danse et d’avant la « grande purge » (la destruction de nombreux écrits concernant les dragons) utilisaient-ils et transmettaient-ils cette magie ?  Aerea aurait pu arriver avec Balerion sur Valyria, tomber malade rapidement, mais ne pas réussir à se faire obéir du vieux dragon, qui n’aurait réagi que soit en sentant qu’elle était mourante (pour reprendre l’idée de Graymarch), soit parce que lui-même se voit vulnérable une fois blessé et ne peut plus rester sous peine de mourir.

    #57756
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4673

    Cette histoire d’hybridation menée par les Valyriens dont vous parlez est une piste intéressante à mon avis. Il y a bel et bien un passage dans TWOIAF qui en traite … Et qui, à votre avis, soulève cette hypothèse ?

    Dans son Dragons, veurs et vouivres, le septon Barth suggère que les sang-mages de Valyria ont employé la vouivre pour créer des dragons. Si on a accusé les sang-mages d’expériences terribles avec leurs arts contre nature, les mestres jugent en général l’hypothèse excessive. Et le Contre le Surnaturel de mestre Vanyon prouve de façon certaine l’existence de dragons à Westeros, même aux premiers temps, avant que Valyria devienne une puissance.

    TWOIAF, Sothoryos.

    Il va vraiment falloir que je vous publie mon travail sur Barth et ses théories, parce qu’il y en a de vraiment savoureuses. 😉

    #57765
    DroZo
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1366

    L’hypothèse comme quoi il y avait déjà des dragons avant les Valyriens n’est pas à négliger non plus, et c’est vrai que ça donne du plomb dans l’aile à la théorie dragon = hybride. Après, si on considère quand même sérieusement cette théorie, ça fait voir d’un autre œil l’histoire d’Azor Ahai. Attention, crackpot incoming :

    Et si les bestioles qui sont sorties d’Aerea étaient des dragons ? Si les premiers dragons étaient des hybrides, peu probable qu’ils soient nés dans des œufs, donc possible qu’ils aient eu besoin de sang de dragon pour grandir.

    Or, il existe une légende très connue comme quoi les dragons viendraient d’une lune qui aurait explosé. Si on n’avait pas tenté de soigner Aerea avec de la glace, elle était bien partie pour exploser et donner naissance à bon nombre de bébés dragons (si on suppose que ce sont bien des dragons).

    Selon Barth, ces monstres auraient produit un bruit terrifiant. Tout comme le cri qu’aurait poussé Nissa Nissa, un cri qui aurait fait se fendre la lune.

    Et si pour faire renaître les dragons, il aurait fallu qu’ils renaissent depuis un corps ayant eu du sang du dragon, ça peut aussi expliquer l’idée d’Aerion le Flamboyant de boire du feu grégeois pour faire renaître les dragons. S’il voulait que les dragons sortent de son corps, il fallait bien qu’il y mette des « embryons de dragons » dedans.

    Reste à savoir comment Aerea aurait attrapé ces dragons. Et ça, il peut lui être arrivé tellement de choses à Valyria.

    En tout cas, si cette théorie est vraie, ça me fait penser que pour le sang du dragon, on prend peut-être le problème à l’envers. Si ça se trouve, il n’y a pas de sang de dragon, et les Targaryen ne sont pas différents du reste des mortels. Si ça se trouve, ce sont les dragons issus de la lignée de ceux qui sont nés à partir d’un humain « hôte » qui gardent en « mémoire » l’ADN de leur hôte et qui sont donc ainsi capable de s’attacher uniquement aux personnes qui ont leur ADN : les sang du dragon.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #57771
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1295

    Comment vous me teasez méchamment . J’ai reçu le livre ce matin, avant de partir au boulot .

    #57773
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4673

    L’hypothèse comme quoi il y avait déjà des dragons avant les Valyrien n’est pas à négliger non plus, et c’est vrai que ça donne du plomb dans l’aile à la théorie dragons = hybride.

    Yandel ne fait qu’évoquer des « preuves irréfutables » mais il n’en rapporte finalement aucune. Et quand bien même il a pu y avoir des dragons avant les Valryiens, ça n’exclut pas qu’ils ont pu naître à base de sang-magie et d’hybridation, menée par des peuples antérieurs. (Valyria n’a pas le monopole des sang-mages 😉 ).

    J’y reviendrai très vite (dans le bon sujet), mais un des points que je trouve intéressant dans TWOIAF, c’est justement que Yandel cite à outrance septon Barth et ses théories foireuses, qu’il se croit assez intelligent/savant pour pouvoir repousser d’un geste de la main … Mais le lecteur attentif se rend compte que les hypothèses de Barth trouvent des échos dans ce qui se passe / ce qui se dit dans la saga … ce qui donne généralement raison à Barth, et tort à Yandel.

    #57777
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2273

    Yandel ne fait qu’évoquer des « preuves irréfutables » mais il n’en rapporte finalement aucune. Et quand bien même il a pu y avoir des dragons avant les Valryiens, ça n’exclut pas qu’ils ont pu naître à base de sang-magie et d’hybridation, menée par des peuples antérieurs. (Valyria n’a pas le monopole des sang-mages 😉 ).

    Yep. J’aimerai bien voir les arguments de mestre Vanyon dans Contre le Surnaturel, mais bon, si c’est juste de vieux fossiles qui peuvent être attribués aussi bien à des dragons qu’à des vouivres, gros varans, gros serpents de mer, gros lézards-lions ou autres grosses bestioles du genre… Y’a plusieurs types de vouivres à Sothoryos, toutes recensées par les mestres. Apparemment les vouivres ça ressemble beaucoup à un dragon, ça vole… Mais ça ne crache pas le feu et on n’a aucun cas ou quelqu’un en a dompté une.

     

    En tout cas si cette théorie est vrai, ça me fait penser que pour le sang du dragon on prend peut-être le problème à l’envers. Si ça se trouve, il n’y a pas de Sang de Dragon, et les Targaryen ne sont pas différent du reste des mortels. Si ça se trouve, ce sont les dragons issue de la lignée de ceux qui sont né à partir d’un humain « hôte » qui gardent en « mémoire » l’ADN de leur hôte et qui sont donc ainsi capable de s’attacher uniquement aux personnes qui ont leur ADN : les sang du dragon.

    En gros tu nous dis que ce n’est pas le Sang de Dragon qui permet de contrôler les dragons, mais que ce sont les dragons qui sont contrôlés par le Sang de Dragon, c’est bien ça?

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #57835
    Corlygg
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 239

    L’hypothèse comme quoi il y avait déjà des dragons avant les Valyrien n’est pas à négliger non plus, et c’est vrai que ça donne du plomb dans l’aile à la théorie dragons = hybride.

    Selon moi les deux hypothèses ne sont pas mutuellement exclusives. Au contraire même, je pense que la réalité est une combinaison de ces deux assertions. L’une des théories envisagée dans TWOIAF est qu’il s’agit d’un peuple venu de l’Est (le peuple issu de l’empire de l’Aube?) qui a appris aux valyriens à maîtriser les dragons. Il est tout à fait possible que ce soit eux qui aient pratiqué l’hybridation d’espèces en premier et qu’ils aient ainsi créé les dragons. D’autant plus que l’on sait, au travers de la vision de Bran dans AGOT, que les dragons sont nés dans les Contrées de l’Ombre. A partir de là, les dragons se sont répandus dans le monde et ce peuple de l’Est a soit enseigné aux valyriens a créer leur propre dragons (j’en suis moins sûr), soit leur a appris à se lier par le sang à ces derniers (je suis plus favorable à cela). On peut même aller plus loin. Si les valyriens ne sont pas les créateurs des dragons, leurs propres expériences d’hybridation visaient peut-être à recréer cet exploit mais tout ce qu’ils ont réussi à faire, c’est créer des abominations (ou alors ils adoraient les foires aux monstres haha). On également tout simplement considérer que les valyriens sont les descendants de ce peuple de l’Est qui se seraient installés dans cette région.

    Un point de comparaison intéressant est que les Contrées de l’Ombre semblent être des terres désolées, stériles (ou presque), remplies de créatures innommables (sur la route de Stygai) et qui semblent aussi être chargées magiquement (le fleuve Cendre n’est pas très net haha). Bref, pour moi ça fait quand même pensé, dans une certaine mesure, à Valyria. Qui sait, ce fameux peuple de l’Est jouait peut-être lui aussi un peu trop avec la magie?

    Edit: En plus DroZo, si les dragons sont bien « artificiels » et que ce peuple de l’Est en est à l’origine, cela peut potentiellement appuyer ton hypothèse sur Azor Ahai dans la mesure où lui aussi vient de l’est 😉

    #57852
    Corlygg
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 239

    Alors désolé du double poste mais après avoir pas mal cogité sur les hypothèses apportées par DroZo, plusieurs idées me sont venues:

    Comme l’a mentionné DNDM, Fire and Blood semble avoir apporté du poids à l’idée que les Targaryens sont immunisés aux maladies (quasiment en tout cas). Et je pense qu’un point important de cette immunité est leur lien avec les dragons, ce qui peut expliquer qu’après la mort des dragons de la dynastie, de plus en plus de Targaryens ont été affectés par des maladies. Ce premier point peut expliquer, en partie, pourquoi Aerea a survécu aussi longtemps à Valyria (si bien sûr elle est bien restée là-bas pour une longue période). En effet, comme on peut le voir avec les villes voisines de la région (comme Mantarys), il semble bien que la zone soit « irradiée » et il est fort probable que plus on s’enfonce dans les ruines de Valyria et plus le danger de choper des trucs pas net est grand (comme Tchernobyl quoi).

    Cependant, comme la soulevé DroZo, il est possible que ce soit justement le sang de dragon d’Aerea qui l’ait conduit à être affecté par ces parasites. Ces créatures semblent être, comme les dragons, du feu fait chair. De plus, si on part de l’hypothèse que les valyriens ont modifié leur propre génome pour pouvoir se lier aux dragons (hypothèse qui s’appuie entre autre sur les enfants difformes qui naissent parfois dans la dynastie), il est tout à fait possible que ces parasites soient la conséquence d’une forme de dégénérescence de cette mutation. En fait, il suffit de faire attention à la description de ces créatures: elles sont décrites comme étant des serpents avec des membres qui évoquent ceux des êtres humains comme des bras, des visages ou des jambes. Les dragons sont souvent décrits tout au long de la saga comme étant des serpents géants avec des ailes. De même, les enfants qui naissent difformes chez certains Targaryens sont des humains avec des attributs de dragons (qui sont donc de grands serpents volants).

    Donc ironiquement, la présence de Balérion et le sang de dragon d’Aerea a pu la protéger pendant une plus ou moins longue période contre toutes sortes de menaces (des maladies diverses qui n’ont pas pu l’affecter, des prédateurs qui ont fuient devant la puissance du dragon noir, etc.) mais c’est ce même sang qui l’a potentiellement conduit à être affecté par ces parasites qui sont l’expression de cette emballement de l’hybridation originel qui permet aux valyriens de se lier aux dragons.

    Inutile de préciser que tout cela doit être pris en compte comme étant du gros crackpot 😀

    #57934
    Yavanna
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 288

    Y a dans la vraie vie des parasites qui s’attrapent dans la nourriture, et qui ensuite grandissent jusqu’à provoquer des bouchons dans les vaisseaux sanguins ou dans le cerveau. Ils sont très rares mais ils existent, ça m’a tout de suite fait penser à ça.

    Le rapprochement bébés malformés en forme de dragons/serpents à visage d’humain me fait penser à un truc horrible : si Aerea avait été enceinte, d’une façon ou d’une autre ? Ok ça fait carrément « Alien », mais pourquoi pas ? Selon Barth, de la fumée s’échappe aussi d’entre ses jambes.

    Quoi qu’il en soit ça pose toujours plus de questions sur Valyria décidément ^^ je sais que Valyria est fortement inspirée de l’Atlantide, ou un peuple aurait possédé des connaissances et technologies très en avance sur son temps… Alors la manipulation génétique, pourquoi pas ? ça expliquerait aussi l’obsession du mariage entre frère et soeur, et franchement, il faut vraiment une bonne raison pour prendre autant de risques génétiques…

    J’ai aussi souvenir des « vers de feu » vivant dans les profondeurs de Valyria (j’arrive pas à retrouver la référence sur l’encyclopédie). On peut imaginer peut-être une manipulation génétique entre ces vers et les vouivres qui ne crachaient pas du feu… Mais alors il faut être très fort, pour créer un être viable, et surtout, qui se reproduit…

    #57969
    Aurore
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2049

    C’est l’homme plein de gentillesse qui raconte à Arya l’histoire de Braavos, des esclaves de Valyria attaqués entre autres par des veurs et non ds vers de feu, de mémoire. D’ailleurs quel est le mot anglais qui a donné « veur »?

    Quant à la pauvre Aerea, si les créatures qu’elle avait dans le corps étaient bien des dragons ou des proto-dragons, ça expliquerait qu’elle brûle littéralement de l’intérieur puisque « les dragons sont le feu fait chair ». Reste à savoir comment ils y sont entrés. La présence de parasites est possible : la description de Barth m’a fait penser à celle des victimes d’ascaridiose (un ver attrapable dans les eaux souillées de déjections), comme Agnès Sorel. Et puis une idée m’a traversé l’esprit : est-on sûr que les habitants de Valyria ont tous disparu, et qu’ une poignée n’a pas discrètement survécu et continué ses expériences en secret, à l’abri du monde ?

    #57979
    Emmalaure
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 871

    D’ailleurs quel est le mot anglais qui a donné « veur »?

    C’est « wyrm ». Voilà la citation exacte :

    « Firewyrms. Some say they are akin to dragons, for wyrms breathe fire too. Instead of soaring through the sky, they bore through stone and soil. If the old tales can be believed, there were wyrms amongst the Fourteen Flames even before the dragons came. The young ones are no larger than that skinny arm of yours, but they can grow to monstrous size and have no love for men. »

    Note qu’Arya s’interroge juste avant sur ce que sont les « wyrms », en particulier si ce sont des « earthworms » – des « vers de terre ». Les « veurs » sont, en bref, une espèce de vers de feu, comme les dragons (qualifiés régulièrement de « worm »), à la différence près qu’ils n’ont pas d’ailes pour voler. L’homme plein de gentillesse reste prudent cependant sur la parenté entre dragons et veurs, il fait état d’une hypothèse plausible sans se prononcer sur sa véracité.

    #58028
    Aurore
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2049

    Je ne suis pas sûre que les Horreurs qui étaient en Aerea étaient de vrais bébés dragons. Liées au feu et à la chaleur, cela ne fait aucun doute. Et comme les dragons le sont aussi, ça pourrait expliquer que le dragon d’Alysanne ait refusé de passer au-delà du Mur, lieu où règne la magie de la glace et des Autres : s’il l’a senti, il a pu sentir que cette magie est potentiellement mortelle pour son espèce et refuser d’y aller par simple sécurité.

    Les Horreurs ne sont pas des dragons selon moi. Barth les décrit (page 308-309 de la VF) comme des vers avec des visages, des serpents avec des mains. Les dragons n’ont ni visage ni mains, même bébés. Peut-être des dragons ratés, ou des veurs de feu, ou des vouivres, des restes d’hybridation ratée…

    Autre point : Benifer et Barth se seraient engagés à ne rien dire de ce qu’ils ont vu et entendu. Barth n’a pas tenu parole. Mestre Benifer a pu écrire ou raconter cela dans le secret de la Citadelle en dépit de sa promesse, lui aussi. Sam trouvera peut-être quelque chose. Peut-être est-ce dans ce genre de révélation qu’on peut trouver un point de départ et/ou une motivation supplémentaire au potentiel complot des Mestres pour éliminer les dragons du monde, ces créatures contre-nature ?

    Quant à savoir si Balerion est allé à Valyria, c’est probable, mais pas certain. Peut-être pas seulement à Valyria, d’ailleurs. Des endroits comme Asshaï ou Stygai ont également l’air d’être des lieux propices aux expérimentations douteuses. Je me demande ce qui a pu le blesser, surtout pour des blessures inconnues, car l’époque de Jaehaerys en connait déjà un rayon :

    • les blessures dues aux armes conventionnelles (épées, flèches, masses d’armes) auraient été identifiées si d’aventure elles avaient été capables de blesser un dragon.
    • les blessures de scorpion sont connues depuis la mort de Meraxès
    • les blessures dues à un combat avec un autre dragon sont connues depuis au moins la bataille sous l’Oeil-Dieu. Ça devrait exclure toutes les blessures par griffe et par dent.

    Il me parait évident que les blessures de Balérion ne sont pas d’origine « naturelle ». En gros, Balerion n’a pas pu se blesser tout seul sur quelque chose, ni être blessé par un autre dragon. La blessure aurait été reconnaissable. Les blessures et cicatrices seraient donc d’origine artificielle, et d’une arme complètement inconnue à Westeros.

    Je vais m’arrêter et ne pas partir dans un délire du genre « il reste des tours de défense automatique à Valyria avec tir de laser » :).

    #58038
    DroZo
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1366

    Au début j’avais pensé que Drogon était en Sothoryos, où on trouve tellement de trucs bizarres que ça m’aurait pas étonné. Mais pour le coup je pense que Septon Barth a raison : qu’est ce que Balérion ou Aerea seraient allés faire à Sothoryos ? Ou à Stygaï ou Ashaï ? Alors que Valyria, on a le mobile : un dragon rentre toujours à la base. De plus ça correspond à ce qu’on sait de Valyria. Ils créaient des hybrides. Quand un dragonnier a, durant le siècle de sang, levé une armée à Qohor pour reprendre Valyria ils ont tous disparu, dragon compris. La flotte de Volantis durant le siècle de sang qui avait le même objectif a subi le même sort. Et si à Valyria on retrouve des « horreurs » et un truc assez gros pour blesser Balérion, ça explique leur disparition. De plus, ça colle avec les infos d’hybridations évoquées par Yandel et celles évoquées par Barth. Il y a aussi la Route des Démons, au Nord de Valyria, qui serait encore hanté par des démons, voir pire… À Mantarys, les enfants naitraient tordus selon Yandel, et Mantarys est à la limite de la zone d’influence du Fléau…

    Une question que je me pose est : Balérion est-il vraiment mort de vieillesse ? C’est le seul dragon dont je me souvienne qui soit mort de vieillesse. Bon, c’est le plus vieux aussi, mais on peut spéculer sur sa mort. La chose qui l’a attaqué l’a peut-être trop affaiblis pour qu’il s’en remette jamais. Peut-être même, qu’en entendant la volonté de Viserys, Jaehaerys aurait-il pu l’empoisonner discrètement afin d’éviter qu’il n’amène le prince de force à Valyria et qu’il ne devienne un nouvel Aerea…

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #58041
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4673

    Une question que je me pose est : Balérion est-il vraiment mort de vieillesse ? C’est le seul dragon dont je me souvienne qui soit mort de vieillesse. Bon, c’est le plus vieux aussi, mais on peut spéculer sur sa mort. La chose qui l’a attaqué l’a peut-être trop affaiblis pour qu’il s’en remette jamais. Peut-être même, qu’en entendant la volonté de Viserys, Jaehaerys aurait-il pu l’empoiso Discrètement afin d’éviter qu’il n’amène le prince de force à Valyria et qu’il ne devienne un nouvel Aerea…

    Aerea était une gamine, qui ne devait pas connaître grand chose au dressage et au maniement des dragons … Viserys (dans mon souvenir) est plus âgé, et parvient donc à diriger Balerion. Ni Aegon, ni Maegor n’ont jamais eu le genre de problème qui arrivent à Aerea.

    Pour les dragons morts de vieillesse … Là, tout de suite, c’est vrai que je ne m’en souviens pas d’autre mais les quatre dragons qui accompagnaient Aenar Targaryen sont morts avant le début de la Conquête, et on ignore dans quelle circonstances. On ignore aussi comment sont morts les dragons qui ont survécu à la Danse (vieillesse ou poison mestriel ? 😉 ).

    #58044
    Aurore
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2049

    On ne sait pas non plus quel âge avaient les cinq dragons d’Aenar quand ils sont arrivés à Peyredragon. Les quatre premiers étaient peut-être déjà vieux, plus que Balerion, et les blessures de ce dernier pendant son voyage avec Aerea (où qu’ils soient allés) n’ont pas dû l’aider à bien vieillir.

    Peut-être aussi que, de façon générale, les dragons ayant besoin de chaleur et de feu bénéficiaient de conditions de vie moins favorables à Peyredragon qu’à Valyria (un seul volcan contre 14, et les 14 selon septon Barth étaient contrôlés par les Valyriens ; ça aidait peut-être les bébêtes à être en bonne santé), et moins favorables à Fossedragon qu’à Peyredragon (pas de volcan du tout).

    #58349
    Biatchdeluxe
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 316

    Ptête aussi il reste une population « locale » sur Valyria, ils ont capturés Area et Balérion puis ont fait des expériences sur eux, ça expliquerait les blessures sur Balérion :-).

    En français en tout cas, Barth dit « Valyria est habité » mais il ne dit pas si c’est par des monstres, ou par des humains.

    Noir ou rouge, un dragon reste un dragon.

    #58700
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2273

    Un ptit truc que je note ici avant d’oublier.

    Avant qu’Aera ne monte Balérion, son idée fixe semble être de retourner à la cour de Port-Réal, là où quand elle était jeune, elle était heureuse.

    Et ça se trouve, c’est l’idée qu’elle a fait passer à son dragon: « retourner / Jeunesse / Heureuse ». Et ce gros balourd de Balérion a compris ça comme « Retourner à Valyria, là ou tu étais heureux quand tu étais jeune ». ^^

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #58707
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 5853

    Aerea était une gamine, qui ne devait pas connaître grand chose au dressage et au maniement des dragons … Viserys (dans mon souvenir) est plus âgé, et parvient donc à diriger Balerion. Ni Aegon, ni Maegor n’ont jamais eu le genre de problème qui arrivent à Aerea.

    Moi c’est ça en fait qui m’a beaucoup surpris : on nous dit bien quelques pages avant qu’elle a été planquée dans des écuries, elle sait dresser des chevaux. Plus tard, on nous dit qu’elle passe beaucoup de temps avec les dragons (et depuis plusieurs années). A priori elle décide de prendre Balerion sur un coup de tête mais elle n’est pas manchotte avec les dragons, en tous cas elle n’a pas l’air moins douée que les autres Targ qui ont dompté des dragons, parfois en étant bien plus jeune qu’elle. Qu’est ce qui explique que Balerion se laisse faire avec les 3 pépères et pas avec Aera ?! Du coup je me demande si elle n’a pas dirigé Balerion vers Valyria d’elle-même : elle rêvait d’aventures lointaines avec les récits d’Elissa, elle s’est peut-être mis en tête de devenir une vraie exploratrice et d’en mettre plein la vue à sa mère…

    (Bon à part ça ce passage est atroce, pauvre gamine)

    ~~ Always ~~

    #58710
    DroZo
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1366

    Daenerys aussi fréquente les dragons depuis plusieurs années, et elle n’arrive pas plus à se faire obéir par Drogon que Aerea par Balerion, alors que Drogon est beaucoup beaucoup plus jeune que Balérion…

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #58715
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2995

    Daenerys aussi fréquente les dragons depuis plusieurs années, et elle n’arrive pas plus à se faire obéir par Drogon que Aerea par Balerion, alors que Drogon est beaucoup beaucoup plus jeune que Balérion…

    Daenerys est seule avec ses dragons, et elle n’y connait rien en dressage (les Targ n’ont plus de dragon depuis 150 ans). Au contraire, Aerea est dans un milieu familial où le dressage de dragons fait sans doute partie de l’éducation familiale de base. Elle a donc beaucoup plus facilement accès à ces techniques que Daenerys.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 103)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.