[Films] Films cultes vus sur le tard

  • Ce sujet contient 16 réponses, 8 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par R.Graymarch, le il y a 1 mois.
17 sujets de 1 à 17 (sur un total de 17)
  • Auteur
    Messages
  • #154974
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1290

    Je suppose que c’est déjà arrivé à tout le monde : vous êtes entourés de plusieurs personnes qui vous parlent d’un film censé être culte qu’elles ont adoré, que tout le monde a vu, sauf vous .

    Récemment j’ai décidé de rattraper mon retard sur ces films dont on me parle souvent et que je n’ai pourtant jamais vus… Je crée ce topic pour ceux qui voudraient partager leurs expériences semblables en la matière.

    Je commence donc avec The Princess Bride (1987) de Rob Reiner

    Film que beaucoup de personnes me présentaient comme une madeleine de Proust de leur enfance, avec plein de références à un personnage haut en couleur et une scène de duel fameuse. Que je n’avais donc jamais vu avant il y a quelques jours.
    J’ai beaucoup aimé, j’ai été un peu étonné par le côté un peu Monty Python auquel je ne m’attendais pas. Le film est une parodie assumée et délicieusement pastiche des contes de fée, avec le détournement des figures attendues. C’est drôle, ça a un rythme très enlevé, les acteurs s’amusent beaucoup, et ça un petit côté rétro très mignon (l’époque où on ne faisait pas dans les effets spéciaux informatiques). Bref, je comprends pourquoi ce film a pu marquer autant ceux qui l’ont vu, et, en effet, la scène de duel entre Westley et Inigo Montoya (personnage qui a lui seul mérite le détour).

    #154978
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8111

    J’ai découvert Princess Bride aussi il y a quelques années. Le souci des « films cultes que tout le monde adore » c’est que des fois, on en attend trop. Sur le moment je n’ai pas adoré ce film autant que j’aurais aimé mais j’en garde un bon souvenir qui apparemment augmente avec le temps. Bref, des fois, faut laisser le charme agir et accepter de ne pas succomber immédiatement

    Il en est de même pour les « grands films marquants ». Ils le sont souvent à raison, mais le souci c’est qu’ils ont influencé énormément de gens ensuite et que du coup si on connait les films de ces gens et qu’on regarde le film « qui a tant marqué », on trouve que c’est du « déjà vu pas super intéressant » (j’exagère.. à peine).

    Ca m’a fait ça pour Mean Streets de Scorsese, que j’ai revu l’an dernier et m’a permis de corriger cette impression. Et aussi, il y a bien plus longtemps pour Citizen Kane d’Orson Welles.

    A l’opposé de ça, il y a les « films qu’on a adorés et qu’on a peur de revoir car si ça se trouve, ce n’est que la nostalgie qui parle et objectivement, ça a mal vieilli ». J’avais peur pour ça au sujet de Casablanca de Michael Curtiz ou Le Dictateur de Chaplin et non, toujours aussi bien (ouf)

    Sale affaire

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #154979
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2844

    Bonjour. Je m’appelle Inigo Montoya. Tu as tué mon père. Prépare-toi à mourir.

    Ah mais quel beau film !

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #154996
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2723

    Pourquoi ce sujet n’a pas été créé plus tôt !

    Pour moi : Le père Noël est une ordure, Papy fait de la résistance et Le dîner de cons. On peut également ajouter Les trois frères que j’ai regardé ce week-end.

    Voilà tous les films qui me sont venus directs en pensant au titre du sujet. Il y en a sûrement d’autres qui vont me venir en tête mais c’est quand même curieux que seulement des films français me viennent à l’esprit. ^^

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #155004
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2203

    Le souci des « films cultes que tout le monde adore » c’est que des fois, on en attend trop. (…)

    Il en est de même pour les « grands films marquants ». Ils le sont souvent à raison, mais le souci c’est qu’ils ont influencé énormément de gens ensuite et que du coup si on connait les films de ces gens et qu’on regarde le film « qui a tant marqué », on trouve que c’est du « déjà vu pas super intéressant » (j’exagère.. à peine).

    Ha ça… totalement d’accord. Ma femme a jamais vu La cité de la peur jusqu’au bout, elle s’ennuie et on lui a déjà raconté toutes les blagues. Perso je me suis endormi devant Citizen Kane, devant Apocalypse Now, et j’ai toujours pas réussi à passer les 5 premières minutes de 2001 l’odyssée de l’espace.

    Faites-moi une liste de « films cultes à voir », j’essaierai de les rattraper un jour…

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #155027
    Ser Damien Florent
    • Pas Trouillard
    • Posts : 549

    Le problème de ces films c’est que souvent les fans en font une montagne et que l’attente est énorme. Le risque de déception est donc très élevé.

    Je me souvient avoir vu et apprécié The Crow : la cité des anges avec Vincent Perez. Beaucoup de mes amis me soutenaient que c’était un film nul comparé au premier avec Brandon Lee. En plus ils croyaient à la légende urbaine qui disait que le plan où Brandon Lee se prend la vraie balle était conservée dans le film (on avait pas internet pour vérifier à l’époque !).

    Finalement j’ai finis par louer la VHS au vidéoclub (ce topic rend vieux), et ben je me suis fais chier… je n’en ai aujourd’hui plus aucun souvenir sauf la sensation d’ennuis. La hype était tellement élevée que le film n’a pas pu l’assumer 😆

    You're gonna carry that weight

    #155033
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1290

    Perso je me suis endormi devant Citizen Kane, devant Apocalypse Now, et j’ai toujours pas réussi à passer les 5 premières minutes de 2001 l’odyssée de l’espace. Faites-moi une liste de « films cultes à voir », j’essaierai de les rattraper un jour…

    Pour Citizen Kane, ce qu’il faut garder en tête c’est que le film est très ancien (1941), et qu’il représente surtout une révolution dans la manière de filmer. En le voyant nous on ne s’en rend pas compte, mais à l’époque Orson Welles crée des plans jamais vus auparavant, et une manière de filmer novatrice. Tout comme avec Matrix il y a eu un avant et un après quant à la manière de se battre au cinéma, avec Citizen Kane il y a eu un avant et un après quant à la manière de filmer. Mais il est certain qu’au delà de cette révolution dans la mise en scène (qui n’était perçue comme telle que par les contemporains du film), le film en lui même n’est pas le plus grand chef d’oeuvre de tous les temps.

    Par contre pour 2001 l’Odyssée de l’espace, c’est rigolo ce que tu dis : si t’as déjà pas dépassé les 5 premières minutes, je pense que tu peux laisser tomber, parce que souvent c’est plutôt les 15 dernières minutes où les gens décrochent et ne comprennent rien . Pour ce film, chez moi c’est plutôt l’inverse par rapport à la thématique de ce topic : je l’ai vu pour la première fois trop tôt, j’avais 12 ans. Autant te dire que sur ce premier visionnage j’ai été perplexe : j’ai rien compris et j’ai trouvé la fin interminable. Je l’ai revu plusieurs fois depuis, et c’est clairement un de mes films préférés désormais, mais c’est un film qui s’est bonifié avec le temps dans mon panthéon filmique : je l’ai aimé un peu plus à chaque revisionnage. Pour la compréhension du film, je recommande d’ailleurs de lire le roman, et de voir la suite, car oui, il y a eu un film 2010 l’année du premier contact. Si cette suite a nettement moins de qualités techniques que 2001 (qui au niveau réalisation et mise en scène est pour moi nettement plus marquant que Citizen Kane), elle apporte beaucoup à la compréhension de l’intrigue.

    Quant à Apocalypse Now, je ne peux pas t’aider : j’ai aimé dès le premier visionnage. Mais lui si il est culte c’est peut-être plus pour l’histoire de son tournage, qui est, pour le coup, réellement hors norme et apocalyptique.

     

    Le problème de ces films c’est que souvent les fans en font une montagne et que l’attente est énorme. Le risque de déception est donc très élevé.

    En plus des chefs d’oeuvre vus tardivement, on pourrait donc créer une sous-catégorie (en lien avec les remarques de DNDM) celle des chefs d’oeuvre qui vous tombent des mains, ceux qu’on a pas aimés et qu’on ne comprend pas que tant de gens les considèrent cultes…

    #159624
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2203

    Vu Soleil Vert.

    Achat Soleil vert en Blu Ray - AlloCiné

    Film culte dont je ne connaissais en fait que la chute, qui a fait que le film est devenu culte, et qui est tellement connue que tout le monde la spoile dès qu’on parle du film.

    Et en le lançant je me suis rendu compte d’un truc: je regardais un film dont je connaissais la fin, mais strictement rien d’autre.

    Et en fait y’a plein de raisons de voir ce film, même si on connait la fin.

    Déjà, ça se passe en 2022, et c’est marrant de voir comment on imaginait 2022 en crise, il y a 50 ans, en 1973.

    Ensuite, ça parle de choses très actuelles: réchauffement climatique, surpopulation, crises sociales. Les premiers mots du film sont, je crois « couvre-feu ».

    Enfin, y’a un ensemble de scènes, de personnages, de concepts qui sont marquants, et pas seulement cette fameuse fin. Le héros du film est un flic ripoux, mais la façon dont cela est présenté comme une évidence est assez déstabilisante au premier visionnage. Les femmes, dans ce monde, sont… ben, disons que #metoo n’est clairement pas passé par là dans cette timeline, on est dans un niveau de déshumanisation décontractée qui surprend, qui s’impose en quelques scènes d’une façon si efficace qu’on se demande si on vient bien d’entendre ce qu’on vient d’entendre. La scène du meurtre en début de film, aussi, est amusante: je crois que c’est la première fois que je vois une scène avec un tueur à gage aussi maladroit, peu sûr de lui, et qui a besoin que sa victime lui assure que ce qu’il fait est la bonne chose à faire. ^^

    Quant à la fin, elle m’a finalement surpris quand même à la fois par la longueur de la « révélation » finale (on a je crois un bon quart d’heure de balade pour confirmer ce qu’on a déjà compris, mais était-ce en fait si évident pour le public de l’époque ou celui-ci avait-il besoin de cette lente exposition?) et par la façon dont elle se termine, totalement abrupte, la révélation prenant en fait le pas sur tout le reste, et nous laissant le bec dans l’eau en ce qui concerne le devenir des personnages.

    Bref, film à voir pour plein de raisons.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #160408
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2203

    Vu Conan Le Barbare (ouais, il était temps ^^).

    Conan le Barbare, un film pour quel âge ? analyse Arnold SchwarzeneggerEt ça se regarde toujours pas trop mal. On est loin des standards actuels en terme d’action. C’est même très lent, pour certaines scènes. Le scénario a rien de folichon. Mais ça reste un pilier de la fantasy, une fondation sur laquelle tout le reste s’est construit. Et il y a, dans les décors et sur certains plans, une vraie volonté d’originalité.

    Ce qui est marrant, c’est que le film a quand même un ton très particulier, mais que ce ton découle probablement d’une contrainte très simple: Schwarzy ne parlait vraiment pas bien anglais à l’époque. Du coup, on a un personnage principal particulièrement taiseux, mais on trouve d’autres manières de lui faire exprimer ses objectifs ou ses sentiments. J’ai trouvé que souvent, c’était en fait un plus.

    Les bonus valent le coup? Y’a notamment un making-of de 50 minutes sur le DVD que j’hésite à lancer.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #160494
    Ser Damien Florent
    • Pas Trouillard
    • Posts : 549

    Vu Conan Le Barbare (ouais, il était temps ^^).

    Ne regarde surtout pas la suite ou le remake !

    Ce film vaut beaucoup pour la musique de Basil Poledouris et l’interprétation tout en justesse de Thulsa Doom par James Earl Jones là où beaucoup ont tendance à cabotiner.

    You're gonna carry that weight

    #160496
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2203

    Ne regarde surtout pas la suite ou le remake !

    J’étais déjà tombé sur « Conan le destructeur » par hasard un soir, y’a quelques mois de cela. Et en fait tout le monde dit qu’il est vraiment naze, mais perso j’ai pas été si choqué que ça. OK, c’est super daté à plein de niveaux et on est loin d’un grand film… Mais vue la réputation je m’attendais au dernier des nanards et c’était un poil mieux que ça quand même, quoi. Bon, j’en ai peu de souvenirs maintenant par contre. Mais il y a un plan où ils passent devant un squelette géant de bestiole qui m’avait marqué, ça faisait très « Aggo erre dans le désert et tombe sur un squelette de dragon« .

    Quand au Conan (2011) avec Jason Momoa, je l’ai vu il y a quelques années et je n’en ai plus aucun souvenir (et pourtant j’adore Jason Momoa).

    Ce film vaut beaucoup pour la musique de Basil Poledouris et l’interprétation tout en justesse de Thulsa Doom par James Earl Jones là où beaucoup ont tendance à cabotiner.

    Oui la musique ça m’a marqué, c’est assez loin de ce que l’on mettrait aujourd’hui sur un film de Fantasy, mais ça marche très bien. James Earl Jones est en effet pas mal du tout, et son perso aussi (dommage que sa fin soit un peu expédiée).

    Et au delà de ça, j’ai vraiment beaucoup aimé certains plans, bien moins bourrins que ce que j’imaginais. On est vraiment sur un film qui exprime beaucoup de choses sans faire parler les personnages et sans montrer trop directement les choses, et c’est pas mal du tout.

    Le narrateur / voix off, aussi, c’est en général une idée de flemmard question narration, mais rien que pour l’intro qui reprend Howard quasi dans le texte, je valide.

    « Between the years when the oceans drank Atlantis and the gleaming cities, and the years of the rise of the Sons of Aryas, there was an Age undreamed of… »

    Il y a un « langage fantasy » que Howard, Tolkien… maitrisaient très bien mais qui me semble souvent absent des productions littéraires ou ciné actuelles qui se disent fantasy, et c’est dommage, parce que ça donne un vrai ton épique et héroïque à toute l’histoire.

    Ha, et quelques persos / acteurs marquants, avec de superbes répliques, bien moins clichées que ce que l’on peut imaginer, aussi:

     

     

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #160685
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2723

    J’ai vu Matrix 1 et 2 récemment. J’essayerais de voir le 3 prochainement. L’annonce de Matrix 4 m’a donné envie de m’attaquer (enfin !!!) à la trilogie (plus pour très longtemps avec Matrix 4).

    J’ai adoré le premier mais beaucoup moins le deuxième mais je ne l’ai pas détesté (faut dire que je m’attendais à quelque chose de vraiment mauvais vu les retours).

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #160701
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2203

    J’ai adoré le premier mais beaucoup moins le deuxième mais je ne l’ai pas détesté (faut dire que je m’attendais à quelque chose de vraiment mauvais vu les retours).

    Haha, un peu comme moi avec Conan 1 et Conan 2 en fait. ^^

    Faudrait que je les revoient pour confirmer ce que je dis, mais si je me souviens bien, la différence c’est surtout que le 1 met en place des questions philosophiques servies par une révolution en terme de narration cinématographique, alors que les suites ne font que creuser le sillon en tentant d’en mettre toujours plus plein la vue, mais sans rien apporter de neuf, sans prendre de risques et sans chercher à faire passer un message particulièrement profond.

     

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #160702
    Céleste
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 267

    J’avais bien aimé Conan aussi, je trouve que ça se regarde tranquillement et la petite équipe est sympathique. La Sword&Sorcery ça vend pas du rêve : « la loi du plus fort », « les sorciers sont les méchants ». Mais dans ce film ça passe tranquillou 😀

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

    #160703
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8111

    J’ai un bon souvenir de Conan (ça remonte) et sa musique a été longtemps un standard de musique de jdr. On m’a dit de ne pas continuer, j’ai suivi cet avis

    J’ai un bon souvenir de Matrix (ça remonte, mais un peu moins). On m’a dit de ne pas continuer, j’ai suivi cet avis.

    En effet, j’essaye de profiter de l’expérience des autres plutôt que de faire mes propres erreurs

    Plus tôt dans l’année, j’ai vu deux classiques de teen movies des années 1980

    The Breakfast club de John Hughes (1985) et La folle journée de Ferris Bueller (Ferris Bueller’s Day Off) de John Hugues (1986)

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #160709
    Obsidienne
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 797

    Vu Soleil Vert. Achat Soleil vert en Blu Ray - AlloCiné Bref, film à voir pour plein de raisons.

    Je ne peux que recommander de le voir/revoir bientôt trente ans après sa sortie … sans oublier une dose de votre euphorisant favori , tant cette œuvre est (en partie !) prémonitoire, comme tant et tant d’autres de l’époque, sans le moindre effet pour remédier à quoi que ce soit … hélas …

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Obsidienne.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par R.Graymarch.

    "Vé ! " (Frédéric Mistral, 1830-1914)
    " Ouinshinshoin, ouinshinshishoin " ( Donald Duck, 1934)

    #160724
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8111

    Je vois un prix en 1974 sur l’affiche, ce qui nous approche des 50 ans depuis sa sortie

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

17 sujets de 1 à 17 (sur un total de 17)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.