Les Rois Maudits, de Maurice Druon

  • Ce sujet contient 40 réponses, 20 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Boney (Aiglon), le il y a 1 année et 6 mois.
30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 41)
  • Auteur
    Messages
  • #50544
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2227

    Bon voilà, j’ai enfin entamé les Rois Maudits, de Maurice Druon, « The original Game of Thrones », selon George R.R. Martin.

    Résultat de recherche d'images pour "rois maudits toutes couvertures"

    Pitch: rivalités pour la succession au trône de France de 1314 à 1356 sous les règnes de Philippe le Bel à Jean le Bon. Coucheries, poisons, trahisons et malédictions.

    Terminé le tome 1 hier. Maurice Druon écrit très bien, et ses personnages sont très vivants.
    Après ça a néanmoins son âge, donc ça manque un peu de nervosité et d’inattendu dans la narration. Mais pour les fans du Trône de Fer, c’est clairement à lire. Rien que pour voir les petits détails qui plus tard inspireront le Trône de Fer, c’est très drôle.

    Exemple, comme ça, parce qu’il m’a marqué:

    « … Considérant que les accusés ont avoué et reconnu, les condamnons… au mur et au silence pour le reste de leurs jours, afin qu’ils obtiennent la rémission de leurs fautes par les larmes du repentir. »

    Me reste 6 tomes à lire, mais je pense pas me presser. Plutôt alterner avec d’autres bouquins très différents. Si vous parlez de points d’intrigues précis, merci de mettre la balise spoiler. 😉

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #50724
    Boney (Aiglon)
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 473

    Le 7eme j ai aimé aussi car j étais réellement émergé dans l’ambiance mais il est clairement en dessous .

    Sinon c’est spoiler que de parler de la volée que Jean Le Bon s’est pris a Poitiers ?

    Edric Dayne, aka « le vrai prince qui fut promis » au casting 2019
    Troll de père en fils depuis 1960

    Spoiler:

    #50726
    Geoffray
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1760

    Perso le 7éme est tellement différent (dans le ton et dans l’approche) que j’ai vraiment eu du mal à le lire ^^. Après, le cycle est vraiment génial et j’ai adoré la manière d’écrire de Druon. C’est fluide, simple et concis (enfin je trouve). Ca part pas dans d’énormes circonvolution. Cependant, il est vrai que par certains côtés, ça accuse son age, mais il y a vraiment des moments ultra iconique (que je divulgacherais pas :p) et géniaux.

    Team Trop Dark Trop Piou xD

    Stannis: Her own father got this child on her? We are well rid of her, then. I will not suffer such abominations here. This is not King's Landing.

    #50727
    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3393

    J’avais dévoré les livres!

    N’hésite pas  non plus à voir la version feuilleton de 1972 (à l’époque, on ne parlait pas de série) , avec des acteurs incroyables, et un Jean Piat inoubliable! Cela ressemble plus à du théâtre filmé, comme ce qui se faisait à l’époque : peu de décor, costumes minimalistes, mise en scène de théâtre (et non théâtrale), etc. Mais c’est la preuve qu’avec une très bonne histoire, de bons dialogues, et des acteurs d’excellence, on peut captiver son auditoire.

    #50729
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4560

    N’hésite pas non plus à voir la version feuilleton de 1972 (à l’époque, on ne parlait pas de série) , avec des acteurs incroyables, et un Jean Piat inoubliable! Cela ressemble plus à du théâtre filmé, comme ce qui se faisait à l’époque : peu de décor, costumes minimalistes, mise en scène de théâtre (et non théâtrale), etc. Mais c’est la preuve qu’avec une très bonne histoire, de bons dialogues, et des acteurs d’excellence, on peut captiver son auditoire.

    j’ai été réellement surpris de découvrir que certaines des paroles qui m’avaient le plus frappé dans ce feuilleton sont des ajouts, et non des morceaux du livre (ou alors ce sont des morceaux de livres futurs ?).

    Exemple, dans le dialogue entre Isabelle de France (fille du roi Philippe le Bel) et Robert d’Artois (seigneur va-nu-pied).

    Isa : « Décidément, je n’aime pas le mot !
    – Lequel ? … Vengeance ?
    – Oui.
    – C’est qu’il faut être roi pour dire justice. »

    Et il y a encore quelques autres ajouts que je trouve assez judicieux …

    #50735
    Ezor
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1090

    Mais c’est la preuve qu’avec une très bonne histoire, de bons dialogues, et des acteurs d’excellence, on peut captiver son auditoire

    Toutes comparaisons avec des séries actuelles ou à venir est à éviter bien sûr …. 😀

    J’ai lu les Rois Maudits il  a un long moment déjà mais j’en garde un très bon souvenir. Il y a tellement d’histoire de tromperie, complot et poisons que c’est un peu le Closer du XIVe siècle !
    Le 7e tome est effectivement trop différent pour être comparé aux autres. J’avoue qu’il m’était un peu tombé des mains. Mais les 6 premiers sont vraiment bien écrits. Le plus fort c’est qu’on connait l’histoire et la fin de tous les personnages (au moins les rois et les guerres on va dire) et pourtant le suspense est toujours présent.
    Le simple fait me donne envie de les relire tient !

    --Ezor--

    Spoiler:

    #53412
    RichardIII
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 388

    Le septième m’a aussi dérouté mais en le relisant je me suis rendu compte que c’est l’un des meilleurs.
    Après La Louve de France et le Lys et le Lion montrent qu’il y a bien plus à dire sur les Plantagenêts que les capétiens au final…

    #54264
    Chat-qui-boite
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 380

    Sur les pas de Robert d’Artois et de Margueritte de Bourgogne, pour ceux qui n’habitent pas trop loin, allez vous promener à Château Gaillard, bâti par Richard coeur de lion, dominant la Seine aux Andelys dans l’Eure: Un bon bol d’air, belle balade.

    Mieux vaut être en retard au paradis qu'en avance au cimetière
    Reste assis au bord de la rivière et tu verras passer le corps de ton ennemi

    #65770
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2227

    Lu le tome 2, La reine étranglée.

    Résultat de recherche d'images pour "la reine étranglée"

    Exactement le même ressenti que pour le 1: Maurice Druon écrit très bien, ses personnages sont très vivants, ça a néanmoins son âge, donc ça manque un peu de nervosité et d’inattendu dans la narration.

    A ce sujet, ce tome 2 est particulièrement marquant:

    Spoiler Tome 2

    Spoiler:

    Le titre est en fait le spoiler principal du bouquin, et le titre du chapitre dans lequel elle se fait étrangler est « Les assassins dans la prison » et, il vient juste après le chapitre « L’impatience d’être veuf »…

    C’est surtout à ce niveau là qu’on voit que ces livres ont leur âge: les personnages exposent leurs plans, et ensuite leurs plans se réalisent. Pas des masses d’inattendus, quoi. Je crois que c’est ce qui fait que je n’arrive pas à me passionner totalement pour cette série, malgré ses qualités.

    Sinon, persos préférés pour l’instant,  Robert d’Artois et Guccio Baglioni.

     

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #65785
    RichardIII
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 388

    Le problème c’est que c’est une intrigue historique, ils peuvent proposer une interprétation originale des faits mais ne peuvent pas modifier les faits eux-mêmes, donc c’est pour cela qu’ils n’ont aucun problème face aux spoils (les poisons de la couronne continuent dans la lancée, et de manière encore plus prononcée). Après, ça ne me dérange pas personnellement sauf pour certaines intrigues trop secondaires historiquement parlant pour qu’on sache la suite des événements comme pour Guccio ou le destin de Robert d’Artois ou de Mahaut, qui sont certes mis en avant par Druon mais qui, de fait, sont juste des nobles se battant pour un comté plutôt secondaire.

    #65788
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2227

    Etant donné que je ne connais quasi rien des faits historiques sur cette période, j’aurais personnellement plus gouté une approche plus romancée, sur la forme. Mais c’est peut-être juste moi. ^^

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #65877
    Chat-qui-boite
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 380

    pour un comté plutôt secondaire.

    L’Artois pour le citer, va dire ça à ses habitants actuels et tu seras bien reçu. Le problème avec la géo que nous avons, nous autres français, vient à mon sens, de ce qu’on n’a pas cessé de changer le nom de nos territoires, origine des noms des grandes familles puis départements à la Révolution et encore récemment lors du découpage en grandes régions. Et maintenant placer l’Artois ou le Gévaudan (par ex) sur une carte, est plus difficile que de situer les Doigts, le Mur ou le Bief.

    Mieux vaut être en retard au paradis qu'en avance au cimetière
    Reste assis au bord de la rivière et tu verras passer le corps de ton ennemi

    #65906
    euzkadi de dorne
    • Pas Trouillard
    • Posts : 599

    Secondaire !!!! A cette époque, ce territoire était à la jonction de la France, du comté de Flandre , de l’Angleterre et de l’Empire Germanique. C’était un peu le royaume de Cintra dans The Witcher ou Harrenhal .

    #66164
    MG
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 38

    des nobles se battant pour un comté plutôt secondaire.

    L’Artois est une pairie récente à cette époque.

    A l’époque, les rois de France ne sont pas encore tout-puissants et doivent avoir l’assentiment des pairs pour être sacrés.

    Les pairs élisent aussi le régent.

    Du point de vue politique, c’est très important et c’est seulement après le couronnement des Valois et l’établissement du principe de la primogéniture que la pairie va avoir un rôle beaucoup plus protocolaire et symbolique.

    #66172
    RichardIII
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 388

    Les pairs n’ont, à l’époque des rois maudits, plus eu à désigner de rois depuis plus de trois siècles et ce n’est certainement pas eux qui désignent le régent même si ils ont effectivement un certain poids dans le processus décisionnaire.

    L’Artois est une comté-pairie mais elle n’est pas aussi puissante que la Bourgogne ou aussi autonome que la Bretagne ou aussi riche que la Flandre.

    C’est une pairie tardive venant d’une famille très liée au pouvoir royal. On voit bien d’ailleurs à quel point même avant Mahaut les Capétiens d’Artois sont proches de la famille royale.

    Bref ils ont leur importance mais il y a bien une dizaine de seigneurs plus puissants et importants qu’eux (après, vu le voisinage avec la Flandre et l’Angleterre ils ont une importance stratégique).

    #66362
    Chat-qui-boite
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 380

    Bref ils ont leur importance mais il y a bien une dizaine de seigneurs plus puissants et importants qu’eux (après, vu le voisinage avec la Flandre et l’Angleterre ils ont une importance stratégique).

    Et oui. N’oublions pas que Philippe IV dégomme les templiers, fait battre monnaie (Si je ne me trompe pas), bref, il est en train de bâtir un royaume et au Nord de ce royaume se rencontrent tous  les appétits. Ce n’est pas un hasard si Robert va chercher l’aide D’Isabelle la mal mariée. Et puis Guccio ( je le trouvais très sexy dans la 1ere série TV) est, d’après l’auteur, le père de Jean 1er le posthume. C’est donc assez jouissif de voir toutes les saloperies que peuvent manigancer deux grands du royaume pour s’attribuer le pouvoir. Un avant goût de la Guerre des trônes.

    Mieux vaut être en retard au paradis qu'en avance au cimetière
    Reste assis au bord de la rivière et tu verras passer le corps de ton ennemi

    #66428
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8160

    Bon voilà, j’ai enfin entamé les Rois Maudits, de Maurice Druon

    un peu idem après avoir fait le tour des autres romans et nouvelles de GRRM (ainsi que certaines recommandations littéraires des frangines et des frangins). J’ai fini le premier tome et compte continuer (sauf si TWOW est annoncé).

    Je pense que DNDM a bien fait le tour du sujet avec la formule suivante (qui m’a beaucoup fait rire)

    les personnages exposent leurs plans, et ensuite leurs plans se réalisent. Pas des masses d’inattendus, quoi.

    Cela dit, ça se lit fort bien.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #70219
    Mademoiselle.Stark
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 4

    J’avais adoré la série « Les Rois Maudits » de 1972 quand j’étais enfant. Les acteurs étaient magistraux notamment Georges Marchal (Philippe IV le Bel), Jean Piat (Robert d’Artois) et Hélène Duc (Mahaut d’Artois). J’avais même tendance à dire – quand j’étais plus jeune – que si on n’a pas vu ou lu « Les Rois Maudits » on a raté sa vie haha. C’est un grand classique. D’après moi, c’est indémodable.

    Et oui. N’oublions pas que Philippe IV dégomme les templiers, fait battre monnaie (Si je ne me trompe pas), bref, il est en train de bâtir un royaume et au Nord de ce royaume se rencontrent tous  les appétits. Ce n’est pas un hasard si Robert va chercher l’aide D’Isabelle la mal mariée. Et puis Guccio ( je le trouvais très sexy dans la 1ere série TV) est, d’après l’auteur, le père de Jean 1er le posthume. C’est donc assez jouissif de voir toutes les saloperies que peuvent manigancer deux grands du royaume pour s’attribuer le pouvoir. Un avant goût de la Guerre des trônes.

    Absolument. D’ailleurs, Philippe le Bel fut le premier roi absolutiste du Moyen Âge. Il avait une vision très moderne de la monarchie par rapport à ses contemporains. Il était également le premier monarque français à avoir mis au pas le pape en l’installant en Avignon. Il a même centralisé le Royaume et a pris des mesures radicales pour relever les finances de celui-ci. Martin s’est carrément inspiré de lui pour créer Tywin Lannister.

    A l’époque, les rois de France ne sont pas encore tout-puissants et doivent avoir l’assentiment des pairs pour être sacrés.

    Pas du tout. Au XIV siècle, on appelle cette époque le Moyen Âge tardif, ça n’avait plus rien à voir avec les élections au temps d’Hugues Capet.

    Du point de vue politique, c’est très important et c’est seulement après le couronnement des Valois et l’établissement du principe de la primogéniture que la pairie va avoir un rôle beaucoup plus protocolaire et symbolique.

    Techniquement, les pairs de France perdent leurs prérogatives à la fin de la féodalité.

    C’est surtout à ce niveau là qu’on voit que ces livres ont leur âge: les personnages exposent leurs plans, et ensuite leurs plans se réalisent. Pas des masses d’inattendus, quoi. Je crois que c’est ce qui fait que je n’arrive pas à me passionner totalement pour cette série, malgré ses qualités.

    En même temps, Druon s’est inspiré de faits historiques. Alors que Martin a logiquement beaucoup plus de libertés de ce côté là. Ton commentaire n’est pas très pertinent.

    #70295
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2913

    Ton commentaire n’est pas très pertinent.

    Merci d’éviter ce genre de jugement lapidaire 🙂 .

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #70305
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2227

    Résultat de recherche d'images pour "les poisons de la couronne"

    Hop, fini le Tome 3.

    Pareil que le 1 et le 2, sympatoche mais ça a son âge, et la narration n’est pas du tout pensée comme un page-turner moderne. Et non, « c’est une intrigue historique » n’est pas une excuse: déjà, je ne connais strictement rien sur cette période, donc les faits sont nouveaux pour moi ; ensuite, après vérification, si Druon respecte les faits, il prend quand même de très larges libertés à plein de niveaux. Que Bob meurt à telle date, c’est un fait historique. La façon dont il meurt (mort naturelle ou meurtre?), le coupable du meurtre, et les raisons du meurtre, c’est une intrigue romanesque qui n’a apparemment pas grand chose à voir avec l’histoire. A ce niveau, Druon a une écriture qui va totalement à rebours des codes de la « mystery fiction »: le meurtre arrive en fin de livre, une fois que le coupable a exposé ses motivations et qu’on l’a vu réaliser l’action, alors que dans la plupart des livres modernes, le meurtre serait en début de livre, et « qui a tué, pourquoi, comment? » seraient les moteurs du livre.

    Ceci dit, plus j’avance, plus j’apprends à connaitre et j’apprécie le casting de persos, dans toute sa diversité. Quelques persos nouveaux ou un peu négligés jusque là prennent le devant de la scène sur ce tome (Clémence de Hongrie, Mahaut d’Artois, sa fille Jeanne, Louis le Hutin). Mes chouchous Guccio et Robert d’Artois sont un peu relégués en arrière-plan, mais quand même bien là. D’autres sont secondaires mais font preuve d’une belle persévérance et on les retrouve avec plaisir à chaque fois qu’ils sont là (Tolomei).

    Quelques belles scènes (Clémence dans la tempête), quelques moments haletants néanmoins (le final avec Guccio…).

    Quelques lignes dans lesquelles GrrM a plus que probablement puisé son inspiration.

    Bref, bouquin très intéressant, même s’il n’est pas toujours aussi passionnant qu’il pourrait l’être.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #70444
    Mademoiselle.Stark
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 4

    J’ai un peu le droit de dire ce que je pense, non ? 😉 Parce que  – selon DNDM – si on va totalement à rebours des codes de la « mystery fiction » c’est has-been… Lol. Druon faisait partie de l’Académie française, c’est pas juste un écrivain lambda. Il sait ce qu’il faisait. C’est très cohérent et ça change justement de ce type de romans.

    #70446
    Jaqen
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4037

    «  Donnez votre avis comme votre, et non comme bon. »
    Citation de Diane de Beausacq

    Ce qui  fait du mur une place forte est la solidarité et le respect de ses frères et sœurs.

    Cordialement

    Jaqen

    #70454
    Chat-qui-boite
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 380

    Il suffit de replacer l’œuvre dans son contexte: Maurice Druon est un très vieux monsieur honoré par ses pairs à l’Académie Française. Pour ma part j’aime bien les romans historiques car ils sont scrutés par les historiens et pas de pitié pour l’auteur qui déforme la réalité historique. Ce qui fait qu’on peut s’instruire en s’amusant, bien sûr, depuis Druon le genre a évolué : La série des Nicolas Le Floch est est intéressante à bien des points de vue outre les intrigues policières. Pour revenir au sujet principal, n’oublions pas que GRRM écrit aussi pour le cinéma et donc, forcément, il est un habitué des rebondissements, des POV, de la violence visuelle et des rythmes actuels dans l’audiovisuel mais l’écriture, elle, est bien toujours le même processus qui demande du temps, beaucoup de temps….

    Mieux vaut être en retard au paradis qu'en avance au cimetière
    Reste assis au bord de la rivière et tu verras passer le corps de ton ennemi

    #83294
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2227

    On continue. Tranquillement, parce que c’est toujours pas un page-turner. Mais toujours avec un certain plaisir, voire un plaisir certain sur quelques passages (le conclave, le petit Roi…).

    Tome 4 dans lequel Philippe de Poitiers, personnage jusqu’alors négligé, prend le devant de la scène, ce qui donne une dominante « stratégie et manœuvres politiques » à ce tome qui n’était pas pour me déplaire. Mais les chouchous (Robert d’Artois, Mahaut d’Artois, Guccio, Marie de Cressay) sont toujours là, et importants, et le livre à son quota  d’assassinats, de châteaux pillés et de destins tragiques.

    La suite dans quelques semaines: les Rois Maudits, c’est une série que j’ai envie de terminer tranquillement, mais pas de dévorer.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #83397
    RichardIII
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 388

    La loi des mâles est vraiment une bonne suite, j’ai particulièrement apprécié le chapitre sur l’Assemblée des trois dynasties qui est proprement fascinant.

    Si on déroule le fil de l’Histoire Philippe de Poitiers est le plus important des fils du Roi de Fer (le préambule de La Louve de France le montre bien). Après sa mort, sa descendance continuera sa lignée par voie féminine, et il aura avec lui des descendants aussi remarquables que les ducs Valois de Bourgogne, Charles Quint, et au final toutes les familles royales d’Europe via les jeux de mariage. Ironiquement la comté de Bourgogne échappera d’ailleurs au pouvoir des princes français jusqu’à Louis XIV, probablement au grand désespoir de Philippe de Poitiers et de son père qui avaient tant manœuvré pour la maintenir dans l’orbite française, comme on peut le voir dans ce volume….

     

    #83416
    DroZo
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1364

    Je me rappelle avoir lu le premier tome il y a quelques années et j’avais trouvé ça extrêmement mal écrit. Le style est fade et plat, on sent que ce n’est pas ce qui intéresse Maurice Druon. Les dialogues sonnent tous artificiels, c’est simple je n’ai à aucun moment eu l’impression d’un vrai dialogue. Ils sont là pour caser des informations au forceps, même si la discussion ne vient pas par là. Et ce qui m’a gêné le plus, je ne sais pas si c’est dans le livre initial ou juste dans mon édition, ce sont les notes de bas de pages. La note de bas de page, c’est à utiliser en dernier recours, ça casse le rythme de la lecture. Là j’avais des notes pour m’expliquer des éléments clés de l’intrigue, comme la succession d’Artois.

    Alors peut-être que l’intrigue est sympa, mais moi un style plat, des dialogues artificiels et des notes en bas de pages partout ça m’empêche de croire en ce que je lis, de m’immerger dans l’histoire. Et si je n’arrive pas à m’immerger dans le livre, on peut me raconter la meilleure intrigue que l’on veut, je n’accrocherais pas.

    En discutant avec des amis on a émis l’hypothèse que ce roman serait génial quand on le découvrirait adolescent, quand notre bagage littéraire n’est pas assez important pour être habitué à des écrivains qui savent écrire. Peut-être, je ne sais pas.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #83437
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8160

    Et ce qui m’a gêné le plus, je ne sais pas si c’est dans le livre initial ou juste dans mon édition, ce sont les notes de bas de pages.

    Dans « mon » édition, Omnibus (qui regroupe les 7 tomes en deux livres), les notes sont regroupées à la fin de chaque « tome ». Du coup, j’y ai mis un marque page supplémentaire. Mais j’avoue faire du va et vient une fois le paragraphe terminé et ça ne me dérange pas trop. J’aime beaucoup ces ajouts historiques qui permettent d’en savoir plus sans que ça soit intégré de manière bancale dans le récit. Maintenant, si j’ai bien suivi, ce sont les notes de l’édition originale et je me dis que l’historiographie a pu changer en 60 ans….

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #83488
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2227

    Pareil, perso j’ai les notes en fin de bouquin (du coup on est moins tenté d’aller les voir, du coup on reste plus dans l’action).

    Après, la critique

    j’avais trouvé ça extrêmement mal écrit. Le style est fade et plat
    /
    peut-être que l’intrigue est sympa

    … m’étonne un brin, parce que justement pour moi ce livre vaut plus pour son style (qui brasse des façons de raconter assez différentes, et à quelques belles fulgurances, même si d’autres passages paraissent datés) que pour son intrigue (vu que, comme je n’arrête pas de le répéter, c’est un anti-page turner: Druon ne cherche pas à faire du mystère ou à susciter des attentes de la part du lecteur, il explique souvent les faits en premier, et ensuite détaille comment on va y arriver, mais sans laisser de place aux questions dans la tête du lecteur.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #83916
    Amarei
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 385

    Je l’ai lu en audiolivre donc pas de notes de bas de page 😉

    “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” JR.

    [ spoiler=NOARLAAAK !!!][ img]https://nsm09.casimages.com/img/2019/11/04//19110409503225014916493113.png[ /img][ /spoiler]

    #84529
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8160

    On continue. Tranquillement, parce que c’est toujours pas un page-turner.

    De mon côté, j’ai fini le 7e tome en ne lisant que ça (ou presque) depuis le début de l’année. Ca se lit bien et niveau style, ça va bien (des mots un peu archaïsants, mais cohérents). Je rejoins un peu DNDM sur le fait que tout est annoncé et se passe comme prévu (alors certes c’est la vraie histoire mais spoiler la fin dans le titre du tome, c’est un peu étrange, comme mécanisme). Mais ça donne la part belle aux complots, intrigues au long cours etc. L’intrigue mêle la grande histoire et les petites histoires et je peux bien imaginer en quoi c’était novateur il y a 50 ans. Bref, content de l’avoir lu (et les notes aident beaucoup pour le contexte historique dans un cadre temporel plus grand) mais je doute y revenir.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 41)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.