Kaamelott (série & films)

  • Ce sujet contient 44 réponses, 23 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Nymphadora, le il y a 2 semaines et 5 jours.
15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 45)
  • Auteur
    Messages
  • #157277
    Aspics des sables
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 970

    Je ne cesse de me passer la bande-annonce, tellement je suis impatiente de retrouver l’univers, les personnages, l’humour de Kaamelott !

    Il est vrai que le décor change pas mal et les costumes surprennent ^^ mais j’ai tellement foi en A. Astier que je suis hyper confiante en ce premier volet.

    PS : Depuis que le parallèle avec Dark Vador a été fait concernant la tenue de Lancelot, je ne vois plus ce dernier de la même manière tant ça colle avec son personnage.


    by Elia Mervi

    Spoiler for NOARLAAAK !!!

    #158367
    Papadoc
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1120

    J’étrenne les avis sur le Premier Volet?

    Vu hier, avec un ami. Je pensais y aller en avant-première mais au final cela aura été le jour de la sortie.

    Je ne m’attendais pas à voir un chef d’oeuvre et peut-être du fait de cette attente « meh+ » et simple plaisir du fan de la série j’ai été surpris en bien.

    L’exercice d’équilibre entre le comique et l’épique, le temps attribué au plus de personnages possibles sans en faire une collection de sketches collés les uns aux autres est périlleux et je trouve qu’Astier s’en est extrêmement bien sorti.

    Que les plus passionnés me pardonnent mais les noms d’acteurs m’échappent : le duo Juriste (Clavier)-Roi Lot est super, Pitiot en Perceval est toujours au top (il bénéficie il faut dire aussi des meilleures répliques comiques du film). Le Père Blaise par contre fait carrément de la figuration. Sting est au top.

    Belle évolution des personnages, mais je ne vais pas spoiler.

    Scénaristiquement, les ficelles sont assez visibles et j’imagine que l’Odieux Connard aurait matière à flinguer le film. Mais c’est l’intérêt du comique : quelque part l’absurde fait mieux passer des situations improbables (Burgondes)

    Nous en sommes sortis ayant beaucoup ri avec l’envie d’y retourner pour revoir les choses sous un autre angle, ce qui est plutôt un bon signe.

    Après, je ne sais pas s’il peut plaire aux non-fans de la série (il y en a quand même une bonne petite palanquée je crois). J’espère qu’il fera un nombre d’entrées suffisant pour que les volets 2 et 3 puissent être tournés.

    "C'est d'une simplicité absurde, comme la plupart des énigmes quand on en voit la réponse."

    Hodor! [Casting 2019]

    #158384
    Ser Damien Florent
    • Pas Trouillard
    • Posts : 529

    Lady Florent et moi l’avons vu hier soir.

    Sur le plan scénaristique et des dialogue ça tient bien la route. La bande son est au top aussi. Y a pas à dire, Astier est très fort dans ces trois domaines là.

    Ma déception va sur la direction artistique, surtout les costumes, la série était irréprochable la dessus, les moyens augmentant au fil des saisons, il y avait une amélioration permanente. Là, entre les saxons et burgondes, j’avais l’impression d’être au Cirque du Soleil.

    Bien évidement j’encourage tout le monde à aller le voir, parce que je veux voir la suite !

    You're gonna carry that weight

    #158389
    Ezor
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1032

    Je rejoins beaucoup de ce qu’a dit Papadoc.
    J’avais une grosse crainte pour la suite « 10 ans après » mais je suis sortie de l’avant-première très content. Il faut dire que l’ambiance dans la salle aidait beaucoup à rire.

    Spoiler:
    Le plus gros problème du film reste le rythme, avec des scènes qui sautent d’un évènement à l’autre sans parfois beaucoup de cohérence. À titre personnel j’imaginais qu’Arthur reprenant Kaamelott allait nous durer les trois films, là c’est expédié en un seul. J’ai eu la désagréable impression que le montage a sacrifié des pans entiers du film. Exemple typique : la Dame du Lac qui apparait soudainement et disparait quasiment aussi vite (mais on pourrait parler du Duc d’Aquitaine, malgré le duo Nakache-Chabat génial, le personnage de Gallienne etc…).

    Les flash-back sont une semi-déception. En eux même ils sont très sympas, mais je comprends mal l’intérêt dans l’intrigue. Ça prend quand même beaucoup de temps à l’écran, temps manquant à d’autres intrigues, pour un effet assez limité.

    Enfin il reste pas mal de chose inexpliquées. Que fait le père Blaise avec Lancelot ? et Elias en Carmélide ? Où est Ivain ?
    Ça rejoint un peu le premier point sur le rythme du film. Il manque de temps pour exposer les personnages, qui sont présentés les uns après les autres façon « catalogue ».
    Dernier point qui me chagrine un peu, le niveau de certains acteurs, en particulier les plus jeunes, dans la « résistance ». À côté de Clavier/Chabat/Gallienne, ça fait franchement tâche par moment.

    Côté positif maintenant… tout le reste 🙂
    L’humour est toujours là est pas trop lourd, au sens ou les clin d’œils à la série sont présents mais pas envahissants. Les décors sont super beaux, AA fait une musique cool, la scène dans la tour avec Guenièvre est vraiment vraiment bien (toute la salle de ciné en fusion ^^). Mine de rien on a une intrigue avance aussi et le teaser, bien qu’assez évident, promet pour le deuxième film.

    Enfin, gros point d’intérogation sur les costumes. Je n’arrive pas à savoir si j’aime ou pas, mais une chose est sûr, ça saute au yeux. Les burgondes et Lancelot notamment, mais aussi les saxons, dame Séli … J’aimerais bien qu’AA donne ses raisons.

    Curieux d’avoir l’avis de gens pas trop fan, voire carrément passés à côté de la série.

    --Ezor--

    Spoiler:

    #158395
    Liloo75
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2176

    Je vais voir le film demain soir. Je n’ai jamais regardé la série.

    Je pourrai vous donner un avis de « non initié » 🙂

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #158430
    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3400

    Bon et bien… Grosse déception pour moi. Enfin, déception, je ne sais pas si le terme est approprié, mais – et même si je ne me suis pas ennuyée durant ces deux heures – je n’ai jamais réussi à rentrer dans le film et à pleinement l’apprécier. J’ai trouvé le scénario très mal construit (je ne sais pas si Kaamelott se prête bien à un format long finalement), les personnages très survolés. Les costumes… un peu comme Ezor je ne sais pas trop. L’idée de faire costumes hyper présents et marquants m’avait paru bonne en regardant les premières bandes annonces, mais ils prennent finalement trop de place dans le film, ils ne m’ont clairement pas aidé à rentrer dans l’univers. Symboliquement et narrativement ils sont très riches à décrypter, mais disons que pour la fluidité du film, ça me bloque. Si, j’ai trouvé que les Saxons – en soviético-russo-blanc, ainsi que la façon dont ils apparaissaient – étaient une bonne idée, et rendaient plutôt bien.
    L’humour… m’a vraiment laissé de marbre 🙁 j’ai rigolé à plusieurs passages, mais pas très nombreux au final. Trop de répétitions et copiés/collés à mon gout de ce qui existe déjà dans la série, sans vraiment de renouvellement – hormis certains nouveaux personnages, comme le groupe du prétendant (j’en dis pas plus pour pas spoiler), j’aurais aimé qu’il y ait davantage de cela.

    Je rejoins les avis plus haut concernant le public visé, qui me paraît quand même très restreint aux fans de la série, même si Astier dit le contraire. Et très curieuse d’avoir ton avis Liloo du coup.

    Pour aller plus dans le détail et le spoiler :

    Spoiler:
    Les points vraiment négatifs :
    * Comme disait Ezor, les coupures dans le déroulement de la narration. On a l’impression que ce sont plein de petits bouts cousus les uns aux autres, sans transition (j’aurais aimé plus de temps dans les retrouvailles entre les persos par ex). Ca fonctionnait sur la série, du fait du format, mais pas là.
    * Lancelot. Erf, quelle déception pour lui :(. J’aimais l’idée d’en faire un méchant, j’aimais son évolution vers le « côté obscur ». Mais dans le film, il est très peu présent. Et il est devenu con. Il y avait pourtant un super potentiel. Son costume m’a beaucoup gêné ; je comprends l’aspect ridiculement rigide d’un costume trop grand pour lui – et la symbolique qui va avec, maiiiiiis j’ai eu du mal à accrocher dans le déroulé du film
    * L’évolution d’Arthur. On l’a laissé en fin de saison 5 suicidaire, on le retrouve à la fin du film suicidaire. On ne comprend pas ses motivations – pourquoi il décide de reprendre Excalibur d’un coup ? Toute la partie flashback de sa jeunesse est longue et n’apporte à mon sens pas grand chose… (ou alors je suis totalement passée à côté du message)
    * Excalibur qui perd sa magie, et puis qui la retrouve. Parce que ?
    * Trop de blagues copiées-collées de la série. Je comprends que certaines étaient incontournables, et je comprends le clin d’œil aux fans de la série qui « retrouvent » les personnages, mais il y en avait trop à mon gout, et j’avoue préférer regarder la série plutôt que de revoir les mêmes dans le film (genre Perceval et Mevanwi, c’était lourd…)

    Les points positifs (quand même ^^)
    * La scène d’intro était pas mal, on retrouvait l’humour Kaamelott sans copiés-collés
    * Guenièvre, perso que j’apprécie de plus en plus, qui reste certes encore naïve, mais qui est touchante, et un peu active (et l’actrice !). Ses costumes étaient pas trop mal à ce propos, avec une vraie évolution au cours du film – et une Guenièvre à la fin présentée comme une reine celte – rousse et habit blanc, qui sont deux des caractéristiques classiques que l’imaginaire commun attribue à la figure de la reine celte – statut qui lui était justement dénié jusque là. Et beau passage à la Tour avec Arthur.
    * Le trio de jeunes gens dont le prétendant de la fille de Karadoc, là j’ai vraiment aimé ces personnages et cet humour
    * Sting dans son rôle du chef Saxon – meilleur nouveau personnage à mon sens

    Les « Meh » passables
    * La musique. J’ai vu pas mal de commentaires louant la musique, mais j’avoue qu’elle ne m’a pas vraiment marqué :/ – sauf le moment du flaschback ou Arthur tue Furadja

    Un film que j’aurais vraiment voulu aimer, mais la mayonnaise n’a pas du tout pris sur moi 🙁
    Dans d’autres conditions de visionnages (en AVP avec une salle surchauffée :p), ça aurait sûrement été différent, j’essayerai de faire ça pour les autres volets !

    #hihihi
    Co-autrice de "Les Mystères du Trône de Fer II - La clarté de l'histoire, la brume des légendes" (inspirations historiques de George R.R. Martin)

    #158443
    Liloo75
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2176

    Ho la la, j’ai vu un OVNI hier soir. Je ne sais pas dans quelle catégorie mettre le film Kaamelott.

    Bon, c’est vrai, je n’ai jamais vu la série. J’avais regardé quelques épisodes en replay, pour me faire une idée. J’avais trouvé cela amusant, alors je me suis dit pourquoi pas le film ?

    Eh bien, ce fût compliqué au début. Ne connaissant pas les personnages (et ils sont nombreux), j’ai mis un certain temps à m’y retrouver.

    Pour me simplifier la vie, je les ai rangés dans deux catégories : Lancelot l’usurpateur et ses alliés, d’un côté,  Arthur et ceux qui souhaitent/préparent son retour de l’autre.

    J’ai trouvé le film amusant, certaines scènes m’ont vraiment fait rire. Mais je pense que je suis passée à côté de certaines blagues que seuls les initiés peuvent comprendre.

    Au niveau des décors, il y a un décalage entre les scènes en mer ou dans le désert (y compris les scènes romaines), qui sont de grande qualité, et le château de Kaamelott qui fait vraiment effets spéciaux au rabais.

    Sur les costumes, Lancelot dans son armure d’insecte, cela m’a vraiment gênée. Les saxons je les trouvais étrangement vêtus également (j’ai mis un moment à comprendre qui ils étaient). Heureusement il y avait Sting. La classe.

    Je ne dirais rien sur les burgondes 😉

    Sur le rythme du film, j’ai trouvé qu’il y avait comme une cassure au milieu. Cela flotte pendant un moment. Il m’a fallu du temps pour me concentrer à nouveau. Peut-être que deux heures c’est trop long pour ce type de film.

    Spoiler:
    J’ai beaucoup aimé les flashbacks lorsque Arthur fait son apprentissage de soldat chez les romains. Sa relation avec la jeune fille orientale me paraissait très inspirée. Je pensais que cela aller déboucher sur quelque chose dans le présent. Et puis rien…ou alors je n’ai pas compris ?

    Sur Lancelot, grosse déception. On dit que le film est réussi lorsque le méchant est réussi. Là il n’a aucun charisme. Ce n’est pas Vador, non loin de là. Il est quasiment inexistant.

    En fait Arthur n’a pas d’adversaire à sa mesure.

    En conclusion, je pense que Kaamelott est un film pour les initiés. Ceux qui connaissent déjà la série. Pour les autres, c’est trop compliqué de tout assimiler. Il y a certains personnages dont je ne sais toujours pas qui ils sont 😆

    Bon, j’ai passé un bon moment, mais le film ne me marquera pas.

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #158444
    Samyriana
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 491

    Je suis allée voir le film au milieu de mes vacances, le jour de la sortie, trop pressée pour attendre… j’avais peur. Mais je n’ai pas été déçue, même s’il y a des choses que j’ai moins apprécié.

    Gros plus pour la musique et l’équilibre entre le drame et la comédie. J’aime autant les livres I, II et III que les livres V et VI, et j’ai retrouvé les deux ambiances de la série, ce qui n’était pas évident. Globalement, le simple fait d’avoir enfin la suite m’a mise dans de bonnes dispositions. Certaines scènes m’ont vraiment marquée: l’escalade de la tour avec cette relation qui évolue dans un sens que j’espérais, les retrouvailles avec Bohort.

    Points négatifs: des scènes trop rapides, le sentiment d’avoir des scènes manquantes, notamment au niveau des retrouvailles des personnages. Je n’ai pas apprécié certains costumes (Lancelot, les Burgondes).

    Mais j’ai hâte d’avoir la suite!

    "Des chefs de guerre, y en a de toutes sortes. Mais une fois de temps en temps, il en sort un, exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, y en a presque jamais. Et tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles."

    #158445
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8048

    Je connais bien la saga, je l’apprécie, sans pour autant en faire l’alpha et l’oméga de la création (y a des fans relous^^)

    J’ai vu le film et je trouve qu’il remplit son contrat : c’est intéressant à suivre, je ne me suis pas ennuyé pendant ces deux heures (joli exploit). Néanmoins, je ne saute pas non plus au plafond

    Outre le temps qui passe (ouch), Astier avait 2 équilibres impossibles à trouver. Celui sur le ton (rigolo ou tragique) et celui sur la place des personnages. Honnêtement, je ne pense pas qu’il a trouvé la bonne méthode, mais je ne sais pas si elle existe. Il a choisi de faire coexister les deux tons et parfois ça marche, parfois pas (une séance est ultra trop longue, limite gênante. Timing is everything, surtout dans l’humour). Pour les personnages, on assiste pas mal à une galerie « coucou je suis de passage, puis je m’en vais » pour l’immense majorité des personnages : l’avantage, c’est qu’on les voit presque tous, l’inconvénient, c’est qu’on les voit très peu. Difficile de faire mieux cependant (même si j’aurais bien aimé quelques explications sur certaines affiliations).
    Cela dit, Astier ajoute de nouveaux personnages qui prennent du temps sur l’intrigue principale. Je dois dire que j’ai bien aimé Guillaume Galienne (qui a des accents eridaniens. Ou le contraire, allez savoir) et un peu aussi Clovis Cornillac. Pas vraiment d’opinion sur Sting et cie (il parlait mieux français à l’époque de The Police ou c’est moi ? 😀 )

    Côté costume, moi aussi j’ai tiqué sur Lancelot mais aussi Mevanwi (grands trucs verticaux, c’est la nouvelle mode ?) ou le côté stormtroopers de certains méchants. Faut dire que beaucoup de choses lorgnent beaucoup vers Star Wars

    La géographie est un peu compliquée. Certes, l’orient c’est joli mais bon, c’est loin 😀 Et l’opportunité d’une tour à 3 heures de marche (alors que si ma mémoire arthurienne est bonne, elle devrait être en petite Bretagne) se voit un peu. Côté photo, j’ai trouvé certaines scènes bien trop sombres ou mal éclairées. Peu convaincu aussi par la vue externe de Camelot. Dans la série, on pouvait biaiser car on imaginait, mais le film montre tout… et du coup, ça se voit quand c’est moyen.

    L’histoire n’est pas ultra originale mais elle est bien exécutée. Les acteurs sont plutôt bons (même si trop fragmentés)

    Spoiler:
    Le flash back en orient m’a moyennement convaincu. J’espère que ça aura une signification dans les films suivants car pour le moment, bof. (et c’est sympa de faire jouer 6 de ses 7 enfants mais j’ai un doute sur l’utilité tout de même…)

    Ce que j’ai bien aimé, c’est l’utilisation de la musique dans l’intrigue. Pas la musique qu’on entend (je ne m’en souviens plus, je dois dire) mais le fait que le jeune Arthur s’entraine au pilum comme en musique (quarte, quinte, sixte) puis que c’est la musique qui parvient (un peu trop facilement) à organiser les machines de siège burgondes. L’idée est trop belle pour être vrai mais assez jolie.

    Je note que les Burgondes ont le drapeau de la Bourgogne, ça m’a fait marrer (merci Europa Universalis pour la connaissance en vexillologie ^^).

    Tout va un peu vite tout de même : Arthur revient, alors qu’il ne voulait pas, et puis il gagne. Ca peut présager d’une longue suite (le Graal ? voire la « vraie » chute finale)

    Pas enthousiaste mais ça se laisse voir sans ennui, c’est déjà une belle gageure

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #158457
    Obsidienne
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 785

    Vu aussi et perplexe également !

    Je me serais aisément passée de la première partie sur le voyage de retour d’Arthur, plein d’éléments inexpliqués voire de contradictions

    Spoiler:
    Pourquoi le duc d’Aquitaine plante-t-il Arthur, seul dans la neige ?
    Pourquoi, une fois seul, ne part-il pas vers l’est ainsi qu’il l’avait projeté ?

    Par la suite également, je me suis posé des questions bien des fois …

    Spoiler:
    Je n’ai compris que dans les dernières scènes le but du creusement des souterrains …
    Pourquoi Arthur change-t-il d’avis et retire-t-il Excalibur ?

    Comme tous, je crois, je me pose toujours des questions sur les costumes …

    Spoiler:
    Lancelot en homme-crocodile … 

    … mais j’ai apprécié celui de Guenièvre … et le meilleur sort qui lui est réservé !

    Spoiler:
    … et sa coiffure, identique à un célèbre portrait de Sissi ! 

    J’espère que le récit de la jeunesse d’Arthur aura une raison d’être dans les volets suivants car, pour le moment, il est clairement trop long pour une incidence uniquement sur le duel final  (à ce que j’ai compris…) .

    Pour moi, la principale caractéristique du film est de balancer sans cesse entre comique déjanté (j’avoue avoir eu grand plaisir à découvrir un nouveau jeu gallois !) et drame intérieur d’Arthur …
    Tout ceci sera-t-il plus compréhensible au volet suivant ?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 3 semaines par R.Graymarch.

    "Vé ! " (Frédéric Mistral, 1830-1914)
    " Ouinshinshoin, ouinshinshishoin " ( Donald Duck, 1934)

    #158474
    Ezor
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1032

    Deuxième post, le premier était écrit sous l’enthousiame.

    Spoiler:
    Pour le costume de Lancelot, AA a expliqué dans une interview qu’on comprendrait « plus tard » (dans les prochains films donc ?).
    La musique… 12/20 ? Je vois aussi beaucoup d’éloges sur la BO, ça ne m’a pas sauté aux oreilles. Il y a quelques passages bien pensés (le piano seul dans la scène de la tour notamment) mais j’ai du mal à m’enthousiasmer plus que ça.

    Autre point dont je n’avais pas parler plus haut, le revirement d’Arthur, qui est incompréhensible. 10 ans à refuser le pouvoir et il revient parce qu’il voit une table ronde de récup ? Alors oui le symbole est joli, des gens croient toujours dans les idées fondatrices de sa chevalerie, mais quand même !

    Plus généralement, il manque de marqueurs temporels pour donner l’impression du temps qu’il lui faut pour changer d’avis, pour aller d’un point A à un point B… À croire qu’il a emprunter le téléporteur de D&D sur certains passages.
    Comme pour GoT, j’ai du mal à saisir pourquoi la réalisation ne se sert pas des dialogues pour donner l’illusion du temps passé. Des petites phrases suffisent : « quatre jours à vous supporter sur la route et vous venez encore me gonfler !? » « J’avais oublié à quel point les voyages en bateau me filaient la gerbe ! ». Le format mini-série permettaient de faire naturellement les sauts temporels d’un épisode à l’autre, là il manque de liant.
    Mais peut-être que c’est un choix de réalisation de laisser ça au spectateur et se concentrer sur les scènes ?

    une séance est ultra trop longue, limite gênante. Timing is everything, surtout dans l’humour

    J’imagine que tu parles du robobrole ? On en a déjà discuté sur le slack, pour ma part cette scène m’a énormément fait rire. C’est un peu le même délire que l’épisode « le jeu de la balle » et j’adhère à 100% à ce style d’humour.
    Globalement j’ai ri à presque tout, mais je reconnais que les conditions dans lesquelles j’étais (avant première, grande salle pleine de fans très chauds) biaisent sans doute un peu mon ressenti.

    Le rythme effréné fait qu’on ne s’ennuie pas, et je reconnais au film qu’il sort des sentiers battus et est original. Entre les films hollywoodiens et les comédies françaises, on a quand même une grosse uniformité dans les films « grand public ». Rien que pour ça et malgré les défauts, je suis pas mécontent du résultat.

    --Ezor--

    Spoiler:

    #158600
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4380

    Booooon. Alors, je l’ai enfin vu, ce petit film … Douze ans d’attente, beaucoup de projections et d’exigences de la part d’un public parfois excessif ; je me suis décidé à modérer mes attentes à ce qui me paraît humainement réalisable pour un Alexandre Astier : le mec a inventé Kaamelott la série, pas Le seigneur des anneaux la trilogie. C’est un musicien et un théâtreux, pas un réalisateur hollywoodien de films épiques. Du coup, ce que je pensais voir : un film avec beaucoup de dialogue (sûrement un peu verbeux, même), pas mal de références, beaucoup de personnages et d’acteurs, des costumes des décors et des effets visuels un peu au rabais, une mise en scène pas forcément recherchée mais efficace, le tout peu épique mais avec de l’humour qui sort des sentiers battus. (Et même s’il n’y a pas de canassons, je serai content ! ^^)

    Et bien … J’ai vraiment apprécié. L’humour a parfaitement marché sur moi (et mon voisin de salle). J’ai passé un bon moment, retrouvé des personnages pour lesquels j’ai beaucoup d’affection après un silence de douze ans et vu un spectacle pas dégueu pour un film français. Je suis bien content d’avoir été spoilé sur les costumes, parce que Lancelot et les saxons sont vraiment rebutants. Les Burgondes ne sont pas en reste, mais pour les autres, ça va. La robe de Guenièvre concurrence celles de Daenerys. ^^ Peu d’épique, comme prévu, et tant mieux, parce que les combats sont rarement transcendants ; par contre, j’ai bien apprécié l’entraînement des recrues romaines et la bataille de Kaamelott (la stratégie d’Arthur, par contre, on croirait celle d’un showrunner de GoT). Je n’ai pas spécialement remarqué la musique, j’avoue. Le scénario était vraiment VRAIMENT très facile à suivre, même si Arthur ne verbalise pas grand chose de ses réflexions, ce qui ne permet pas toujours de bien comprendre où il en est dans son cheminement intérieur … Je n’ai pas de problème avec le passage où Excalibur ne marche plus (ça s’explique), par contre, la tentative de suicide à la fin de la bataille m’a un peu blasé (edit après avoir écouté des analyses, je comprends la symbolique diégétique … Mais ça reste déprimant). Le jeu gallois, c’était drôle, assurément, et ils se sont faits plaisir à le tourner, mais le gag était un poil long, non ?

    Le principal défaut du film pour moi, c’est qu’il y a beaucoup trop de perso : outre la pléthore de personnages de la série qui reviennent (et ne sont généralement pas présentés, car ils jouent un rôle trop subalterne dans l’intrigue du film pour que ça en vaille la peine), on nous introduit un grand nombre de nouveaux personnages … qui n’ont pas, eux-non-plus, grande importance dans l’histoire et sont donc oubliés presque aussitôt. C’est vraiment dommage, parce que ça m’a du coup donné l’impression d’un catalogue, d’un grand défilé ; Astier qui se plait à faire dire des répliques cools à des acteurs qu’il aime bien, mais sitôt introduits, il les sort de l’histoire. Résultat, beaucoup ne font qu’un caméo, et c’est dommage. D’autant plus que malgré moi, je faisais aussi l’appel des absents (Yvain ? Ygerne ? Cryda ? Anna, boudiou !!!). Rappeler le casting d’origine et ne pas présenter tout le monde était sans doute inévitable … mais sur la trouzaine de nouveaux personnages, il y avait moyen d’élaguer. (Bon, par contre, je suis content de voir le casting se diversifier et se rajeunir un peu, alors que les habitués se sont pris 10 ans dans la face.)
    sinon, j’ai été parfois assez gêné par certaines transitions assez abruptes et peu logiques entre les scènes. Et j’ai un peu de mal avec l’amourette adolescente d’Arthur … Alors ok, il y a tout un parallèle entre le passé et le présent, l’expérience d’autrefois permettant de faire un choix plus éclairé aujourd’hui, mais nous montrer ça, après nous avoir montré la romance avec Aconia dans le livre VI (qui n’est pas évoqué dans le film), ça fait bizarre.

    Bon, pour le reste, je pourrais me lancer dans du chipotage de gros fan … Mais c’est pas bien utile. ^^

    La scène post-générique … simple, mais tellement efficace (pour les fans). D’façon, déjà rien que la scène de Lancelot devant le château du roi Ban, me voilà hypé pour une suite ! ^^

    J’irai peut-être le revoir.

    Je dois dire que j’ai bien aimé Guillaume Galienne (qui a des accents eridaniens. Ou le contraire, allez savoir)

    Je suis honoré, autant par la comparaison, que par l’invention de cet adjectif.

    #158665
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2712

    Au contraire, j’ai adoré le film. J’avoue que je ne m’attendais pas à grand chose à part retrouver l’humour et les personnages de la série. Je trouve que le sérieux des dernières saisons et l’humour des premières saisons sont biens mélangés.

    Après, ce n’est pas exempt de défauts (les costumes qui peuvent paraître étranges, les flashbacks (mais je pense que ce ne sera plus un défaut dans les deux autres films), trop rapide par moment,…). Mais ça ne m’a pas déranger plus que ça et j’attends les deux autres films avec impatience. ^^

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #159106
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2712

    J’ai regardé la fan-série Brocéliande de Capsul Pop (une chaîne qui parle énormément de Kaamelott). J’ai trouvé ça moyen. C’est le genre de production que j’aurais adoré il y a quelques années, pourtant.

    Je vous mets tout de même le lien du premier épisode pour ceux que ça intéresse :

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #159869
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 5482

    Après un visionnage en règle des six livres (je n’avais jamais vu le livre VI, et vu et revu un certain nombre d’épisodes rediffusés, mais jamais dans l’ordre xD) j’ai enfin été voir le film.

    Mon avis est dans la même veine que vous tous : divertissant, et agréable à regarder mais beaucoup de trucs qui clochent (dont les costumes, je crois qu’on se rejoint tous là dessus). Globalement, vous pouvez copier l’avis de Gray et vous avez mon avis ^^ On est dans un besoin de continuité qui demande de laisser de la place aux personnages qu’on connaît, mais du coup le rythme du film s’en trouve bancal, et on a besoin d’avancer dans l’intrigue, mais avec des personnages qui semblent être gravés dans le marbre depuis 10 ans (les états d’âme d’Arthur au point mort, les personnages qui ont vécu mais n’ont pas évolué d’un iota…). Du coup, le film en ressort avec des soucis de cohérence globale en terme de ton et de temps laissé aux personnages. Mais il n’en reste pas moins sympatoche, et je pense que vu la tâche à abattre, Astier s’en sort quand même relativement bien : la formule magique me semblait introuvable.

    Dans les petites déceptions pas trop citées, de mon côté je noterais : j’étais triste de pas voir Simon Astier (Yvain est le personnage qui me fait le plus rire de la série). Et, même si sur le papier, je trouvais ça pas mal d’introduire des personnages jeunes pour le passage de flambeau, le Timothée Chalamet du pauvre en particulier m’a complètement fait sortir du film à chaque fois qu’il apparaissait à l’écran.

    ~~ Always ~~

15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 45)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.