Les Sœurs Carmines, d’Ariel Holzl

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #179683
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6727

    Un topic consacré à cette chouette saga jeunesse, bourrée d’humour noir, dont le premier tome a charmé beaucoup de membres du forum, et qui a fait l’objet de notre dernière émission des Manuscrits de Mestre Aemon.

    ~~ Always ~~

    #179687
    Wylla
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 159

    Youpiii un topic consacré à cette super série à lire ab-so-lu-ment. En plus c’est la bonne saison pour poser ses valises à Grisaille, entre cimetières, doudous maléfiques et pendus ornementaux. C’est aussi une lecture parfaite pour valider une des cases du mini challenge horrifique !

    Tout a été dit par nos formidables chroniqueurs (merci encore) dans le twitch d’hier dont il faut absolument écouter le replay. Je ne résiste cependant pas à redonner mon avis sur cette série que j’aime beaucoup beaucoup :

    L’intrigue aux accents urban fantasy / Steam punk prend donc place à Grisaille, une ville halloweenesque (qui effectivement rappelle l’univers de Tim Burton) où il y a plus de corbeaux que d’habitants, un nombre incalculables de cimetières et où occuper la profession d’assassin est le comble de la réussite sociale. Dans cet univers où le système de valeurs est donc inversé et même complètement renversé, on suit 3 soeurs très différentes :

    Tristabelle, l’aînée, est dotée d’une beauté saisissante mais aussi d’un ego et d’une ambition à toutes épreuves. Elle n’hésiterait pas  écrabouiller des chatons pour obtenir ce qu’elle veut.

    Dolorine, la benjamine, est une adorable fillette capable de voir les fantômes qui ne se sépare jamais de Monsieur Nyx, sa peluche, que je vous laisse le plaisir de découvrir si vous n’avez pas lu la série.

    Enfin Merryvère, la cadette, héroïne du premier tome est une monte-en-l’air. Autrement dit, une voleuse qui arpente agilement les toits de Grisaille pour commettre des vols commandités par ses employeurs. Personnage plus « classique » que ses soeurs, Merryvère est dotée d’un sens moral, ce qui est aussi inhabituel qu’handicapant à Grisaille. C’est aussi une loseuse selon Jonjon une jeune fille malchanceuse car un de ses larcins va l’entraîner malgré elle dans les complots des puissants de la ville et la mettre dans une situation plus que périlleuse…

    Ce que j’ai a-do-ré dans cette série :

    • La plume agile, irrévérencieuse est dopée à l’humour noir d’Ariel Holzl.
    • L’univers halloweenesque-dingo.
    • Les personnages hauts en couleurs noirceurs.
    • Le côté provoc ou en tout cas audacieux de proposer ce genre de contenus en jeunesse. Personnellement ça me réjouit.
    • Ils peuvent complètement être lus par des adultes, la preuve.
    • La narration entrecoupée des extraits du journal intime de Dolorine 👀

    Vraiment, lisez cette série. En plus, pardon à ceux qui m’ont entendue le dire mille fois, le tome 2 est encore mieux que le 1. J’avoue par contre avoir été, à ma grande surprise, un peu déçue par le 3.

    Si vous avez tout lu veneeeez en parler avec moi 🤗. Je suis vraiment contente d’enfin pouvoir parler de ces romans avec d’autres lecteurs et c’est vraiment cool qu’ils soient mis à l’honneur par la Garde 🖤.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.