[Feu et Sang] Le Wyrm de Lamarck

Ce sujet a 18 réponses, 10 participants et a été mis à jour par  MG, il y a 8 mois et 3 semaines.

19 sujets de 1 à 19 (sur un total de 19)
  • Auteur
    Messages
  • #60689

    DroZo
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 970

    Nous sommes à Lamarck, en plein Printemps Lysien, peu de temps après la Danse des Dragons. Laena Velaryon est la fille nouveau-née de Baella Targaryen et de son cousin Alyn Velaryon. Comme tout enfant de Targaryen, on lui colle dans le berceau un œuf de dragon. Et cet oeuf éclot. Sauf que, pas de bol, le truc qui en sorts est décrit comme « un wyrm sans ailes, blanc et aveugle ». Quelques instants après sa naissance, la créature va voir bébé Laena et… l’attaque en lui arrachant un bout de bras. Sous les hurlements du bébé, Alyn décroche le wyrm de sa proie et le tue. Cela est décrit par Gyldayn comme étant « le premier présage des heures sombres pour la maison Targaryen ». A savoir, le premier signe d’un temps sans dragons.

    Ce passage semble donc être le commencement de la disparition des dragons. Le truc c’est que si on prend cet événement comme point de départ de leur disparition, ça remet en cause la plupart des théories qui ont été faites sur leur disparition. Je résume les principales qui tournaient :

    -Les dragons ont disparu car Aegon les a empoisonnés. Oui sauf que là Aegon est encore mineur, n’a donc aucun pouvoir, et je vois mal comment il aurait pu empoisonner un œuf se trouvant à Lamarck alors qu’il est à Port-Réal.

    -Les dragons ont disparu à cause des mestres. Là encore ça colle difficilement. Je veux dire : comment un mestre aurait-il pu empoisonner un œuf qui se trouve nuit et jours avec le bambin du seigneur local sans se faire repérer, et sans endommager l’œuf (ce qui aurait été remarqué) ?

    -Les dragons ont disparu parce qu’il n’y avait plus de dragons dans le coin. Pareil, ça ne colle pas : il existe encore quatre survivants, dont le Cannibal qui crèche dans l’île d’à côté, et Point du Jour, le dragon de Rhaena Targaryen, a éclot à Goëville, loin de tout autre dragon.

    -Les dragons ont disparu car les vrais Targaryen ont eux-même disparu puisque Viserys II est un imposteur. Je pense que depuis Fire and Blood on peut rejeter l’hypothèse Viserys II = imposteur, donc il y a encore des dragons.

    -Les dragons ont disparu parce que suite au massacre des Targaryen, les nouvelles générations avaient perdu la recette. Oui sauf que Rhaena a réussie à faire éclore son dragon elle, et elle est toujours en vie, et proche de sa jumelle Baella en plus. Donc ça ne colle pas non plus.

    Du coup qu’est-ce qui s’est passé ?

    Le « dragon » de Laena est décrit comme un Wyrm. Et la description me semble juste. Les veurs (Firewyrms en V.O.) sont des espèces proches des dragons qui vivaient dans les Quatorze Flammes avant le Fléau. Tout comme le « dragon » de Laena, ils n’avaient pas d’ailes, vivaient sous terre (donc ils étaient probablement aveugles et albinos) et se montraient très très agressifs envers les humains. Ça colle totalement.

    Oui mais… Pourquoi c’est un Veur, et non un Dragon qui aurait éclot ? Quelqu’un aurait-il échangé les œufs ? (mais bon, les œufs Targaryen semblent ultras surveillés et répertoriés : quand Elyssa Farman en a volé trois la disparition a vite été remarquée. Donc un échange d’œufs me paraît compliqué.

    Dans sa Surnaturelle Histoire, Septon Barth théorise que les Valyriens se seraient basés sur les Vouivres, une créature apparemment cousines des Veurs, pour créer les dragons. Fort bien, on peut aussi supposer qu’ils ont utilisé des Veurs dans leur hybridation. Barth suppose aussi que ces chimères auraient été créées à partir de la sang-magie. Il y avait, il y a longtemps, une théorie comme quoi la magie s’épuiserait avec le temps. Le dragon a t-il éclot en veur juste parce que ce lien de sang-magie s’est affaiblie avec une disparition de la magie ?

    Je me pose vraiment beaucoup de questions sur cette affaire. Et vous, qu’en déduisez-vous ?

    • Ce sujet a été modifié le il y a 9 mois et 1 semaine par  DNDM. Raison: orthotypo, comme d'hab, dont aille->ailes et Geoville->Goëville, pour les plus drôles
    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 semaines et 6 jours par  Eridan.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #60698

    DNDM
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1388

    L’idée que l’œuf de dragon aurait été tout simplement échangé pour mettre à la place un œuf de wyrm est assez hilarante, quand on y pense. ^^

    Avec un œuf d’autre chose encore, ça aurait été le top:

    « Le dragon qui sortit de l’œuf s’avéra être une grotesquerie: couvert de plumes et non pas d’écailles, il avait un bec d’oiseau dont jamais ne sortit la moindre étincelle. Au fil du temps, Laena s’attacha néanmoins à son dragon, qui en grandissant se couvrit de confortables plumes noires et roses. La bête était dotée d’un long cou (mais pas aussi long que celui des autres dragons), de griffes dangereuses (mais guère dangereuses pour un homme en armure), et était d’un caractère peureux (elle aimait parait-il enfouir sa tête dans le sable). Elle aimait également courir sur les plages de Peyrdragon, Laena sur son dos. Mais si la bestiole atteignait au sol une vitesse comparable à celle d’un cheval au galop, elle s’avéra néanmoins totalement incapable de voler, malgré toute sa bonne volonté. La première tentative, faite du haut d’une falaise, se termina tragiquement pour le dragon et pour la jeune Laena. Mestre Spielberg, dans son Commentaires sur la Surnaturelle Histoire, soutient que le « dragon de Laena » est la preuve que les dragons sont, de fait, plus proches des oiseaux que des reptiles, malgré les apparences. »

    -Les dragons ont disparu à cause des mestres. Là encore ça colle difficilement. Je veux dire : comment un mestre aurait-il pu empoisonner un œuf qui se trouve nuit et jour avec le bambin du seigneur local sans se faire repérer, et sans endommager l’œuf (ce qui aurait été remarqué) ?

    Alors j’ai pas la moindre idée de comment on peut empoisonner un œuf, mais par contre un mestre doit pas avoir grand mal à accéder au berceau d’un bébé, ça fait même parti de son boulot en fait. Et puis…

    • Le wyrm de Laena n’est pas le premier dragon mal foutu de F&B. Rhaena de Pentos, la sœur de Baela, avait eu un dragon mort-né dans les années avant la Danse des Dragons:

    Baela’s dragon, the slender pale green Moondancer, would soon be large enough to bear the girl upon her back … and though her sister Rhaena’s egg had hatched a broken thing that died within hours of emerging from the egg, Syrax had recently produced another clutch.

    (…)

    Known as Rhaena of Pentos, for the city of her birth, she was no dragonrider, her hatchling having died some years before,

    (Je pense pas qu’il y ait mention d’autres dragons morts-nés avant, mais j’ai pu les louper)

    • Cette même Rhaena de Pentos réussit par contre à faire éclore Point du Jour, dragon en bonne forme, pendant la Danse des Dragons, quand elle se cache dans le Val

     

    • Quand Aegon II se retrouve sans dragon, à la fin de la Danse des Dragons, il commande des œufs à Peyredragon et tente d’en faire éclore un nouveau. Et là, ça marche pas. Et qui est en charge de sélectionner les œufs?

    “I will have a new Sunfyre, prouder and fiercer than the last.” So ravens were sent to Dragonstone, where the eggs of the Targaryen dragons, some so old they had turned to stone, were kept under guard in undervaults and cellars. The maester there chose seven (in honor of the gods) that he deemed most promising, and sent them to King’s Landing. King Aegon kept them in his own chambers, but none yielded a dragon. Mushroom tells us His Grace sat on a “large purple and gold egg” for a day and a night, hoping to hatch it, “but it had as well been a purple and gold turd for all the good it did.”

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 1 semaine par  R.Graymarch.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #60707

    Corlygg
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 239

    -Les dragons ont disparu à cause des mestres. Là encore ça colle difficilement. Je veux dire : comment un mestre aurait-il pu empoisonner un œuf qui se trouve nuit et jours avec le bambin du seigneur local sans se faire repérer, et sans endommager l’œuf (ce qui aurait été remarqué) ?

    Comme DNDM, je n’exclurais pas trop vite cette hypothèse. En effet, il ne me semble pas invraisemblable de penser qu’un mestre puisse facilement avoir accès à cet œuf sans éveiller les soupçons. Après reste à savoir comment il a pu empoisonner l’œuf en question. Cependant, j’aurai tendance à penser qu’il n’y a pas de complot derrière ce cas. Il s’agit juste pour moi d’une malformation qui a eu le hasard de se dérouler durant le règne d’Aegon III (le supposé tueur de dragon).

    En ce qui concerne l’apparence de la créature, je continue à penser que les dragons sont bien la résultante d’une hybridation entre les veurs et les vouivres (mais je pense que les valyriens ne sont pas à l’origine de cette création ou alors ne sont pas les premiers à l’avoir réalisée). De ce fait, on n’est peut-être face à une dégénérescence de ce processus d’hybridation qui peut parfois se manifester dans de rares cas comme pour les Targaryens avec leurs bébés malformés si on admet l’idée qu’ils partagent des caractéristiques communes avec leurs dragons.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 1 semaine par  Corlygg.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 1 semaine par  Corlygg.
    #60731

    Wraith
    • Frère Juré
    • Posts : 63

    Le timing de l’empoisonnement est facile à placer, c’est entre la naissance d’Aegon III et de Viserys II. Le dernier dragon à éclore, Point-du-Jour, est issu de la dernière ponte de Syrax, le  dragon de Rhaenyra, et les mestres n’auraient pas eu le temps de mettre leurs pattes dessus.

    Les trois œufs de Daenerys pourraient-ils être les œufs volés que Septon Barth essaie de récupérer auprès du Seigneur de la Mer de Braavos ? Ils auraient ainsi échappé à l’empoisonnement.

    #60736

    Aurore
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1597

    On ne connait évidemment pas grand-chose sur les oeufs de dragon « frais » (à la différence des anciens, qui sont fossilisés et devenus pierre), mais à titre de comparaison, la coquille d’un oeuf n’est pas absolument imperméable. Plonger un oeuf de dragon dans un produit genre poison, potion louche … pourrait peut-être contaminer le contenu. Même si je pense comme Corlygg qu’il doit s’agir ici d’un dragon malformé, une sorte de handicapé.

    #60789

    DNDM
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1388

    Le timing de l’empoisonnement est facile à placer, c’est entre la naissance d’Aegon III et de Viserys II. Le dernier dragon à éclore, Point-du-Jour, est issu de la dernière ponte de Syrax, le dragon de Rhaenyra, et les mestres n’auraient pas eu le temps de mettre leurs pattes dessus.

    Les trois œufs de Daenerys pourraient-ils être les œufs volés que Septon Barth essaie de récupérer auprès du Seigneur de la Mer de Braavos ? Ils auraient ainsi échappé à l’empoisonnement.

    ?

    Je comprends rien au premier paragraphe.

    Les naissances d’Aegon II III et Viserys II, c’est en 120 et 122.  L’éclosion du wyrm de Lamarck dont on parle, c’est en 135. Y’a quinze ans entre les deux, dont 3 ans de guerre pendant lesquels Peyredragon change plusieurs fois de mains et pendant lesquels plein de gens différents y passent. Pourquoi l’empoisonnement (si empoisonnement il y a eu lieu, rappelons-le, ce n’est qu’une hypothèse, on peut aussi penser que les oeufs ont été tous échangés pour des oeufs de wrym ou de vouivres, ou que le problème ne vient pas des oeufs mais des Targaryens, ou de la méthode/recette, ou de je nesais quoi) aurait-il eu lieu entre 120 et 122? Qu’est-ce qui empêche, entre 122 et 135, des mestres (ou n’importe qui d’autre) de soudoyer un des gardiens des œufs pour passer 1h dans la cave où ils sont gardés, sans en voler?

    Pour l’idée que les œufs de Daenerys aient échappé à l’empoisonnement/échange/malédiction parce qu’ils n’étaient pas à Peyredragon / étaient les 3 œufs volés, en soi pourquoi pas. Mais bon, faut partir du principe que 1/ il y a bien eu empoisonnement 2/ absolument tous les oeufs que tous les Targaryens tentent ensuite de faire éclore ont été traités au désherbant magique aux alentours de la Danse des Dragons. Mais pourquoi pas, après tout, après la Danse des Dragons il ne restait, dans le meilleur des cas, que 4 dragons adultes, et seule Aile-d’Argent est censée être femelle (possiblement Point-du-jour, aussi, dont le sexe n’est pas connu), donc de facto tous les œufs utilisés entre 131 et 300 sont:

    • Soit des œufs Targaryens entreposés à Peyredragon avant la Danse (donc possiblement « tous contaminés »)
    • Soit un des 2 œufs Targaryen qui était avec Rhaenyra  Rhaena de Pentos dans le Val et qui n’a pas éclot
    • Soit un des trois œufs volés par Elissa Farman
    • Soit un œuf issu d’une hypothétique couvée secrète, genre Aile-D’Argent qui pond sur son île-repaire du lac Rouge après 131, ou une autre couvée secrète ailleurs, dans une grotte du volcan de Peyredragon ou je ne sais où (Non, pas à Winterfell ^^)
    • Soit un œuf venu de Valyria via les cités libres, donc pas un œuf Targaryen
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 1 semaine par  R.Graymarch.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 1 semaine par  DNDM.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #60818

    Yavanna
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 286

    [DNDM si je peux me permettre, tu as dit Aegon II à la place d’Aegon III, et Rhaenyra à la place de Rhaena]

     

    Effectivement les théories du complot visant à éliminer sciemment les dragons prennent un coup avec ce passage. On aurait pu arguer que l’affaiblissement du sang-pur Targaryen chez la petite Laena, fille de Baela, s’expliquait par sa paternité Velaryon, puisqu’après tout Alyn n’est Velaryon que du côté de son père, Baela elle-même est à demi-Velaryon, donc perte des gènes qui lient au dragon, etc. Rhaena qui elle est à demi-Targaryen a 50% de chances d’avoir un dragon, et en effet si le premier meurt, Morning lui survit.

    Qu’en est-il de l’oeuf que Viserys II garde-t-il avec lui depuis l’enfance ? Le sort de cet oeuf en particulier pourrait nous donner beaucoup d’indices sur les théories à suivre concernant la disparition des dragons.

    Si on part du principe que les dragons sont des animaux génétiquement modifiés, je rappelle que dans le monde réel, les animaux génétiquement modifiés ont de grands difficultés à se reproduire (et la plupart du temps ils n’en ont pas la capacité du tout). Les croisement à outrances de races, comme les chiens par exemple, produisent des animaux malades, malformés, et à l’espérance de vie courte. J’espère ne pas dire de bêtises, mais il me semble que la majorité des oeufs qui ensuite donnent des dragons sont des descendants de Vhagar (Dreamfyre et Syrax, qui donneront d’autres oeufs, sont ses filles il me semble, mais je vérifierai). Si on admet que c’est toujours la même lignée qui se croise et re-croise, on aboutit forcément à un affaiblissement génétique et une trop grande consanguinité, tout juste comme les Targaryen et leur folie…

    #60823

    DNDM
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1388

    (merci concernant les erreurs de persos, c’est corrigé. Purée GrrM, tu nous aides vraiment pas ^^)

    Effectivement les théories du complot visant à éliminer sciemment les dragons prennent un coup avec ce passage. On aurait pu arguer que l’affaiblissement du sang-pur Targaryen chez la petite Laena, fille de Baela, s’expliquait par sa paternité Velaryon, puisqu’après tout Alyn n’est Velaryon que du côté de son père, Baela elle-même est à demi-Velaryon, donc perte des gènes qui lient au dragon, etc. Rhaena qui elle est à demi-Targaryen a 50% de chances d’avoir un dragon, et en effet si le premier meurt, Morning lui survit.

    • Concernant la mère d’Alyn, on ne sait quasi rien sur elle, et elle pouvait très bien être une « graine d’hippocampe » ou avoir des ancêtres Targaryens / Velaryon
    • Baela est fille de Daemon Targaryen et d’une Laena Velaryon… qui était elle-même fille de Corlys Velaryon (dont on a pas l’ascendance directe mais on sait qu’il y a eu de très nombreux mariages entre Targaryen et Velaryon) et de Rhaenys Targaryen, qui descend elle même uniquement de gens dont les noms de familles sont Targaryen, Velaryon ou Baratheon… Donc qui descendent tous d’Aegon le Conquérant, et d’Aenar l’Exilé avant lui.

    C’est l’une des grosses infos de F&B, dont on n’a pas encore discuté pour l’instant, mais faut pas se voiler la face: si pour l’état-civil, y’a des Targaryen, des Velaryon et des Baratheon, génétiquement parlant, tous sont des Targvelatheon.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #60825

    Yavanna
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 286

    C’est sûr, et de toute façon je ne suis pas moi-même convaincue par ce que j’ai écrit. Tout ce qui entoure les dragons reste pour le moment un mystère et rien dans les théories sur le devant de la scène en ce moment ne me satisfait complètement, puisqu’on a des arguments qui vont dans tous les sens ; bref les dragons dans ASOIAF c’est la théorie des cordes.

    Maintenant j’ai commencé un petit travail de réunion d’informations sur les dragons, dont j’aimerais bien retracer les lignées si c’est possible : peut-être pourra-t-on en tirer des informations.

    #60829

    Aurore
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1597

    Ceci étant dit, et même sans manipulation génétique, la simple consanguinité entre dragons peut suffire à expliquer l’affaiblissement et la dégénérescence de l’espèce. Et comme à l’époque on ignore les effets délétères de la consanguinité, on peut l’attribuer à la magie ou la sorcellerie comme l ‘Espagne moderne l’a fait pour le roi Charles II

    #60830

    Yavanna
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 286

    C’est aussi ce à quoi je pensais : maintenant à voir si j’arrive à trouver effectivement des preuves de consanguinité chez nos dragons !

    #60838

    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2092

    si pour l’état-civil, y’a des Targaryen, des Velaryon et des Baratheon, génétiquement parlant, tous sont des Targvelatheon.

    Je suis complètement d’accord pour les Targaryen et les Velaryon, mais c’est moins sûr pour les Baratheon : la généalogie exacte d’Orys Baratheon est sujette à caution (demi-frère d’Aegon le conquérant ou simple ami d’enfance de celui-ci ?) et il a épousé une Argella qui n’avait pas une goutte de sang Valyrien, de ce qu’on en sait…

    #60870

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2423

    si pour l’état-civil, y’a des Targaryen, des Velaryon et des Baratheon, génétiquement parlant, tous sont des Targvelatheon.

    Je suis complètement d’accord pour les Targaryen et les Velaryon, mais c’est moins sûr pour les Baratheon : la généalogie exacte d’Orys Baratheon est sujette à caution (demi-frère d’Aegon le conquérant ou simple ami d’enfance de celui-ci ?) et il a épousé une Argella qui n’avait pas une goutte de sang Valyrien, de ce qu’on en sait…

    Les Velaryon ont egalement contracté des mariages avec des Ouestriens sans lien avec les dragons pour ce qu’on en devine. Sans parler du fait que les descendants de Viserys II se récupèrent du patrimoine génétique Arryn ou Hightower. Dès cette époque, la pureté du sang de dragon a peut être déjà été mise à mal.

    Je me méfie énormément du lignage supposé d’Alyn Waters. Corlys veut nous faire croire qu’il est un bâtard Velaryon, comme son frère… c’est peut être vrai. Il n’empêche : il rate son essai pour devenir dragonnier. Partant de là, qu’il soit le fils de Laenor, de Corlys, ou de qui il voudra … j’ai tendance à penser qu’il n’avait pas le gêne dragon dans son patrimoine génétique… il ne pouvait donc logiquement pas le transmettre à sa fille.
    Je ne sais plus qui de Gyldayn ou de Yandel disait que de nombreux princes Targaryens avaient été brûlés comme Alyn, ou avait péri, en tentant de monter un dragon …. une affirmation d’autant plus étrange qu’en 130 ans d’histoire révélés dans Fire and Blood, ce cas de figure ne nous est pas rapporté.

    #62495

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2423

    Je double-poste, mais onze jours plus tard, j’ai trouvé la réponse à cette question :

    Qu’en est-il de l’oeuf que Viserys II garde-t-il avec lui depuis l’enfance ? Le sort de cet oeuf en particulier pourrait nous donner beaucoup d’indices sur les théories à suivre concernant la disparition des dragons.

    En relisant le chapitre du Printemps Lysénien Lysien, je viens de retrouver la mention de l’œuf de Viserys. Elle intervient juste après la naissance du dragon difforme de Laena Velaryon, justement :

    The news of this monstrous dragonbirth and its bloody aftermath were greatly troubling to King Aegon, and soon led to angry words between His Grace and his brother. Prince Viserys still had his own dragon’s egg. Though it had never quickened, the prince had kept it with him throughout his years of exile and captivity, for it held great meaning for him. When Aegon commanded that no dragon’s eggs were to be allowed in his castle, Viserys grew most wroth. Yet the king’s will prevailed, as it must; the egg was sent to Dragonstone, and Prince Viserys refused to speak to King Aegon for a moon’s turn.

    Comme DroZo, je pense que Fire and Blood infirme l’hypothèse « Viserys II = imposteur » et ce passage est un de ceux qui me convainque le plus. Ce n’est pas tant l’œuf de Viserys qui est important pour prouver son identité, c’est plus son rapport à cet œuf qui prouve son identité : le vrai Viserys était très attaché à son œuf avant son enlèvement, et visiblement, ce jeune homme est lui-aussi très attaché au même œuf. Un imposteur (qui est donc conscient que cet œuf n’a aucune chance d’éclore et qui feint son attachement à cet objet) n’aurait pas eu ce souci du réalisme dans son rôle, je pense. Au contraire, il aurait évité de rentrer en conflit avec son frère à ce sujet.

    #62509

    Aurore
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1597

    Ou au contraire, un imposteur (je ne crois pas au faux Viserys) se serait accroché à son œuf en sachant que c’était une excellente preuve tout en ne courant plus aucun risque de se faire carboniser puisque ledit œuf n’éclora jamais.

    #62515

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2423

    Ou au contraire, un imposteur (je ne crois pas au faux Viserys) se serait accroché à son œuf en sachant que c’était une excellente preuve tout en ne courant plus aucun risque de se faire carboniser puisque ledit œuf n’éclora jamais.

    Sauf que le Faux-Viserys n’aurait pas eu besoin de prouver son identité à ce moment de l’histoire : Aegon III et tout le royaume y croient déjà, donc inutile de « surjouer » le rôle de Viserys pour convaincre son monde. Faire profil bas aurait suffit, pas la peine d’affecter un attachement particulier à l’œuf (depuis le début de son retour) ou de prendre un risque inutile en entrant en conflit avec ta cible principale, juste pour le convaincre de quelque chose dont il est déjà convaincu. Ce n’est que mon avis bien sûr, je ne suis pas forcément expert en fausse identité et en infiltration de famille royale. ^^

    Et encore une fois, si ce Viserys est un imposteur … Il est bien plus vrai que le véritable. 😉

    #62562

    Lapin rouge
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1792

    j’ai tendance à penser qu’il n’avait pas le gêne dragon dans son patrimoine génétique… il ne pouvait donc logiquement pas le transmettre à sa fille.

    Je ne suis pas un expert en génétique, mais il me semble que ce n’est pas parce qu’un gène ne s’exprime pas chez un individu donné qu’il disparait du patrimoine génétique de l’individu en question.

    De toutes façons, je suis toujours très dubitatif quand on essaie d’appliquer des règles scientifiques telles que nous les connaissons à des univers où elles sont inconnues. Non qu’elles ne s’y appliquent pas, bien sûr (ce n’est pas parce que la loi de gravitation universelle n’était pas encore découverte que les objets ne tombaient pas vers le sol avant Newton), mais fonder des raisonnements intradiégétiques (ou in universe, si vous préférez) sur des éléments extradiégétiques (out universe ?) me semble un peu acrobatique.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #62669

    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2092

    Eridan wrote: j’ai tendance à penser qu’il n’avait pas le gêne dragon dans son patrimoine génétique… il ne pouvait donc logiquement pas le transmettre à sa fille.

    Je ne suis pas un expert en génétique, mais il me semble que ce n’est pas parce qu’un gène ne s’exprime pas chez un individu donné qu’il disparait du patrimoine génétique de l’individu en question.

    Je ne suis pas une experte non plus, mais effectivement tous les gènes ne s’expriment pas (souvenir de cours au lycée). Au-delà du cas des gènes récessifs (il faut avoir reçu les gènes des 2 parents), certains gènes sont moins « puissants » que d’autres mais peuvent se réexprimer à la génération suivante (cas des yeux bleus qui sautent une génération et que connaissaient bien nos anciens).

    GRRM n’est pas non plus un scientifique, mais peut-être a-t-il entendu parler des découvertes génétiques de ces dernières décennies, qui démontrent que certains gènes favorisent lourdement des maladies (certains types de cancers, obésité, alcoolisme, etc), mais n’impliquent pas obligatoirement la maladie. Des études actuelles se concentrent sur les interactions entre les gènes et l’environnement, y compris comportement personnel. Ainsi, pour revenir à ASOIAF, peut-être peut-on avoir le gène du dragon, mais cette condition n’est pas suffisante pour dompter un dragon, et doit être alliée à un savoir-faire ou un lien créé avec le temps avec le dragon. Et la même hypothèse est valable pour le sang du loup (je ne développe pas trop, car ce serait HS).

    Bref, avec nos connaissances actuelles du mécanisme amenant à contrôler un dragon, on ne peut pas affirmer qu’Alyn n’avait pas de sang de dragon sur la seule constatation qu’il n’a pas pu en chevaucher un.

    #62827

    MG
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 29

    Ceci étant dit, et même sans manipulation génétique, la simple consanguinité entre dragons peut suffire à expliquer l’affaiblissement et la dégénérescence de l’espèce. Et comme à l’époque on ignore les effets délétères de la consanguinité, on peut l’attribuer à la magie ou la sorcellerie comme l ‘Espagne moderne l’a fait pour le roi Charles II

    Dans l’ univers de Westeros, c’est l’environnement qui semble poser problème plus que la consanguinité.

    J’ai fait de l’élevage de poisson d’ornement et le sujet de la consanguinité revient régulièrement. En croisant les parents avec les enfants, il y a deux conséquences : un renforcement de certains caractères mais il y a aussi l’effet de purge (élimination des allèles porteurs de caractères non désirés). L’effet purge démultiplie l’expression des caractères que l’on cherche à obtenir mais appauvrit le capital génétique.

    Vis à vis de la consanguinité, le vivant est classé en trois degrés :
    degré 1 les poissons et batraciens : on arrive à 4 générations sans problèmes d’aucune sorte si l’environnement est nickel.
    degré 3 les humains et singes : risque de problème dès la première génération. Dans l’ univers de Westeros, c’est l’environnement qui semble poser problème plus que la consanguinité (Fossedragon est-il vraiment adapté aux dragons car aucun dragon n’a atteint la taille de Balérion ?).

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 8 mois et 3 semaines par  R.Graymarch. Raison: fusion et orthographe
19 sujets de 1 à 19 (sur un total de 19)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.