[Saison 2] Episode 4

Alors, cet épisode ?

You must be logged in to participate.
  • #1 Une merveille ! La crème de la crème de la télévision !
  • #2 Ah c'était sympa quand même, malgré quelques défauts. Je suis content.e de retrouver Westeros.
  • #3 Mif mouf... Si ça continue sur cette lancée, pas sûr.e de continuer.
  • #4 Je pleure des larmes de sang.
  • Ce sujet contient 41 réponses, 24 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Eridan, le il y a 3 jours et 21 heures.
30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 42)
  • Auteur
    Messages
  • #204513
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 6187

    Ce sujet est destiné à parler de l’épisode 4 de la seconde saison de House of the Dragon dès sa diffusion mondiale en VO, VOSTFR et VF aux alentours de 3h du matin lundi sur Max !

    Fuyez les spoilers si vous ne souhaitez rien savoir avant de l’avoir vu.

    Petit point sur les règles:

    • Il est interdit de mettre des liens ou de diffuser des informations obtenues par des moyens illicites, notamment des liens vers des sites de streaming.
    • Il n’y a pas lieu de mettre des balises spoilers concernant l’épisode. Celui qui ouvre un sujet sur l’épisode doit s’attendre à ce qu’on parle du contenu de l’épisode.
    • Il est interdit de parler des livres non publiés en français, même sous balises spoilers. Mais dans ce topic, il est par contre autorisé de parler des livres parus en français sans mettre de balise.
    • Un second sujet est disponible pour ceux qui n’auraient pas lu Feu et Sang afin de ne pas les spoiler sur le futur de la série.

    Faites par contre s’il-vous plait preuve de bon sens dans ce domaine, ne balancez pas tout de go toutes les infos inédites, ne mettez pas une info ultra spoilante en tête de message (surtout si vous êtes le premier sujet d’une nouvelle page que quelqu’un pourrait ouvrir par accident), etc… Merci de penser à ceux qui se retrouveraient par la magie d’internet sur la page !

    "Si l'enfer est éternel, le paradis est un leurre !"

    #204520
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3012

    Peu d’inattendu, mais épisode très réussi. On a notre première vraie bataille de dragons, et elle est badasse et rythmée, et elle justifie l’épisode à elle seule. Franchement je vois assez peu de fausses notes ici. Même Daemon commence à être (un peu) intéressant.

    Seul questionnement, c’est qui qu’il suit dans les couloirs d’Harrenhal dans sa vision du jour? C’est pas l’acteur d’Aemond. Comme Targaryen borgne je vois que Freusanglant. Ils vont nous sortir du chapeau un retro-Freuxsanglant pas du tout raccord question look avec le Freuxsanglant de GoT, et lui faire jouer un rôle dans la superprophétie d’Aegon? Ce serait inattendu mais si c’est qu’ils font je suis pas totalement opposé à l’idée.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #204521
    Aurore
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2271

    Seul questionnement, c’est qui qu’il suit dans les couloirs d’Harrenhal dans sa vision du jour? C’est pas l’acteur d’Aemond. Comme Targaryen borgne je vois que Freusanglant. Ils vont nous sortir du chapeau un retro-Freuxsanglant pas du tout raccord question look avec le Freuxsanglant de GoT, et lui faire jouer un rôle dans la superprophétie d’Aegon? Ce serait innatendu mais si c’est qu’ils font je suis pas totalement opposé à l’idée.

    Daemon se voit lui-même mais portant le bandeau d’Aemond. Je ne pense donc pas qu’il y ait un quelconque clin d’œil à Freuxsanglant, mais plutôt une sorte d’introspection inconsciente, avec un peu de mauvaise conscience (d’où son rêve de décapitation de la jeune Rhaenyra). Aemond et Daemon ont des points communs : ce sont des cadets, qui se considèrent (à tort ou à raison, ce n’est pas la question) comme plus compétents que leurs aînés pour régner. Et si Harrenhal ou le lit en bois de barral favorisent les rêves chelous (ce ne sont pas forcément des rêves verts, mais ce ne sont pas non plus de simples cauchemars car ils sont plus ou moins révélateurs), c’est qu’inconsciemment Daemon pressent, ou craint, ou envisage, ou souhaite, se retrouver face à Aemond. Et puis, https://www.lagardedenuit.com/matt-smith-aurait-du-jouer-daemon-et-aemond/

    Bon, j’ai voté « je pleure des larmes de sang », mais pas parce que l’épisode était tout pourri. Seulement même si je savais à quoi m’attendre, j’étais quand même en mode « Rhaenys ! noooooooooooooooon ! »

    Un beau combat de dragons, bien mis en scène, d’autant que les conséquences au sol sur les combattants lambda n’ont pas été oubliés. Petit ajout destiné à faire d’Aemond un foutu sournois (mais en même temps, Aegon est tellement con que ça fait toujours plaisir de le voir se prendre des scuds à tout va), le fait qu’il attende pour intervenir. On a droit au petit cliffhanger qui va bien (pour tous les non-lecteurs) sur la (non-)survie de Rhaenys et d’Aegon (on parie que ce dernier va recycler le demi-masque de son père ?)

    #204522
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3012

    Daemon se voit lui-même mais portant le bandeau d’Aemond.

    Sérieusement? Je suis vraiment pas physionomiste. Foutez-moi un bandeau sur l’œil d’un perso et c’est comme Superman avec des lunettes, je le reconnais pas.

    « Rhaenys ! noooooooooooooooon ! »

    Ouais clairement le perso et l’actrice vont me manquer, le premier était bon et la seconde était toute choupinette dans les making-off.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #204523
    JayHaerys
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 22

    Très bon épisode de mon côté. Même si je suis friand des dialogues intelligents et pleins de détails, enfin de l’action, et cette bataille est très réussie je trouve. On avait déjà eu un combat de dragon dans GOT mais très hors champ ou dans les nuages, là on y voit pas mal et ça rend bien. J’aime comme la bataille est amenée, avec Aegon qui vient alors que ce n’est pas le plan, Aemond qui tempo (au cas où son frère pouvait mourir), Rhaenys qui comprend que ce sera « gagner ou mourir », ce sourire d’Aegon en voyant son frère arriver, puis la peur quand il se rend compte qu’il va prendre cher …

    La 1ère partie reste très dans la veine du début de saison, avec quelques passages importants pour la suite me semble-t-il, je pense par exemple à Jace qui commence doucement à remettre en question les décisions de sa mère, lord Larys qui continue de se placer etc

    Aussi, c’est cool, les dragons sont vraiment différents, et c’est pratique en combat, et Sunfire est assez réussi (c’était pas évident à mon sens vu que dans le livre il est dépeint comme le plus majestueux) et sa couleur aux rayons du Soleil est magnifique (dans la scène de fin).

    Daemon se voit lui-même mais portant le bandeau d’Aemond. Je ne pense donc pas qu’il y ait un quelconque clin d’œil à Freuxsanglant, mais plutôt une sorte d’introspection inconsciente, avec un peu de mauvaise conscience (d’où son rêve de décapitation de la jeune Rhaenyra). Aemond et Daemon ont des points communs : ce sont des cadets, qui se considèrent (à tort ou à raison, ce n’est pas la question) comme plus compétents que leurs aînés pour régner. Et si Harrenhal ou le lit en bois de barral favorisent les rêves chelous (ce ne sont pas forcément des rêves verts, mais ce ne sont pas non plus de simples cauchemars car ils sont plus ou moins révélateurs), c’est qu’inconsciemment Daemon pressent, ou craint, ou envisage, ou souhaite, se retrouver face à Aemond. Et puis, https://www.lagardedenuit.com/matt-smith-aurait-du-jouer-daemon-et-aemond/

    Je suis d’accord avec cette analyse, j’y vois une préparation tranquille du duel DaemonD.

     

    #204524
    RayTreb
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 38

    Et bien je suis en deuil.

    C’était l’épisode que je redoutais depuis l’annonce de la série. Je suis amoureux du personnage et de son dragon qui n’a eu que des dragonnières incroyables. Et je suis pas déçu, sa fin est noble, grandiose. J’aime qu’elle se résigne, qu’elle combatte, qu’elle accepte sa mort avec honneur. Rhaenys sacrifie son dragon, mais on a l’impression que Meleyis est sur la même longueur d’onde qu’elle. Qu’elle préfère mourir au combat que dans sa grotte.

    J’ai été surpris, car dans mon souvenir Rhaenys arrivait en renfort de qq1. J’ai donc relu le passage et non, elle y va bien de son propre chef. C’est le rôle d’Aegon qu’ils ont changé et je trouve l’adaptation excellente : on a conservé la partie plan (avec Vaghar cachée – petit côté Jurassic Park) mais ils jouent sur l’impulsivité de ce roi qui veut utiliser l’arme nucléaire. Le personnage, à l’image de Viserys dans la saison 1, est étoffé et hyper intéressant. Et on ne pourra pas dire que le dragon d’Aemond a glissé cette fois. Il a bien cramé son frère en connaissance de cause 😉

    Vu sa performance en saison 1, j’aurais pas misé sur lui, mais Jacaerys devient un de mes perso préférés. Il est classe, (beau), a du charisme. Bref, le costume (une perruque en moins – une cape en plus) fait l’homme.

    Je m’attendais à ce que Rhaenyra s’affirme encore plus. Dès lors qu’elle accepte la guerre, j’aimerais que son attitude devienne plus martiale. Que sa voix tremble moins et soit moins plaintive.

    Tout ce qui entoure Harrendhal et Daemond me semble assez parfait.

    Bref, que j’ai hâte de la suite !

    #204525
    Hysoka78
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 20

    Vraiment excellent cet épisode, si ça continue sur cette lancée on va avoir une fin de saison 2 purement géniale !

    Mif-Mouf : aucun

    #204531
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 6187

    Un épisode avec de très bonnes choses … et beaucoup de petits détails qui m’ont complètement gâché le visionnage, malheureusement. Je suis bien moins déçu que pour l’épisode 3, mais certains problèmes récurrents commencent à me crisper.

    Bon, déjà, si je reprends mes pronostics :

    • Prise de Sombreval, siège de Repos-des-Freux, mort de Rhaenys. Je ne suis plus si sûr que Baela soit impliquée.
    • Aegon décide sur un coup de sang de voler jusqu’à Repos-des-Freux. Aemond n’arrive qu’après lui.
    • Daemon mène sa guerre privée dans le Conflans. (il se contente d’être désagréable avec ses potentiels alliés.)
    • Après visionnage du trailer, j’ajoute que Daemon et le Trône de Fer est une vision envoyée par les fantômes d’Harrenhal ! ^^
    • Addam et Fumées-des-Mers pour la fin de l’épisode.

    Les bons ou excellents points :

    • la première vision de Daemon : efficace, encore un rappel la série d’origine (Daenerys devant le TdF chez les Non-mourants), une décapitation supplémentaire pour Daemon. Bon, par contre, Milly Alcook, ça devient le fan-service récurent … et n’est-il pas un peu sensible que la nièce-épouse-reine de Daemon ne lui apparaisse que dans sa version jeune dans ses visions ? Je demande, je n’ai pas la réponse.
    • Alys Rivers, j’aime bien ce qu’ils en font pour le moment. Le passage sur le chouette effraie m’a plu ! ^^ Elle est telle que je l’imaginais : mi-sorcière des bois, mi-baratineuse.
    • La relation Corlys Rhaenys : pas trop mal, ça a permis de s’attacher aux deux, même si Corlys se réveille seulement dans cet épisode sans raison.
    • Alicent boit du thé de lune en prétendant que c’est pour quelqu’un d’autre. Pas mal, mais si c’est ensuite pour se faire griller par Larys …
    • Cole à Sombreval, avec la décapitation de lord Sombrelyn (qui lui fait une fausse prédiction ^^ Ça peut pas toujours fonctionner.) La campagne de Cole est cool et son plan est bon. ENFIN !! ^^
    • Larys qui t’explique qu’Harrenhal est un boulet pire que son pied et que (contrairement aux livres), il a eu la bonne idée de sécuriser son butin. Le tête-à-tête avec Alicent me faisait peur, mais au final, c’était plutôt réussi.
    • Aegon qui comprend que tout le monde fait comme s’il n’était pas là, parce qu’il est trop lent à comprendre et trop bête pour prendre des décisions éclairées.
    • Aemond qui complote et humilie son frère … Par contre, l’utilisation du valyrien fait partie de mes points négatifs.
    • Aegon – Alicent : jouissif, j’avoue ! Il a tellement rien pour lui, le pauvre Aegon. Alicent est super garce dans ce passage, mais ça fonctionne très bien.
    • La rivalité Criston-Gwayne était bien traitée … me dire que c’est Gwayne qui va tirer prestige de l’assaut final, alors qu’il désapprouvait le plan a quelque chose de très satisfaisant. ^^
    • Le fond des arguments de Jace … pas leur forme, qui m’a sorti de l’épisode à nouveau.
    • Le départ d’Aegon et Rhaenys.
    • Repos-des-Freux ! <3 Tout était réussi, bien construit, cohérent … La trahison d’Aemond, on l’envisageait, elle se réalise. (Et heureusement que Cole intervient avant qu’il ne tue son frère avec son épée.) L’acharnement de Rhaenys ne m’a pas choqué : elle fait face à son destin, comme d’habitude Sa chute était parfaite. Aemond le Parricide n’aura plus la possibilité de se cacher derrière « j’ai pô fait exprès, c’est pô ce que je voulais » cette fois. ^^

    Pas d’avis :

    • Rhaenys sait pour les de Carène … et comme la meuf est plus tendre encore que Mamie Nova, elle l’accepte sans sourciller. Ok, tant mieux !
    • L’apparition de Laena : Ok, Daemon s’en veut … On va le comprendre. Pas convaincu de l’aspect fan-service, ni de l’efficacité de la vision.

    Mif-mouf :

    • le conseil noir : les conseillers qui ne respectent ni Baela, ni Rhaenys, ni Jace, c’est quand même un peu étrange … Bon, ça construit les futurs mouvements des personnages (Gormon Massey et Steffon Sombrelyn qui tentent de monter un dragon pendant la semaison ; Alfred qui trahit Rhaenyra), mais je trouve l’hostilité trop évidente pour le moment. Le fait qu’ils ne se calment qu’à l’arrivée de Corlys (qui se décide ENFIN à bouger), c’est pas incohérent, mais c’est quand même assez désagréable, surtout quand il reproche aux autres « qu’il y a mieux à faire que se lamenter et se quereller pour le pouvoir » … Rappelle-moi, tu faisais quoi jusque-là toi ?
    • Aemond et Aegon qui se chambrent en valyrien … Au début, j’ai bien aimé, je me suis dit que c’était cool d’humilier son frère dans une langue qu’ils sont les deux seuls à comprendre … et après, plan sur le mestre et sur trois nobles bien éduqués, et je me suis rappelé que ce n’était pas un langage codé propre aux Targ, mais une langue bien connue, qui est censée servir de racine à la moitié des langues d’Essos … Par ailleurs, un comploteur avisé se rendra vite compte que c’est intéressant de l’apprendre pour comprendre ce que disent les Targ’ … Bref, pas sûr de l’utilité de passer en valyrien à ce moment là … (Après, voir Aegon galérer est toujours gentiment drôle.)
    • Isoler Rhaenyra et Peyredragon par voie terrestre … Ok … Y’a déjà un truc qui l’isole et qui s’appelle la mer, en fait. Donc bon, heureusement que Repos-des-Freux est une diversion, sinon, ce serait guère logique !
    • le second rêve de Daemon, où il se voit avec les vêtements et cache-oeil d’Aemond … Bof !
    • Vhagar qui nous refait, comme en saison 1, le coup du jumpscare final en attaquant Meleys par en dessous … alors qu’elle est tellement volumineuse, qu’une approche furtive devrait juste être impossible.

    En mauvais : tous les passages où les personnages oublient totalement le monde dans lequel ils vivent.

    • Daemon et les Riverains : Daemon odieux avec tout le monde, ça ne m’amuse pas et ça ne fait pas spécialement un bon spectacle pour moi. Je n’ai pas l’aura d’un chef de guerre plus malin que tout le monde, juste l’image d’un sale gosse un peu trop chanceux. Ignorant des règles de son univers, il se permet de suggérer tout haut un parricide à un jeune chevalier … T’as raison, c’est comme ça qu’on s’attire la loyauté des chevaliers, Daemon ! Et à portée d’oreille de Simon Fort, qui expliquait dans l’épisode précédent qu’il lâchait Larys justement parce qu’il avait commis le parricide de Lyonel et Harwin … Comme si ça ne suffisait pas, Oscar est lui aussi complètement ignorant des usages de son univers : sisi, mon garçon, justement, lorsque ton grand-père est malade mais toujours vivant, tu peux très bien servir de porte-parole pour ta maison. Et dans la continuité, la rencontre avec ser Willem Nerbosc. Clin d’œil à la saison 1 : j’aime. Un chevalier Nerbosc, par contre : j’aime pas. Daemon est toujours désagréable, ça m’agace.
    • Jace … Alors comment t’expliquer que même si tu as totalement raison sur le fond de tes reproches, engueuler ta mère et ta reine devant son conseil, on est au-delà de la mauvaise idée ? Ca s’fait pas. Elle aurait du l’envoyer se coucher comme Tywin avec Joff, tiens ! ^^
    • Rhaenyra. Si jusque là je la trouvais trop lisse, j’ai atteint le stade où sa bêtise permanente m’exaspère. Bon, déjà, elle passe bien pour une bécasse devant son conseil pour être allée à Port-Réal pour les raisons qu’on évoquait la semaine dernière … Et voilà qu’elle se propose à aller personnellement à Repos-des-Freux. Heureusement que ses alliés sont plus intelligents qu’elle, et qu’ils arrivent à l’en dissuader, mais comme dit ailleurs, j’aurais préféré que la décision d’envoyer Rhaenys vienne d’elle, et pas de Mamie Nova ! (car oui, c’était sans doute la bonne décision à prendre à ce moment-là.)

    "Si l'enfer est éternel, le paradis est un leurre !"

    #204532
    Céleste
    • Pas Trouillard
    • Posts : 725

    J’ai adoré cet épisode, hâte de le revoir, oui j’ai envie de le revoir. Tout le début était un moment délicieux pour moi, alors quand arrive la bataille des dragons ma hype a explosé ^^

    Daemon à Harrenhal est un vrai délice, je n’ai jamais été fan de ce personnage que ce soit dans le livre ou dans la série, mais là, merci ! Daemon poursuit son double, équivalent à un Aemond, ce qu’il aurait pu être je pense. D’ailleurs il y a un parallèle certain entre la première partie de l’épisode avec Daemon et la seconde avec Aemond.

    Au travers ces rêves, on a clairement une référence à l’archétype du Bloodstone Emperor. Daemon convoitait le trône de son frère mais n’est jamais allé au bout de cet archétype, il lui offre sa couronne de Roi des degrés de pierre (sur l’ile Bloodstone). Dans son rêve, il convoite le trône de sa nièce et la tue en rêve, mais on sait qu’il n’ira pas au bout non plus.

    En parallèle, on nous montre un Aemond qui semble convoiter aussi le trône de son frère, il le laisse se battre contre Rhaenys, puis les attaque tous les deux, alors ça je ne m’y attendais pas ^^

    A Harrenhal, on voit une chèvre noire (hihi), des chiens (je ne sais pas s’il y en a trois mais si c’est le cas <3). Alys et ses potions, j’aime qu’on lui ait donné de l’agentivité, elle est clairement entrain de « recruter » Daemon. Daemon dort sur un lit en barral et a des rêves bizarres, cf Jaime, la naine albinos, etc. Je ne sais pas comment Daemon va se sortir de ce guêpier et repousser Alys mais j’ai hâte de le savoir.

    Sinon, le conseil noir : on a le résultat de ce qui a été construit dans la série en terme de personnalités et de situations, et ça sonne un peu faux et artificiel. Mais bon, on s’en doutait quand même, Rhaenys est beaucoup plus guerrière dans les livres.

    Le piège des verts est très bien amené, j’ai vraiment adoré la bataille des dragons. C’était super. Alors oui c’est triste.

    Petit plaisir perso au bout de quelques minutes d’épisode, une phrase qui aurait pu être tirée du livre : Aegon’s army departed King’s Landing a fortnight ago. Une référence à Fort-Nox (NightFort) et au Roi de la nuit, ce qui me fait me dire qu’on aura bien dans la série les 13 marques sur le barral faites par Daemon dans le livre.

     

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

    #204537
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 6187

    Le résumé de l’épisode par Kevan a été publié ! ^^

    House of the Dragon 2 x 04 : Le Dragon rouge et le Dragon d’or

    "Si l'enfer est éternel, le paradis est un leurre !"

    #204543
    Gluck
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 2

    J’ai beaucoup apprécié cet épisode, bien davantage que le précédent où la stratégie ridicule de Rhaenyra (et l’absence de réaction d’Alicent) m’avait beaucoup refroidi. Parmi les bonnes surprises :

    • Le combat entre Meleys et Vhagar était animé comme une vraie danse macabre de dragons, c’était très beau.
    • Les perditions de Daemon, complètement torturés par ses visions et ses regrets. S’il est dommageable de mettre son coté chef de guerre, c’est très perturbant de le suivre se perdre dans ses hallucinations qui le torturent.
    • La trahison d’Aemond : alors là j’espère que notre grand borgne va exploser son score de racluromètre parce que quand même ! Non content de laisser son frère se faire défoncer en partant en retard, Aemond décide de lui infliger le coup de grâce avec un petit Dracarys. Quelle enflure ! Evidemment cela n’aura que peu de conséquence parce que le début de la saison et cet épisode appuient le même propos : Aegon II est un idiot que personne n’écoute et qui est indigne au trône, y compris aux yeux du témoin du crime, Cole.

    Au niveau des intrigues, j’ai trouvé juste d’insister sur la débilité du plan de Rhaenyra, bien que cela la rende extrêmement faible dans son camp. Le Serpent des Mers prend enfin le rôle qu’il devrait occuper mais cela me semble un peu sorti du chapeau tant il est resté passif pendant une longue période.
    Alicent fait de nouveau une erreur de taille en humiliant son fils une fois de plus, ce qui là aussi va mettre son camp en difficulté à cause de sa réaction.

    Bref, la danse des dragons a enfin commencé et il était temps.

    #204544
    petitegriffe
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 23

    La bagarre, enfin !

    Daemon et Aemond se retrouvent dans leurs rêves de régicide, s’estimant meilleur que le titulaire. Seulement l’un le fantasme (pour l’instant), l’autre le met à exécution.

    Belle entrée en scène d’Alys Rivers, qui n’était qu’effleurée dans l’épisode précédent. Le chaudron de la sorcière est bouillant. Potions, envoutements et magie noire, j’espère qu’elle aura une place à sa mesure dans les épisodes suivants.

    Daemon n’est pas un fin diplomate ni un fin stratège, et pour l’instant à part conseiller à l’héritier Tully d’étouffer avec un oreiller son grand père pour accélérer sa succession (tiens encore l’élimination du titulaire en place), il n’a pas avancé d’un pouce dans le conflans.

    Alicent compulse méthodiquement tous les ouvrages pour retrouver la chanson du feu et de la glace et continue de s’interroger sur la volonté de Viserys de voir son fils régner, avant de visiblement se faire une raison en échangeant des propos aigres-doux avec Larys (toujours à fureter quand on veut pas le voir celui-là) puis avec Aegon.

    Aemond qui prend l’ascendant sur son frère en lui faisant bien comprendre que pendant qu’il fait le kéké avec ses copains, d’autres bossent sérieusement pour le maintenir sur son trône. Du coup se faire rabrouer par maman et le frangin, lui fait prendre la mauvaise décision, à dada sur mon dragon et ils vont voir ce qu’ils vont voir na !

    Pendant que ça tangue au conseil des verts, ça tangue aussi au conseil des noirs, à part se bouffer le nez ils ne servent pas à grand chose. Rhaenys une nouvelle fois met tout le monde d’accord, la reine qui ne le fut jamais méritait amplement de l’être.

    Et nous avons enfin ce que tout le monde attendait, le premier duel entre faction adverse à dos de dragon. Ça secoue sec, le dragonnier n’est qu’un fétu de paille sur son dragon pendant que ça s’écharpe violemment à coups de crocs, de griffes et de feu. A la fois sanglant, majestueux et barbare.

    Aegon est cuit à point. Rhaenys nous fait le sacrifice ultime avec classe. Aemond a un dragon furtif et semble très satisfait du barbecue final.

    Enfin je peux dire : vivement la suite !

    #204545
    Sandrenal
    • Pas Trouillard
    • Posts : 725

    Enfin un épisode globalement très bon même si j’ai globalement les mêmes réserves qu’Eridan.

    Je n’arrive pas à me faire un avis global sur l’arc d’Harrenhal tant s’y affrontent quelque chose de très intéressant et quelque chose de très agaçant. J’adore l’ambiance à Harrenhal, j’adore les rêves de Daemon qui lui donnent un peu de profondeur de manière élégante et en faisant référence aux livres. Mais je déteste le traitement global réservé au personnage de Daemon (ça dure depuis la saison 1 cela dit). Une facette entière de sa personnalité est totalement gommée. Il va continuer à faire des rêves, à se faire manipuler par Alys (qu’il est pourtant censé mater très rapidement) et il finira par obtenir son armée en utilisant la menace. Ça n’a aucun sens mais c’est le chemin qu’on prend.

    Seul questionnement, c’est qui qu’il suit dans les couloirs d’Harrenhal dans sa vision du jour?

    J’y ai d’abord vu un Aemond plus âgé, qui aurait atteint l’âge de Daemon mais je pense maintenant plus à un mélange entre Daemon et Aemond. Le lien entre ces 2 personnages est plutôt bien travaillé depuis la saison 1.

    Le conseil noir est paralysé en l’absence de Rhaenyra et de Daemon, ce qui n’est pas illogique. Ce qui est illogique, c’est l’absence de Rhaenyra mais ça nous renvoie au désastre de l’épisode précédent. J’ai volontairement passé la scène d’initiation de Jace à la stupide prophétie, tout ce qui rappelle les dernières saisons de Got doit être évité comme la peste.

    Côté Vert, c’est pas mal. Alicent est dans son rôle de conseiller modéré écartée du pouvoir, Aegon est humilié par Aemond et finit par craquer. Le piège de Cole et Aemond est bien pensé, la scène de bataille est excellente. La trahison d’Aemond nous dévie des livres (quoiqu’on est peut-être dans une zone floue) mais tant que ça n’amène pas d’absurdité ça ne me gêne pas. D’autant que le parallèle avec Daemon qui lui n’a jamais franchi le pas est bien travaillé.

    Aemond le Parricide n’aura plus la possibilité de se cacher derrière « j’ai pô fait exprès, c’est pô ce que je voulais » cette fois.

    Pour moi il n’en a même pas besoin. Il peut expliquer son retard très facilement (pas vu ou entendu les signaux tout de suite, Vhagar un peu lente à se mettre en route). Ce qui s’est passé dans le ciel n’a pas de témoin qui puisse être affirmatif à 100% (sauf Aegon mais qui n’est pas trop en état) et Cole ne peut pas être sûr de ce qu’il s’apprêtait à faire (et même s’il s’en doute bien il n’a aucun intérêt à parler).

    #204547
    Biatchdeluxe
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 467

    Bon et bin, excellent épisode.
    Enfin la Danse est lancée.

    Par contre je me demande comment va faire Aemond pour expliquer son coup de Dracarys sur son frère.

    Noir ou rouge, un dragon reste un dragon.

    #204549
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 6187

    Par contre je me demande comment va faire Aemond pour expliquer son coup de Dracarys sur son frère.

    « Oups ! J’ai mal visé » + « Au fait, je vous ai dit que j’étais son héritier légitime et la personne la mieux placée pour assurer une régence ? »

    "Si l'enfer est éternel, le paradis est un leurre !"

    #204556
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4223

    Les dragons dansent enfin. J’ai apprécié cet épisode, mais ce n’est pas encore le Nirvana. Aegon est bien campé et attirerait presque la sympathie dans le rôle du gars qui aurait préféré ne jamais être roi (presque, à condition d’oublier ses côtés méprisables). Est-ce que son martyre va lui permettre de se hisser à la hauteur de son père ?

    Sinon, quand est-ce que Gwayne va comprendre qu’il suffise qu’il propose à Criston un truc pour que l’autre fasse le contraire ?

    Pas mal, mais si c’est ensuite pour se faire griller par Larys …

    Oui, pas très malin de laisser traîner ce genre de vaisselle.

    me dire que c’est Gwayne qui va tirer prestige de l’assaut final, alors qu’il désapprouvait le plan a quelque chose de très satisfaisant.

    Il ne désapprouvait pas le plan, il l’ignorait.

    En mauvais : tous les passages où les personnages oublient totalement le monde dans lequel ils vivent.

    Je suis d’accord, mais c’est même pire, c’est le monde qui oublie ses propres règles, et c’est un problème récurrent de cette série (en saison 1, Cole qui tue un invité en pleine noce royale pour se retrouver l’épisode d’après dans la Garde Royale ; en saison 2, l’absence de gardes devant la porte de l’héritier du trône, etc.).

    Bye bye, Rhaenys.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #204557
    Tybalt Ouestrelin
    • Pas Trouillard
    • Posts : 584

    Un épisode d’abord très attendu et agréable grâce à la bataille de dragons.

    Une bataille où la tension est là et l’équilibre entre les dragons et les soldats très bien géré, parfait.

    En revanche, l’arc Harrenhal je n’en peux plus. Que fait Daemon à part grogner sur tout le monde en buvant de la soupe de champignons hallucinogènes ? « Il lève une armée ! » ah bah on ne dirait pas… Même nous montrer à quel point le château est une ruine me semble trop. Alors quoi depuis tout ce temps ils ne se sont pas dit que changer une porte ou se loger dans des endroits salubres ce serait peut-être mieux ?

    Je garderai un bon souvenir de cet épisode grâce aux dragons et Rhaenys :'( qui jusque-là me semble avoir été le personnage le mieux traité de la série.

    DOH 8&10 : Tybalt Ouestrelin, acolyte loyaliste devenu Mestre ; Or, Argent et Bronze.
    DOH 9 : Lazzara zo Ghazîn, Grâce Bleue devenue Sénéchale. Miraculée devenue Conseillère. Pas Miraculée deux fois.

    #204559
    Krill
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 111

    Le blason Sombrelyn comporte 7 écus d’argent, ce qui ne colle pas à la chronologie des frères jurés que la maison a fourni à la blanche épée à ce moment de l’histoire de Westeros. Inadmissible. J’ai détesté.

    :p

    #204560
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 6187

    Il ne désapprouvait pas le plan, il l’ignorait.

    Il désapprouve ce qu’il connaît du plan : quand Criston lui annonce l’assaut de jour, il dit que c’est de la folie. Quand le dragon apparaît, il lui fait remarquer qu’ils doivent s’arrêter et pourraient tout aussi bien sonner du cor pour être plus facile à repérer … N’empêche que malgré sa réprobation, à la fin, c’est lui qui mène l’assaut final dans la brèche ouverte par la chute de Meleys, et pas Cole. Donc, à lui les honneurs.

    "Si l'enfer est éternel, le paradis est un leurre !"

    #204562
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2865

    Comme vous autres, j’ai de la peine avec les personnages qui oublient les codes de leur propre univers, j’ai aussi de la paien avec les scénaristes qui prennent les spectateurs pour des idiots en y allant avec leur gros sabots.

    Premièrement, je ne suis pas hyper intéressé par Daemon et son trip sous acide dans Harrenhal, mais j’aime bien qu’entre les barrrals et la folie des Targ, on ne sache pas trop. Qu’il tranche la tête de Rhaenyra était pas si mal, on ne sait pas trop s’il veut couper le lien avec elle ou mettre fin au rêve. Le second, avec Aemond (ou pas Aemond?), c’est de nouveau une ficelle de scénariste pour annoncer le duel qui va arriver, je n’ai pas vraiment aimé. Alys est bien faite pour le moment, l’ambiguïté est conservée (et surtout, c’est n’est pas une prêtresse de R’hllor/ensorceleuse Mélisandre-like tombée du chapeau). Par contre, les humiliations de ses alliés et le côté « je boude » sans envoyer de corbeau…

    J’ai moins aimé l’ambiance à Port-Réal, pourtant les conseils verts étaient particulièrement réussis jusqu’ici. Le haut-valyrien ne sert à rien, car outre que certains le parlent peut-être (ou vont l’apprendre), le jeu est tellement appuyé qu’on voit bien qu’Aemond se fout de son frangin. Mais on comprend mieux le pourquoi de cette scène quand la fin d’épisode arrive… Gros sabots quoi. Pareil avec Alicent qui « oublie » la potion avec moult regard appuyés de Larys et elle. Heureusement, à part ce détail, la scène était plutôt sobre et bien écrite.

    J’ai assez peu goûté, comme d’habitude, ceux des Noirs. Outre que la moitié pourrait perdre sa langue en parlant comme ça de la Reine, j’ai encore une fois eu de la peine avec Rhaenyra (d’ailleurs, elle a dû prendre la barque de Gendry, vu le temps qu’elle mis pour revenir). Inactive, elle veut soudain plonger dans la mêlée toute seule. Vraiment pas futée. Et on nous saoule encore avec cette prophétie et cette dague, tout ça pour qu’un Targaryen la paume et que tout finisse dans les mains d’une Stark. Bon au moins, ils assument leur mauvaise idée.

    J’ai bien aimé que Cole ait une campagne et  un plan digne de ce nom. C’est bien amené, à part peut-être le début du siège de Repos-des-Freux un peu trop coloré et avec de la piétaille s’élançant n’importe comment (c’était pas les Burgondes dans Kaamelott, mais ce n’était pas très réaliste quand même). Le décollage et l’arrivée des dragons est assez sensationnelle, les effets spéciaux ont été bien employés. Tout se passait bien quand les scénaristes ont encore voulu se croire plus malins que GrrM et le spectateur. Aegon arrive pile poil dans les minutes d’intervalles de signal à Vhagar et d’attaque sur Meleys en venant depuis la capitale (c’est quand même bien pratique), et son frère décide de le laisser crever. Bon ok. D’ailleurs COle comrpend tout de suite en voyant Sunfyre mais pas Vhagar, et il orodonne aux troupes de partir à l’assaut pour distraire Meleys, A ben non, Aemond vient dracaryser son roi de frère devant deux armées (les troupes ne s’affrontent plus, sont hors de portée de flèches et tout le monde a le regard vers la seule menace qui reste, le ciel). Wtf, combo kingslayer et kinslayer. Et la Rhaenys, qui pouvait rentrer la guerre quasi gagnée avec le roi Vert mort tué par son frangin, au lieu de semer le vieux Vhagar, fait demi-tour pour mourir. On pouvait arrêter les idioties ici, mais non Aemond arrivé sur place avant Cole (le seul intéressé à sauver le roi, y en a pas un autre qui voulait s’assurer ses faveurs dans l’armée non plus) n’achève pas son frangin alors qu’il sait que Cole sait qu’il l’a laissé affronter Rhaenys pour mieux les cramer tous les deux. Je ne sais pas comment la série va se sortir de ce bourbier, mais il ramasse la dague d’immunité,  sûrement que comme d’habitude, personne n’a rien vu, personne ne réagit. C’est vraiment frustrant d’autant que ce n’est pas du tout utile comme changement, comme ceux apportés à Sang et Fromage.

    #204564
    Kate
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 33

    J’ai beaucoup lu et regardé pas mal de vidéos de débriefing avant de venir partager mon avis sur cet épisode 4 avec vous. Je crois que j’avais besoin d’un peu de temps et de sortir de l’émotion intense que m’a fait ressentir HoTD aujourd’hui.  Parce qu’en vrai j’ai beaucoup pleuré.

    Cet épisode est vraiment incroyable. Les arcs narratifs sont à couper le souffle tant ils sont bien menés. Et puis il y a tant de parallèles entre la façon de faire les choses chez les Verts ou chez les Noirs. Moins de tendresse et plus de stratégie chez les premiers et plus de violence et de plans foireux ou pas chez les autres.

    Rhaenys et Meleys  ! Quel gros coup de cœur pour ce duo si charismatique. J’ai eu de la peine quand elles se sont élancées toutes les deux dans ce combat qui était pourtant perdu d’avance. On a perdu aujourd’hui deux grandes âmes.

    Enfin j’ai beaucoup apprécié aussi l’arc narratif de Deamon à Harrenal. Pour un personnage qui avait bien les pieds sur terre en première saison; ce retrouver dans cette situation doit vraiment être effrayant. Mais il s’en sort bien. J’espère que tout ce parcours « initiatique » portera ses fruits et qu’on le retrouvera tout beau et tout frais pour repartir en guerre au nom de son épouse la Reine Rhaenyra.

    Concernant Alicent, j’ai beaucoup aimé qu’elle fasse des recherches afin de trouver un indice qui lui indique que l’histoire que lui a racontée Rhaenyra est véridique. Le moment le plus jouissif a été sa discussion avec son fils Aegon. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit si froide à son encontre. C’est une mère mais elle n’exprime pas beaucoup d’ampathie pour ses enfants. Même Cersei aurait consolé Joffrey.

     

    #204567
    Crys
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1656

    Merci @krill pour le blason des Sombrelyn tu viens de me faire ma journée x)

    Globalement j’ai plutôt bien aimé l’épisode. Mais depuis le premier épisode de la saison 2 jusqu’ici j’ai du mal à être hypé. Il y a bien des choses que j’aime mais je trouve que le souffle n’y est pas. Ici, la réalisation d’Alan Taylor… je la trouve tellement plate que ça ne m’émeut guère.

    Alors oui des dragons qui meurent c’est nul et triste. Oui, les batailles c’est chouettes. M’enfin je trouve que niveau rythme c’est pas ça (ça tient surtout à la musique de Djawadi qui fait le métronome sur un montage plein de faux raccords). Neil Marshall en son temps puis Sapochnik derrière me manquent. Ce qu’ils faisaient n’était pas réussi à tous les coups, mais au moins ils avaient des idées, ce que Taylor n’a jamais eu, notamment lors des batailles.

    Quant à l’affrontement aérien, une fois de plus c’est joli et bien fait, mais comparativement à ce que Greg Yaitanes avait réussi à faire autour de Lucerys et Aemond en saison 1, c’est quand même assez pauvre en termes d’idées. Y a juste l’arrivée de Vhagar en mode « requin des forêts » qui est rigolote, mais c’est tellement teasé que je trouve ça un peu raté. Au final ils auraient pas du montrer Aemond avant pour que ça marche vraiment.

    Pour rester dans les dragons, cette scène rend d’autant plus absurde l’absence de Sunfyre lors du couronnement d’Aegon pour d’une part impressionner la populace (putain il est vraiment beau en plus bande de salauds de designers !) et pour le protéger de Rhaenys et Meleys en foreshadowing (puisqu’ils ont voulu prendre cette voie la)

    Et pour le reste… bah c’était vraiment de facture très correct comme d’hab, en dépit des points noirs déjà cités. J’ai eu très peur quand l’échange Larys/Alicent a commencé mais au final c’était vraiment cool. J’ai l’impression qu’ils ont changé leur fusil d’épaule sur Larys depuis le début de la saison, et c’est vraiment mieux. Bien apprécié le dialogue avec Alys Rivers aussi (qui est un perso que j’adore dans le livre).

    Côté Harrenhal, le premier rêve m’a plu. Après c’est sans doute trop à la fois en termes de « retours fanservices » pour Laena et la jeune Rhaenyra (par contre je pense que c’est l’acteur d’Aemond qui joue le perso que suit Daemon jusqu’à ce qu’il se retourne, ç se capte à la démarche atypique de ce dernier je trouve). Pour ce qui est du teasing de la suite, je trouvais déjà la prophétie d’Alys nulle (you will die here) dans l’épisode précédent car n’ouvrant la possibilité à rien d’autre qu’un oui ou un non. Donc bien loin de ce que Martin peut proposer.

    Bref, pour l’instant ils ne m’ont pas chopé et en plus pas de bol, moi les dragons qui meurent ça m’émeut un peu m’enfin vu qu’ils sont traités comme des gros poneys faut pas déconner c’est pas Vent Gris ou Lady. Quant à Rhaenys, son build-up depuis le premier épisode est tellement évident que bon même si je trouve l’actrice excellente, j’ai du mal avec ce perso trop parfait pour son univers.

     

     

    #204575
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4223

    Je ne sais pas comment la série va se sortir de ce bourbier

    T’inquiètes pas pour ça, elle a vu pire. Mais je suis globalement d’accord avec toi. Une fois passé l’effet quand même impressionnant des décors, des costumes, des effets spéciaux, et aussi, il faut le dire, de l’interprétation en général (à part Frankel), bref, une fois retombées l’émotion esthétique et la tension des affrontements, quand on reprend les choses à froid, le scénario fourmille d’incohérences, au point de déchirer la trame de la fiction pour laisser apparaître l’arbitraire des auteurs. Heureusement qu’ils respectent globalement les bouquins, ça nous évite de partir totalement dans le décor. Bref, HotD, c’est un somptueux livre d’images, mais il ne faut pas trop lire le texte en-dessous.

    Petit focus sur Rhaenys : je comprends que sa mort laisse un vide, mais je n’éprouve pas d’enthousiasme particulier pour son personnage, surtout depuis l’épisode 9 de la saison 1 (quand elle a joyeusement écrabouillé la populace lors du sacre d’Aegon, pour avoir ensuite des scrupules à cramer ledit Aegon et sa maman). La réalisation la présente aux spectateurs comme une femme lucide et qui pèse ses mots, mais sans lui donner aucune initiative pour trouver une issue raisonnable au chaos qui s’annonce. Comme le disait Adrian Veidt (« Les Gardiens » ), à quoi bon être la femme la plus intelligente du tas de cendres ? Et puis ses entretiens avec Corlys en saison 2, je n’en vois pas l’intérêt.

    Il ne désapprouvait pas le plan, il l’ignorait.

    Il désapprouve ce qu’il connaît du plan : quand Criston lui annonce l’assaut de jour, il dit que c’est de la folie. Quand le dragon apparaît, il lui fait remarquer qu’ils doivent s’arrêter et pourraient tout aussi bien sonner du cor pour être plus facile à repérer … N’empêche que malgré sa réprobation, à la fin, c’est lui qui mène l’assaut final dans la brèche ouverte par la chute de Meleys, et pas Cole. Donc, à lui les honneurs.

    Je suis bien d’accord, je voulais juste préciser que Cole ne lui révélant pas tout son plan, il est compréhensible que Gwayne n’approuve pas. Il aurait sans doute eu une autre position si Cole lui avait tout dit.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #204580
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 6187

    Et puis ses entretiens avec Corlys en saison 2, je n’en vois pas l’intérêt.

    Les montrer mignons et amoureux, pour que le spectateur s’attache à leur couple … et ressente d’autant plus durement la perte de Rhaenys (et comprenne la tristesse de Corlys, même s’il va quand même en profiter pour caser ses bâtards).

    "Si l'enfer est éternel, le paradis est un leurre !"

    #204582
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4223

    Et puis ses entretiens avec Corlys en saison 2, je n’en vois pas l’intérêt.

    Les montrer mignons et amoureux, pour que le spectateur s’attache à leur couple … et ressente d’autant plus durement la perte de Rhaenys (et comprenne la tristesse de Corlys, même s’il va quand même en profiter pour caser ses bâtards).

    Oui, effectivement. J’ai toujours du mal à voir les choses sous l’angle extradiégétique. Pour moi, ces moments qui ne font pas progresser l’intrigue, qui ne nous révèlent rien de nouveau sur les personnalités des personnages ni sur leurs relations (on sait déjà qu’ils sont amoureux l’un de l’autre, qu’ils se respectent, etc.), et qui en plus ne constituent pas de grands moments de jeu d’acteurs sont du temps perdu.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #204583
    Kellhus
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 48

    j’ai encore une fois eu de la peine avec Rhaenyra (d’ailleurs, elle a dû prendre la barque de Gendry, vu le temps qu’elle mis pour revenir).

    Ah ben pour une fois qu’il intègrent les temps de déplacement à la narration, j’ai pas eu envie de me plaindre 🙂

    Ici, la réalisation d’Alan Taylor… je la trouve tellement plate que ça ne m’émeut guère. Alors oui des dragons qui meurent c’est nul et triste. Oui, les batailles c’est chouettes. M’enfin je trouve que niveau rythme c’est pas ça (ça tient surtout à la musique de Djawadi qui fait le métronome sur un montage plein de faux raccords). Neil Marshall en son temps puis Sapochnik derrière me manquent. Ce qu’ils faisaient n’était pas réussi à tous les coups, mais au moins ils avaient des idées, ce que Taylor n’a jamais eu, notamment lors des batailles.

    En effet, le manque d’idées de mise en scène, je partage totalement, même si je reconnais avoir été globalement convaincu par l’épisode.

    "On se prend souvent pour quelqu'un, alors qu'au fond, on est plusieurs."
    Raymond Devos

    #204591
    R.Graymarch
    • Barral
    • Posts : 10159

    Heureusement que ça bouge un peu à la fin, de manière logique et bien mise en scène car le reste c’était bien poussif pour moi. Cela ne me gênerait pas si on partait sur 6 saisons de 12 épisodes, mais là…. La moitié de saison pour se dire « ah mais maintenant c’est la guerre » (comme après le dernier épisode de la saison 1, le premier de la 2), ça lambine.

    Y a plus personne au conseil noir ni au vert du coup c’est réunion Tupperware sans décision. Daemon en effet en trip champi et animosité dans le Conflans (pourquoi pas dans l’absolu mais on peut en faire un spin off plutôt que de prendre du temps de série à développer ça?)

    Je retiens quand même tout l’arc qui explique pourquoi Aegon part seul comme un idiot sur Feux-du-soleyl (bravo les traducteurs pour tous les noms VF des châteaux et des maisons. Pratique ce wiki, non?^^), c’était bien amené, tout comme la leçon faite par sa mère sur le « ouin, je suis roi et personne ne m’écoute » « fiston, t’as cru qu’une couronne apportait la sagesse ? ». Bam dans les dents ^^ Le long dialogue avec Larys était moins heureux (les dialogues en valyrien entre frangins complètement idiots aussi…)

    Côté Noirs c’est moins heureux « oups pardon j’étais partie à Port-Réal » (plan de coupe sur Mysaria) puis engueulade avec Jace et ensuite en privé, « oskour la proféssy » :/

    Heureusement il y a Cole et son crew. Leur plan est logique, c’est bien filmé, bien amené. La scène de bataille est bonne et j’ai bien aimé la fourberie d’Aemond que je croyais juste en mode B52 « t’es sur la route, frangin tant pis je mitraille ». A la fin on se rend compte qu’il a sans doute davantage de suite dans les idées (argh, il détient désormais « ladag de la proféssy », naaaaaaan). J’ai craint un cut final sur Cole qui s’évanouit mais en fait non (bon plan de ciné aussi le soldat de dos qui est fait n’est qu’un squelette carbonisé). Si on n’a pas lu, on ne connait pas vraiment le destin du roi et de son dragon. Au final, on a deux dragonniers HS ou pire et deux dragons idem. AUX SUIVANTS!!!!!

    On peut encore dire que « ah mais maintenant c’est la guerre ». Une fois de plus, ouais, youpi :/

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    MJ par intérim de Les Prétendants d'Harrenhal (2024-), rejoignez-nous
    DOH : #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #204597
    Crys
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1656

    C’est marrant, je me fais la réflexion que je comprends qu’ils puissent tirer 4 saisons des événements. Mais j’ai un peu peur que ça paraisse long. Après tout maintenant que la guerre est lancée on risque d’avoir un épisode sur 2 avec une construction narrative autour d’un enjeu mineur qui devient majeur (coucou Chutebourg, coucou le Gosier), une bataille et des dragons qui meurent. Je redoute la formule et la lassitude perso…

    #204610
    Quintus Cularo
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 219

    Bon ben après trois épisodes qui traînent la patte, le décollage est compliqué. Et les mauvaises décisions commencent à se payer cher.

    (En réalité l’épisode était très bien mais je veux évacuer le négatif d’abord)

    Donc commençons par Daemon, pour qui le naufrage continue, et il entraîne les autres avec lui. Je ne parle pas d’Alys qui m’a plus convaincu que ce à quoi je m’attendais, ni étrangement de Simon Fort (typiquement le personnage dont je n’attendais strictement rien mais qui fonctionne surprenamment bien) mais de quasiment tout le reste autour de lui. Parceque oui à force de vouloir monter le personnage comme un minable pathétique, ben dès qu’on veut lui donner un ascendant sur d’autres on doit les rabaisser encore plus. Résultat, sauf twist majeur, ci-gît mon rêve de voir Les Gars adaptés dans toute leur bradasserie couverte d’acné. Bon ok là j’exagère. Le vrai problème c’est que les enjeux autour du Conflans sont certes présentés (et pas trop mal en réalité) mais ont un aspect très secondaire, le tout j’ai l’impression uniquement pour que Daemon puisse quand même avoir l’air d’un chef à peu près compétent. Et pour finir avec lui, ses hallucinations/cauchemar sont… pas folles. Très expressives sur le personnage et très bien réalisées, mais avec plein de petits défauts. Rhaenyra adolescente : pourquoi ? (Outre le fan service) Et je n’ose envisager une des réponses possibles pour garder un peu d’estime pour Daemon. Laena : oui il a des remords, mais ça sort tellement de nul part… La fusion avec Aemmond : la encore le parallèle entre les deux personnages est clair et intéressant, mais d’où Daemon lui s’interroge sur le sujet ? Ça veut dire quoi ? Qu’il a peur de finir comme son neveu ? Je vais pas développer pourquoi ici parceque je sens venir le pavé mais ça n’a pas de sens sur plein de points. 

    L’autre gros point noir c’est le Conseil Noir. Je ne m’attarderai pas trop parcequ’en réalité là encore la série paye ses mauvais choix (faire stagner la situation sans fin, l’escapade de Rhaenyra…). Mais pour le coup j’ai l’impression que les choses bougent enfin. C’est bien on en est là où on aurait dû être dans l’épisode 1 de la saison.

    Bref c’était le deux très gros point noir chez moi, et je vais donc passer au plus positif. 

    Et pour rester impartial, si le conseil Noir m’a encore une fois déçu, celui des Verts était tout bon. Déjà ORWYLE PEUT SORTIR DE LA PIÈCE ?  Vous voulez dire que les conseillers d’Aegon ne sont pas trois hommes tronc soudés à des chaises qu’on laisse là en les arrosant trois fois par jour ? Blague à part, c’était sympa comme scène. Bon pas très utile et même redondant (sérieux on en est encore à se demander qui Viserys voulait comme héritier ?) mais c’était plaisant de voir Orwyle être un personnage à part entière. Là dessus d’ailleurs bravo à Larys, qui devient enfin un bon personnage, et à Criston, qui semble avoir trouvé un cerveau dans les Terres de la Couronne.

    Mais encore une fois pour moi celui qui s’en tire le mieux chez les Vert c’est Aegon. Je reste sur ce que j’ai déjà dit sur lui et plus encore. Plus que jamais touchant et tragique, j’ai eu de la peine pour lui tout du long (on en oublierait presque ses crimes). Et son petit sourire en allant chercher son dragon, c’était beau.

    Bon puis venons en à la partie la plus importante. Oui cette bataille était superbe. J’évacue deux faux pas. Déjà Aemond avec son épée sortie c’était de trop, pas follement cohérent et un peu lourd. Ensuite va falloir qu’on m’explique comment on peut perdre Vaghar de vue. Je parle pas du fait qu’il se cache dans la forêt, ça m’a pas dérangé perso mais de la fin. Comment un monstre pareil peut subitement devenir un ninja de haut vol ? (Haut vol, pour un dragon, vous l’avez ?) Dommage de terminer sur ça. La seule manière de faire pire serait que des dragonniers en vol arrivent à se faire surprendre par la flotte Greyjoy au grand complet. Mais bon personne n’aurait l’idée d’écrire quelque chose d’aussi stupide non ?

    Bref à part ça la scène était magnifique, au premier degré le visuel était incroyable (et parfaitement éclairé comme quoi c’est possible), riche émotionnellement et d’une réalisation technique impeccable. Un très grand moment.

    Ainsi donc au revoir à Rhaenys, un personnage savoureux (et impeccablement interprété) mais que j’ai trouvé trop à l’écart du scénario. Au final elle m’a beaucoup fait pensé à Lady Violet dans Downtown Abbey (et c’est un gros compliment).

    N'est pas mort ce qui à jamais dort, mais en d'étranges ères peut mourir même la mort.

    #204630
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 8204

    Le replay de notre discussion du jour avec Jon et Marjolaine est disponible 🙂

    (Et si vous suivez régulièrement les Manuscrits de Mestre Aemon, vous verrez que comme d’hab, on n’est pas d’accord avec Jon xD #débat #popcorn )

    ~~ Always ~~

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 42)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.